Actualité : pétition pour la réouverture des plages dès le 11 mai 2020

Car après avoir subi un confinement qui nous à poussé à bout un peu de détente ne serait pas un luxe, de plus, l’air du littoral est bien le plus pur !

Voici le lien pour la pétition ;

http://chng.it/sygwM8TPQW

C’est un point d’interdiction qui provoque la colère de certains. Édouard Philippe a annoncé que les plages resteraient fermées après le 11 mai. La navigatrice bretonne Anne Quéméré est à l’origine d’une pétition «Rouvrir les plages du littoral pour la pratique d’une activité sportive» déjà signée par près de 70 000 personnes. 

Autoriser à nouveau l’accès aux plages pour la pratique sportive. C’est l’objet d’une pétition lancée par la navigatrice bretonne Anne Quéméré. « Nous demandons donc la réouverture des plages pour les surfeurs, les nageurs, les joggers, les promeneurs et toute autre personne pratiquant une activité physique pour une durée déterminée sans regroupement sur la plage, ni sur les parkings et en respectant les distances de sécurité à l’eau et sur terre ». L’auteur invoque d’ailleurs des exemples où les plages sont rouvertes. C’est d’ailleurs déjà le cas à Hawaii, aux US, en Australie et en Angleterre. 

Pour justifier cette demande, le texte de la pétition fait également référence aux propos du médecin Guillaume Barucq, adjoint au maire de Biarritz. Ce dernier est favorable à la réouverture des plages pour lui « le surf est essentiel à la bonne hygiène physique et mentale de bon nombre de pratiquants ».

A l’heure où nous rédigeons ces lignes 68 357 personnes ont déjà signé cette pétition.

Plage près de l’Ile Tudy

8 députés d’Occitanie signent une lettre

La navigatrice bretonne n’est pas la seule à monter au créneau à ce sujet. Le hashtag #RendezNousLaMer a été lancé par des Bretons sur les réseaux sociaux. Les politiques se sont ensuite emparés du sujet. 60 parlementaires dont 8 de la région Occitanie ont écrit au Premier ministre, Edouard Philippe, et à la Ministre des Sports, pour réclamer la réouverture des plages en deux temps pour la pratique sportive comme le surf, le kitesurf, le kayak de mer, la voile ou encore la nage. Actuellement l’accès aux plages est prohibé jusqu’au 2 juin.

Les 8 députés signataires de la région Occitanie sont : pour l’Hérault, Coralie Dubost (LREM), Patrick Vignal (LREM), Christophe Euzet (LREM), pour l’Aude, Alain Péréa (LREM) et Danièle Hérin (LREM), pour le Gard, Annie Chapelier (ex-LREM), pour la Haute-Garonne, Pierre Cabaré (LREM), et pour les Pyrénées-Orientales, Laurence Gayte (LREM).

Les photos de cet articles, je les ai prises lors de journées à la plage l’été dernier en Finistère.

Plage du sud finistère, août 2019.

Alors en conclusion, envoyez moi des photos de plages….. et cherchons pourquoi donc les interdire est totalement déplacé !

vague se brisant sur le sable

Santé : les bienfaits de l’eau de mer.

L’été, les vacances, les plages et les bains de mer…. oui j’adore et je me sens en pleine forme alors pourquoi voici des éléments de réponse….  alors n’hésitons plus et Plouf !!!!

Voici un extrait de « Thérapeutes magazine »

Les bienfaits de l’eau de mer, ce médicament naturel

Si vous profitez de vos vacances pour aller à la plage, vous ne vous doutez peut-être pas que l’eau de la mer a un effet bien plus que divertissant. L’eau de mer présente de nombreux avantages pour la santé et le bien-être si bien que la liste de ses bienfaits est infinie. La seule chose qu’elle ne fait pas, c’est hydrater la peau. Dans tous les cas, en lisant cet article, la mer vous paraîtra encore plus belle ou beau lorsque vous y retournerez.

