Pamela Anderson à l’Assemblée…. ça fait des remous

L’initiative d’une députée écologiste, qui a convié mardi l’actrice Pamela Anderson à l’Assemblée pour soutenir l’interdiction du gavage des canards et des oies pour le foie gras, a suscité une levée de boucliers chez les députés, y compris écologistes, en pleine grippe aviaire.

Cohue à l’assemblée pour la venue de l’ex-star d’Alerte à Malibu. La blonde Pamela Anderson, plus populaire comme égérie de Playboy que comme pasionaria de la cause animale, a pourtant été invitée par une élue Europe Ecologie Les Verts, Laurence Abeille, à soutenir la proposition de loi contre la souffrance animale et le gavage des oies.

La star américano-canadienne a répondue présente à la demande de la Fondation Brigitte Bardot pour épauler la députée.

Face à une cohue rare à l’Assemblée, les huissiers ont dû faire appel aux gendarmes pour maîtriser photographes et cameramen qui luttaient pour rentrer dans la petite salle de presse. Chemisier noir transparent et coiffure relevée en chignon, comme la BB d’aujourd’hui, Pamela Anderson a pris la parole devant cette foule de journalistes qui l’attendait depuis des heures. «Je demande aux députés français d’abolir le gavage (…) Le foie gras n’est pas un produit sain et n’a pas sa place dans une société civilisée (…) Ces canards n’ont jamais eu un jour heureux», a déclaré en anglais l’Américano-Canadienne de 48 ans, à côté de qui on apercevait Miss France 2012 Delphine Wespiser.

pamela anderson 2

Accompagnée notamment du militant écologiste Paul Watson, elle a présenté sa visite comme un «hommage» à Brigitte Bardot. «Le foie gras n’est pas un symbole de fête, mais un symbole de mort et le gavage une barbarie absolument indigne», a déclaré cette dernière depuis Saint-Tropez, juste avant la présentation de la proposition de loi pour interdire «le gavage des palmipèdes», «un acte de maltraitance animale» .

la visite n’a été ni du goût des députés, ni de celui des producteurs de foie gras. «La venue de Pamela Anderson, ça me gave et ça me gonfle. C’est de la politique spectacle», a réagi l’un des porte-parole du groupe PS, Hugues Fourage. «Degré zéro de la politique», a renchéri le chef de file des députés LR, Christian Jacob.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :