Monde : Noël chaud en Australie – Hot Christmas in Australia

Alors que nous frissonnons en France, encore bien modestement mais il fait tout de même froid, de l’autre coté du monde les australiens ont trop chaud !

Alors petit voyage à l’autre bout du monde……………vers le soleil

 

Les Australiens ont célébré Noël sous le soleil et pour certains, à la plage, comme ici à Bondi Beach, à Sidney.

noel-australie

Le réveillon, cette année, est particulièrement chaud.

Dans le sud de l’Australie et dans l‘État de Tasmanie, les prévisions météorologiques annoncent des températures atteignant les 40 degrés, les plus chaudes à cette période de l’année depuis 1945.

320 personnes déguisées en Pères Noël se sont réunies à Sydney pour la plus grande leçon de surf du monde. Le record a été validé par le Guinness Book. Un défi qui avait pour but de sensibiliser aux questions liées aux maladies mentales.

noel-australie-3

320 Pères Noël se sont réunis sur la  plage de Bondi Beach à Sydney en Australie, pour « apprendre » à surfer ! Ce rassemblement est entré dans le Guinness Book comme la plus grande leçon de surf du monde. Le précédent record du genre avait rassemblé 250 personnes.

Les organisateurs de ce record, des détaillants locaux ou écoles de surf comme RedBalloon, Let’s Go Surfing et OneWave avaient pour objectif de sensibiliser aux questions liées aux maladies mentales. Le pari a finalement été tenu.
Des hommes et des femmes se sont déguisées en « Santa Claus » et ils ont participé à une leçon de surf dispensée par l’école de surf Let’s Go Surfing.

A l’approche des fêtes c’est un beau message d’espoir car tous ces hommes et femmes ont à la fois participé à un record et à une action caritative.

Record de chaleur en février, une première depuis 1880

C’est une mauvaise nouvelle, ok nous avons eu moins à chauffer, mais un hiver normal, pour la nature doit être froid.

 

Récit :

 

Cela se confirme : l’hiver qui s’achève aura été le plus chaud de notre histoire. Les relevés de l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) diffusés hier confirment à leur tour que le mois dernier a été le mois de février le plus chaud dans le monde jamais enregistré depuis le début des relevés de température en 1880.

La température moyenne à la surface des terres et des océans a atteint 12,1 degrés Celsius, la plus élevée pour un mois de février depuis 1880, dépassant de 1,2°C la moyenne du XXe siècle.

Juillet 2015 conserve le record absolu

Les météorologues notent qu’il s’agit même de la plus importante anomalie par rapport à la moyenne des 1646 mois mesurés depuis la fin du XIXe siècle, dépassant la variation record de 0,9°C de décembre 2015.

Juillet 2015 conserve quant à lui son record absolu du mois le plus chaud jamais enregistré sur la planète, avec une température moyenne de 15,8°C.

Le réchauffement planétaire s’accélère

Ces derniers pics de chaleur illustrent la poursuite de l’accélération du réchauffement planétaire. Le mercure a ainsi battu, et de loin, un nouveau record pour l’année 2015, surpassant celui de 2014, un phénomène que la plupart des climatologues attribuent à l’accumulation dans l’atmosphère des gaz à effet de serre provenant de la combustion du pétrole et du charbon.

Autre conséquence de cette évolution climatique, la NOAA a également indiqué hier que l’étendue des glaces dans l’océan arctique était inhabituellement réduite avec une superficie moyenne 1,16 million de kilomètres carré, soit 7,54 % en-dessous de la moyenne de 1981 à 2010.

Dernière nouvelles d’Alsace.

Un site intéressant sur la météo, les cartes des records absolus

Site météo passion