Santé : les bienfaits de l’eau de mer.

L’été, les vacances, les plages et les bains de mer…. oui j’adore et je me sens en pleine forme alors pourquoi voici des éléments de réponse….  alors n’hésitons plus et Plouf !!!!

Voici un extrait de « Thérapeutes magazine »

Les bienfaits de l’eau de mer, ce médicament naturel

Si vous profitez de vos vacances pour aller à la plage, vous ne vous doutez peut-être pas que l’eau de la mer a un effet bien plus que divertissant. L’eau de mer présente de nombreux avantages pour la santé et le bien-être si bien que la liste de ses bienfaits est infinie. La seule chose qu’elle ne fait pas, c’est hydrater la peau. Dans tous les cas, en lisant cet article, la mer vous paraîtra encore plus belle ou beau lorsque vous y retournerez.

Les bienfaits de l’eau de mer

L’eau de mer nettoie votre peau

Les sels minéraux s’associent au soleil pour régénérer votre peau. Par conséquent, les ulcères, le lupus, l’acné et le psoriasis sont quelques-unes des maladies qui peuvent être facilement guéries avec de l’eau de mer. Le magnésium dans l’eau de mer peut aussi aider à hydrater et à améliorer l’apparence de votre peau. Selon une étude parue dans l’édition de février 2005 du « International Journal of Dermatology », se baigner dans une solution de sel de la Mer Morte riche en magnésium aide à favoriser l’hydratation de la peau. Les personnes ayant la peau sèche atopique, ou la sécheresse à la surface de la peau, ont submergé un avant-bras pendant 15 minutes dans une solution de bain contenant 5 % de sel de la mer Morte et l’autre avant-bras dans de l’eau du robinet ordinaire. Les chercheurs ont découvert que la solution saline améliorait l’hydratation de la peau et réduisait significativement les symptômes d’inflammation de la peau tels que la rougeur et la rugosité par rapport à l’eau du robinet. Les bienfaits cutanés observés ont été attribués à la forte teneur en magnésium du sel de la mer Morte.

Immunité

L’eau de mer contient des éléments vitaux, des vitamines, des sels minéraux, des oligo-éléments, des acides aminés et des micro-organismes vivants qui peuvent produire des effets antibiotiques et antibactériens pour aider à promouvoir un système immunitaire sain. Apparemment, les composants de l’eau de mer, semblables au plasma sanguin humain, sont facilement absorbés et utilisés par votre corps pendant que vous nagez.

Selon la naturopathe Connie Hernandez, l’inhalation d’une brume de mer remplie d’ions chargés négativement, ou de molécules qui se fixent à vos poumons, stimule également votre système immunitaire. En outre, les partisans affirment que nager dans l’eau de mer ouvre les pores de la peau pour permettre l’absorption des minéraux marins et l’expulsion des toxines pathogènes de l’organisme.

 

Je rajouterai à cet article un aspect physique et si évident:

 

Lors d’un bain, on nage, on flotte, on saute des vagues, on rit on joue, bref on se détend ce qui n’a pas de prix. On profite de la vue de la nature, des oiseaux, des poissons… l »évasion en fait !

 

Alors à quand le prochain bain ?

Méditation : les bienfaits, mon vécu.

Ces bienfaits vont vous étonner.

Il ne faut pas commencer à méditer avec une idée précise du but à atteindre, c’est ainsi que l’on ira loin et vers un mieux, grâce à cette pratique.

Cependant, en débutant on se fixe un objectif, celui permettra l’assiduité.

Chaque jour, j’avance dans mon chemin, je vois, mes amis voient sur moi ce que la méditation m’apporte ; chacun est différent, toute personne trouvera « ses bénéfices » en méditant, alors ouvrons nos esprits et allons y !

La méditation pour porter ses fruits doit être une pratique régulière…. même courte, 10 minutes par jour, mais régulière…..

