impressionnant : Météo : Saint Nazaire la grêle en photo

Du Pays de Retz jusqu’à la ville de Saint-Nazaire, un orage d’une violence rare a éclaté, ce samedi, en fin de journée.

En quelques minutes, les rues ont été complètement recouvertes de grêlons gros comme des noix. L’averse a fait d’énormes dégâts matériels : voitures cabossées, fenêtres brisées… Poursuivre la lecture de « impressionnant : Météo : Saint Nazaire la grêle en photo »

Nature : Météo. Records de pluie au mois de mai

Le mois de mai est très pluvieux et dans de nombreuses villes des records de pluviométrie ont été battus, selon les données de Météo France.

Record pour Trappes 

Trappes a été la ville la plus arrosée ce mois de mai 2016 avec 183 mm de pluie ! Le précédent record datait de…85 ans ! Il faut en effet remonter à mai 1931 pour trouver un niveau de précipitations élevé. Mais à l’époque, « seulement » 124 mm avait été enregistrés à Trappes. Trappes bat par la même occasion son record absolu de pluviométrie tous mois confondus, nous précise notre partenaire Keraunos.

Record aussi à Paris

Autre record battu et autre niveau de pluviométrie exceptionnel : Beauvais avec 174 mm. Le précédent record datait de mai 1982 pour cette commune (122 mm à l’époque). Auxerre n’a pas été moins humide avec également 174 mm de pluie tombés en mai. À Auxerre, le précédent record datait de mai 1958 avec 160,5 mm.

En quatrième position c’est Paris qui a reçu le plus de précipitations en mai avec 171 mm enregistrés à Paris-Montsouris. Le précédent record pour un mois de mai dans la capitale datait de 1992 avec 133 mm. Pour compléter ce classement, suivent les villes d’Orléans et de Creil avec 164 mm, puis Pontoise (156 mm) et Roissy – CDG (155 mm).

D’autres villes ont battu leur record de pluviométrie : c’est le cas d’Orly, du Bourget mais également de La Roche-sur-Yon et de Saint-Quentin dans l’Aisne.

Pluie. Les records en mai

Insolite : Météo France : l’hiver est bien de retour !

Bon on ne range pas encore les pulls !

La chute des températures a été brutale et surprenante. Accompagnée de pluie glaciale, de giboulées et même de neige (ce dimanche dans l’Avesnois, quelques mini flocons). Ça va continuer ? Réponse : oui, selon Météo France.

Prévisions de Météo France pour ce lundi

Carte Météo France pour ce lundi 25 avril.

Carte Météo France pour ce lundi 25 avril.

En cours de nuit, le ciel de traîne perd de son activité, les averses sont de plus en plus rares et le ciel reste très encombré. La dorsale s’affaisse et régresse sur l’Atlantique à l’approche d’un thalweg sur la Manche en prolongement de la dépression centrée sur les pays Scandinaves qui se décale en Mer du Nord en cours de matinée. Elle est associée à un front froid précédé d’ un secteur chaud alimenté en air un peu plus doux; enfin tout est relatif, on va dire moins froid; et humide. Le ciel demain matin est donc très nuageux à couvert et quelques gouttes de pluie peuvent s’échapper de ces nuages.
Le vent s’oriente à l’Ouest Sud-Ouest il souffle modérément avec quelques rafales entre 40 et 50 km/ h d’abord sur l’Ouest des départements côtiers.
Les températures minimales sont toujours sous les normales saisonnières d’environ 3 à 4 degrés, localement quelques gelées ne sont pas complètement exclues notamment dans l’ Avesnois et la Thiérache.

Prévisions de Météo France pour ce mardi

Carte Météo France pour mardi 26 avril.

Carte Météo France pour mardi 26 avril.

Après les éclaircies matinales à l’arrière de front, avec l’évolution diurne le ciel de traîne se réactive. Dans un ciel changeant alternent alors éclaircies et passages nuageux porteurs d’ averses. Ces averses s’accompagnent parfois de grésil voire d’orages en fin de journée et soirée. Le vent d’Ouest Nord-Ouest est modéré avec quelques rafales de 40 à 50 km/h voire 60 à 80 km/h d’Est en Ouest principalement en soirée sur le Nord Pas de Calais.
Les températures sont toujours très en dessous des normales de saison.

Prévisions de Météo France pour ce mercredi

Carte Météo France pour mercredi 27 avril 2016.

Carte Météo France pour mercredi 27 avril 2016.

