Santé : le professeur Joyeux et les vaccins, retour au bon sens.

https://youtu.be/xr78AkXNmJc

Une intervention qui a le mérite de reposer les pieds sur terre, il recadre le débat et parle de l’utilité des vaccins, du traitement du covid alternatif avec Azithromycine, hydrochloroquine.

Le souci de l’aluminium dans les vaccins.

Santé : le zinc indispensable en prévention !

Je relaye un billet d’information de Jean Marc Dupuis : Oui le zinc est une excellente prévention !

Covid : le zinc était bien nécessaire


Chère lectrice, cher lecteur,
Pendant des mois, les grands experts qui passaient à la télévision ont ridiculisé les “charlatans” de la santé naturelle, comme moi et tant d’autres, qui appelaient à prendre du zinc.

Sur Internet, il est même devenu interdit de faire la promotion du zinc contre le Covid : Facebook, Google ou Youtube coupent les comptes des personnes qui donnent ce conseil “non agréé” par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et les autorités sanitaires.Il faut lutter contre les “Fake news”, vous comprenez ?

Cela faisait des années que le rôle du zinc contre les virus était connu
Pourtant, cela faisait des années qu’on savait que le zinc ralentit la réplication et la reproduction de nombreux virus dans le sang.Bien entendu, la relation entre le zinc et le Sars-CoV-2 (le virus responsable du Covid-19) n’était pas connue. Pour cause, on venait à peine de découvrir le virus, il ne pouvait bien entendu pas y avoir d’études publiées à son sujet !Il était pourtant plus que raisonnable de conseiller à la population de prendre d’urgence une supplémentation en zinc. Cela ne coûte quasiment rien, il n’y aucun effet secondaire néfaste si l’on reste sous 15 mg par jour. Au contraire, il n’y a que des bienfaits complémentaires à en attendre, car de nombreuses personnes manquent de zinc.
Le zinc a de nombreuses vertus complémentaires !
Le zinc augmente la production de lymphocytes T et permet leur activation, ce qui permet de lutter contre les maladies infectieuses.
Il permet de fabriquer des prostaglandines anti-inflammatoires à partir des acides gras oméga-3 et 6.Le zinc permet aussi de préserver l’odorat et le goût, ce qui est particulièrement intéressant dans le cas du Covid (pour cette raison, on donne du zinc aux personnes en chimio ou radiothérapie, qui souvent perdent le goût et l’odorat).
Enfin, et c’est toujours très appréciable, le zinc donne une belle peau et de beaux cheveux. Il est efficace pour lutter contre l’acné, le psoriasis et l’eczéma. Il rend les cheveux plus robustes et leur donne de l’éclat.

Mais peu importe. Dans un mouvement unanime, les Autorités sanitaires sont restées dangereusement silencieuses sur ce sujet, et les rares experts ayant publiquement appelé la population à prendre du zinc ont été traités par des ricanements et du mépris, quand ils n’ont pas été tout simplement déprogrammés des émissions de télévision.Des médecins espagnols étudient le zinc chez les patients Covid et… devinez quoi !Des médecins de Barcelone (Espagne, Hospital Del Mar) ont toutefois réalisé une analyse rétrospective sur 611 patients Covid hospitalisés entre mars et avril 2020 [1].Parmi eux, ceux qui sont morts avaient en moyenne 43 microgrammes de zinc par décilitre de sang (43 mcg/dl), tandis que ceux qui ont survécu, la moyenne était de 63 mcg/dl, soit près de 50 % de plus.Plus les patients avaient de zinc, moins leur niveau d’inflammation (mesuré par le taux d’interleukines 6) était élevé, indiquant une gravité moindre de la maladie.

L’étude a constaté un risque 2,3 fois plus élevé de mourir chez les personnes ayant moins de 50 mcg de zinc par dl de sang :“Un taux de zinc faible lors de l’admission à l’hôpital est corrélé avec une inflammation plus forte durant la maladie, et un pronostic moins favorable. Le taux plasmatique de zinc à l’admission est associé au taux de mortalité due au Covid-19 dans notre étude.”Cette étude a été présentée lors de la Conférence ESCMID sur la maladie à coronavirus (ESCMID Conference on Coronavirus Disease).Comme pour la complémentation en vitamine D, les Autorités de Santé et les grands médias restent pour l’instant silencieux, tout l’espace étant apparemment occupé par les vaccins.Vitamine D et zinc sont pourtant plus faciles à trouver, moins chers, moins compliqués. Ce sont des substances naturelles bien connues de tous les thérapeutes qui se respectent. Ils ont, de plus, de nombreux effets bénéfiques sur la santé, en plus de leur effet favorable contre le Covid-19. Qu’est-ce qui bloque, alors ?Mystère.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis
Voilà, le zinc un précieux oligo élément peu onéreux et si utile à notre corps !