La méditation peut être aussi très puissante, peu à peu on se prend au jeu, surtout quand les résultats se dessinent !

Ça vaut vraiment le coup d’essayer… sans attendre !!!!

1. Une créativité augmentée

Les chercheurs de l’Université de Leiden ont étudié comment la méditation de pleine conscience avec une attention particulière peut contribuer à améliorer ensuite la créativité d’une personne après sa séance de méditation. Ce qu’ils ont découvert est intéressant.

Ils ont mis en évidence que ceux qui pratiquent la méditation de pleine conscience performent beaucoup mieux sur une tâche spécifique où ils sont invités à donner des idées nouvelles.

La méditation est connue pour augmenter et encourager le type de pensée appelée pensée divergente, ce qui vous permet de venir avec un plus grand nombre de solutions à un problème donné, constituant ainsi une autre composante de la créativité.

2. Des niveaux d’anxiété plus faibles

Il a été également montré que la méditation réduit les niveaux d’anxiété chez les personnes qui la pratiquent régulièrement. Quand nous méditons, nous commençons à desserrer les connexions de certaines voies nerveuses.

Une partie de notre cerveau appelée le cortex préfrontal médian traite les informations que nous relions à notre expérience et à nous-mêmes.

En règle générale, les voies neuronales de la peur et des sensations corporelles vers cette partie du cerveau sont fortes. Par conséquent, lorsque vous êtes dans une situation effrayante, cela va déclencher une réaction très forte dans cette partie de votre cerveau, ce qui vous fait vous sentir anxieux et instable.

Lorsque vous méditez, vous affaiblissez cette connexion, ce qui vous permet de réagir différemment aux mêmes situations.

Un autre avantage de la méditation est qu’en affaiblissant cette connexion, vous allez maintenant donner de la force au Centre d’Évaluation de votre cerveau, qui est connu pour son raisonnement. Par conséquent, vous serez plus en mesure de répondre calmement à des situations potentiellement éprouvantes.

la méditation

3. Une mémoire améliorée

Ceux qui pratiquent la méditation sont plus en mesure de filtrer les distractions et d’augmenter leur productivité.

Cette capacité à ignorer les distractions de fond permet de mémoriser rapidement et d’utiliser des faits nouveaux.

4. De meilleures relations

Un autre avantage de la méditation est de doper également votre humeur et vous donner un meilleur sens de la connexion aux autres personnes. Cela aide à vous rendre plus compatissant et empathique avec les autres.

Que vous cherchiez à améliorer votre relation avec ceux qui comptent pour vous ou à vous connecter plus efficacement avec vos employés et vos clients, la méditation peut être une bonne réponse.

5. Une aide pour la santé

De nombreuses études ont montré que, tout en méditant vous pouvez être en mesure de diminuer votre tension artérielle si vous souffrez d’hypertension.

De plus, ceux qui ont des maladies respiratoires comme la grippe ont été en mesure de récupérer plus rapidement que ceux qui ne méditent pas. Les femmes qui souffrent de la ménopause peuvent également trouver du soulagement dans la méditation.

la méditation

6. Un meilleur sommeil

Un des avantages de la méditation est sa capacité à aider à avoir une meilleure quantité et qualité de sommeil.

Tout en établissant une bonne routine de l’heure du coucher et avec l’aide d’un air plus pur, si vous ajoutez une méditation de pleine conscience cela peut vous aider à avoir une meilleure qualité du sommeil et lutter contre les symptômes associés à l’insomnie tels que la fatigue et la dépression.

7. Une Libido Dopée

En plus de mieux dormir, vous pourriez être en mesure d’augmenter la qualité et l’intensité de votre vie intime.

L’une des plus grandes raisons d’absence de relation sexuelle dans un couple est la fatigue. La réponse de notre corps au stress se fait habituellement par la lutte ou la fuite.

