Monsanto va être poursuivi pour crimes contre l’humanité à la Cour pénale internationale

Qui ne connait pas le célèbre « Round up », il était censé détruire les adventices sans aucune préjudice à l’environnement. Rappelez vous la pub avec Rex le chien.

Publicité pour Round Up avec Rex, archives INA

 

Son producteur la Firme Monsanto est sous le feu des projecteur, notamment à cause de sa politique impérialiste et maintes controverses autour de ses OGM.
Elle est invitée du 12 au 16 octobre 2016 à La Haye (Pays-Bas) à venir se défendre devant un tribunal contre de multiples chefs d’accusation. En effet, un collectif international de juristes, d’ONG, de mouvements citoyens et de personnalités (constitué en un comité de 24 personnes et 21 associations) souhaite poursuivre en justice la multinationale, accusée

« de polluer l’eau, les sols ou l’air, d’accélérer l’extinction de la biodiversité et la progression de ce que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle l’« épidémie de maladies chroniques évitables » (cancers, maladies d’Alzheimer ou de Parkinson…) ou encore de menacer la souveraineté alimentaire des peuples, par le jeu des brevets sur les semences et de la privatisation du vivant »(Libération).

Voici ce qui a été annoncé lors d’une conférence de presse jeudi dernier, en pleine COP21. Mais est-ce possible en l’état actuel du droit ou ne s’agit-il que d’un énième coup médiatique ? En quoi ce tribunal est-il insolite et novateur ? Tour d’horizon des différents enjeux avec cette revue de presse de la Mission Agrobiosciences.

Rien n’a été laissé au hasard…

Le procès, tout d’abord.

Même s’il est vrai que ce tribunal n’aura pas de reconnaissance institutionnelle, il se différencie des précédentes actions menées en ce sens car il se composera de véritables juges et avocats internationaux, à l’image de Corinne Lepage (avocate et femme politique française engagée fortement en faveur de l’écologie et spécialiste du droit de l’environnement). Il s’agira aussi de vrais chefs d’inculpation, établis à l’aide du droit international en vigueur, notamment les « Principes directeurs sur les entreprises et les droits de l’homme »(approuvés en 2011 par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies) et les crimes de droit international tels que définis par la Cour Pénale Internationale (CPI).

Marie-Monique Robin, réalisatrice entre autres du documentaire « Le Monde selon Monsanto » et « marraine » du Tribunal Monsanto, l’affirme clairement dans Le Monde : «  une vraie procédure judiciaire, de vrais juges, de vrais avocats, de vrais témoins ». L’entreprise Monsanto est d’ailleurs invitée à se présenter munie de son aréopage d’avocats pour tenter de contrer les arguments de l’accusation.

Le choix du lieu.

La Haye, ville où siège le gouvernement des Pays-Bas mais aussi la CPI et la Cour internationale de justice, ainsi que de nombreuses autres institutions européennes et internationales, notamment l’Office européen des brevets… Le Monde nous rappelle que la Haye a été en outre le théâtre d’un autre tribunal (un vrai, celui-ci) qui a condamné en juin 2015 l’Etat néerlandais à réduire ses émissions de GES (gaz à effet de serre) de 25 % d’ici à 2020 par rapport à 1990. Cette décision donnait alors raison à l’ONG Urgenda qui estimait que

« l’effort actuel était insuffisant au regard de la contribution des Pays-Bas au réchauffement planétaire, et qu’il était du devoir du gouvernement de protéger sa population contre les impacts attendus du dérèglement climatique ».

Des actions similaires ont depuis vu le jour en Belgique et en France, portées respectivement par les associations Klimaatzaak et « Notre affaire à tous ».

Un pavé dans la mare pendant la COP21 ?

Même si l’estimation du niveau d’émissions de GES provenant de l’ « agriculture industrielle » varient en fonction des sources (ONU, Inra, Greenpeace, etc.) et des variables prises en compte, tous semblent au moins s’accorder sur le fait qu’il s’agit d’un paramètre important ayant un impact non négligeable sur le changement climatique. C’est en fait

« le symbole d’une agriculture industrielle et chimique qui pollue, accélère la perte de biodiversité, impacte la santé des peuples et contribue de manière massive au réchauffement climatique » explique Bio à la une, et ce, parce que les firmes comme Monsanto semblent courir uniquement après le profit. Elles menacent donc « la santé des humains et la sûreté de la planète »

.
Le cas Monsanto devrait servir d’exemple pour toutes les autres (sous-entendu, Syngenta, Bayer, BASF et compagnie) en situation oligopolistique sur les marchés des biotechnologies et des produits phytopharmaceutiques.