On ne change pas de masse d’air, nous restons dans un ciel de traîne résiduel où alternent éclaircies et passages nuageux porteurs de rares averses.
Les températures minimales sont toujours aussi fraîches et les maximales sont encore environ 4 degrés sous les normales de saison. Le vent est faible à modéré d’un vaste secteur Ouest.

Prévisions de Météo France pour ce jeudi

Carte Météo France pour ce jeudi 28 avril.

Carte Météo France pour ce jeudi 28 avril.

La situation reste pilotée par un vaste système dépressionnaire en mer du Nord bien alimenté en air froid générant un ciel changeant accompagné d’averses. Températures sans changement par rapport à la veille.

Prévisions de Météo France pour la fin de semaine

Vendredi, ciel variable plus chargé l’après-midi accompagné d’averses. Vent faible de Sud-Ouest. Températures quasi stationnaires, on gagne un petit degré.
Samedi, persistance d’un système dépressionnaire au nord du cinquantième générant le même scénario, celui d’un ciel alternant périodes ensoleillées et passages nuageux porteurs d’averses. Légère hausse des températures, nous ne sommes plus qu’à deux degrés environ des normales de saison.
Dimanche, Le temps est globalement le même que la veille, sans changement notable en tout cas. Vent faible d’Ouest. Températures stationnaires.

Le retour du beau temps de printemps, ce n’est pas avant 10 jours au moins !

Bretagne : tempête au menu ce jour, inondations aussi !

Là dehors le vent souffle avec un grondement d’enfer, j’ai vu les mouettes voler à reculons tout à l’heure, et je suis dans les terres ! en bord de mer ça doit pire que décoiffer, envie d’aller voir les vagues, mais attention prudence, les vagues là ce doivent être des monstres d’écume et de puissance !

Voici l’Article du Ouest France sur ce coup de tabac :

Ce nouveau coup de tabac était annoncé. Il est en cours sur la façade atlantique et en Manche. Vents et pluies balaient les côtes. Conjugée aux forts coefficients de marée, la tempête provoque des inondations comme à Vannes ou Landerneau. 9 000 foyers sont par ailleurs privés d’électricité en Bretagne ce samedi midi. Dans le Maine-et-Loire, des arbres tombés sur les caténaires ont engendré des pertubations dans le trafic TER et TGV.

Quelque 6 000 foyers étaient privés d’électricité samedi dans le Finistère et 3 000 dans le Morbihan, deux des douze départements placés en vigilance orange vent ou vagues-submersion pour la journée de samedi, a-t-on appris auprès de la préfecture et d’ERDF. Des rafales de vent atteignant 146 km/h ont été relevées samedi matin à Camaret, sur la presqu’île de Crozon (Finistère), selon Météo France.

En moyenne, sur le littoral de la pointe Bretagne, les vents atteignaient 125 à 135 km/h selon la même source. Dans les régions intérieures, Météo France a relevé 102 km/h à Quimper (Finistère), 104 km/h à Lorient (Morbihan), 108 km/h à Nort-sur-Edre (Loire-Atlantique), 112 km/h à Bressuire (Deux-Sèvres). Les dégâts restaient limités samedi matin, même si une partie de la ville de Landerneau (Finistère) a été inondée.

vannes
Vannes le marché les pieds dans l’eau

Liaisons suspendues vers les îles

La liaison entre Douarnenez et l’île de Sein a été suspendue samedi en raison de cette tempête hivernale, a annoncé la compagnie maritime Penn Ar Bed sur son site. À Brest, la vitesse a été limitée à 50 km/h sur le pont de l’Iroise en raison des vents violents. Selon Météo France, l’axe de vent fort va progresser vers l’intérieur de la Bretagne, les Pays de la Loire et la région Centre en fin de matinée et mi-journée.

Les rafales prévues au plus fort de l’événement sont de 100 à 110 km/h dans les terres et de 120 à 130 km/h sur le littoral, ponctuellement 140 près des côtes ouest du Finistère jusqu’à la mi-journée. Le coefficient de marée élevé (94) fait craindre aussi des submersions sur les parties basses ou vulnérables des littoraux des départements placés en vigilance orange. La vigilance orange, valable jusqu’à samedi 18h, concerne les départements de Vendée, Loire-Atlantique, Morbihan, Finistère, Maine-et-Loire, Charente-Maritime, Indre-et-Loire, Deux-Sèvres et Vienne, ainsi que les Côtes-d’Armor, l’Ille-et-Vilaine et l’Indre. Le département de la Gironde est quant à lui en vigilance orange crues. Des inondations se sont produites à Bordeaux.

meteo.tempete-douze-departements-desormais-en-vigilance-orange_1