Lorsque cela se produit, nous libérons du cortisol, l’hormone du stress, ainsi que de l’adrénaline pour nous aider à combattre le stress. Ceci augmente notre tension artérielle et déprime notre système immunitaire et notre libido se retrouve prise au piège face à un tir croisé.

Découvrez cette  infographie sur les bienfaits associés à la meditation

 les bienfaits de la méditation sur le corps humain
Les bienfaits de la méditation sur le corps humain

Une pensée finale

Vous pouvez être un peu débordés et pensez qu’il n’y a aucun moyen possible pour vous d’inclure la méditation dans votre vie déjà largement occupée. Cependant, il y a de bonnes nouvelles : vous le pouvez !

Commencez avec seulement cinq minutes chaque jour. Vous pouvez vous mettre en état de pleine conscience avant le petit déjeuner ou avant de vous préparer pour le travail par exemple.

Lorsque vous serez plus à l’aise avec la méditation, vous pouvez alors commencer à augmenter la durée de vos séances au fil du temps.

Source : le Huffington Post.

Méditation : idées reçues

Vécu : ma méditation – what’s meditation and why…..

Je ne vais pas faire une énième thèse sur la méditation, c’est inutile.

Cependant, cette pratique m’apporte beaucoup de bien, je viens donc ici expliquer mon parcours et mon vécu pour témoigner vers ceux qui ne savent pas encore ce que ce mot « méditation » représente et peut leur apporter.

  • Pourquoi j’ai décidé de méditer…..

Un cheminement personnel

Depuis un moment je me demandais : « Mais qu’est ce que la méditation ? »

Je lisais des échos très positifs dans la presse… une envie de bien être me taraudait.

J’ai franchis le pas auprès de Sébastien, il anime un atelier de méditation à Bordeaux, il est excellent, il sait vraiment guider tout en laissant à chacun toutes les libertés pour rentrer dans la méditation. (Nota je laisserai ses coordonnées en fin d’article)

Son atelier commence par 20 minutes de méditation de « pleine conscience ». Pendant ce  temps on se concentre sur un sens, l’audition, la vue, l’odorat, le toucher ou aussi la respiration. Là on se rend compte de son moi interne… les pensées deviennent de plus en plus légères.

nuage

Puis on continue avec l’utilisation des mantras, les sons dont le fameux : « Om ». Les corps et les esprits réagissent s’apaisent. Nos mains sont jointes en en cercle, l’énergie qui circulent entre les méditants est fabuleuse.

Nous finissons par une méditation créatrice.

Après chaque méditation on fait un partage de nos expériences…. si on le veut bien sûr.

L’atelier se termine, on se sent  comme allégée. C’est superbe.

J’ai travaillé cette trame de méditation chez moi, car j’adore, mais les ateliers apportent une dimension énergétique que je n’ai pas retrouvé seule.

J’ai continué la méditation par des méditations guidées sur mon téléphone, j’utilise l’application « Petit Bambou », je l’apprécie beaucoup mais il y en a bien d’autres………

petit-bambou

Les changements sont évidents au bout de 2 ans. Je n’attendais rien, il faut y aller comme ça, ainsi tout est le bienvenu.

  • l’attention au moment présent est accrue, j’adore cette concentration plus forte que j’ai en moi… lors de cours,dans l’apprentissage, de la conduite automobile, dans l’écoute des autres.
  • Le passé est moins présent, moins de mélancolie de regrets, de remords.
  • Le futur, il arrivera quand il arrivera… seul le moment que je vis existe… moins d’anxiété d’attente.. de déceptions donc…
  • J’aborde autrui avec un apaisement nouveau, une chaleur douce est en moi, une force aussi.

Alors je suis vraiment devenue une adepte convaincue de la méditation, j’enrichirai cet article au fur et à mesure que mon chemin dans cette pratique continuera, je connais le chemin, je le continue, je ne sais toujours pas où je vais arriver.

L’important est toujours d’avancer….

