Santé/douleur : recherche de témoignages

Bonjour,

J’ai reçu sur le blog une demande de témoignage concernant une pathologie bien spécifique, merci d’aider Marie Thérèse si vous êtes concernés.

Mon mari soufre dune fistule urinaire issue de la loge prostatectomie Poirier vous me dire si des personnes ont été soignées

Je vous remercie d’avance pour elle.

Marie

Santé : la solitude une double peine pour les personnes handicapées ou malades

Bonjour,

Je dédie ce post à toutes les personnes qui souffrent, sur ce blog certaines viennent lire, chercher des renseignements… aussi pour se sentir moins seule.

Voici un article écrit suite à une étude sur ce sujet, bonne lecture.

La solitude, une « double peine » pour les personnes handicapées ou malades (étude)

(AFP) – Un tiers des personnes handicapées ou souffrant d’une maladie chronique se sentent seules, contre 22% de la population générale, révèle une étude publiée lundi par la Fondation de France, qui appelle « l’ensemble du corps social » à « s’adapter » pour mieux accueillir ces personnes isolées.

A travers cette étude du Crédoc, « nous avons voulu lever le voile sur ce phénomène de double peine, qui reste largement invisible », a expliqué à l’AFP Laurence de Nervaux, de l’Observatoire de la Fondation de France.

Les personnes souffrant d’une maladie chronique et/ou d’un handicap représentent un quart de la population française.

Or 33% d’entre elles (contre 27% dans l’ensemble de la population) n’entretiennent d’interactions qu’avec un seul des cinq réseaux de sociabilité (famille, amis, voisins, collègues, membres d’associations). ce qui les rend « socialement très vulnérables », révèle le document.

En outre quelque 32% des personnes concernées disent se sentir seules, et huit sur dix en souffrent.

Pour ces personnes, « l’isolement exacerbe les sentiments négatifs », dans « tous les pans de leur quotidien », commente Axelle Davezac, directrice générale de la Fondation de France.

« Elles ont une mauvaise estime d’elles-mêmes, ce qui impacte leur vie professionnelle et le lien qu’elles entretiennent avec leur entourage », ajoute Mme Davezac, évoquant un « cercle vicieux ».

Pour affiner leur analyse, les auteurs ont mené des entretiens qualitatifs avec 22 personnes souffrant d’un handicap et/ou d’une maladie chronique. « Quand j’étais en bonne santé, (…) j’avais pas mal d’amis, et depuis que j’ai fait un infarctus, on prend plus de nouvelles », déplore ainsi Jean-François, 51 ans, seul et sans enfant, handicapé et malade.

« Les journées sont très longues quand on ne travaille pas. Je suis toute seule 24h/24 », raconte de son côté Dominique, 54 ans, au chômage et elle aussi handicapée et malade.

L’isolement est parfois choisi. Mais il résulte aussi souvent des conséquences de la maladie ou du handicap – qui obligent à renoncer à des moments de sociabilité. Ou bien il est la conséquence d’un repli sur soi – 51% des personnes isolées limitent certains contacts avec leurs proches par crainte d’être un poids pour eux -, voire d’une défiance envers les proches, lorsque la personne estime ne pas avoir été assez soutenue par le passé.

Face à ce constat, « il n’y a pas de fatalité, il faut des démarches volontaristes, en allant vers les personnes concernées », et en agissant pour « changer le regard de la société sur le handicap », soutient Mme de Nervaux.

L’étude qualitative a été réalisée en mai/juin 2018 auprès de 3.586 personnes de plus de 18 ans, sélectionnées selon la méthode des quotas, et de 72 personnes résidant dans des établissements médico-sociaux.

Nevralgie pudendale : appel à l’aide pour suites opératoires

Bonjour,

Je vous confie le témoignage d’une malade que je reçois ce jour, merci de lui témoigner vos solutions si vous avez rencontré la même complication qu’elle.

Marie

Bjr

J ai été opérée en novembre 2018,

Malheureusement j ai eus en énorme hématome de sang de 6 × 7× 8,5 les infirmières l on vidées de leur mieux.