Pourquoi avoir attendu si longtemps ?

Les faits ne datent pas d’hier. Plusieurs actions isolées ont déjà été menées contre Monsanto aux quatre coins du monde. Mais Libération pointe du doigt la façon habile dont les firmes « très bien outillées » de ce type contrent tout recours en justice en provisionnant chaque année des sommes astronomiques dédiées à cet enjeu et en rendant le parcours des victimes difficile. Enfin, en cas de défaut avéré, elles préfèrent toujours

« conclure un règlement amiable, de manière à éviter qu’émerge une jurisprudence défavorable. » En outre,« pour l’heure, aucun outil juridique ne permet de poursuivre au pénal une entreprise ni ses dirigeants qui sont responsables d’un crime contre la santé humaine ou l’intégrité de l’environnement » explique Marie-Monique Robin.

Ce tribunal se fait donc l’écho de toutes les victimes via une attaque, certes factice, mais groupée et d’ampleur inégalée.

Et maintenant ?

La mission est de taille. Le travail consiste désormais en l’établissement de « tous les faits reprochés au géant de l’industrie biochimique avant de le juger pour les dégâts directs et indirects causés par ses produits vendus dans le monde entier » (Bio à la une). Seront mis en exergue les exemples du glyphosate (molécule active du fameux herbicide de Monsanto, le Round up) et ses multiples conséquences potentielles ou avérées (autisme, cancer, intolérance au gluten et intoxication, selon Bio à la une), mais aussi les PCB (polychlorobiphényles, ou pyralènes, des polluants organiques persistants (Libération)) et la dioxine. Et la liste n’est pas exhaustive…

Un an ! C’est à peu près le temps qu’il reste pour rassembler ces chefs d’inculpation, les participants issus des cinq continents mais aussi et surtout les fonds nécessaires estimés à 1 million d’euros (rien que ça !)

« à travers la plus vaste plate-forme de crowdfunding international jamais réalisée à ce jour » (Libération). L’enjeu est de parvenir à faire évoluer un droit naissant, celui de l’environnement et d’impulser une dynamique de modification du droit international, notamment en amendant « le statut de Rome à l’origine de la Cour pénale internationale » (Le Monde) pour intégrer le crime d’ « écocide » (au sens général de destruction de l’écosystème, et donc de notre planète) dans les compétences de jugement de la CPI, au même titre que les « Les crimes :  de génocide, contre l’humanité,  de guerre et  d’agression ».

Est-ce enfin l’heure de vérité de Monsanto ?

Pas encore. La firme n’est plus à un scandale ou procès près. Dans l’immédiat, le message ne s’adresse de toute façon pas tant aux titans du secteur phytopharmaceutique qu’aux grandes instances juridiques et pénales qui auront sans doute les yeux rivés sur cet autre tribunal à la Haye en octobre prochain. S’il s’avère que ce projet rencontre bel et bien le succès attendu (en terme de modification du droit), il se pourrait alors que le géant Monsanto montre des premiers signes de faiblesse…

 

lien vers l’article source avec les vidéos sur la firme Monsanto

autre article sur Monsanto

La Roche Posay, cure pour la peau mais plus encore…

En arrivant pour la première fois à la Roche Posay, on se demande vraiment ce qui nous arrive. L’endroit  paraît austère, triste sans attrait.

Durant ma dernière cure j’avais un ami curiste, il n’avait pas sa langue dans sa poche il a sorti la phrase suivante que je juge culte : « Purée quand je suis arrivé ici, je me suis demandé où j’arrivais et si je n’avais pas autre chose à faire que de me pendre avec la ceinture de mon peignoir !!!!  »

La ceinture du peignoir de curiste, évidemment.

Mais, a t’il continué avec un super sourire j’ai découvert mille choses et la cure se finit déjà, que de moments super !

 

Eh oui la Roche Posay, c’est un peu ça, une eau qui soigne dans un cadre paisible. Des échanges riches et étonnants entre curistes.