 

Voici le lien vers la page de mon premier professeur de méditation, je le salue à l’occasion il est super :

Cours de Sébastien à Bordeaux

En aucun cas la méditation pour le bien être n’est reliée à une religion…

 

 

 

Santé les bienfaits de la méditation

Il y a près de deux ans maintenant que je pratique la méditation, peu à peu j’ai avancé sur ce chemin, pas à pas sans savoir où il allait, je ne suis pas arrivée mais la méditation à modelé des facettes de ma vie, je continue, voici quelques un des bienfaits que vous pouvez en attendre.

La pratique de la méditation apporte de réels bénéfices démontrés par la sciences qui accepte enfin depuis quelques décennies de réconcilier corps et esprit.

 

Physiquement

Les bénéfices sont si importants que plus de la moitié des écoles de médecine américaines ont intégré la méditation et la spiritualité dans leurs programmes

Plusieurs études ont en effet prouvé sont effet sur l’hypertension artérielle, le taux de cholestérol, les douleurs chroniques, mais aussi les maladies infectieuses (moins 30 %) et cardiovasculaires (moins 87 %). Chez les pratiquants le nombres de consultations médicales chute de moitié, moins 44 %, c’est énorme.

 

Mentalement

Elle chasse les idées noires, chez les pratiquants dépressifs elle réduit de moitié le risque de rechute en modifiant le regard posé sur le monde par le patient et en réagissant mieux aux événements qui pourraient le faire déraper.

Coté stress elle a tout bon, elle aide à moins ruminer, à profiter de l’instant présent, à relativiser ses difficultés, bref à prendre du recul.

On accède aussi à un meilleur contrôle de soi, les impulsifs, les excessifs, les énervés, les agressifs, les « soupe au lait » apprennent à gérer leur self contrôle.

 

Alors si ce n’est encore fait, vous commencez quand à méditer ?

 

 

 

 

Santé : riez c’est tout bon….

Il est « le meilleur des remèdes ». Bon pour le corps, pour l’esprit, le rire protège notre organisme, explique un médecin spécialiste de l’exploration du système nerveux.

Le rire est un réflexe. Et comme tous les réflexes – la main que l’on éloigne lorsqu’elle s’approche d’une source de chaleur, les yeux que l’on ferme devant la pointe d’un couteau – il protège notre organisme. Inscrit dans notre corps, le rire nous permet ainsi de lutter contre le stress. Comment ? En augmentant la production des neuromédiateurs, notamment l’endorphine, qui atténue la douleur ou la sérotonine, qui réduit l’anxiété.

« Quand nous rions nous pouvons fabriquer ce dont nous avons besoin chimiquement, explique Henri Rubinstein, spécialiste de l’exploration du système nerveux. Dans notre cerveau des émotions, se trouve un système accélérateur, le système orthosympathique et un système frénateur, le système parasympathique. Lorsque l’on va bien, il y a un équilibre entre les deux. Mais dans les situations de stress, il y a une prédominance de l’orthosympathique. Or tout ce qui concerne le rire passe par le système frénateur, ce qui permet de rétablir cet équilibre. »

Il est bon de se souvenir de l’histoire de Norman Cousins1 qui en a expérimenté les effets bénéfiques en 1964 alors qu’il souffrait d’une spondylarthrite ankylosante (arthrite de la colonne vertébrale), pathologie grave et dite irréversible. Sa technique ? Regarder des films comiques et hilarants (Laurel et Hardy pour ce qui le concerne) et prendre de la vitamine C en quantité importante. Chaque fois qu’il regardait ce genre de films, ses douleurs s’apaisaient pendant 2 heures. Après 6 mois de « ce traitement », la guérison fut l’épilogue.

