Monde : Noël chaud en Australie – Hot Christmas in Australia

Alors que nous frissonnons en France, encore bien modestement mais il fait tout de même froid, de l’autre coté du monde les australiens ont trop chaud !

Alors petit voyage à l’autre bout du monde……………vers le soleil

 

Les Australiens ont célébré Noël sous le soleil et pour certains, à la plage, comme ici à Bondi Beach, à Sidney.

noel-australie

Le réveillon, cette année, est particulièrement chaud.

Dans le sud de l’Australie et dans l‘État de Tasmanie, les prévisions météorologiques annoncent des températures atteignant les 40 degrés, les plus chaudes à cette période de l’année depuis 1945.

320 personnes déguisées en Pères Noël se sont réunies à Sydney pour la plus grande leçon de surf du monde. Le record a été validé par le Guinness Book. Un défi qui avait pour but de sensibiliser aux questions liées aux maladies mentales.

noel-australie-3

320 Pères Noël se sont réunis sur la  plage de Bondi Beach à Sydney en Australie, pour « apprendre » à surfer ! Ce rassemblement est entré dans le Guinness Book comme la plus grande leçon de surf du monde. Le précédent record du genre avait rassemblé 250 personnes.

Les organisateurs de ce record, des détaillants locaux ou écoles de surf comme RedBalloon, Let’s Go Surfing et OneWave avaient pour objectif de sensibiliser aux questions liées aux maladies mentales. Le pari a finalement été tenu.
Des hommes et des femmes se sont déguisées en « Santa Claus » et ils ont participé à une leçon de surf dispensée par l’école de surf Let’s Go Surfing.

A l’approche des fêtes c’est un beau message d’espoir car tous ces hommes et femmes ont à la fois participé à un record et à une action caritative.

Société : Noël différent, osez le cadeau d’occasion !

Et si on arrêtait la surenchère, un cadeau, peu en importe la valeur, c’est un geste qui vient du cœur, alors pourquoi ne pas opter pour un cadeau d’occasion ?

– Pour Noël, 45% des Français se disent prêts à offrir un objet de seconde main acheté en ligne. Luckyfind.fr, Label-emmaus.co, Vestiairecollective.com, voici trois sites sur lesquels vous pourriez trouver de quoi remplir la hotte.

Le Père Noël ne mettra pas uniquement des cadeaux neufs sous le sapin cette année. Près de la moitié des Français (45%) se dit prête à acheter un cadeau d’occasion en ligne, selon un sondage TNS Sofres pour Ebay. Pour donner une seconde vie aux objets déjà utilisés par d’autres, et au passage faire des économies, les internautes peuvent passer par des vide-greniers 2.0. Voici une sélection de sites pour chiner sans même avoir à quitter son canapé, pourvu d’avoir un ordinateur, une tablette ou un smartphone entre les mains.

 

Label-emmaus.co : la boutique en ligne solidaire

L’association vient de lancer, ce jeudi 8 décembre 2016, son site de vente. Pour le moment, entre 2500 et 3000 objets sont proposés à partir de 2-3 euros, parfois plus pour les pièces rares susceptibles d’intéresser les collectionneurs. Le paiement se fait en ligne, puis l’article peut être récupéré gratuitement en boutique (dans l’un des 25 groupes Emmaüs partenaires) ou être livré à domicile pour 3 à 7 euros selon le poids de l’envoi. Quelques exemples : la peluche 101 Dalmatiens de 25 cm à 2 euros au Emmaüs de Auray dans le Morbihan, la maison du sheriff en bois à 12 euros au Emmaüs de Neuilly Plaisance en Seine-Saint-Denis, le tourne-disque vintage dans sa mallette portative à 30 euros à l’Emmaüs de Lyon.

Luckyfind.fr : le vide-grenier 2.0 géolocalisé

Ce jeune site, créé en 2015, a tout pour plaire. Le choix est vaste, de la machine à écrire vintage à 80 euros au cerf à bascule à 10 euros, en passant par le bracelet en corne et en argent à 34 euros, parmi tant d’autres. Pour bien s’y retrouver, les rubriques sont bien rangées (vintage, DIY, mode, maison, enfant ou culture). Et pour ne pas risquer les arnaques, les transactions sont sécurisées et la somme n’est reversée au vendeur qu’une fois l’article réceptionné par l’acheteur. Afin de dénicher de bonnes affaires près de chez soi, un système de géolocalisation donne à l’utilisateur la possibilité de filtrer les résultats d’une recherche pour faire apparaître uniquement les produits se trouvant par exemple à moins d’un kilomètre de son domicile.

