Santé/méditation : une interview inspirante de Frédéric Lopez

Bonsoir,

J’aime beaucoup le travail et la présence de Frédéric Lopez, dans la vidéo que je vous propose il nous explique pourquoi il médite et comment cette pratique a changé sa vie.

Il aborde sa découverte de la méditation, l’expérience de la solitude, le retour à soi …. vers soi, pour devenir dans « l’être »

Voici quelques éléments qu’il évoque :

La méditation est un voyage à l’intérieur de soi, elle modifie notre perception du réel, du coup on fait confiance à notre intuition.

On ressent finement la perception du monde dans le seul moment important : l’ici et maintenant !!!!!!

On observe les émotions négatives, on ne fuit plus face à elles, ça les minore.

On s’occupe de soi pour mieux s’occuper des autres. On récupère une énergie nouvelle.

Merci Monsieur Lopez.

Coup de cœur : Jacques Salomé, un beau poème sur l’écoute de l’autre…

Un superbe sujet de méditation ou de réflexion, une bonne base tout simplement pour réfléchir à sa propre communication avec autrui, lisez ces mots …

 

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler.
Accorde-moi seulement quelques instants,
Accepte ce que je vis, ce que je sens,
Sans réticence, sans jugement.

 

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler.
Ne me bombarde pas de conseils et d’idées,
Ne te crois pas obligé de régler mes difficultés.
Manquerais-tu de confiance en mes capacités ?

 

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler.
N’essaie pas de me distraire ou de m’amuser,
Je croirais que tu ne comprends pas
L’importance de ce que je vis en moi

 

Écoute-moi, s »il te plaît, j’ai besoin de parler.
Surtout, ne me juge pas, ne me blâme pas.
Voudrais-tu que ta moralité
Me fasse crouler de culpabilité ?

 

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
Ne te crois pas non plus obligé d’approuver
Si j’ai besoin de me raconter
C’est simplement pour être libéré

 

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
N’interprète pas et n’essaie pas d’analyser
Je me sentirais incompris et manipulé
Et je ne pourrais plus rien te communiquer

 

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler.
Ne m’interromps pas pour me questionner,
N’essaie pas de forcer mon domaine caché.
Je sais jusqu’où je peux et veux aller

 

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler.
Respecte les silences qui me font cheminer.
Gardes-toi bien de les briser,
C’est par eux bien souvent que je suis éclairé.

 

Alors maintenant que tu m’as bien écouté
Je t’en prie, tu peux parler
Avec tendresse et disponibilité
À mon tour, je t’écouterai

 

Jacques Salomé

Méditation : les bienfaits, mon vécu.

Ces bienfaits vont vous étonner.

Il ne faut pas commencer à méditer avec une idée précise du but à atteindre, c’est ainsi que l’on ira loin et vers un mieux, grâce à cette pratique.

Cependant, en débutant on se fixe un objectif, celui permettra l’assiduité.

Chaque jour, j’avance dans mon chemin, je vois, mes amis voient sur moi ce que la méditation m’apporte ; chacun est différent, toute personne trouvera « ses bénéfices » en méditant, alors ouvrons nos esprits et allons y !

La méditation pour porter ses fruits doit être une pratique régulière…. même courte, 10 minutes par jour, mais régulière…..

La méditation peut être aussi très puissante, peu à peu on se prend au jeu, surtout quand les résultats se dessinent !

Ça vaut vraiment le coup d’essayer… sans attendre !!!!

1. Une créativité augmentée

Les chercheurs de l’Université de Leiden ont étudié comment la méditation de pleine conscience avec une attention particulière peut contribuer à améliorer ensuite la créativité d’une personne après sa séance de méditation. Ce qu’ils ont découvert est intéressant.

Ils ont mis en évidence que ceux qui pratiquent la méditation de pleine conscience performent beaucoup mieux sur une tâche spécifique où ils sont invités à donner des idées nouvelles.

La méditation est connue pour augmenter et encourager le type de pensée appelée pensée divergente, ce qui vous permet de venir avec un plus grand nombre de solutions à un problème donné, constituant ainsi une autre composante de la créativité.

2. Des niveaux d’anxiété plus faibles

Il a été également montré que la méditation réduit les niveaux d’anxiété chez les personnes qui la pratiquent régulièrement. Quand nous méditons, nous commençons à desserrer les connexions de certaines voies nerveuses.

Une partie de notre cerveau appelée le cortex préfrontal médian traite les informations que nous relions à notre expérience et à nous-mêmes.

En règle générale, les voies neuronales de la peur et des sensations corporelles vers cette partie du cerveau sont fortes. Par conséquent, lorsque vous êtes dans une situation effrayante, cela va déclencher une réaction très forte dans cette partie de votre cerveau, ce qui vous fait vous sentir anxieux et instable.