Mais depuis la plaie est refermée. Je ne veux pas beaucoup marcher car l hématome après les selles du matin hématome reste et sensible au toucher. Je ne peux ni même faire les gestes du quotidien comme ma toilette etc….

le médecin généraliste esr perdu. Le chirurgien dit qu il faut pas réopérer. En plus j ai parfois des sensations de brûlures dans les jambes et des douleurs lombaires. Je laisse volontairement mon mail si quelqu’un a eu cette expérience cette et peut rentrer en contact et me dire qu est ce quI c est passé pour vous et un hématome douloureuse et qu on peut plus s asseoir je mange debout je peux plus conduire. Ce mail est aussi un appel au secours car je veux pas rester comme ca voici mon mail

Laurencedevienne1(@)gmail.com

(NOTA : pour éviter à Laurence des spams j’ai rajouté des paragraphes, en lui écrivant retirez les tout simplement !)

J espere qu une personne aura eut ce problème post opératoire. Et pourras me venir à l aide. Des mois que je suis comme ça n hésitez pas à prendre contact pour m aider merci d avance.

J’ai juste pu lui conseiller de tenter de prendre des granules d’arnica montana, en 9 ch, ça ne peut pas lui faire de mal, ça aide dans les suites opératoires, les hématomes.

Laisser svp en commentaires des solutions que vous connaîtriez ça aiderait les autres malades.

Marie

Névralgie pudendale : récapitulation des posts avec liens

Témoignages de malades causes

Témoignages de malades (suite)

Témoignages de malades (autre post)

Un lien intéressant sur la Névralgie Pudendale

Mon vécu :

Mon histoire (le début)

Convalescence

Mon histoire (suites)

Mon vécu après les pansements

Suites postérieures

Bonjour,

J’espère par cet article rendre les informations plus accessibles, en vous offrant des liens pour des articles souvent lus et relus, je veux vous faciliter l’accès à l’information.

Je vous demande de témoigner : me dire d’où vous venez, les soins dont vous avez bénéficié…

Pour tous les autres personnes en recherche d’informations, ces mots valent de l’or.

L’espoir de la guérison n’a pas de prix et l’espoir peut amener la guérison.

Pour ma part la douleur reste stable et gérable, je reste avec un handicap mais par rapport au passé c’est bien mieux.

Bon courage à toutes et tous, nous méritons tous de guérir!!!!

Marie

Actuel : pénurie de soignants, en souffrez vous ?

Bonjour,

Je souffre de névralgie pudendale, ce blog y est d’ailleurs en partie dédié.

L’été dernier j’ai eu un accident, une chute qui aurait pu m’être fatale.

Depuis, complications, douleurs au genoux… cruralgies qui compliquent mon état.

Une gastrite chronique et un organisme fragilisé m’empêchent la prise de médicaments puissants (et toxiques, ne nous voilons pas la face !)

Aïe aïe ….. et le pire malgré mes coups de téléphone et mon ordonnance pour de la kiné ! impossible de trouver des soins pour apaiser cette p**** de douleur qui m’empêche de dormir et me crève…. enfin hélas beaucoup des lecteurs de ce blog connaissent.

Je vis en Commune semi rurale, une région peu prisée des soignants !!!!!!

J’ai vécu en métropole : Bordeaux, là bas je n’avais pas ce problème.

Alors je recherche des témoignages, j’aimerais aller vers le lancement d’une pétition.

Dites moi si vous avez aussi souffert de cette pénurie de soins !!! c’est usant de se démener au téléphone…..pour rien…

Bon courage à tous.

Ça (Henri Marien) ou portrait de douleurs

Merci pour le lien, je reblogue car j’aime beaucoup.

 

Je voudrais rajouter pour ceux qui souffrent un message d’espoir, pour que cette année soit celle qui rime avec guérir.

 

Pour que les douleurs ne fassent plus d’ombre au bonheur.

 

Car dans nos courages il y a le mot : RAGE.

 

Bonne année 2018, prenons tous le chemin de la guérison, d’un pas hâtif, léger et impatient… simplement heureux.

