Instagram : compte volé…. à qui profite le crime ?

Bonjour,

Mon coup de gueule du jour !!!

J’ai travaillé depuis un peu plus d’un mois sur la naissance d’un compte Instagram…. mon but promouvoir la Bretagne à travers de belles photos.

Hier alors que mon compte commençait doucement à prendre forme, je ne peux plus me logger, mon mot de passe a été changé, en plus l’adresse de récupération est devenue une autre….

Merci ! Consultez (p*******4@b****.me) pour obtenir un lien de réinitialisation de votre mot de passe.

Bref, j’ai écumé internet pour tenter de trouver une solution, résultat, j’ai perdu mon travail.

Alors vous tous qui me lisez, si vous avez un compte instagram ou autre, sécurisez les bien, je n’avais pas donné de numéro de téléphone, donnez en un….. Choisissez aussi un mot de passe compliqué, le mien devait sûrement être trop simple !

Voici mon ancien compte : marineha29……………. attention il est piraté

je vais créer un nouveau ce sera mari.hsct… enfin pour le moment je n’ai rien publié, un zeste de découragement sans doute.

Bonne journée à tous

Insolite : Un étudiant espionne le voleur de son téléphone et en fait un film – Lien vers vidéo en fin d’article

J’ai comme beaucoup d’entre vous été la victime du vol de mon portable, c’est extrêmement frustrant et aussi onéreux, alors voici un article insolite qui va vous intéresser, que se passe t’il après le vol….. Poursuivre la lecture de « Insolite : Un étudiant espionne le voleur de son téléphone et en fait un film – Lien vers vidéo en fin d’article »

Les femmes et les jeunes ont été les principales victimes des 678 000 vols de téléphones portable recensés en 2014. Ce chiffre est en légère baisse par rapport à l’année précédente, selon l’enquête publiée ce mercredi par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP). Ces vols frappent 1,5 % des possesseurs de ces appareils. La proportion de victimes chez les jeunes âgés de 14 à 25 ans est beaucoup plus élevée avec un taux qui grimpe à 4,1% alors que dans les autres tranches d’âge il est de 1,5% chez les 26-45 ans et 0,5% chez les plus de 45 ans. Autre phénomène : par rapport à 2013, les femmes sont désormais davantage concernées que les hommes par ces vols de portable. Selon l’ONDRP, le taux est en moyenne de 1,6% contre 1,3% pour les hommes. Toutefois, ces chiffres restent véritablement difficiles à établir avec précisions. L’ONDRP relève qu’entre 2009 et 2015, 58% seulement des victimes de vols de téléphone portable l’ont signalé à la police ou la gendarmerie. La «fauche» de téléphone se fait sans violence dans les trois quarts des cas (73 %). Le voleur profite souvent de l’absence de sa victime dans près d’un tiers des faits. Les vols à une terrasse de café ou au cinéma représentent aussi 28 % de ces délits

 

Je publie cet article car je me sens concernée. Hélas, ce qui est dit dans cet article ne m’étonne pas du tout, ça paraît même logiquement triste.

Les femmes et les jeunes ont été les principales victimes des 678 000 vols de téléphones portable recensés en 2014. Ce chiffre est en légère baisse par rapport à l’année précédente, selon l’enquête publiée ce mercredi par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP).

 Ces vols frappent 1,5 % des possesseurs de ces appareils.

La proportion de victimes chez les jeunes âgés de 14 à 25 ans est beaucoup plus élevée avec un taux qui grimpe à 4,1% alors que dans les autres tranches d’âge il est de 1,5% chez les 26-45 ans et 0,5% chez les plus de 45 ans.

Autre phénomène : par rapport à 2013, les femmes sont désormais davantage concernées que les hommes par ces vols de portable. Selon l’ONDRP, le taux est en moyenne de 1,6% contre 1,3% pour les hommes.

Toutefois, ces chiffres restent véritablement difficiles à établir avec précisions. L’ONDRP relève qu’entre 2009 et 2015, 58% seulement des victimes de vols de téléphone portable l’ont signalé à la police ou la gendarmerie.

La «fauche» de téléphone se fait sans violence dans les trois quarts des cas (73 %). Le voleur profite souvent de l’absence de sa victime dans près d’un tiers des faits. Les vols à une terrasse de café ou au cinéma représentent aussi 28 % de ces délits

Insolite : Arrêté pour tentative de vol de portable, il dérobe celui du médecin qui l’examine

Il y en a qui ont du culot ! Ce Nantais de 35 ans ne fait pas que voler le chéquier d’une société et un portable à la FNAC, il réussit à dérober le téléphone du médecin lors de sa garde à vue.

Un portable, mais aussi un chéquier

Ce sont les vigiles de la FNAC qui se sont rendu compte de la tentative du voleur. La violence du coupable et son refus de coopérer avec les agents de sécurité de la FNAC ont poussé ces derniers à le remettre à la police. Il est donc placé en garde à vue, d’autant plus qu’il n’en était pas à sa première tentative de vol : le chéquier d’une société a également été trouvé dans les poches de son blouson. La société contactée a révélé que ce chéquier avait disparu d’une voiture entre le 13 et le 14 avril.

Et rebelote en pleine garde à vue !

Lors de sa garde à vue, il fait valoir son droit de voir un médecin qui lui est accordé. Et c’est ce médecin qui allait devenir sa prochaine victime. En pleine garde à vue, le voleur profite de l’absence du médecin qui est allé chercher des médicaments pour fouiller dans sa veste et s’emparer de son téléphone portable. Les policiers se rendent comptent de sa nouvelle escroquerie.

Le plus surprenant dans cette affaire est que le voleur continue à nier tous ces faits pourtant flagrants ! Il en a discuté avec le juge le lundi 18 avril puisque les victimes ont porté plainte.

Le petit poucet aimait la Paella ;)

Nantes, jeudi soir, les policiers sont appelés pour un vol insolite :  une paëlla !!!!

paella

Les policiers nantais ont réussis à remonter la trace des voleurs en suivant non pas l’odeur alléchante du plat, mais les grains de riz que les gourmets  avaient semé sur leur route.

Ce fût une enquête plutôt insolite pour les policiers nantais jeudi soir.

  • Vers 20 h 30 ils sont avisés du fait qu’une grande poêle contenant 8 kilos de paëlla, d’une valeur de 150 euros, a été volée dans un supermarché de Nantes.
  • Les policiers vont alors patrouiller dans le secteur, jusqu’à retrouver des grains de riz laissés en chemin par le trio.
  • Les restes de paëlla abandonnés les conduisent, tel le Petit Poucet, jusque sur un paillasson, devant la porte d’entrée d’un appartement.  A l’intérieur, ils retrouvent la fameuse poêle à paëlla. Trois suspects, alcoolisés, ont été interpellés et placés en garde à vue.

On ne dit pas si la Paella était délicieuse…

Pour les policiers ce fut une enquête Olé …..Olé ….

paella ole

Article de la dépêche

Article du télégramme

article de l’express