Les personnes qui vont en soin là bas ont souvent une atteinte de la peau de type eczéma, psoriasis, brûlure. Mais aussi des atteintes plus intimes encore, pour les femmes la Roche soigne les suites de cancer. Les femmes vont en cure post cancer pour aider la réparation de leur corps, aussi de leur mental.

Tous curistes réparent là bas aussi leur mental, car les maladies de peau souvent sont une marque mal vue par la société,  souvent aussi elles découlent d’un problème de stress.

Alors, dans les soins, lors des randonnées les curistes parlent, de leurs calvaires, de leurs améliorations aussi, peu à peu l’eau agit en profondeur, elle espace les crises et diminue leur durée.

J’ai pu voir, sur un jeune garçon brulé, Axel*. Au début il était mutique, renfermé à cause de son accident. Il conduisait un buggy, puis l’accident, les tonneaux, l’engin qui prend feu, et lui il est dans le brasier. Le nez, la bouche n’étaient que cicatrices. Peu à peu, il a pris confiance en lui, en fin de cure, je parlais avec joie des progrès que je voyais sur son visage. Sa mère était incrédule devant autant les changements physiques que l’évolution psychologique de son fils. J’ai partagé avec elle ces joies de maman à maman.

 

Autre pathologie, le psoriasis, pendant l’attente on en parle, une femme accompagnait son mari, elle me disait à quel point la maladie l’atteignait aussi à l’intérieur.

J’ai fait ma cure en compagnie d’une amie, en post cancer du sein.

Si vous saviez le bonheur qu’elle avait de vivre, son énergie était communicative, j’ai appris bien des choses auprès d’elle. C’est elle qui m’a ouvert les yeux sur ce qui n’allait pas à l’époque dans mon couple, c’était en 2009 ! Eh oui, c’est juste incroyable.

Un jour je marchais comme souvent avec elle, ce jour là elle avait retiré son bonnet, et en la regardant j’ai vu des cheveux qui repoussaient. Je lui ai dit : diiiiiis passe ta main sur ton crane et dis moi si tu les sens ! tu as une jolie brosse toute courte ! Si vous aviez vu son bonheur à ce moment là, je la remercie d’avoir partagé ces moments si précieux.

Depuis j’ai vu maintes femmes en post cancer, je rend hommage à leur courage et leur force de caractère, c’est notamment en pensant à elle que je publie des articles sur le cancer.

Un outil important à la Roche est aussi l’atelier de maquillage correcteur de la Maison Rose, il aide les femmes dont le visage est défiguré par le problèmes de peau à apprendre à utiliser le maquillage pour se réapproprier une apparence.

Un jour j’y étais pour apprendre à manier les produits, devant moi passait une jeune femme antillaise dont une partie du visage avait été brûlé…… La maquilleuse a su lui redonner son visage d’avant. Sa joie était immense et si émouvante. Je lui ai proposé de la prendre en photo, elle a accepté. Quand elle a vu la photo elle à hurlé de joie puis éclaté en sanglots dans mes bras en me remerciant. Je n’oublierai jamais.

Du coup, je vous ai écrit la Roche Posay mais avec mon cœur, je suis certaine que vous avez envie de la voir telle que je l’ai vécue.

Dans mon prochain article je vais choisir des photos, prises au fil de mes cures. Elles sont douceur et reflètent les sentiments que j’ai tenté de retracer ici.

 

Je vais faire un article sur les à coté de la cure, la station elle même, les charmes cachés mais très présents de cette jolie cité de la Vienne.

Voici déjà le lien vers l’office du tourisme qui fait un super travail.

Office du tourisme de La Roche Posay

 

 

 

 

 

 

 

 

Dragon ladies ou les dames du lac d’Annecy

Sur le lac d’Annecy vous pouvez assister à un spectacle insolite : de drôles de bateaux fendent les eaux limpides du lac. Ces bateaux d’inspiration chinoise arborent à leur proue une tête de dragon, ce sont les dragon boats.

dragon b
deux dragon boats sur le lac d’Annecy

Parmi les embarcations, celle des dragon lady d’Annecy ne passe pas inaperçue. Sur celle ci les seize rameuses portent un maillot fuschia. Leur point commun est d’avoir eu un cancer du sein.