Nota : une forme est remboursée le rubozinc ™, sur prescription médicale.

Un musée original :celui des plus célèbres virus informatiques

Ce « Malware Museum » créé par Internet archive expose en ligne les principaux virus des années 1980 et 1990 et propose de les télécharger…

Internet Archive vient de lancer le tout premier musée en ligne des horreurs virales. Point de squelettes ou d’Ebola au menu, mais des virus informatiques développés dans les années 1980 et 1990. Des malwares « vintage » qu’il est même possible de télécharger.

Des malwares très travaillés et très « pop »

L’organisation américaine à but non lucratif, qui avoue dans un tweet son « petit faible » pour le virus Ambulanc, a évidemment pris soin de rendre inoffensifs ces logiciels espions, d’ailleurs souvent moins invasifs mais plus originaux que les malwares actuels, note le site spécialisé Fred Zone.

En effet, si Coffshop, LSD ou Zohra avaient bien pour objectif d’infecter les systèmes informatiques, ils étaient aussi très travaillés et très « pop ». Régulièrement accompagnés de textes ou d’illustrations, animées ou non, ces virus relayaient très souvent un message.

Pour rappel, Internet Archive, bibliothèque en ligne qui se consacre à l’archivage des pages Web, s’est fait une spécialité de proposer aux internautes des contenus aussi pratiques d’inattendus. En 2010, elle mettait ainsi gratuitement en ligne deux millions d’ouvrages numérisés et, fin 2014, quelque 900 de jeux de console vintage.

Alors si le coeur vous en dit voici le lien vers le site :

Lien vers le site de internet archive

 

Attention au virus Zika !

De nouveaux cas du virus Zika ont été signalés en Europe. D’après les autorités des pays touchés, il s’agit de personnes revenues de voyages en Amérique du Sud.

La menace zika se répand hors du continent américain, pour toucher l’Europe de plein fouet. Après l’Espagne, c’est au Royaume-Uni que de nouveaux cas ont été détectés, mais aussi en Suisse. Ces malades n’ont toutefois pas été infectés sur le territoire européen, mais lors d’un séjour à l’étranger.

Public Health England, le ministère de la santé britannique, a précisé que trois de ses citoyens étaient touchés par la maladie depuis le 18 janvier.

Celle-ci sévit actuellement en Amérique du Sud et dans les Caraïbes. Les trois malades concernés avaient justement voyagé dans ces régions, l’un en Colombie, l’autre au Suriname et le dernier en Guyane. A la télévision nationale suisse, on mentionne également quatre cas bénins, là aussi chez des individus qui rentraient de vacances en Amérique Latine.

 

Symptômes de grippe

Si aucun cas n’a pour le moment été détecté en France métropolitaine, les Antilles Françaises connaissent un nombre croissant de malades, et il n’est donc pas improbable que de nouveaux cas soient donc détectés dans les jours qui viennent.

Transmise uniquement par les moustiques Aedes aegypti et Aedes albopictus, la maladie est asymptomatique dans une grande majorité de cas, mais peut aussi apparaitre sous la forme de forts symptômes grippaux, et d’éruption cutanées, douze jours après une piqûre.

Il y aurait également un lien entre le virus et de graves malformations du foetus, dont des cas de microcéphalie (boîte crânienne anormalement petite), qui sont en augmentation dans les pays les plus affectés.

 

Pas d’inquiétudes

Comme le rappellent les autorités britanniques, il n’y a pas lieu de s’inquiéter d’une propagation en Grande-Bretagne, puisque les trois malades ne sont pas contagieux. Les futures mères doivent cependant éviter de se rendre dans ces régions.

C’est aussi la recommandation en vigueur en Suisse, où tout voyage non essentiel dans les régions affectées (1) est à éviter pour les femmes qui souhaitent tomber enceinte ou qui le sont déjà.

Il n’existe à ce jour pas de traitement curatif, ni de vaccin contre cette maladie, seulement des traitements des symptômes.