Lorsque vous méditez, vous affaiblissez cette connexion, ce qui vous permet de réagir différemment aux mêmes situations.

Un autre avantage de la méditation est qu’en affaiblissant cette connexion, vous allez maintenant donner de la force au Centre d’Évaluation de votre cerveau, qui est connu pour son raisonnement. Par conséquent, vous serez plus en mesure de répondre calmement à des situations potentiellement éprouvantes.

la méditation

3. Une mémoire améliorée

Ceux qui pratiquent la méditation sont plus en mesure de filtrer les distractions et d’augmenter leur productivité.

Cette capacité à ignorer les distractions de fond permet de mémoriser rapidement et d’utiliser des faits nouveaux.

4. De meilleures relations

Un autre avantage de la méditation est de doper également votre humeur et vous donner un meilleur sens de la connexion aux autres personnes. Cela aide à vous rendre plus compatissant et empathique avec les autres.

Que vous cherchiez à améliorer votre relation avec ceux qui comptent pour vous ou à vous connecter plus efficacement avec vos employés et vos clients, la méditation peut être une bonne réponse.

5. Une aide pour la santé

De nombreuses études ont montré que, tout en méditant vous pouvez être en mesure de diminuer votre tension artérielle si vous souffrez d’hypertension.

De plus, ceux qui ont des maladies respiratoires comme la grippe ont été en mesure de récupérer plus rapidement que ceux qui ne méditent pas. Les femmes qui souffrent de la ménopause peuvent également trouver du soulagement dans la méditation.

la méditation

6. Un meilleur sommeil

Un des avantages de la méditation est sa capacité à aider à avoir une meilleure quantité et qualité de sommeil.

Tout en établissant une bonne routine de l’heure du coucher et avec l’aide d’un air plus pur, si vous ajoutez une méditation de pleine conscience cela peut vous aider à avoir une meilleure qualité du sommeil et lutter contre les symptômes associés à l’insomnie tels que la fatigue et la dépression.

7. Une Libido Dopée

En plus de mieux dormir, vous pourriez être en mesure d’augmenter la qualité et l’intensité de votre vie intime.

L’une des plus grandes raisons d’absence de relation sexuelle dans un couple est la fatigue. La réponse de notre corps au stress se fait habituellement par la lutte ou la fuite.

Lorsque cela se produit, nous libérons du cortisol, l’hormone du stress, ainsi que de l’adrénaline pour nous aider à combattre le stress. Ceci augmente notre tension artérielle et déprime notre système immunitaire et notre libido se retrouve prise au piège face à un tir croisé.

Découvrez cette  infographie sur les bienfaits associés à la meditation

 les bienfaits de la méditation sur le corps humain
Les bienfaits de la méditation sur le corps humain

Une pensée finale

Vous pouvez être un peu débordés et pensez qu’il n’y a aucun moyen possible pour vous d’inclure la méditation dans votre vie déjà largement occupée. Cependant, il y a de bonnes nouvelles : vous le pouvez !

Commencez avec seulement cinq minutes chaque jour. Vous pouvez vous mettre en état de pleine conscience avant le petit déjeuner ou avant de vous préparer pour le travail par exemple.

Lorsque vous serez plus à l’aise avec la méditation, vous pouvez alors commencer à augmenter la durée de vos séances au fil du temps.

Source : le Huffington Post.

Méditation : idées reçues

Méditation : idées reçues

En pratiquant, on découvre ses bienfaits, mais certaines personnes non intéressées ou réfractaires, voire apeurées, ont développé des idées fausses autour de cette pratique, en voici quelques unes des plus fréquentes :

 

1 – Méditer c’est réfléchir

NON, méditer c’est laisser venir les pensées sans les analyser. Ce n’est surtout pas philosopher sur des grands sujets existentiels, ni se livrer à l’introspection ou encore refaire le monde !

 

2 – Méditer c’est se replier sur soi

NON,   c’est tout au contraire se connecter davantage avec le monde extérieur et mieux le ressentir. Méditer aide à être bien avec soi même pour l’êtinstre aussi avec les autres.

3 – Méditer c’est faire le vide dans sa tète pour ne plus penser à rien.

NON, méditer c’est accueillir et accepter l’instant présent. Il ne s’agit pas de repousser les pensées, mais au contraire de les recevoir comme elles viennent et de les observer.

4 – Méditer est réservé aux mystiques et aux religieux :

NON, méditer est ouvert à tous et peut être une pratique laïque. Il n’est pas nécessaire d’être moine bouddhiste ou d’adopter une nouvelle religion pour méditer.

5- Méditer c’est se relaxer :

Non, méditer n’est pas lâcher les tensions, mais les observer avec attention. IL s’agit d’avantage d’un lâcher prise sur les sources de conflits internes.