Une association « Drôles de rames » est à l’origine de cette équipe des dragon ladies d’Annecy. Geneviève la présidente de l’association en a eu l’idée grâce au reportage « nous irons à Venise » diffusé sur Thalassa, ce film racontait l’épopée du premier équipage français de dragon ladies de Reims.

Les dragon boat, regroupent des femmes qui ont galéré face au cancer du sein, c’est une rééducation collective. Une solidarité énorme naît entre les femmes. Le groupe comptait à l’origine 8 personnes en 2012, aujourd’hui il est fort de 55 membres c’est un succès.

dragon boat
Les dragon ladies à l’oeuvre

Ces femmes ont eu leur vies brisées par la maladie, mais oublient tout dès qu’elles sont sur le bateau. Une solidarité énorme existe entre elles.

« Une activité physique régulière réduit de 20 % le risque de cancer du sein et de 25 à 30 % le taux de récidive chez les femmes traitées » souligne le cancérologue Bruno Cutuli.

DE plus la pratique du Dragon boat est encore plus efficace, en effet le mouvement effectué en ramant du haut vers le bas réactive des voies de circulation lymphatique par un effet actif de la musculature.

L’esprit d’équipe additionné à une pratique physique commune procurent un bénéfice physique et psychologique indiscutable.

Alors, voilà mon coup de cœur du jour, chez les chinois le dragon est réputé éloigner les maladies !!!!

Face à un problème, à un accident de la vie l’union fait la force et aide à sortir la tête de l’eau. Loin de l’univers médicalisé où ces femmes ont été soignées et après de lourds traitements, elle revivent. Je mets en lumière cet exemple car je le trouve parlant.

Si vous voulez en savoir plus voici quelques liens

association drôles de rames Annecy

Association dragon boat de Toulouse

Association ensemble pour elles

Le chat un adorable compagnon est aussi un ami de notre santé

Avez vous remarqué que si vous allez mal votre chat va venir vous voir ?

Des anecdotes que l’on m’a racontées prouvent que le chat « sent » certaines des anomalies fonctionnelles de notre corps.

Une femme m’a raconté, elle avait un cancer du sein, avant son opération, son chat se mettait près du sein malade, après le chat s’est mis du coté contraire.

Mon expérience aussi m’a souvent interpellée.

Alors que mon carcinome n’était pas encore diagnostigué, ma minette touchait fréquemment de son museau humide l’endroit malade. Je me demandais même si mon souci n’était pas une allergie au chat !!! mais non c’était un carcinome. Depuis elle ne recherche plus à toucher cet endroit.

L’autre jour j’étais speed, le plexus solaire noué, je me suis allongée, elle a bondi sur le lit, s’est allongée sur moi et m’a pétrit le plexus solaire tout en ronronnant bien allongée sur mon ventre.

Si je suis triste elle vient vers moi, si c’est une autre personne elle ira vers elle. Elle devine les ondes négatives aussi et grogne vis à vis des personnes qui en émettent. Elle va vers mes amies, fuit les personnes qui me veulent du négatif.

Voilà pour quelque anecdotes de mon vécu, car oui le chat est un thérapeute. De nouvelles études prouvent que le chat est un guérisseur holistique.

Saviez-vous qu’avoir un chat peut réellement réduire le risque d’avoir une crise cardiaque ?

Selon une impressionnante étude de 10 ans sur 4000 personnes, les propriétaires de chats ont 30% moins de risque de décéder d’une crise cardiaque par rapport à ceux qui n’en ont pas. Les participants avaient une fréquence cardiaque plus basse, étaient moins stressés, et avaient une pression artérielle plus basse.

D’autres études ont montré que les propriétaires de chats risquent moins de souffrir de dépression, d’hypertension artérielle, de niveaux élevés de cholestérol et de triglycérides dans le sang et ils vont moins souvent chez le médecin en général.

On dit même que le ronronnement du chat est thérapeutique.

Selon une recherche publiée dans la revue Scientific American, les chats ronronnent sur des fréquences entre 25 à 150 Hz.

Ces fréquences permettent de favoriser la guérison et même la densité des os. Si vous adorez les chats, prenez note ! Avoir un chat heureux rend vos os plus forts. Ceci est important au moment d’un risque d’ostéoporose pour la femme.

chat ronronnement
bienfaits du ron ron du chat

Même WebMD note que les patients atteints d’Alzheimer ont moins de crises s’ils ont un animal de compagnie, et les propriétaires d’animaux atteints du sida risquent moins de souffrir de dépression.