Les bienfaits de l’eau de mer

L’eau de mer nettoie votre peau

Les sels minéraux s’associent au soleil pour régénérer votre peau. Par conséquent, les ulcères, le lupus, l’acné et le psoriasis sont quelques-unes des maladies qui peuvent être facilement guéries avec de l’eau de mer. Le magnésium dans l’eau de mer peut aussi aider à hydrater et à améliorer l’apparence de votre peau. Selon une étude parue dans l’édition de février 2005 du « International Journal of Dermatology », se baigner dans une solution de sel de la Mer Morte riche en magnésium aide à favoriser l’hydratation de la peau. Les personnes ayant la peau sèche atopique, ou la sécheresse à la surface de la peau, ont submergé un avant-bras pendant 15 minutes dans une solution de bain contenant 5 % de sel de la mer Morte et l’autre avant-bras dans de l’eau du robinet ordinaire. Les chercheurs ont découvert que la solution saline améliorait l’hydratation de la peau et réduisait significativement les symptômes d’inflammation de la peau tels que la rougeur et la rugosité par rapport à l’eau du robinet. Les bienfaits cutanés observés ont été attribués à la forte teneur en magnésium du sel de la mer Morte.

Immunité

L’eau de mer contient des éléments vitaux, des vitamines, des sels minéraux, des oligo-éléments, des acides aminés et des micro-organismes vivants qui peuvent produire des effets antibiotiques et antibactériens pour aider à promouvoir un système immunitaire sain. Apparemment, les composants de l’eau de mer, semblables au plasma sanguin humain, sont facilement absorbés et utilisés par votre corps pendant que vous nagez.

Selon la naturopathe Connie Hernandez, l’inhalation d’une brume de mer remplie d’ions chargés négativement, ou de molécules qui se fixent à vos poumons, stimule également votre système immunitaire. En outre, les partisans affirment que nager dans l’eau de mer ouvre les pores de la peau pour permettre l’absorption des minéraux marins et l’expulsion des toxines pathogènes de l’organisme.

 

Je rajouterai à cet article un aspect physique et si évident:

 

Lors d’un bain, on nage, on flotte, on saute des vagues, on rit on joue, bref on se détend ce qui n’a pas de prix. On profite de la vue de la nature, des oiseaux, des poissons… l »évasion en fait !

 

Alors à quand le prochain bain ?

Promenade bretonne : chapelle de Lospars – Walk in Brittany

Jolie excursion pour ce week end de printemps, la chapelle de Lospars en Châteaulin :

Elle se dresse au cœur d’une petite clairière.

La chapelle fut construite au XVIe siècle sur plan rectangulaire, puis reconstruite en 1699 et en 1884. Abandonnée et en ruines, elle fut sauvée en 1989, à l’initiative de Pierre Doux et du comité de sauvegarde.

Sur la façade extérieure, au-dessus de la statue de saint Compars, on observe  les armoiries de la famille noble de Trésiguidy. A l’extérieur, l’enclos planté de vieux chênes fait office de porche et une croix monumentale du XVIIe siècle subsiste. La chapelle qui abrite une exposition de vêtements et d’objets religieux, est vouée au culte de saint Compars, patron et guérisseur des animaux.
À découvrir : bénitier ancien de style gallo-romain, vitraux, et triptyque de Yves Drénou.

Chaque année, le pardon a lieu de lundi de la Pentecôte.
Messe à 10h30, suivie de la bénédiction des animaux à 11h30.

chapelle de lospars barrière
La chapelle en son enclos arboré

chapelle de lospars lumineuse.jpg
Lospars une superbe chapelle bretonne

chapelle de Lospars croix celte.jpg
dans l’enclos de la chapelle cette superbe croix celte

Autre belle visite :

Promenade en Bretagne/Walk in Brittany : La chapelle de Saint Aubin un joyau caché

Lamentable : Le clip de campagne de Marine Le Pen tourné sans autorisation en Bretagne

Je suis bretonne, la voir utilisée ainsi….. je n’ai pas de mots. Je ne mets pas la vidéo volontairement, elle me hérisse.

Le mois dernier, Marine Le Pen a présenté son clip de campagne. Une production dont une partie a été tournée sur la côte morbihannaise et ce, sans autorisation du Conservatoire du littoral.

Sur une falaise surplombant la mer, Marine Le Pen apparaît, le regard fixé sur l’horizon, sans ciller face aux embruns. Une partie au moins de cette production a été tournée en Bretagne. L’endroit est aisément reconnaissable : il s’agit de la côte sauvage de la presqu’île de Quiberon, à quelques encablures du berceau familial…

« Des procédures à respecter »

 

La patronne du Front national a donc choisi de se placer en Bretagne pour s’élancer dans sa course vers l’Élysée. C’est son choix. Mais elle aurait dû le faire savoir. En effet, le tournage ne semble avoir été précédé d’aucune autorisation, comme la réglementation du Conservatoire du littoral l’impose. « Il y a en effet des procédures à respecter. On ne peut pas tourner sur certains sites sans autorisation », assure Gwenal Hervouët, délégué adjoint pour l’établissement public dont la mission est de préserver les parcelles du littoral menacées par l’urbanisation ou dégradées. « En général, on accorde l’autorisation si le tournage n’a pas d’impact sur l’environnement et n’est pas en opposition avec la fréquentation du public… ».