6 – Méditer c’est compliqué :

NON, méditer est très simple. Il faut juste se poser et entrer dans l’instant présent, s’asseoir et ne plus bouger. La seule difficulté réside dans le fait qu’il faut pratiquer régulièrement pour ressentir peu à peu les bienfaits.

 

7- Méditer c’est prendre une posture inconfortable

Non, la méditation peu se faire assis sur une chaise ou un coussin, une position digne. Juste confortable, pas besoin de choses venant d’ailleurs comme l’encens… une musique exotique, un gong

On peut méditer sur sa chaise de bureau à un moment choisi,  mais aussi dans le train, le bus…

 

8 – On médite dans le silence complet

NON, le calme facilite la pratique. Mais les bruits sont l’environnement et l’instant présent, ils sont la réalité et peuvent même servir de support à la méditation.

 

 

 

 

 

Névralgie pudendales : contre les douleurs, soulagement par des techniques alternatives.

Bonjour, je vais droit au but, comme les médecins sont souvent perdus je désire recenser les techniques alternatives efficaces.

1 – Cerner ce qui NOUS fait du bien….

(déterminer le point logique de l’origine de la NP, souvent celui-ci reste un mystère pour les médecins)

2 – Pour trouver ce qui nous améliore TESTER des techniques douces, en voici une liste, mais à vous de la compléter, c’est la mienne, je n’ai pas tout testé :

  • LA MARCHE, elle fait bouger le bassin.
  • LA MARCHE nordique, elle fait l’effet de la marche classique mais en mieux, le bassin supporte 40 % en moins du poids du corps et le dos travaille droit, les batons améliorent la posture.
  • Le YOGA, soulage bien des douleurs et apaise, il faut trouver un bon professeur à l’écoute. Le web regorge de mieux être et même de guérison venant du yoga.
  • Le Taï Chi, en trouvant aussi un professeur à l’écoute.
  • La méditation, elle permet de mieux connaître son corps, elle apporte détente par apaisement mental, elle baisse les douleurs, elle augmente aussi la force morale.
  • Le TENS
  • L’osteopathie
  • La micro-kinésithérapie

A chacun de choisir la bonne technique pour LUI.

Une voie est aussi de se valoriser par ailleurs, pour laisser la douleur tapie dans son coin, de nombreuses voies s’ouvrent ! Pourquoi pas la création artistique, graphique, écrire, peindre, jouer de la musique, explorer des voies de soins complémentaires : Shiatsu et Reiki. Je tente la voie Reiki, qui sait en apprenant à soigner les autres j’arriverai aussi à me soulager moi même

J’attends vos expériences, ce qui vous a apporte un mieux être

 

Portez vous tous au mieux.

Marie

dicton douleur2

Santé : Etre Zen dans sa tête – Vidéos

« Je peux amener le cheval à la fontaine, je peux lui montrer l’eau, mais pas le forcer à boire » Proverbe chinois sur le lâcher prise.

Je vous ai déniché au gré de mes surfs sur internet une séries de vidéos courtes et pratiques pour la gestion du stress. Elles sont proposées par le  magazine Le Point, l’intervenant est le Docteur Serge Marquis.

À la recherche du bonheur. C’est le mot d’ordre du docteur Serge Marquis. Le médecin, atypique et surprenant, se bat depuis plusieurs années pour que ses patients soient plus heureux.

Il vient de publier un livre pour nous apprendre à moins tourner autour de notre nombril. Intitulé « On est foutu, on pense trop », l’ouvrage pointe du doigt les pensées négatives qui nous empêchent de profiter de la vie. Ces dernières sont représentées par un hamster. « Il nous rend la vie misérable. Il est source de souffrances psychiques et de souffrances physiques aussi », note le spécialiste. :

Ces vidéos je les trouve très bien faites, surtout très concrètes et courtes

Lien vers la vidéo : être zen c’est quoi ?

 

Lien vers la vidéo numéro 2 sur la respiration

Lien vers la vidéo numéro 3 sur la pleine conscience

Lien vers vidéo numéro 4 : les cadrans de jugement

Lien vers vidéo numéro 5 ; éviter de juger

Vidéo numéro 6 : respectez vos limites

Vidéo numéro 7 ; le lâcher prise

Découvrez qui vous êtes vraiment

 

Vécu : ma méditation – what’s meditation and why…..

Je ne vais pas faire une énième thèse sur la méditation, c’est inutile.

Cependant, cette pratique m’apporte beaucoup de bien, je viens donc ici expliquer mon parcours et mon vécu pour témoigner vers ceux qui ne savent pas encore ce que ce mot « méditation » représente et peut leur apporter.

  • Pourquoi j’ai décidé de méditer…..

Un cheminement personnel

Depuis un moment je me demandais : « Mais qu’est ce que la méditation ? »

Je lisais des échos très positifs dans la presse… une envie de bien être me taraudait.