 

Vestiaire collective : le dépôt-vente de luxe

Le spécialiste de la mode d’occasion en ligne, lancé en 2008, compte quatre millions de membres à travers la planète. Il regorge de vêtements et accessoire griffés souvent peu (voire pas du tout) portés. Les pièces (20.000 nouveautés par semaine) sont sélectionnées avant d’être mises en ligne. Pour éviter la contrefaçon, les articles sont contrôlés physiquement par une équipe d’experts. Bonus : une sélection d’offres de Noël à -30%, dans laquelle on trouve par exemple des gants en cuir Valentino à 79 euros, des lunettes de soleil Mauboussin à 109 euros ou des mocassins Gucci à 273 euros.

Société : Noël approche, coup de projecteur sur les jouets sexistes

Qu’est-ce qu’un jouet sexiste ?

Parler de « jouets sexistes » est un raccourci destiné à la prise de conscience de l’usage sexiste des jouets. En effet, il suffit d’ouvrir un catalogue de jouets ou d’entrer dans un magasin de jouets pour constater que ceux-ci sont triés entre « jouets filles » et « jouets garçons ». Ce type de « tri » a pour conséquence directe de participer à l’imposition de rôles genrés aux enfants.

Pour être clair, lorsqu’un adulte souhaite acheter un jouet pour un enfant, il sera automatiquement guidé selon le sexe de l’enfant, comme si cela pouvait être une donnée pertinente pour le choix d’un jouet. Ainsi, on proposera des meccanos, playmobils, grues et autres pistolets – dans une ambiance bleue – aux garçons, et des barbies, poupons, aspirateurs et autres dînettes – dans une ambiance rose – aux filles. Les jouets sont donc utilisés comme des outils participant à l’éducation sexiste des enfants :

  • Tu es une fille ? Tu pourras t’entraîner à faire le repas, t’occuper des enfants, faire le ménage, te maquiller, devenir infirmière ou institutrice…
  • Tu es un garçon ? Tu pourras t’entraîner à fabriquer des engins, te battre, bricoler, devenir docteur ou pompier…

Jouets sexistesLes producteurs et distributeurs de jouets produisent et distribuent des jouets selon leur cible : fille versus garçon. Multiplier les cibles et distinguer ce qui va à l’une et pas à l’autre permet de multiplier les marchandises à vendre (les jouets roses que pour les filles et les jouets bleus que pour les garçons), et les profits à se faire au mépris de l’égalité.

Bien sûr, vous pouvez acheter un jouet issu du « rayon garçon » à une fille et un jouet issu du « rayon fille » à un garçon. Mais, franchement, le faites-vous ? N’avez-vous pas chez vous un enfant qui regarde la télévision, un enfant qui va à l’école ? N’a-t-il pas vu des publicités lui expliquant que si elle-il est une fille-un garçon, il-elle doit acheter tel jouet ? N’a-t-il pas entendu à l’école ses copines-copains dire qu’elles-ils ont tel ou tel jouet ?

Oui, votre enfant vit dans une société sexiste, mais est-ce une raison pour continuer à lui imposer un rôle dans la société selon son sexe biologique ? Pourquoi les filles n’ont pas de meccano et les garçons pas de poupée ? Pourquoi les filles n’osent rêver de devenir informaticiennes et les garçons de devenir nounous ?

Rêves de Noël

Une fille aussi peut être audacieuse et combative. Un garçon aussi peut être sensible et émotif.

Est-ce que l’on veut un monde égalitaire ou bien un monde où les femmes sont faites pour plaire aux hommes, faire la vaisselle, la cuisine et le ménage ? Quel monde est décrit dans les catalogues et rayons de jouets ?

Dans un monde égalitaire, les hommes et les femmes s’occupent des enfants. Mais pourquoi seules les petites filles ont le droit de jouer à la poupée ?!?

Cessons d’imposer à nos enfants un formatage selon leur sexe ! Offrons leur la possibilité de vivre en dehors des rôles genrés véhiculés et contraints par notre société !

Les jouets dit « sexistes » sont un des moyens pour notre société de renforcer les stéréotypes de genre et de les imposer aux enfants. Ils prennent place au sein d’un système sexiste et patriarcal.

Pourquoi y a-t-il si peu de femmes ingénieures ?

 

Pour aller plus loin, nous vous conseillons de voir notre autre article sur le sujet : Pour des jouets non sexistes (avec un reportage radio très instructif à écouter)

Le collectif lance une campagne

Les filles aussi peuvent être super-héros, boxeuses, astronautes.

Les garçons aussi peuvent être princesses, danseurs, fleuristes.