 

Le rire, une gym douce

Mais les vertus du rire ne s’arrêtent pas à limiter les effets du stress. Se fendre la poire, c’est aussi du sport. « Rire correspond à une gym douce, un jogging stationnaire », assure Henri Rubinstein. C’est une onde musculaire qui va partir des petits muscles de la face et s’étendre dans tout le corps, suivie d’une relaxation musculaire.« C’est pour cela que l’on est parfois obligé de s’asseoir lorsqu’on rit trop. Car les quadriceps ne tiennent plus… »

Rire-pour-evacuer-le-stress_imagePanoramique647_286

Se marrer quelques minutes permet aussi de réoxygéner son organisme. « Dans la vie courante on échange un demi-litre dair. Lorsqu’on rit, cest 2,5 litres dair », pointe Henri Rubinstein. Cela permet de vider l’air de réserve qui est stocké au milieu des poumons. « Nous éliminons alors davantage d’acide lactique, davantage de cholestérol et augmentons nos défenses immunitaires. »

En fait, le rire correspond à une forme particulière de respiration : une inspiration brève, une pause respiratoire suivie d’une expiration longue et saccadée, le fameux « ah, ah, ah ! ». « On se rapproche de la respiration du yoga, précise le spécialiste. C’est aussi bon pour le sommeil. Cela va permettre de purger de l’organisme des hormones d’éveil comme l’adrénaline. Et à ce moment-là, la relaxation peut se faire. »

Cela s’apprend

Le rire n’a donc rien de fou. C’est aussi un moyen de communication.« On peut rire ensemble sans parler la même langue, c’est un moyen de forger le groupe donc de lutter contre la solitude », ajoute Henri Rubinstein. S’esclaffer crée une sorte de barrière psychologique à l’hostilité du monde. C’est pour cela que l’on rit parfois dans des situations tristes ou choquantes.

Quant à savoir ce qui le déclenche, eh bien, là, les causes sont variées. Le rire peut résulter d’une stimulation physique ou chimique, d’une situation psychologique mais aussi se réveiller grâce au talent des comiques… On rit parfois jusqu’à s’en décrocher la mâchoire.

Ouest France

Humour : Advertisments/publicités pour rire un coup !!!! Na car c’est lundi

Santé : le Chocolat un ami qui vous veut du bien

Plus la peine d’attendre Noël ou Pâques ou autre alibi pour déguster votre péché mignon le chocolat, il est un concentré de bienfaits pour l’organisme, à déguster cependant avec modération mais miam !!! comme c’est bon pour nous et bon tout court… Il est à lui seul un voyage au pays des sens… bienvenue au paradis des cacaos.

Il est en effet notre gourmandise préférée, vous l’amateur de chocolat vous avez noble figure comparé à l’accroc de bonbons ou autres produits gélifiés…

Il est riche en nutriments précieux pour notre santé, déjà les Aztèques en profitaient.

  • du magnésium contre le sress, la fatigue nerveuse et musculaire.
  • des polyphénols, anti oxydants et protecteurs du système cardio-vasculaire.
  • de la théobromine qui stimule le corps et l’esprit.
  • de la caféine qui dope le système nerveux.
  • La sérotonine qui régule l’humeur et chasse la déprime.

Toutes ces drogues douces sont cependant en quantité limitée dans le chocolat, alors les chercheurs optent pour le fait que les effets du chocolats sur notre corps viennent plutôt de sa teneur en sucre et lipides, elle est génératrice d’une sensation de plaisir et donne une envie de replonger dans ce plaisir…. un appel irrésistible que nous connaissons tous si bien !

Pour Victoire Finaz, spécialiste de la dégustation du chocolat, l’enfance un rôle majeur dans la force de notre addiction au chocolat : « Le chocolat est associé à des moments heureux de l’enfance, à des récompenses, des fêtes, des goûters réconfortants, des gestes de tendresse et de partage, il doté d’une charge affective beaucoup plus forte qu’un gâteau ou une glace ».

Pendant des années le chocolat noir s’est adjugé le monopole de la sensation addictive en grimpant même jusqu’à 99 % de cacao, (mais mon Dieu, comme c’est amer, il est dur de fermer la bouche sur cette composition de chocolat, pourtant je suis fan de chocolat noir !)