Les personnes qui souffrent d’hypertension artérielle sont capables de traverser une situation sans stress et les patients victimes d’une crise cardiaque qui ont des animaux survivent plus longtemps.

En Feng Shui,  si le chien a un instinct protecteur et donne un amour inconditionnel à ses maîtres, il dégage une bonne énergie, favorise la bonne humeur et la légèreté de son entourage, il est naturellement attiré par les bonnes vibrations. A l’opposé le chat cherche les endroits chargés d’énergie négative afin de la neutraliser, ils éliminent et allègent ainsi les lourdeurs énergétiques.

 

Alors merci à nos chatounets d’être là ce sont de vrais cadeaux de la nature au service de notre santé et de notre bien être, j’adore ma minette elle a le droit d’être la star de cette article.

J’ai trouvé sur internet un article qui complète le mien voici le lien :

le chat animal guérisseur

Pour en savoir plus

voici le témoignage que je trouvé émouvant d »une femme

une femme et son chat un lien incroyable

 

Un article que je trouve aussi très bien fait

le chat ce guérisseur

Le feng Shui et les animaux

la belle histoire de radamemes chat soigneur

Face au cancer du sein une photo choc..

Je suis émue et admirative devant le courage et l’attitude positive de ces femmes face à leur cancer du sein, je publie la photo je les trouve si belles et attachante, ça donne la pêche.

Chapeaux bas mesdames, vous avez mon respect le plus sincère et mon admiration.

femme cancer sein

Voici le lien vers le blog de l’artiste photographe qui a pris le cliché, je trouve son travail admirable

Blog de Karen Schuldz

Les bienfaits d’un jus de citron tiède le matin…… Miam…. et ça fait beaucoup de bien à notre corps.

J’étais en cure thermale à la Roche Posay, suite à mes carcinomes basocellulaires, j’ai eu des cures thermales pour améliorer les cicatrices de mes opérations, là ma dermatologue m’a confié un secret de santé : buvez m’a t’elle dit le jus d’un demi citron à jeun vous le diluerez dans de l’eau tiède, vous verrez. Elle me dit en souriant si c’est trop acide au début mettez du miel… mais j’ai bu sans le miel, j’adore comme ça.

J’ai suivi son conseil, et mon corps est bien content, mais pourquoi donc ? Explications.

Les citrons ont beaucoup de propriétés bienfaisantes pour la santé qui sont reconnues depuis des siècles. Les deux principales sont d’une part leur puissante action anti-bactérienne et antivirale, et d’autre part leur efficacité pour stimuler le système immunitaire ; il est également utilisé dans les régimes, car le jus de citron est également digestif et est un bon dépuratif pour le foie. Or personnellement j’ai un foie capricieux.

Les citrons renferment bon nombre de substances, en particulier de l’acide citrique, du calcium,  du magnésium, de la vitamine C, des bio-flavonoïdes, de la pectine et du limonène qui renforcent les défenses de l’organisme et combattent les infections.

Comment doit- on préparer l’eau tiède citronnée ?

J’utilise de l’eau minérale tiède et non bouillante. Il ne faut pas que l’eau soit froide, car notre organisme l’assimile lentement et il lui faut dépenser plus d’énergie pour assimiler l’eau glacée que l’eau tiède, de plus ça peut aussi faire mal au ventre. Il faut toujours utiliser des citrons frais, bio de préférence, et jamais du jus de citron mis en bouteille. Pressez 1/2 citron dans un verre d’eau pour le boire au réveil et à jeun. Si on a le temps pour bonifier les bienfaits il est recommandé de s’allonger un moment.

Les bienfaits de l’eau tiède citronnée

1. Elle facilite la digestion

Le jus de citron favorise l’élimination des déchets et des toxines. Grâce à sa composition atomique similaire à celle de la salive et de l’acide chlorhydrique des sucs digestifs, il stimule le foie à produire de la bile, un acide nécessaire à la digestion.

Les citrons sont également riches en minéraux et en vitamines et réduisent les toxines dans le tractus gastro-intestinal. Les propriétés digestives du jus de citron soulagent les symptômes de l’indigestion tels que les brulures d’estomac, les renvois et la distension abdominale L’American Cancer Society recommande aux patients atteints de cancer de boire de l’eau citronnée chaude pour stimuler les mouvements intestinaux.