Pour participer à notre campagne (tracts et autocollants), contactez-nous : contact @ collectif-debout . org

Voici le lien pour le site de l’association :

Autocollant contre les jouets sexistes

Envie de lumière, Locronan a mis ses habits de fêtes

Du 5 décembre 2015 au 3 janvier 2016, la jolie cité de caractère de Locronan, dans le Finistère a été illuminée magiquement.

Samedi soir, le 2 janvier, J’ai adoré déambuler dans les ruelles, si le village est beau de par ses pierres et ses édifices conservé, là la lumière met en valeur les silhouettes des édifices. La magie de la lumière, si joliment utilisée souligne avec habileté les silhouettes des maisons et les enfilades de ruelles.

Malgré le froid et déjà un mois d’illumination la foule est au rendez vous, le lendemain le Dimanche le 3 janvier, sera le dernier jour de ces superbes illuminations.

J’aime l’ambiance légère qui règne parmi les badauds. beaucoup d’appareils photos sont de sortie, mais le décor vaut le cliché. Je n’ai que mon portable pour faire le reportage mais j’ai tenté d’en retirer le meilleur.

 

Juste avant la nuit, Locronan parait s’endormir… la beauté du granit est cependant présente.

La nuit tombe les illuminations commence leur show.

 

Guirlandes lumineuses, stalactites et rideaux de lumières offrent  un spectacle inoubliable et féerique au visiteur. Le plaisir est là à flâner dans les ruelles et sur la grand’ Place dans leurs habits de lumière.

Dans l’église une messe est donnée, les cloches font entendre un tintement cristallin.

Une musique de Noël nous accompagne dans la déambulation parmi les petites boutiques du marché de Noël disséminées dans le village et aussi parmi les sapins qui décorent la place principale.

 

La nuit magique est tombée, les gens déambulent heureux, pourtant il fait froid, mais l’ambiance paraît si chaude. J’ai adoré, profité de ces instants, je tente de les partager avec vous par ces photos.

locronan le lutin

 

Le lutin va t’il monter sur le toit ???????

 

 

lien vers l’office du tourisme de Locronan :

Office du tourisme de Locronan

Visiter Locronan

Visiter Locronan

La Crêche de Noël de Locronan au JT de Tf1

La crèche de Noël au JT de Tf1

 

Vœu en cette nuit de Noël

Que Noël apporte à chacun ce qu’il recherche, la paix, l’amitié… Le message de Noël est à l’origine : paix et amour…. Déjà si ambitieux ce message ! ce soir je vais méditer sur la portée de ces mots dans notre monde.

Je vous envoie à tous beaucoup d’amour et de chaleur.

 

Marie

Je n’aime pas Noël…

Le Noël de mon enfance, je l’adorais, c’était un moment de grâce. Dans l’air flottait un parfum de magie, enfant je voyais les lumières, les sourires, la crèche… Dans l’hiver si sombre il y avait comme une éclaircie, une oasis lumineuse, chaude et chaleureuse. Elle grandissait peu à peu pour culminer lors de la messe de minuit, les chants si beaux, puis le réveillon…. La nuit de Noël si mystique, dans l’attente du Père Noël, je me dépêchais de dormir. Puis la magie du lendemain, nous courions les pieds nus sur le carrelage et le parquet pour arriver devant la cheminée où nos cadeaux nous attendaient.

Tant d’amour, tant de joie, une famille si précieuse, je les remercie longtemps après de tout mon cœur.

Pour mes enfants j’ai recréé ces moments, je voulais à mon tour leur offrir « la magie de Noël ».

Maintenant, mes enfants sont grands, ma famille est éclatée. Noël pour moi est la fête des enfants.

Désormais, Noël pour moi ce n’est plus tout ça.

Je vois des magasins débordants de denrées, alors que juste à coté des personnes ont faim. Noël est devenu une fête commerciale. Les grandes surfaces font à cette époque leur meilleur chiffre d’affaire de l’année.

Des boutiques de luxe aux prix faramineux, alors que les fins de mois sont difficiles.

Des personnes pour qui le « cadeau » de Noël est un passage obligé, font la course dans les magasins pour ressortir avec un objet acheté cher mais si inutile ! puis sera t’il apprécié in fine ? sans compter les emballages inutiles, les cadeaux sitôt offerts sitôt oubliés… je préfère de loin offrir un cadeau, comme ça, par plaisir, car c’est un moment ou un coup de cœur pour un objet ou pour une personne..

Malheur à celui qui n’a pas d’argent, comment peut il survivre dans cette frénésie consommatrice ! Les personnes démunies se sentent encore plus exclues !