La société de tournage, liée à Marine Le Pen, ne devait peut-être pas connaître l’existence du Conservatoire du littoral. « Nous avons appris qu’un tournage avait eu lieu sur la côte sauvage en le visionnant sur internet, après avoir été prévenus par des internautes. Nous avons fait le nécessaire auprès de sa production pour régulariser la situation ». Car s’il est trop tard pour demander poliment, il ne l’est pas pour régler la facture : « Une redevance doit être versée pour chaque journée de tournage (qui peut s’élever à un millier d’euros par jour). Ce n’est pas de l’argent que nous allons garder, il est reversé au gestionnaire du site ».

Le délégué FN : « Je n’étais pas au courant »

 

Selon le délégué du Conservatoire pour la Bretagne, la société de production n’aurait pas encore répondu… Une absence de communication que l’on retrouve d’ailleurs chez le délégué départemental FN dans le Morbihan, Bertrand Iragne : « Je n’étais pas au courant de ce tournage. Marine Le Pen n’a pas à me tenir informé de son passage. On parle là de la candidate à la présidence de tous les Français qui tourne un clip, pas de la présidente du Front national », explique le représentant du Front national, dans une étrange forme de logique.

Saint-Pierre-Quiberon : le maire « pas d’accord »

 

Le mystérieux tournage n’a donc fait l’objet d’aucune annonce, même pas du côté du maire de la commune de Saint-Pierre-Quiberon, Laurence Le Duvéhat : « Je n’en ai eu connaissance que récemment. Je reçois des demandes de tournage. Mais je n’ai pas reçu celle-là. Et si cela avait été le cas, je crois que je n’aurais pas accepté. Je ne suis pas d’accord avec l’idée que le territoire de Saint-Pierre-Quiberon soit associé avec l’image de ce parti ».
© Le Télégramme

 

Promenade en Bretagne/Walk in Brittany : La chapelle de Saint Aubin un joyau caché

Je vous avais laissé sur les bords de l’Aulne à Port Launay.

Voilà, maintenant nous avons grimpé le Roz Lanvaïdic, sur cette même Commune. Là, au sein d’un hameau de ferme se dresse un joyau, la chapelle de Saint Aubin.

Le clocher est branlant, les pierre en tombent, la porte orientée à l’ouest est trouée, pourtant que cette chapelle est belle.

Elle est protégée par les Monuments Historiques, mais aurait grandement besoin de soins.

Eléments protégés :
La chapelle en totalité, son calvaire et son enclos comprenant murs et sol d’assiette (cad. AD 67) : inscription par arrêté du 16 novembre 2011

Période de construction : Troisième quart du 17ème siècle

Propriété de la commune de Port Launay. (en breton : Meilh-ar-Wern, en français : moulin de l’Aulnaie)

Saint Aubin la chapelle en totalité.jpg
La chapelle de Saint Aubin dans le Hameau de Lanvaïdic à Port Launay

saint-aubin-le-clocher
Chapelle de Saint Aubin le clocher si joli, dont les pierres tombent.

saint-aubin-la-porte-principale-ouest-trouee
Saint Aubin, la porte principale trouée laisse entrevoir un vitrail rénové.

saint-aubin-vue-du-nord-est-le-calvaire
Saint Aubin, coté Nord Est la chapelle a un superbe calvaire.

Autre promenade, le joli port de Port Launay … another nice walk in Brittany :

 

Promenade bretonne -Walk in Brittany : Port Launay

Promenade bretonne -Walk in Brittany : Port Launay mignon petit port

Je vous offre ce dimanche une image de la Bretagne

Au fil de mes promenades je reviens des images plein la tête et mon appareil photo…

Je partage…

Ici une vue peu commune de la Commune de Port Launay.

port-launay-vu-den-haut

Port-Launay est une commune située sur la rive droite de l’Aulne. En cet endroit l’Aulne est canalisée et soumise au régime des plus hautes marée. Une écluse est en Port Launay, l’écluse de Guilly Glaz, elle est munie d’un barrage mobile depuis quelques années. L’Aulne se jette au fond de la Rade de Brest.

La commune de Port Launay est toute petite, environ 2 km carrés, et compte moins de 400 habitants.

