Coup de cœur : A nice poem found on Instagram…

Merci à euphoric.viability de m’avoir autorisée à le poster sur mon blog.

Thanks to euphoric.viability to have allowed me to post her poem on my blog

I love it, it could be sent to many of suffering women.

You’re so sweet

You open the door for me

You buy me flowers

You massage my feet

You’re so loving

You’re there to wipe my tears

Howcould I ever fear ?

False advertisement

You’re so angry

You look at me to look away

All my flowers are dying

You don’t love me

Quit your lying

My tears are caused by you

You’re never there to wipe them

I would have never known

I never saw it coming

Your investissement in the end was only…

False advertisement.

@euphoric.viability

Je dédie ce poème à toutes les femmes victimes d’un homme qui les a séduites… puis dont le vrai visage est apparu….

Des femmes trompées par l’apparence si attrayante au début… avant que ne tombe le masque, manipulateur ou pervers narcissique…

Cassure….. Censure et perversion

Voilà, j’ai du fermer ce blog, mon travail a été pris à partie. Il a été détourné pour me nuire, pourtant j’écris sous un pseudonyme, et je ne cite aucun nom ni aucun lieu précis. Seule une personne me connaissant fort bien et bien renseignée pouvait faire un rapprochement et agir contre moi. Bref un pervers narcissique, n’est ce pas !!!

 

Ce blog était destiné à aider les femmes et les malades, il m’a poussée dans le vide.

 

J’ai du pour me protéger, fermer le blog, je me suis sentie comme violée.

 

Je considère ceci comme une censure….. ce blog ne contient rien qui permet de m’identifier directement……

Alors….. bien des questions

Bande dessinée : le pervers narcissique démasqué

Voilà il est partout même en BD maintenant, bon sérieusement cette BD offre un décryptage de la manipulation académique mais surtout utile et passionnant.

Son titre « Manipulator » par Makyo. C’est un essai plus qu’un récit, il se pose en livre synthèse sur l’ensemble des formes de manipulations.

Makyo utilise la fiction animalière pour en aborder les différents aspects : politique, commerciale, éducative, affective, avec un accent porté sur les techniques de manipulations pathologiques que sont les pervers narcissiques.

Il liste les moyens d’y résister, génériques : information et éducation ou individuels, telle la technique du « disque rayé ».

Par ailleurs, il évoque les ravages sur la santé des victimes trop souvent isolées, qu’ils soinet psychologiques (agressivité, anxiété, tristesse…) ou physiques (épuisement, migraines, douleurs, troubles du sommeil….)

Là le débat est ouvert sur la manipulation au quotidien

L’auteur ouvre le débat sur la manipulation au quotidien dans une approche plus facile que dans un écrit. Il évoque les contraintes du pouvoir, ou même la légitimité du sociologue à dévoiler des tactiques qui pourraient être mal utilisées. Makyo pose aussi la vraie question – « La relation normale existe-t-elle ? » – tout en mettant le lecteur en garde : « On peut sombrer dans la paranoïa, devenir obsédé par ce danger… »

Un reproche ? Que le propos, qui prend sa source dans les travaux de spécialistes comme Jean-Marie Abgrall, soit noyé dans une mise en scène académique, façon « BD de papa », démonstration magistrale sans hiérarchisation éditoriale. Un choix incompréhensible à l’heure d’expériences telles que « La Revue dessinée ». Ledit propos reste malgré tout précieux, donnant des clefs aux uns, des armes aux autres, tendant à certains un miroir qu’ils auront peine à regarder.

« Manipulator » de Makyo aux éditions les Arènes, 20 Euros. (demandez éventuellement à votre bibliothécaire préféré de l’ajouter à son fond de livres …..