Certains vont manger et boire à se rendre malades, asséchant le compte bancaire ; en janvier vont souhaiter bonne année en espérant le miracle du loto pour l’année qui vient !

Ok oui c’est mignon ces décorations lumineuses, ces sapins enguirlandés, les étoiles, les lumignons.

Bref, tout cela me passe bien au dessus de la tête.  Une sorte d’écœurement réside en moi.

Je ne suis pas seule dans ce blues des fêtes que je surnomme « défaite ».

En effet, Noël est synonyme de festin, de retrouvailles et d’amour. Mais surtout de famille.

  • Malheur à ceux qui n’en ont plus ou qui en sont exclus.
  • Malheur à ceux pour qui Noël est lié à un mauvais souvenir. Décembre peut représenter une épreuve. Loin d’émerveiller, vitrines scintillantes, guirlandes et sapins provoquent un sentiment de tristesse. Voire d’angoisse. Ils ne trouvent pas leur place au milieu de ces visages béats. Et, bien souvent, taisent leur peine.
  • Oser dire que l’on n’aime pas Noël est presque une faute dans notre société, où cette fête divine est vénérée. La culpabilité n’hésite alors pas à jaillir et à intensifier la souffrance. L’idée que Noël est une fête de famille est tellement ancrée dans notre inconscient qu’il est ardu d’y échapper. Pourtant, certains y parviennent. Et assument leur différence. « Avant tout, il faut chercher à comprendre les raisons pour lesquelles Noël nous angoisse », souligne la psychanalyste Sylvie Angel.
  • Contre la solitude, la psychiatre et thérapeute familiale suggère diverses alternatives : partir en voyage, passer la soirée avec des amis ou dans une association comme bénévole. Et, pourquoi pas, oser inviter ses voisins. Elle insiste : « Ce soir-là, on peut se choisir une autre famille. » Et recréer sa propre magie de Noël.

Alors passez tous des fêtes comme vous les aimez, si Noël est encore la fête de la joie, profitez en, sinon comme moi créez votre cocon. Je vais m’offrir un petit plaisir. Oh tout simple, mon lit et un livre….je n’ai pas les moyens financiers d’aller sous les cocotiers sinon je le ferais.

la déprime de Noël, mon article sur le blog Bulles bonheur

ils n’aiment pas Noël

Vidéo : Cyprien : j’aime pas Noël

 

Idée cadeau : des délices en pots de la conserverie de la Tour

Hier j’ai fait une superbe rencontre. Loree, une jeune femme de 28 ans dynamique et sympathique, elle est bourrée de talent et d’idées. Elle a monté sa propre entreprise sur un concept que j’adore.

la-conserverie-de-la-tour-delice-en-pot

  • Sa voie était toute tracée

Influencée par un grand père agriculteur et un vrai cordon bleu  de grand-mère,  elle cuisine depuis que je suis toute petite et adore ça !

conserverie gamme confitures

  • Son créneau est écolo « friendly »

Tous ses producteurs se situent dans un rayon de 90 km autour de Cadillac, le lieu où elle produit, ils  sont en agriculture raisonnée ou bio. Elle travaille souvent des produits déclassés pour éviter le gaspillage potager, valoriser le travail des agriculteurs et aussi, il ne faut pas se le cacher, parce que c’est un peu moins cher et vu qu’elle  les cuisine, peu importe l’aspect tant qu’il y a du goût! N’avez vous jamais remarqué que les produits déclassés pour leur forme était souvent plus goûteux !

conserverie assortiment

  • Sa production est gourmande et délicieuse (ouiiii j’ai goùté !)
Pour le moment elle fait principalement des confitures car elle attend d’avoir son propre laboratoire à Cadillac (les travaux avancent mais il faut un peu de patience..)
Elle a  quand même fait quelques conserves salées (sauce tomate, ratatouille, tomate séchée et poivrons confits) stérilisés à l’ESAT de Captieux.
conserverie fiche
-ses projets
Une boutique attenante à la conserverie d’où il sera possible de la voir travailler via une paroi vitrée. Elle ferai certainement visiter les locaux dès qu’elle en saurai plus sur les obligations à remplir pour recevoir du public.
Sa conserverie a une histoire, elle est très intéressante à visiter car au fond de la conserverie se cache une tour du 13 ème siècle, vestige des remparts de Cadillac…
Pour les fêtes elle propose des coffrets de gourmandises, elle sera à vendre ses Produits sur le marché de Noël de Canejan
Gourmands, voici le lien, notamment pour sa page Facebook……