Pour sourire un fake du Parisien

Une petite seconde d’inattention et c’est une belle «Une» de journal qui peut partir en sucette. C’est ce qui aurait pu arriver hier à nos confrères du «Parisien»… Heureusement pour eux, c’est bien un fake comme ils nous l’ont fait finalement savoir! Peu importe, ça reste amusant. Et le vrai cauchemar du journaliste!