ça
ça tire
ça déchire
ça assombrir
ça alourdir
ça aplatir
ça bouillir
ça rougir
ça frire
ça rôtir
ça souffrir
à en finir
jamais de ça guérir ?
ne plus jamais avec ça réjouir
Oh enfin un jour plus ça sentir 
Qu’est-ce que ça tu me fais mal
ça ça ça affreusement suffire!
ça plus possible de mots dire
Tenter de ça en rire ?
Oser le souffre rire
même si ça déchire
ça martyre

(Henri Marien)

arbrearimearien

ça
ça tire
ça déchire
ça assombrir
ça alourdir
ça aplatir
ça bouillir
ça rougir
ça frire
ça rôtir
ça souffrir
à en finir
jamais de ça guérir ?
ne plus jamais avec ça réjouir
Oh enfin un jour plus ça sentir 
Qu’est-ce que ça tu me fais mal
ça ça ça affreusement suffire!
ça plus possible de mots dire
Tenter de ça en rire ?
Oser le souffre rire
même si ça déchire
ça martyre

(Henri Marien)

Pour ceux que ça intéresse:  http://www.pudendalsite.com/

Voir l’article original

RIP johnny Hallyday

Il est décédé cette nuit d’un cancer du poumon à 74 ans.

Je n’étais pas une fan mais je respecte son oeuvre, certaines de ses chansons sont très bonnes.

Je respecte également son combat contre la maladie, cette lutte est dure et inégale, quelle que soit la maladie. Les souffrances sont toujours inhumaines et le désespoir est sans pareil.

Je salue ici toutes les autres personnes qui mènent le même combat ou contre le cancer ou contre toute autre souffrance difficile à traverser.

Alors RIP Monsieur Hallyday, la presse ne parle que de vous ce jour. Condoléances sincères à toutes les personnes qui le pleurent.

Lien vers un article qui parle de sa femme, elle est courageuse cette nana :

http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/laeticia-hallyday-femme-courage-de-johnny-mon-homme-n-est-plus-06-12-2017-7435911.php

 

 

 

Névralgie pudendales : contre les douleurs, soulagement par des techniques alternatives.

Bonjour, je vais droit au but, comme les médecins sont souvent perdus je désire recenser les techniques alternatives efficaces.

1 – Cerner ce qui NOUS fait du bien….

(déterminer le point logique de l’origine de la NP, souvent celui-ci reste un mystère pour les médecins)

2 – Pour trouver ce qui nous améliore TESTER des techniques douces, en voici une liste, mais à vous de la compléter, c’est la mienne, je n’ai pas tout testé :

  • LA MARCHE, elle fait bouger le bassin.
  • LA MARCHE nordique, elle fait l’effet de la marche classique mais en mieux, le bassin supporte 40 % en moins du poids du corps et le dos travaille droit, les batons améliorent la posture.
  • Le YOGA, soulage bien des douleurs et apaise, il faut trouver un bon professeur à l’écoute. Le web regorge de mieux être et même de guérison venant du yoga.
  • Le Taï Chi, en trouvant aussi un professeur à l’écoute.
  • La méditation, elle permet de mieux connaître son corps, elle apporte détente par apaisement mental, elle baisse les douleurs, elle augmente aussi la force morale.
  • Le TENS
  • L’osteopathie
  • La micro-kinésithérapie

A chacun de choisir la bonne technique pour LUI.

Une voie est aussi de se valoriser par ailleurs, pour laisser la douleur tapie dans son coin, de nombreuses voies s’ouvrent ! Pourquoi pas la création artistique, graphique, écrire, peindre, jouer de la musique, explorer des voies de soins complémentaires : Shiatsu et Reiki. Je tente la voie Reiki, qui sait en apprenant à soigner les autres j’arriverai aussi à me soulager moi même

J’attends vos expériences, ce qui vous a apporte un mieux être

 

Portez vous tous au mieux.

Marie

dicton douleur2

névralgie pudendale point sur les suites mon vécu ( 3ème partie suite articles du même nom)

Pour fluidifier les articles vu l’abondance des commentaires, je crée ce nouvel article.

Ainsi le blog ne sera pas trop long à charger.

Merci de poster ici….