Elle est dans le Parc Naturel Régional d’Armorique.

port-launay-tous-bateaux-dehors

port-launay-hiver-superbe

Une autre jolie découverte :

Suite de la promenade.. another Walk : chapelle de Saint Aubin

 

 

 

 

Nature : Vent de panique chez les dauphins bretons : la faute aux séismes ?

Cinq dauphins se sont échoués sur les côtes du Finistère, samedi. Des réactions de panique à des séismes ? C’est une hypothèse, soulevée par le spécialiste des mammifères marins à Océanopolis.

Samedi après-midi, cinq dauphins se sont échoués sur la côte finistérienne, l’un au Conquet, les quatre autres en presqu’île de Crozon. À bord de canots pneumatiques, les pompiers, accompagnés d’agents du parc naturel marin, les ont aidés à regagner le large.

tremblement-de-terre-et-vent-de-panique-chez-les-dauphins

Un événement troublant. Le plus jeune tournait en rond dans le port du Conquet, coincé par la marée descendante : « Un comportement révélateur d’un choc émotionnel, commente Sami Hassani, responsable des mammifères marins à Océanopolis. Si les dauphins peuvent s’aventurer dans les ports, ils n’y restent jamais prisonniers. »

Bloqués dans des parcs à huîtres sur l’île du Renard, au fond de la baie de Roscanvel, non loin de l’île Longue, les quatre autres dauphins montraient un comportement tout aussi inhabituel et erratique. Les sauveteurs, aidés de l’ostréiculteur, ont dû batailler pour les renvoyer vers la haute mer, les mammifères marins revenant aveuglément vers le rivage.

Inquiétant, d’autant plus que le même phénomène s’est produit ailleurs que dans le Finistère, sur la façade atlantique. L’Observatoire Pelagis, le dispositif d’observation pour la conservation des mammifères et oiseaux marins basés à la Rochelle, l’a confirmé à Océanopolis.

Trois séismes à la pointe du Finistère

Pourquoi les dauphins sont-ils venus s’échouer ? À cause d’un séisme et ses manifestations sous-marines. C’est l’hypothèse envisagée par les deux organismes qui veillent sur les animaux marins : « Un séisme peut déclencher un mouvement de panique chez les dauphins,continue Sami Hassani. Ils seraient en effet sensibles aux perturbations du champ magnétique terrestre, provoquées par le déplacement des plaques tectoniques. » Reste à prouver la « corrélation» entre séisme et échouage de dauphins, « déjà observée par d’autres scientifiques, en Nouvelle-Zélande, au Japon, ou dans l’Adriatique »

Pas besoin d’aller aussi loin pour vérifier l’hypothèse : jeudi dernier, à Pencran, à 18 h 47, un séisme d’une magnitude de 3,4 était ressenti. Vendredi, à 22 h 13, à la pointe du Finistère, nouveau petit séisme de 2,9 entre Le Folgoët et Guissény. Et, dimanche soir, aux environs de 22 h 30, la terre a encore tremblé, un séisme de 3,9 ressenti de Brest à Morlaix. Faibles, certes, pour des humains. Mais pour des dauphins ?

Ouest France – F Guiziou

Brest 2016 :superbe moment de partages entre marins de tous horizons….

Les fêtes maritimes de Brest 2016 je les attendais, pour rien au monde je n’aurais voulu les manquer… elles ne m’ont pas déçue, bien au contraire le « melting pot » de tant de nationalités de marins, la fraternité, les belles  images, les moments où le temps s’arrête et tout cela sous un ciel uniformément bleu, le paradis, la fête, des moments à graver dans le marbre.

Nous sommes arrivés à la mi-journée, allez les pirates d’eau douce, à l’abordage… nous descendons vers l’arsenal par la porte près de la tour Tanguy, déjà du haut le spectacle est magique, ce n’est que le début.

 

 

Sur le quai, après le contrôles  de sécurité nous sommes dans la fêtes, musique, foule, bateau, soleil…. et c’est parti pour la visite.

Nous allons traverser le pont métallique qui enjambe l’arsenal pour arriver près du fort Vauban qui domine la Penfeld, ce fort abrite aussi la Préfecture Maritime de Brest.

 

Dans le port la fête bat son plein, au niveau de l’arsenal, les bateaux sont très bien mis en valeurs dans le cadre resserré de cet arsenal militaire transformé en chaudron maritime de fête pour le temps arrêté de ce Brest 2016, même si certains voiliers paradent en rade le spectacle est fort en couleurs et incite au voyage.