(1) La Barbade ; la Bolivie ; l’Équateur ; la Guadeloupe ; Saint-Martin et Guyana ; le Cap-Vert ; les îles Samoa ; le Brésil ; la Colombie ; le Salvador ; la Guyane française ; le Guatemala; Haïti ; le Honduras ; la Martinique ; le Mexique ; le Panama ; le Paraguay ; Porto Rico ; le Suriname ; le Venezuela

La mauvaise saison est là : pensez aux traitements naturels : huiles essentielles, homéopathie, plantes

Bonjour,

L’automne pointe son nez le 23 septembre, déjà les premiers soucis viraux font leur apparition : rhumes, maux de gorge et gastro.

Dès les premiers symptômes j’utilise un remède clé pour tout ce qui est viral, en agissant vite le corps réagit et se défend, je prends une dose d’Oscillococcinum. Puis une autre dose 6 heures plus tard, le lendemain une dose, une dose par jour tant que je suis gênée.

En période de risque en prévention une dose par semaine.

Comme toute préparation homéopathique il est à prendre à distance des repas, du café de la menthe et du tabac.

Comme je ne supporte pas le vaccin anti grippe classique, je me fait prescrire par mon homéopathe le vaccin sous forme de granules, il est disponible à partir de début octobre. Elle me donne de l’Influenzinum et du sérum de Yersin.

Ensuite si besoin je fais appel à la phytothérapie, je privilégie de boire régulièrement une infusion de type thym, citron, cannelle, elle va renforcer mon corps.

Ensuite en cas d’état grippal : maux de gorge, rhinopharyngite état grippal je fais appel aux huiles essentielles, elles agissent vite et je trouve fort agréable de les prendre ou par voie orale, ou en inhalation selon l’huile et le symptôme.

Voici ma pharmacie d’huiles essentielles pour les bobos de l’hiver

Le Saro

A Madagascar, la population utilise depuis très longtemps les végétaux pour se soigner. L’huile essentielle de Saro, contraction du nom malgache « Mandravasarotra », est un arbuste très aromatique. Cette huile essentielle est antivirale, antibactérienne et antiparasitaire, anticatarrhale et expectorante,et elle agit sur les Infections virales et bactériennes de voies respiratoires (grippes, rhumes, sinusites, otites, bronchites, angines). Comme l’huile essentielle de Ravintsara, elle est préconisée pour lutter contre les maux hivernaux.

saro
Le Saro

le ravintsara :

C’est un arbre d’origine Asiatique, appelé biologiquement « Cinnamomum camphora ». Il a trouvé à Madagascar les meilleures conditions pour révéler ses vertus médicinales. C’est en 2003 que des études scientifiques ont prouvé que le ravintsara développe dans cette grande île l’un des antiviraux naturels les plus puissants. Il renforce aussi les défenses immunitaires de l’organisme.

Une autre étude, menée en 2006, attestent aussi des qualités anti-inflammatoires, antioxydantes, antiseptiques et relaxantes du ravintsara. Autant dire que cette plante rare a un grand panel de propriétés pour nous soigner de nos petits maux.

Utilisation de l’huile essentielle de ravintsara

* Par voie interne : Il est conseillé, pour les prises orales, de consulter au préalable un professionnel de la santé.
* Par voie externe : elle peut s’utiliser en diffusion, dans un bain (mélangé avec une base pour le bain ou des sels), ou en massage à raison de 2 gouttes dans une cuillère à café d’huile végétale.

ravintsara
Le ravintsara

Le Niaouli

Le niaouli est un petit arbre caractérisé par des feuilles persistantes et odorantes, avec une écorce claire et très épaisse mais molle et s’effritant comme du papier.

Synergie: Lavande, menthe poivrée, thym.

Propriétés de l’huile essentielle de niaouli

Cette huile essentielle est un parent du tea-tree, bien qu’étant moins efficace mais mieux toléré par la peau. C’est un excellent anti-infectieux, antibactérien et antiviral, qui lui donne des vertus excellentes pour soigner les plaies ou les coupures, mais aussi pour soigner les infections urinaires. Elle a aussi des propriétés expectorantes et antispasmodiques, utile lors de crises d’asthme.

Utilisation de l’huile essentielle de niaouli

Soulager les bronchites, grippes, infections ORL, ou pour soulager les infections intestinales ou urinaires:

Préparer une tisane de thym, diluez 2 gouttes d’huile essentielle de niaouli dans une cuillère de miel. Ajoutez le mélange à la tisane à prendre 2/3 fois/jour.