N’oubliez pas de signer la pétition svp ..

https://wordpress.com/post/blograinbowdreamer.wordpress.com/9853033

Merci aussi de poster vos témoignages sur votre vécu de la maladie

https://wordpress.com/post/blograinbowdreamer.wordpress.com/9855034

Lire ci dessous également :

 

Névralgie pudendale : témoignages de malades

 

 

Le gel d’Aloé Véra antidouleur et bénéfique pour l’estomac et les intestins

Pour mes douleurs de névralgie pudendale et pour mes brûlures d’estomac je teste depuis trois mois le gel d’Aloé Véra… je suis très contente. Douleurs moins présentes et estomac bien moins acide ! Je prends un demi verre le matin avant mon déjeuner.

J’ai choisi un jus d’aloé véra le plus naturel possible, je le prends bio et équitable, je vous cite sa composition :

Aloe Vera natif* Bio** extrait de pulpe 99,39%, épaississant : gomme xanthane, antioxygène : acide ascorbique, inuline d’orange amère Bio**SANS EAU AJOUTÉE

*pulpe extraite de la feuille fraîche**ingrédients issu de l’agriculture biologique

Je ne cite pas de marque, je peux vous la dire en privé si vous le voulez, mais chose importante, lisez bien les étiquettes….. les compositions sont très variables.

Attention si vous êtes allergiques à l’oignon, à l’ail et aux asperges,  demandez conseil à votre médecin !

Vérifiez en ligne les prix ! il y a bien des différences entre les boutiques pour une même marque !

 

Voici les dix 10 Bonnes raisons de boire du gel d’aloe vera que le Docteur Atherton nous détaille

Les multiples substances du gel d’aloe vera peuvent, en tant que première réaction dans le corps, produire une Désacidification, Dépuration, Détoxication et un Dégraissage de l’organisme :

  • les substances basiques permettent un équilibre acido-basique
  • les minéraux bioactifs et les oligo-éléments dissolvent avec de l’eau les impuretés et les éliminent de la peau, de l’intestin, et des reins.
  • grâce aux vitamines A/C/E, au zinc, aux substances végétales secondaires, aux enzymes et aux fibres alimentaires, les toxines déposées sont neutralisées et éloignées.

 

 

Il y a des preuves évidentes et cliniques que la consommation de gel d’Aloe Vera améliore la capacité d’absorption des intestins

10. Effets sur les intestins

 

L’Aloe Vera est incroyablement bénéfique pour les fonctions intestinales, et le transit intestinal est plus efficace et plus facile, Le gel élimine souvent les troubles du transit comme les douleurs causées par les coliques.

 

9. L’aloe vera facilite la digestion

 

Un bon système digestif vous garantit que les nutriments que nous retirons de notre alimentation sont absorbés par la circulation sanguine. Il y a des preuves évidentes et cliniques que la consommation de gel d’Aloe Vera améliore la capacité d’absorption des intestins, en particulier pour l’absorption des protéines.

 

8. Effets sur la flore intestinale

 

L’Aloe Vera agit comme un équilibrant naturel dans de nombreux domaines, et plus que tout dans la sphère intestinale, où il tend à réguler la proportion de bactéries et de levures qui y résident. A différentes périodes de la vie, des déséquilibres peuvent survenir pour des raisons variées, et tout comme les probiotiques, l’Aloès aide à stabiliser la situation en ce cas.

 

Le gel d’Aloe Vera fournit les nutriments essentiels pour alimenter les cellules de la peau

7. Effets sur la peau, l’aloe vera est la plante reine pour une belle peau

 

Quand elles sont produites dans l’épiderme, les cellules de la peau sont assez grandes et très vivantes, mais avec le temps, elles atteignent la surface après 21–28 jours (pour une peau normale), et elles ne sont plus que l’ombre d’elles-mêmes. Elles deviennent de fines couches de kératine qui finissent par tomber. Le gel d’Aloe Vera fournit les nutriments essentiels pour alimenter les cellules de base. La peau demeure donc en bonne santé et elle peut accomplir ses fonctions vitales bien plus efficacement.