Le cacao noir était alors considéré comme le summun de l’extase chocolatée.

Aujourd’hui le chocolat au lait est réhabilité auprès des amateurs de fines sensations. Les grands chocolatiers l’anoblissent en le corsant en cacao et lui offrant des fèves de grandes origines. Il a droit lui aussi, aux meilleurs fruits secs et aux pralinés délicats.

Victoire Finaz  a observé que les deux chocolats se consomment différemment :

  • L’amateur de chocolat au lait a tendance à déchirer l’emballage de la tablette, à mettre un carreau en bouche puis à le coller contre le palais pour le laisser fondre lentement, il déclenche une action de succion réconfortante qui rappelle le lait maternel.
  • Le consommateur de chocolat noir ouvre sa tablette plus délicatement, et croque le carré, par la mastication, il recherche l’intensité de la saveur cacaotée.

 

Alors pourquoi est t-on plutôt chocolat noir ou chocolat au lait ?

Le gout pour le gras et le sucré est inné, pas celui pour l’amertume qui s’acquiert par l’éducation au goût. Constate Victoire Finaz. Un apprentissage pas si facile puisque le chocolat au lait reste bien plus consommé que le chocolat noir.

Alors, êtes vous noir ou au lait ? Plutôt Madagascar, Vietnam, Brésil, Pérou, Mexique, Sao Tomé ou Jamaïque ? Tous ces noms de grands crus de cacao, ils mettent l’eau à la bouche n’est ce pas… envie de voyage gustatif pour moi, pas pour vour ?

Comment savourez vous votre chocolat ?

Hop je file, ma tablette de noir premier cru m’attend, j’ai bien mérité une pause !

Source : Catherine Gerbod pour Marie Claire.

Pour en lire plus ce ce sujet délicieux :

Ordonnance du jour : cacao thérapie

Marie et la Chocolaterie….. ou la visite chez un artisan chocolatier… miam miam

 

Les matinées d’une curiste à Capvern les bains, jolie station thermale… si proche des Pyrénées.

Bonjour,

Certains d’entre vous ont déjà fait des cures thermales donc ils connaissent déjà ; pour les autres je vais les introduire dans ce monde de soins, d’attente et de sourires.. Là où les curistes viennent pour aller mieux. Des curistes souvent qui ont tout tenté dans les médecines classiques et constaté l’échec de celles ci.

L’eau thermale soigne, en profondeur et en douceur, j’en ai eu la preuve sur une dermite séborrhéique, j’ai vu aussi des brûlés récupérer de cicatrices horribles à la Roche Posay. Ici à Capvern les Bains les témoignages de guérisons jugées improbables par les médecins sont légion. En aucun cas l’eau fait des miracles, elle soigne tout simplement car elle contient des oligoéléments qui combattent les pathologies rebelles.

Une cure vue par Marie la Curiste

Le premier jour de votre cure c’est le rendez vous obligé avec le médecin thermal, il établit en fonction de vos pathologies les soins adaptés à votre état de santé, il prescrit aussi une cure de boisson, l’eau EST un médicament, elle doit être consommée comme tel, nulle personne sans ordonnance n’est censée la boire.

Muni de votre ordonnance vous vous présentez à l’accueil, là est établi votre planning de soins pour la cure. Souvent, une mauvaise tolérance aux soins et à l’eau fera qu’il sera à revoir.

Voilà, vous commencez votre première journée.

Un peu perdue là,  à Capvern les Bains, j’ai couru après les services qui sont signalés par des couleurs, je suis aux Thermes du Bourridé pour ma première journée, cet établissement est ancien mais je l’adore. Toutes ses fenêtres donnent sur la nature. Ces thermes sont indiqués entre autre pour les pathologies digestives… foie, estomac intestin……

Thermes du bourridé
Thermes du Bourridés, anciens et enchâssés dans la nature.

