Migraine : paroles de femmes

On today I’ve got a severe migraine, why ? really I don’t know. As usual, many causes I think but the result is the same, I feel bad, my heart is really hurting, my stomach is upside down, I’m very anxious… can’t look at light neither hear loud noises, I’ve frequent cravers, and at other time food digusses me…

I feel so tired and sluggish ….

One advantage is that my english is good enough ! So so strange.

On a social network I’ve found this text, so well written, she suffers from migraines too, I share it to you, enjoy !

Elle

Elle est fatiguée, mais toujours forte.

Parfois elle crie parce qu’elle en a marre de se taire.

Elle continue de rêver même si la vie n’est pas un conte de fées.

Elle continue à pleurer et à sourire pour des bêtises.

Et avec elle, il n’y a pas de limite, c’est 0 ou 100, soit ça gèle soit ça brûle.

Il y a des choses qu’elle peut supporter jusqu’à ce qu’elle explose…

Elle est fatiguée, mais elle a toujours une belle âme.

Parce qu’elle a appris sur les défaites, les injustices et les chutes.

Elle a des émotions comme toutes les autres, mais elle en a tellement…qu’elle ne ressemble pas aux autres..

Virginie Mocirens

Moi

Ce texte est beau, c’est un cri du coeur, comment expliquer de l’intérieur ce qui ne se voit pas de l’extérieur.

A certains moment on aimerait rentrer sous terre et ne plus communiquer, enterrer notre douleur disparaître avec pour ressortir tel le Christ lors de sa résurrection, victorieuse et forte, renaissance du néant vers la lumière.

Car oui, on se sent mal, oui on se sent éteinte… on n’a pas les mots car lors d’une migraine l’esprit ressemble à un marshmallow… les mots des autres passent à côté… on capte à moitié on se sent légume et l’autre parle parle parle ! on tente de sourire, de répondre avec cette envie de dire STOP… je ne vous reçoit pas ! je suis sur la planète migraine…

Et cet estomac qui réclame ce qu’il a décidé… ce qui n’est pas toujours dans le garde manger…

Et cette anxiété qui se cale au creux du plexus solaire.. cette vague puissante de dépression qui nous tire vers le fond….

Ces idées noires dans le noir car la lumière devient intenable.

La migraine est une maladie, un handicap… un enfermement !

Courage à toutes et à tous, enfin je sais qu’il y a plus de femmes qui en sont victimes

Marie

La marche pour se faire du bien

Le corps est fait pour bouger ! Pourtant quand vous souffrez c’est loin d’être toujours évident !

j’ai trouvé un sport qui me convient : la marche nordique et je viens vous en parler car ce sport a de multiples avantages : eh oui je vais vous présenter mes cannes ;

Il rend la marche plus sportive, moins lassante aussi quand vous répétez toujours le même circuit.

Naturellement, comme tout effort physique vous allez créer des endorphines, augmenter votre oxygénation, le cerveau notamment… Améliorer la circulation sanguine … Baisser votre niveau de stress et votre anxiété… Améliorer votre sommeil… Et j’en oublie sûrement.

Avec vos cannes vous avez le choix de l’exercice que vous désirez faire à chaque instant :

Marche simple avec soutien.

Marche plus rapide avec élan.

Marche portée en poussant plus sur vos bras.

Vous allez dévorer les distances !

Vos cannes sont aussi là pour d’autres raisons :

Stabilité

Étirements multiples

Musculation statique et échauffement.

Maintien du dos et gainage des abdominaux.

Perte éventuelle de poids, amélioration du tonus général.

Enfin le plus important pour finir : les bras prennent en charge une partie du poids corporel, alors vis pieds, genoux et hanches sont moins sollicités.

Ce dernier point est essentiel si vous avez des douleurs à ces articulations voire des prothèses. J’ai une névralgie pudendale, ce sport permet de bouger le bassin et d’irriguer ainsi plus abondamment les zones en souffrance.

Pour information j’utilise des cannes nordiques avec une pompe intégrée pour augmenter la dépense calorique et la musculation du haut du corps. Ceci évite aussi les chocs à l’articulation de l’épaule.

Alors, vous commencez quand ?

Christophe André, né en 1956 à Montpellier est un psychiatre/psychotérapeute français.

Je cite le Wiki : Il soutient sa thèse de doctorat en médecine à Toulouse en 1980, puis son mémoire de psychiatrie en 1982. De 1992 à 2018, il exerce à l’hôpital Sainte-Anne à Paris, au sein du service hospitalo-universitaire de santé mentale et de thérapeutique. Il est spécialisé dans la prise en charge des troubles anxieux et dépressifs, et tout particulièrement dans le domaine de la prévention des rechutes.

Chef de file des thérapies contemportementales cognitives, il a introduit la méditation comme moyen thérapeutique en psychothérapie.