2. Elle dépure le système urinaire car elle est diurétique

Le jus de citron favorise aussi l’élimination des déchets parce qu’il augmente la quantité d’urine dans le corps. Donc, lorsque l’on boit du jus de citron, les toxines sont éliminées plus rapidement et le conduit urinaire reste en bonne santé. L’acide citrique des citrons active la fonction de l’enzyme qui stimule le foie et lui permet de se détoxifier.

3. Elle stimule le système immunitaire

Système immunologique

Le citron est riche en vitamine C, et il est donc très utile pour combattre le rhume. Il est riche en potassium et stimule le cerveau et le système nerveux. Le potassium aide aussi à contrôler la tension artérielle. L’acide ascorbique (vitamine C) qui est contenu dans le citron a des effets anti-inflammatoires et s’utilise en complément pour traiter l’asthme et d’autres problèmes respiratoires, et il améliore également la capacité d’absorption du fer par l’organisme.

4. Elle équilibre le taux du pH sanguin

Le citron malgré son goût acide est l’un des aliments les plus alcalinisants pour le corps. En effet l’acide citrique ne produit pas d’acidité dans le corps une fois métabolisé. Le citron contient autant d’acide citrique que d’acide ascorbique, tous deux des acides faibles qui sont facilement métabolisés dans le corps et qui font que le contenu minéral du citron puisse alcaliniser le sang.

 

Les états pathologiques ne surviennent que lorsque le pH du corps est acide. Ainsi, boire de l’eau citronnée régulièrement peut servir à éliminer l’acidité totale du corps, comme l’acide urique dont l’excès est l’une des principales causes des accès douloureux et des inflammations articulaires.

5. Elle nettoie la peau

Traitement maison de la peau

La vitamine C et d’autres antioxydants que contient le citron contribuent à effacer les rides et les taches, et à combattre les radicaux libres. La vitamine C est vitale pour garder une peau saine et lumineuse, car sa nature alcaline détruit quelques-unes des bactéries qui sont à l’origine de l’acné. En fait, on peut l’appliquer directement sur les cicatrices ou sur les taches de vieillesse pour les éclaircir. Et comme l’eau citronnée épure le sang en éliminant les toxines, elle nous permet d’avoir une peau nette en agissant depuis l’intérieur !

6. Le citron donne de l’énergie et améliore le moral

L’énergie qu’un être humain puise dans les aliments provient des atomes et des molécules de ces derniers. Lorsque les ions positifs des aliments pénètrent dans le tractus digestif et interagissent avec les enzymes chargées d’ions positifs, il se produit une réaction. Le citron fait partie de ce petit nombre d’aliments qui sont chargés d’ions plus négatifs et qui, en atteignant le tractus digestif, donnent davantage d’énergie à l’organisme. L’arôme du citron a lui aussi des facultés énergisantes qui activent la bonne humeur L’odeur du jus de citron contribue à réduire le niveau d’anxiété et les symptômes dépressifs.

7. Elle sert à cicatriser les blessures

L’acide ascorbique (vitamine C) qui se trouve dans le citron sert à cicatriser les blessures ; c’est un nutriment essentiel pour garder les os en bonne santé, de même que le tissu connectif et le cartilage. Comme nous l’avons indiqué plus haut, la vitamine C possède également des propriétés anti-inflammatoires. En définitive, la vitamine C est indispensable à une bonne santé, à un état psychologique équilibré et à la résolution des lésions.

8. Elle rafraîchit l’haleine

Haleine

Le citron aide à rafraîchir l’haleine et aussi à soulager les douleurs dentaires et la gingivite. Il ne faut pas oublier que l’acide citrique peut éroder l’émail dentaire : l’idéal est donc de se brosser les dents avant de boire l’eau citronnée ou d’attendre un moment si on se brosse les dents après l’avoir bue. De même, on peut se rincer la bouche avec de l’eau purifiée après avoir bu de l’eau citronnée.

9. Elle hydrate le système lymphatique

L’eau tiède citronnée contribue au bon fonctionnement du système immunologique en l’hydratant et en apportant les fluides que le corps a éliminé. Lorsque le corps est privé d’eau, les conséquences suivantes se font sentir : fatigue, torpeur, affaiblissement des défenses immunitaires, constipation manquee d’énergie, tension artérielle trop haute ou trop basse, insomnie, manque de clarté mentale, etc.