Primo, après le sourire et l’accueil chaleureux de la réceptionniste, je prends un peignoir et deux serviettes, je me déshabille et commence à déambuler en blanc dans les services.

bourridé accueil 2
salle d’accueil lumineuse et fonctionnelle du Bourridé, on y prend son peignoir, ses serviettes, on laisse au vestiaire ses vêtements et affaires.

bourridé accueil

Premier soin, les applications de boues, j’adore, c’est chaud et très cocoon, la boue est trempée à l’eau thermale, vous la gardez 10 minutes, le corps est bien enveloppé dans du papier cellophane, une couverture garde la chaleur. Je l’aurais bien gardée plus longtemps tant c’est doux et ça fait du bien, ça assouplit le corps, détend les zones douloureuses.

De la boue je passe à la baignoire à bulles, même vocation thérapeutique : détendre et faire pénétrer dans votre corps les actifs de l’eau thermale. Ce premier jour de la baignoire j’ai le plaisir de voir les arbres arborer les couleurs automnales, un plaisir.

Je quitte la première journée après des soins écourtés, en effet le temps de voir le médecin et de faire mon planning m’a empêchée d’avoir le temps de faire tous mes soins, mais ce n’est pas grave, ultérieurement je vais les rattraper.

Je sors sous un beau soleil, un peu fatiguée, mon corps réagit déjà, j’ai bu un peu d’eau, mon estomac râle, mais bon c’est comme ça, je sais que mon corps doit s’adapter.

source bourridé
Fontaine de l’eau du Bourridé, c’est le seul endroit ou les curistes peuvent puiser cette eau à Capvern.

Je rejoins mon logement, ce début d’après midi sera pour du repos, ce repos est important il fait aussi partie de la cure.

Le lendemain, je change d’établissement thermal, direction les plus grands thermes Hount Caouté, ceux ci soignent plus spécifiquement les problèmes rénaux. Cette eau est sulfatée calcique et magnésienne. Elle contient aussi du cuivre et de la silice. Diurétique, elle lutte efficacement contre les calculs et les affections urinaires. En rhumatologie elle atténue les lombalgies rebelles. Mais je ne vais pas rentrer dans les détails médicaux, je mettrais en fin de post le lien vers l’établissement thermal de Capvern.

hount caoute 1
Thermes de Hount Caouté, les plus grands thermes de Capvern les bains, l’entrée.
hount caoute 2
Thermes de Hount Caouté, une autre vue.

Ces thermes sont plus vastes que les précédents, je prends un peignoir, deux serviettes, un panier…ce petit rituel du matin se répétera chaque jour de la cure..

Je cherche le service où la soigneuse m’attend, un dédale ces thermes, les services sont repérés par une couleur : parme, bleu, blanc, vert, rouge…

Je file vers le service parme, direction ce matin la douche pénétrante…. j’ai une heure de passage définie et précise.. je prends place sur une chaise en attendant mon tour, je m’annonce à la soigneuse afin de lui faire part de mon arrivée.

Les curistes se croisent en un ballet d’allées et venues dans le couloir en marbre noir et blanc. Ce ballet en peignoir sera celui de toutes mes matinées pendant trois semaines.

La soigneuse m’appelle et m’introduit dans la cabine, ce soin comme tous les autres est individuel, je m’allonge sur une table, près du plafond des jets oscillants projettent de l’eau thermale des pieds à la tête. Tout le corps est comme massé et pénétré de ces jets qui piquent quelque peu la peau, ça relaxe aussi énormément. Le soin dure cinq minutes coté pile puis 5 minutes coté face…. Hmmm je préfère le coté pile, l’eau qui masse le dos c’est top.

Une soigneuse vient arrêter le soin, pfff c’est court, mais bon, je me sèche et me rhabille, d’autres soins m’attendent.

douche pénétrante
Une cabine de douche pénétrante, les jets près du plafond projettent une eau chaude en jets fins qui balayent le corps de la tête aux pieds.