Voici donc la vidéo où il exprime son avis sur les effets du confinement sur la santé mentale

Vous pouvez laisser en commentaire votre vécu du confinement, un partage est toujours enrichissant.

Bonne journée à vous.

Marie

Portrait : autopsie de PN

Cet article est une ébauche, les Pn peuvent avoir tant de facettes, voici un tronc commun, il est issu de mes observations ainsi que d’échanges avec d’autres personnes, sentez vous libre de laisser votre commentaire, il sera le bienvenu ! Au fil du temps j’enrichirai cet article.

Il a deux faces :

Il est double, il va d’un côté être charmeur et charmant pour sa « cour » mais pour ses victimes il est un démon, un monstre vicieux et méchant.

Jaloux :

Il est Jaloux, logique il a pas de confiance en lui et de profondeur personnelle. Si un jour vous lui dites : j’ai confiance en toi, il en deviendra presque extatique tant son égo double vous aura berné !

Hygiène excessive :

Il a un problème avec son corps, homme ce peut être boulimie, femme anorexie. Peur phobique de ses odeurs corporelles. Il se lave à l’excès, les savons fondent à vue d’œil.

Anxiété :

Ce sont de grands anxieux. Mais cette anxiété ils savent la communiquer à leurs proches. Ils savent aussi en jouer pour vous manipuler. Cette anxiété peut prendre une forme de nevrose obsessionnelle : maniaque, ritualiste, hypocondrie…peur de tout et rien.

Vampire énergétique :

Ce sont des vampires énergétiques, on pourrait avoir du mal à le croire mais ils volent l’énergie qu’ils n’ont pas. Près d’eux, on devient anxieux, déprimé sans raison alors que ce n’est pas nous ! On se sent vidé en permanence sans savoir pourquoi.

Habiles et rusés :

Ils ont une habileté à manipuler, la victime est inconsciente des ficelles qu’elle ne voit pas.

Radins et flambeurs : eh oui !

L’argent est un problème pour eux, plutôt radins, voire voleurs, ils peuvent dans leurs phases « up » flamber et dépenser énormément. Ils vont profiter sans vergogne de quiconque est leur proie.

Et en vrac :

Ils ne connaissent pas de regrets, mais des calculs, ils seront enterrés avec le fric sans avoir su aimer ni vraiment avoir vécu.

Ce sont des « no life » permanent. Ils vivent dans le contrôle, pas l’émotion. Ils ne connaissent pas l’amour.

Leur ego est surdimensionné, ils sont les meilleurs, les plus forts, leur étoile est le soleil ! « Il tourne d’ailleurs autour d’eux ! » (enfin pour eux)

Leurs manques affectifs, issus de l’enfance en font des personnes qui ne peuvent aimer.

Leur sexualité est domination, pas amour. Ils peuvent être brutaux. Le viol est un outil pour eux, celui ci peut être physique et ou intellectuel !

Cet article offre des repères, si vous vous sentez mal dans votre vie attention ce peut être une alerte… recherchez l’aide d’un psy, d’amis ! ne restez pas ainsi, vous pourriez être en danger !

Merci de me laisser vos commentaires, je peux en enrichir mon article !

Marie.

Méditation : les bienfaits, mon vécu.

Ces bienfaits vont vous étonner.

Il ne faut pas commencer à méditer avec une idée précise du but à atteindre, c’est ainsi que l’on ira loin et vers un mieux, grâce à cette pratique.

Cependant, en débutant on se fixe un objectif, celui permettra l’assiduité.

Chaque jour, j’avance dans mon chemin, je vois, mes amis voient sur moi ce que la méditation m’apporte ; chacun est différent, toute personne trouvera « ses bénéfices » en méditant, alors ouvrons nos esprits et allons y !

La méditation pour porter ses fruits doit être une pratique régulière…. même courte, 10 minutes par jour, mais régulière…..

La méditation peut être aussi très puissante, peu à peu on se prend au jeu, surtout quand les résultats se dessinent !

Ça vaut vraiment le coup d’essayer… sans attendre !!!!

1. Une créativité augmentée

Les chercheurs de l’Université de Leiden ont étudié comment la méditation de pleine conscience avec une attention particulière peut contribuer à améliorer ensuite la créativité d’une personne après sa séance de méditation. Ce qu’ils ont découvert est intéressant.

Ils ont mis en évidence que ceux qui pratiquent la méditation de pleine conscience performent beaucoup mieux sur une tâche spécifique où ils sont invités à donner des idées nouvelles.

La méditation est connue pour augmenter et encourager le type de pensée appelée pensée divergente, ce qui vous permet de venir avec un plus grand nombre de solutions à un problème donné, constituant ainsi une autre composante de la créativité.