 

6. Augmentation de l’activité des fibroblastes grâce a l’aloe vera

 

Les fibroblastes sont des cellules spécialisées qui produisent des fibres, comme le collagène et l’élastine. Ces fibres donnent la structure de la peau et bien sur, lui donnent cet air rebondi et élastique. D’un point de vue cosmétique, elles sont donc importantes, mais elles participentégalement de manière déterminante au processus de guérison des plaies. Elles créent, en effet, un filet ou un réseau sur lesquelles les nouvelles cellules avancent pour fermer la plaie. L’Aloe Vera a pour effet de les stimuler pour qu’elles se reproduisent plus vite et donc, étant plus nombreuses, elles produisent davantage de fibres. Le temps de guérison des plaies sous l’influence de l’Aloe Vera peut donc être réduit d’un tiers.

 

 

5. Activité antivirale de l’aloe vera

 

Dans la couche de mucilage de la feuille qui protège le gel, on trouve également une longue chaine de polysaccharides. Elle a la capacité de nous défendre contre les attaques des virus, des virus simples qui causent nos petits maux quotidiens aux plus complexes. Ce sucre a été extrait de l’Aloe Vera aux États-Unis et inséré dans un médicament, mais ce n’est pas la peine de l’extraire : il vous suffit de boire du gel d’Aloe Vera qui est tout aussi efficace.

 

 

4. Effets anti-inflammatoires et antidouleurs

Parmi les substances identifiées dans l’Aloe Vera, de nombreuses ont des vertus anti-inflammatoires et antidouleurs, ce qui est très utile pour les personnes souffrant de ces symptômes.

Parmi les substances identifiées dans l’Aloe Vera, de nombreuses ont des vertus anti-inflammatoires et antidouleurs, ce qui est très utile pour les personnes souffrant de ces symptômes. En particulier les sportifs ou les personnes à partir d’un certain age.

 

3. L’aloe vera une source bénéfique de minéraux

 

Parmi les minéraux que l’on trouve dans l’Aloe Vera, nous pouvons citer : calcium, sodium, potassium, fer, chrome, magnésium, manganèse, cuivre et zinc. En effet, la plante pousse dans les zones où le sol est naturellement riche en ces éléments, et ses racines les absorbent pour nous les livrer sous forme disponible.

 

2. Une source bénéfique de vitamines

 

aloe vera ses propriétés, ses bénéfices AloeVeraSante | en usage interne : anti-inflammatoire, antiseptique, hémostatique, antalgique, apaisant, immunisant, antibiotique, antiallergique
Cliquer pour agrandir

Le gel d’Aloe Vera contient de nombreuses vitamines, et même des traces de vitamine B12, que l’on trouve rarement dans des plantes. En plus de la vitamine, l’Aloès contient des vitamines du groupe B, de la vitamine C, E et de l’acide folique. Bon nombre de ces vitamines ne peuvent être stockées par le corps, et nous devons sans cesse en consommer dans notre alimentation. Et quelle meilleure manière d’absorber notre dose quotidienne de vitamines avec notre gel d’Aloe Vera tout en renforçant naturellement les défenses immunitaires de notre corps contre les méfaits de l’oxydation ?

 

Les multiples substances du gel d’aloe vera peuvent, en tant que première réaction dans le corps, produire une Désacidification, Dépuration, Détoxication et un Dégraissage de l’organisme :

  • les substances basiques permettent un équilibre acido-basique
  • les minéraux bioactifs et les oligo-éléments dissolvent avec de l’eau les impuretés et les éliminent de la peau, de l’intestin, et des reins.
  • grâce aux vitamines A/C/E, au zinc, aux substances végétales secondaires, aux enzymes et aux fibres alimentaires, les toxines déposées sont neutralisées et éloignées.

 

 

1. L’aloe vera est un tonique général pour votre santé

 

En buvant du gel d’Aloès avec tous ses ingrédients essentiels (qui bien souvent font défaut à notre nourriture aujourd’hui), dont 19 des 20 acides aminés dont le corps a besoin, et sept des huit acides gras essentiels que nous ne pouvons synthétiser, notre corps peut alors fonctionner au mieux. Cela veut dire que le corps peut fonctionner à 100 %. Et vous en retirez un incomparable sentiment de bien-être, qui tend à augmenter vos capacités de résistance et même de lutte contre les maladies.