Huile de massage contre  la toux, bronchite, grippe

Dans 100ml d’huile végétale au choix, ajouter:

Huile essentielle d’eucalyptus: 10 gouttes
Huile essentielle de niaouli: 20 gouttes
Huile essentielle de ravintsara : 10 gouttes

Frictionner le dos et la poitrine.

Dégager le nez bouché: mettez 1 ou 2 gouttes d’huile essentielle de niaouli, thym, lavande et eucalyptus sur un mouchoir. Respirez votre mouchoir autant que nécessaire.

Précautions d’emploi de l’huile essentielle de niaouli

L’huile essentielle de niaouli est « oestrogen-like » ce qui signifie que ses molécules se comportent comme des œstrogènes naturels. Adaptée en cas de symptômes de ménopause, mais proscrite en cas de kystes des ovaires, fibromes, nodules ou mastoses, kystes ovariens, ainsi qu’en cas de cancers hormonaux, également d’antécédents de cancers hormono dépendant dans la famille. Éviter de l’utiliser le soir.

niaouli
Le niaouli

L’Eucalyptus globulus :

L’huile essentielle d’eucalyptus globulus

Famille: Myrtacées
Origine: Provence, Espagne, Australie, Portugal, Amérique du sud
Nom biologique: Eucalyptus Globulus
Description botanique: Haut arbre à feuilles longues et fines, fleurs de couleur jaune/blanches
Synergie: Lavande, genévrier, citron, huiles essentielles de genre « bois »

Propriétés de l’huile essentielle d’eucalyptus Globulus

L’Eucalyptus globulus est un grand arbre originaire d’Australie et acclimaté dans de nombreux pays (Espagne, France, Chine, Afrique). L’huile essentielle extraite des feuilles fraîches est de couleur orangée. Son odeur est forte et tonique. Eucalyptus globulus est spécifique des voies respiratoires basses, c’est un assainissant broncho-pulmonaire, expectorant et décongestionnant. Il n’est pas conseillé de diffuser cette huile essentielle (elle peut donner une impression d’étouffement à dose élevée) et elle est déconseillée chez les asthmatiques. Eucalyptus globulus est de préférence réservé à l’adulte ou à l’enfant de plus de 7 ans.

Voici une petite préparation à faire vous-même avec cette huile essentielle en cas de toux grasse et d’encombrement des bronches:

Mélangez :

  • 1 goutte d’huile essentielle d’Eucalyptus globulus,
  • 1 goutte d’huile essentielle de Sapin de Sibérie (Abies sibirica),
  • 1 goutte d’huile essentielle de Lavandin abrial (Lavandula hybrida clone abrialis)
  • avec 3 gouttes d’huile végétale de Macadamia (Macadamia integrifolia).

et appliquez 3 à 5 gouttes de ce mélange en massage du torse ou du dos.
A noter que d’’un point de vue neuro-psychologique, l’huile essentielle d’eucalyptus globulus agit contre la nervosité, l’angoisse et l’anxiété, elle favorise la concentration.

Suggestions d’utilisation

L’huile essentielle d’Eucalyptus Globulus est préconisée notamment en inhalations de vapeur pour soigner les refroidissement, grippes ou autres affections respiratoires. Elle atténue aussi très bien les maux de tête et les névralgies.

Recette

Dans un bol d’eau chaude, mettez 1 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus globulus, 1 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée, et 1 gouttes d’huile essentielle de thym.  Protégez vos yeux d’un bandeau ou un foulard noué, puis recouvrez votre tête d’une serviette éponge et respirez profondément les vapeurs aromatiques pendant au moins 5mn.

Attention : les huiles essentielles ne supportent pas des températures au delà de 45 degrés (un bain très chaud fait 38/40 degrés)

Eucalyptus radiata, son huile essentielle est plus douce que la précédente :

Famille: Myrtacées

Origine: Australie, Espagne, France, Italie, Amérique du Nord et du Sud

Nom biologique: Eucalyptus Radiata

Description botanique: Haut arbre à feuilles longues et fines, fleurs de couleur jaune/blanches.

Synergie: Lavande, genévrier, citron, huiles essentielles de genre « bois ».