Les mats des voiliers, dressés vers le ciel donnent des envies d’ailleurs, les couleurs des coques se juxtaposent comme sur une toile d’artiste, le château de Brest et son granit gris sert d’écrin à ces beautés.

Nous avançons dans la foule, notre but en prendre plein les yeux.

Il y a une queue énorme  pour visiter l’Hermione, c’est bien trop long nous passerons notre chemin. Au passage j’admire cette reconstitution du bateau de Lafayette, que de beauté !

Juste à coté l’étoile du Roy, magnifique lui aussi, ces grands voiliers sont un régal pour les yeux.

Après avoir longé ces merveilles, nous allons passer par le souterrain qui court sous le Château pour rejoindre l’autre partie de la fête dans le port de commerce. L’attente est longue là aussi mais elle vaut le coup, après le passage du souterrain on longe la mer, nous sommes alors au plus près pour mater au passage les bateaux qui paradent à l’entrée de l’arsenal, de là la vue sur la rade et le port est aussi exceptionnelle.

Nous continuons, le spectacle est partout, des enfants ici s’initient au paddle, plus loin il y a une démonstration de plongée avec scaphandre.

La fête est tout au long des quais, les bateaux sont pavoisés, nous descendons plus près des coques, c’est génial, le spectacle est encore plus beau.

 

Nous allons ainsi longer peu à peu tout le port, éperon après éperon, le spectacle maritime haut en couleurs est partout et se réinvente au fil de la marche.

Les marins de toutes  nations se mêlent avec harmonie et bonheur, c’est superbe, un hommage à la différence.

P1070990.JPG
La poupe d’un superbe bâteau hollandais, vue des pontons

 

Oui, ce point de vue des pontons mérite le coup d’oeil, nous ressentons une immersion dans la fête, ce monde des bateaux que j’adore.

P1080001
La proue du même bateau, une de mes photos préférées, car tout est dans le détail.

 

 

Après la remontée (à regrets des pontons le spectacle continue) voici un 4 mats superbe et pavoisé, oh comme j’ai envie de prendre le large !

 

P1080007.JPG
Alignement et méli mélo de voiles, n’est ce pas génial !

P1080008.JPG
Insolite, sur le quai : le Tarzan

Au fil de nos pas le spectacle des bateaux se dévoile, nous allons traverser la passerelle pour aller vers le village indonésien sur le dernier éperon du port, là sont également mouillés les bateaux russes.

 

Mais hommage à un bateau unique, le remorqueur Abeille bourbon, celui qui surveille le  rail d’Ouessant,  il est beau et fort, grâce à lui et au courage de ses marins bien des vies ainsi que la  nature sont préservés.

 

 

Approche des bateaux russes et du village russe.

 

P1080042
Jolie manœuvre dans le port

Bateaux de tous horizons mêlés, le spectacle est partout

 

Suite de la fête :

Brest 2016 : fête de la mer en nuances de douceur

Nature : Bretagne, la seule hydrolienne reliée au réseau électrique débranchée

C’était la seule hydrolienne raccordée au réseau électrique en France. La machine de dix mètres de diamètre immergée au large de l’île d’Ouessant (Finistère) par la PME bretonne Sabella a dû être débranchée. La production d’électricité a dû être suspendue en avril.

La bretelle du câble reliant la machine à Ouessant avait été endommagée lors de la pose de l’hydrolienne en juin 2015 par 55 mètres de fond. Cet incident « a affecté les possibilités de freinage et de contrôle de l’hydrolienne », a expliqué Jean-François Daviau, patron de l’entreprise. En mars, les capteurs avaient montré que la poursuite de l’injection de courant sur le réseau îlien pouvait endommager la machine.

sabella vue de coté

La taille d’un immeuble de cinq étages

L’hydrolienne, de la taille d’un immeuble de cinq étages, avait été reliée le 22 septembre à l’île grâce à un câble sous-marin, mais l’énergie produite n’avait commencé à être injectée sur le réseau ouessantin qu’à partir du 5 novembre.

La turbine de l’hydrolienne, qui dispose d’une autorisation d’occupation temporaire du domaine public de 12 mois, sera relevée en juillet dans le cadre d’un contrôle programmé et ramenée à Brest. A cette occasion, la bretelle défaillante sera changée, a indiqué le patron de Sabella.

Deux autres hydroliennes immergées au large de l’île de Bréhat par EDF devraient être raccordées au réseau dans le courant de l’été selon le fournisseur d’électricité.