10. Elle aide à maigrir

perdredupoids

Le citron est très riche en pectine, ce qui aide à réduire l’appétit. Plusieurs études ont démontré que les personnes qui suivent une diète alcaline ont tendance à perdre du poids plus rapidement ! Cependant le citron n’est pas LE produit miracle pour maigrir

Bon vous commencez quand ?

Tabac et addiction… que penser du tabac sans additif..

Je viens de voir que le tabac existe sans additif, j’ai décidé de creuser un petit peu le sujet, je suis en effet victime et malade du tabagisme passif, alors qu’en est t’il ?

Tout d’abord le constat logique : aujourd’hui, fumer est une activité risquée. Que ce soit les cigarettes chargées de divers produits toxiques ou l’électronique dont les effets sont encore mal connus, peu de solutions semblent satisfaisantes.
Alors le tabac sans additif serait-il la solution pour fumer sain ? Pas si sûr…
Principe du tabac sans additif

De quoi est composé le tabac ?

On le sait souvent, le tabac est enrichi de substances nuisibles pour la santé. Faisons le point sur ces éléments. Quels sont-ils et où peut-on les retrouver ?
nicotine (pesticide) ;
toluène (solvant industriel) ;
acétone (raticide) ;
monoxyde de carbone ;
acide citrique (cire) ;
hexamine (briquets) ;
radon (gaz radioactif) ;
additifs alimentaires (produits préparés)…

(eh oui messieurs et mesdames les fumeurs, vous apportez toutes ces saletés à votre corps !!!! plus aux personnes qui respirent la fumée de vos clopes…. )

Fumer ces produits a pour conséquence d’irriter l’ensemble de l’appareil respiratoire à court terme. À long terme, ils peuvent favoriser l’apparition du cancer, de l’impuissance, de troubles cardio-vasculaires, etc. Si on retire certaines substances de l’équation, peut-on éviter ces effets désastreux sur la santé ?

Quels sont les additifs retirés ?

Les cigarettiers proposent aujourd’hui des cigarettes avec des labels qui ont tout pour plaire : tabac bio, équitable, équitable, sans additif…
Sur le papier, le tabac sans additif passe donc pour un produit plus naturel. Le consommateur pense fumer la plante sans éléments inutiles et potentiellement dangereux pour la santé.
Dans les faits, le tabac sans additifs est un produit qui ne contient pas certaines substances comme le chocolat, le sucre ou l’ammoniac.
Néanmoins, d’autres substances très nuisibles pour la santé restent tout de même présentes dans le produit : nicotine, plomb, mercure, toluène, etc. Le tabac sans additif est donc loin d’être un produit naturel.

Pourquoi fumer une cigarette sans additif ?

Si fumer une cigarette sans additifs ne permet pas de fumer un produit sain, elle présente tout de même un avantage santé pour le consommateur.
Les additifs ont pour objectif d’augmenter la dépendance au tabac, par des procédés chimiques ou tout simplement en améliorant le goût de la cigarette.
C’est typiquement le rôle du sucre, et on sait à quel point celui-ci peut être addictif !
(les cigarettes contiennent du sucre là j’hallucine !!!)

Ainsi, si fumer reste mauvais pour la santé, les cigarettes sans additifs rendraient moins dépendant et permettraient d’arrêter plus facilement.

Toutefois, il reste préférable de ne pas fumer, quel que soit le produit.

Bon à savoir : à l’instar de la cigarette électronique, la cigarette sans additif ne constitue pas un moyen de sevrage tabagique. Pour arrêter de fumer, il est nécessaire de prendre des dispositions plus radicales : substituts nicotiniques, psychothérapie, etc.

Pour approfondir :
Vous souhaitez diminuer votre consommation de tabac ou arrêter de fumer ? Voici quelques conseils et astuces pour vous y aider : sport, relaxation, patch, substitut gestuel, hypnose pour déprogrammer votre inconscient, etc….

Vous souhaitez fumer autre chose que du tabac ? Envisagez la cigarette électronique, moins nocive pour la santé. En revanche, oubliez le cannabis ! Même si vous ne fumez que la plante, sans additifs, ce « produit naturel » peut détruire votre santé.