L’Eucalyptus radiata est un grand arbre originaire d’Australie. L’huile essentielle est extraite des feuilles fraîches, sa couleur est jaune très pâle. Son odeur est fraîche légèrement citronnée et très agréable. L’huile essentielle d’Eucalyptus radiata est spécifique des voies respiratoires hautes. Elle a des propriétés anti-infectieuses et anti-inflammatoires de la sphère ORL. Elle est très agréable en diffusion pour rafraichir l’air ambiant et chasser les agents infectieux. En cas de diffusion de cette huile essentielle, il est conseillé de ne pas diffuser l’huile plus d’un quart d’heure par heure (valable pour la diffusion de toutes les huiles essentielles).

Voici une recette pour soigner le rhume allergique chez l’adulte :

Mélangez :

  • 2 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus radiata,
  • 1 goutte d’huile essentielle de cardamone,
  • 1 goutte d’huile essentielle de clous de girofle
  • avec 4 gouttes d’huile végétale d’amande douce

et appliquez 2 gouttes de ce mélange sur les sinus.

Conseil d’utilisation

En cas d‘affection respiratoire, mélanger 1 goutte d’huile essentielle d’eucalyptus Radiata dans 1 cuillère à café de miel avec un jus de citron, et diluer dans une tisane au thym. Prendre cette tisane 2 fois/ jour.

En cas de rhume ou de sinusite, bronchite, inhaler l’huile d’eucalyptus (1 ou 2 gouttes sur un mouchoir).

Huile de massage à l’Eucalyptus:
Dans 30ml d’huile végétale de votre choix
Huile essentielle d’Eucalyptus Radiata: 10 gouttes
Huile essentielle de romarin: 10 gouttes
Huile essentielle de Ravintsara: 10 gouttes

Huile hivernale à l’Eucalyptus (préventive):
Dans 30ml d’huile végétale de votre choix
Huile essentielle d’Eucalyptus Radiata: 10 gouttes
Huile essentielle de marjolaine: 3 gouttes
Huile essentielle de niaouli: 3 gouttes
Huile essentielle de thym: 3 gouttes
Huile essentielle de Ravintsara: 10 gouttes

En diffusion pour la maison, ajouter quelques gouttes dans un diffuseur, en association avec l’huile essentielles de Romarin. On l’utilise aussi pour éloigner et soigner les piqûres d’insectes (On peut aussi y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de géranium et de citronnelle).

Pour la diffusion aérienne :

l’huile essentielle d’Eucalyptus globulus a une odeur plus forte (voire étouffante), elle est déconseillée en diffusion, est réservée à l’adulte et est contre indiquée en cas d’asthme.
L’huile essentielle d’Eucalyptus radiata a une odeur agréable et est plus souvent utilisée en diffusion.

eucalyptus radiata

Huile essentielle de citron :

Stimulant général, l’huile essentielle de citron convient parfaitement aux enfants affaiblis par des maladies infectieuses répétées. Présentant un fort pouvoir anti-septique, elle est utilisée en cas d’infections respiratoires ou répétées et pour la désinfection de l’air ambiant. Par son action sur l’appareil digestif et le foie, on l’utilise contre le mal des transports, les légères insuffisances hépatiques et digestives. Tonique veineux, c’est aussi un fluidifiant sanguin. On peut donc aussi l’utiliser contre la cellulite ou les varices. Elle possède aussi des propriétés calmantes comme la plupart des essences d’agrumes, et est très utilisée en cosmétique. Attention, comme toutes les huiles essentielles d’agrumes, il ne faut pas s’exposer au soleil jusqu’à 12h après l’application sur la peau.

Autres petites suggestions d’utilisation de ces huiles essentielles :

Suggestions d’utilisation, recettes

Mal des transports

Prendre 1 goutte d’essence de citron dans 1 cuillère de miel avant le départ. A renouveler pendant le trajet si nécessaire. On peut également ajouter quelques gouttes d’essence de citron et de menthe poivrée sur un un mouchoir, à inhaler pendant le transport.

Nausées et digestion difficile

Prendre 1 gouttes d’essence de citron au lever dans 1 cuillère de miel ou un morceau de sucre. A renouveler pendant la journée si nécessaire. L’huile essentielle d’estragon calme aussi les ballonnements et les digestions difficiles.

Rhume, troubles ORL

Ajouter 2 gouttes d’essence de citron dans une tisane de thym pour lutter contre le rhume.

Alors à vos huiles essentielles, prêts …partez……. l’hiver en bonne santé vous le passerez.

r

%d blogueurs aiment cette page :