J’ai franchis le pas auprès de Sébastien, il anime un atelier de méditation à Bordeaux, il est excellent, il sait vraiment guider tout en laissant à chacun toutes les libertés pour rentrer dans la méditation. (Nota je laisserai ses coordonnées en fin d’article)

Son atelier commence par 20 minutes de méditation de « pleine conscience ». Pendant ce  temps on se concentre sur un sens, l’audition, la vue, l’odorat, le toucher ou aussi la respiration. Là on se rend compte de son moi interne… les pensées deviennent de plus en plus légères.

nuage

Puis on continue avec l’utilisation des mantras, les sons dont le fameux : « Om ». Les corps et les esprits réagissent s’apaisent. Nos mains sont jointes en en cercle, l’énergie qui circulent entre les méditants est fabuleuse.

Nous finissons par une méditation créatrice.

Après chaque méditation on fait un partage de nos expériences…. si on le veut bien sûr.

L’atelier se termine, on se sent  comme allégée. C’est superbe.

J’ai travaillé cette trame de méditation chez moi, car j’adore, mais les ateliers apportent une dimension énergétique que je n’ai pas retrouvé seule.

J’ai continué la méditation par des méditations guidées sur mon téléphone, j’utilise l’application « Petit Bambou », je l’apprécie beaucoup mais il y en a bien d’autres………

petit-bambou

Les changements sont évidents au bout de 2 ans. Je n’attendais rien, il faut y aller comme ça, ainsi tout est le bienvenu.

  • l’attention au moment présent est accrue, j’adore cette concentration plus forte que j’ai en moi… lors de cours,dans l’apprentissage, de la conduite automobile, dans l’écoute des autres.
  • Le passé est moins présent, moins de mélancolie de regrets, de remords.
  • Le futur, il arrivera quand il arrivera… seul le moment que je vis existe… moins d’anxiété d’attente.. de déceptions donc…
  • J’aborde autrui avec un apaisement nouveau, une chaleur douce est en moi, une force aussi.

Alors je suis vraiment devenue une adepte convaincue de la méditation, j’enrichirai cet article au fur et à mesure que mon chemin dans cette pratique continuera, je connais le chemin, je le continue, je ne sais toujours pas où je vais arriver.

L’important est toujours d’avancer….

 

Voici le lien vers la page de mon premier professeur de méditation, je le salue à l’occasion il est super :

Cours de Sébastien à Bordeaux

En aucun cas la méditation pour le bien être n’est reliée à une religion…

 

 

 

Santé les bienfaits de la méditation

Il y a près de deux ans maintenant que je pratique la méditation, peu à peu j’ai avancé sur ce chemin, pas à pas sans savoir où il allait, je ne suis pas arrivée mais la méditation à modelé des facettes de ma vie, je continue, voici quelques un des bienfaits que vous pouvez en attendre.

La pratique de la méditation apporte de réels bénéfices démontrés par la sciences qui accepte enfin depuis quelques décennies de réconcilier corps et esprit.

 

Physiquement

Les bénéfices sont si importants que plus de la moitié des écoles de médecine américaines ont intégré la méditation et la spiritualité dans leurs programmes

Plusieurs études ont en effet prouvé sont effet sur l’hypertension artérielle, le taux de cholestérol, les douleurs chroniques, mais aussi les maladies infectieuses (moins 30 %) et cardiovasculaires (moins 87 %). Chez les pratiquants le nombres de consultations médicales chute de moitié, moins 44 %, c’est énorme.

 

Mentalement

Elle chasse les idées noires, chez les pratiquants dépressifs elle réduit de moitié le risque de rechute en modifiant le regard posé sur le monde par le patient et en réagissant mieux aux événements qui pourraient le faire déraper.

Coté stress elle a tout bon, elle aide à moins ruminer, à profiter de l’instant présent, à relativiser ses difficultés, bref à prendre du recul.

On accède aussi à un meilleur contrôle de soi, les impulsifs, les excessifs, les énervés, les agressifs, les « soupe au lait » apprennent à gérer leur self contrôle.

 

Alors si ce n’est encore fait, vous commencez quand à méditer ?

 

 

 

 

Bien être : méditation et fréquences vibratoires

Je viens partager une expérience méditative que j’ai apprécié.

J’ai bonifié et amplifié les effets de ma séance en écoutant une musique sur une certaine fréquence, les fréquences sont multiples et à utiliser, chacun fonction de ce qu’il recherche ou de ce qu’il a besoin, il n’y a pas de norme. Ensuite, plus on médite, plus on profite du bénéfice apporté par ces fréquences. Poursuivre la lecture de « Bien être : méditation et fréquences vibratoires »

%d blogueurs aiment cette page :