Direction la douche générale et locale. C’est top, une doucheuse me projette de l’eau à haute pression (elle peu moduler la pression) sur le corps, elle insiste sur les endroits à drainer, le ventre notamment, les endroits douloureux… on a l’impression d’un bien être immédiat, ma soignante est top, je la remercie en écrivant ce texte. Elle va dans la continuité me faire la douche locale, un jet plus large qui stimule le ventre, pour faire travailler le système digestif, puis le dos, contre les lombalgies. Ce soin est très complet, l’eau à haute pression stimule merveilleusement le corps.

Mon soin se termine, ma doucheuse me congédie de son grand sourire et d’un joli : bonne journée !

Je continue à suivre mon emploi du temps, changement de service…. il est rare de rester dans un même service pour tous ses soins, je descends vers le sous sol pour poursuivre.

Au passage j’admire la salle de repos, elle invite à une pause, c’est même recommandé si on a un moment dans son planning, s’allonger un moment car les soins fatiguent. Mais là je n’ai pas le temps.

Je cherche le service qui doit me faire mon Illutation du jour : c’est le nom qu’ils donnent à l’application de boue. Hmm même délice que la veille, c’est vraiment une parenthèse où le corps se ressource en se soignant, il est moins fatiguant que les douches ou le bain, il permet de se reposer un peu.

Bien sûr, le soin me paraît fort court…

Les soins avancent, l’étuve s’annonce, l’étuve ????? ….. je me demande ce que ça peut bien être.

Eh bien c’est comme un fauteuil, on s’assied dedans, de l’eau thermale sous forme de vapeur vient chauffer les lombaires et les cervicales, le but est de dénouer les tensions de soulager les douleurs.

étuve cervicale et dorsale
Le fauteuil de l’étuve, des buses prodiguent de la vapeur d’eau thermale, ça dénoue vraiment les tensions, c’est chaud et délassant.

Je continue mon parcours… direction le kiné… là il me sera prodigué un massage pour tenter de dénouer des blocages anciens aux épaules… pas facile de soigner ce véritable nœud de muscles et de tendons que j’ai négligé et qui commence à me faire souffrir énormément. Le massage dure 10 minutes.

Voilà, je me sèche et me remets en tenue de curiste une dernière fois pour ce matin, il est presque midi et demie, je suis bien lasse, les soins à l’eau chaude laissent des marques sur le corps, ça fatigue.

Je passe aux vestiaires, je me remets en tenue de ville.

Il me reste une étape, remplir ma bouteille d’eau de Capvern celle du Houn Caoute ce jour ; hier je n’avais pas pu puiser celle du Bourridé, je n’avais pas ma précieuse bouteille plastique.

hount caoute la buvette
La salle de la buvette, je la trouve très joliment décorée, claire et agréable.
hount caoute la buvette eau thermale
L’arrivée de l’eau thermale Hount Caouté.

Ces eaux, je dois les boire, à intervalles réguliers dans la journée, c’est une partie importante du traitement thermal.

Je remonte à ma location, j’ai les jambes lourdes, je mange et je vais m’allonger. REPOS.

Ainsi se déroule une cure, des soins planifiés, du repos, l’accueil souriant dans les services par un personnel très agréable.

L’après midi, après les coups de fatigue des premiers jours, je vais aller prendre l’air,  ça fait aussi partie du traitement. Dans d’autres articles je raconte ces sorties si belles et riches en découvertes, ici la nature est si généreuse, elle donne envie d’y plonger tête baissée.

Sourires, rencontres et échanges avec les autres curistes, découvertes, émotions.. dépaysement…. Tant de choses, là mon corps a été soigné, j’espère que cet hiver je vais le passer en pleine forme.

Voici le lien vers l’Etablissement thermal de Capvern les Bains

Les Thermes de Capvern

%d blogueurs aiment cette page :