Névralgie pudendale : récapitulation des posts avec liens

Témoignages de malades causes

Témoignages de malades (suite)

Témoignages de malades (autre post)

Un lien intéressant sur la Névralgie Pudendale

Mon vécu :

Mon histoire (le début)

Convalescence

Mon histoire (suites)

Mon vécu après les pansements

Suites postérieures

Bonjour,

J’espère par cet article rendre les informations plus accessibles, en vous offrant des liens pour des articles souvent lus et relus, je veux vous faciliter l’accès à l’information.

Je vous demande de témoigner : me dire d’où vous venez, les soins dont vous avez bénéficié…

Pour tous les autres personnes en recherche d’informations, ces mots valent de l’or.

L’espoir de la guérison n’a pas de prix et l’espoir peut amener la guérison.

Pour ma part la douleur reste stable et gérable, je reste avec un handicap mais par rapport au passé c’est bien mieux.

Bon courage à toutes et tous, nous méritons tous de guérir!!!!

Marie

Bébé abandonné en Normandie : appel à témoins

 

Un nourrisson de 2,100 kg a été découvert ce mardi 9 février à 20h30 dans les couloirs du service d’urgences de l’Hôpital de Falaise (Calvados). Au vu de son petit poids, la naissance de ce bébé a été estimée à moins de deux jours. Simplement emmailloté dans des serviettes et déshydraté, « il était en hypothermie majeure », a précisé Carole Etienne, la procureure de la République de Caen. Lorsque l’équipe médicale l’a découvert, le bébé présentait une température corporelle de 28 degrés seulement. Si son pronostic vital n’est pas engagé, l’enfant a été placé en soins intensifs et est désormais hors de danger.

La procureure de la République de Caen a lancé un appel à témoins afin de retrouver la mère de l’enfant, poursuivie pour « délaissement de mineur de moins de 15 ans ». Selon la procureure, il est d’autant plus crucial que la justice retrouve la mère, qui doit très certainement avoir besoin de soins médicaux. Toute personne susceptible de fournir des éléments sur l’identité de la mère de ce bébé est invitée à contacter la gendarmerie de Falaise au 02 31 41 65 50.

Source : Le Parisien avec AFP

%d blogueurs aiment cette page :