2. Des niveaux d’anxiété plus faibles

Il a été également montré que la méditation réduit les niveaux d’anxiété chez les personnes qui la pratiquent régulièrement. Quand nous méditons, nous commençons à desserrer les connexions de certaines voies nerveuses.

Une partie de notre cerveau appelée le cortex préfrontal médian traite les informations que nous relions à notre expérience et à nous-mêmes.

En règle générale, les voies neuronales de la peur et des sensations corporelles vers cette partie du cerveau sont fortes. Par conséquent, lorsque vous êtes dans une situation effrayante, cela va déclencher une réaction très forte dans cette partie de votre cerveau, ce qui vous fait vous sentir anxieux et instable.

Lorsque vous méditez, vous affaiblissez cette connexion, ce qui vous permet de réagir différemment aux mêmes situations.

Un autre avantage de la méditation est qu’en affaiblissant cette connexion, vous allez maintenant donner de la force au Centre d’Évaluation de votre cerveau, qui est connu pour son raisonnement. Par conséquent, vous serez plus en mesure de répondre calmement à des situations potentiellement éprouvantes.

la méditation

3. Une mémoire améliorée

Ceux qui pratiquent la méditation sont plus en mesure de filtrer les distractions et d’augmenter leur productivité.

Cette capacité à ignorer les distractions de fond permet de mémoriser rapidement et d’utiliser des faits nouveaux.

4. De meilleures relations

Un autre avantage de la méditation est de doper également votre humeur et vous donner un meilleur sens de la connexion aux autres personnes. Cela aide à vous rendre plus compatissant et empathique avec les autres.

Que vous cherchiez à améliorer votre relation avec ceux qui comptent pour vous ou à vous connecter plus efficacement avec vos employés et vos clients, la méditation peut être une bonne réponse.

5. Une aide pour la santé

De nombreuses études ont montré que, tout en méditant vous pouvez être en mesure de diminuer votre tension artérielle si vous souffrez d’hypertension.

De plus, ceux qui ont des maladies respiratoires comme la grippe ont été en mesure de récupérer plus rapidement que ceux qui ne méditent pas. Les femmes qui souffrent de la ménopause peuvent également trouver du soulagement dans la méditation.

la méditation

6. Un meilleur sommeil

Un des avantages de la méditation est sa capacité à aider à avoir une meilleure quantité et qualité de sommeil.

Tout en établissant une bonne routine de l’heure du coucher et avec l’aide d’un air plus pur, si vous ajoutez une méditation de pleine conscience cela peut vous aider à avoir une meilleure qualité du sommeil et lutter contre les symptômes associés à l’insomnie tels que la fatigue et la dépression.

7. Une Libido Dopée

En plus de mieux dormir, vous pourriez être en mesure d’augmenter la qualité et l’intensité de votre vie intime.

L’une des plus grandes raisons d’absence de relation sexuelle dans un couple est la fatigue. La réponse de notre corps au stress se fait habituellement par la lutte ou la fuite.

Lorsque cela se produit, nous libérons du cortisol, l’hormone du stress, ainsi que de l’adrénaline pour nous aider à combattre le stress. Ceci augmente notre tension artérielle et déprime notre système immunitaire et notre libido se retrouve prise au piège face à un tir croisé.

Découvrez cette  infographie sur les bienfaits associés à la meditation

 les bienfaits de la méditation sur le corps humain
Les bienfaits de la méditation sur le corps humain

Une pensée finale

Vous pouvez être un peu débordés et pensez qu’il n’y a aucun moyen possible pour vous d’inclure la méditation dans votre vie déjà largement occupée. Cependant, il y a de bonnes nouvelles : vous le pouvez !

Commencez avec seulement cinq minutes chaque jour. Vous pouvez vous mettre en état de pleine conscience avant le petit déjeuner ou avant de vous préparer pour le travail par exemple.

Lorsque vous serez plus à l’aise avec la méditation, vous pouvez alors commencer à augmenter la durée de vos séances au fil du temps.

Source : le Huffington Post.

Méditation : idées reçues

Vécu : ma méditation – what’s meditation and why…..

Je ne vais pas faire une énième thèse sur la méditation, c’est inutile.

Cependant, cette pratique m’apporte beaucoup de bien, je viens donc ici expliquer mon parcours et mon vécu pour témoigner vers ceux qui ne savent pas encore ce que ce mot « méditation » représente et peut leur apporter.

  • Pourquoi j’ai décidé de méditer…..

Un cheminement personnel

Depuis un moment je me demandais : « Mais qu’est ce que la méditation ? »

Je lisais des échos très positifs dans la presse… une envie de bien être me taraudait.

J’ai franchis le pas auprès de Sébastien, il anime un atelier de méditation à Bordeaux, il est excellent, il sait vraiment guider tout en laissant à chacun toutes les libertés pour rentrer dans la méditation. (Nota je laisserai ses coordonnées en fin d’article)

Son atelier commence par 20 minutes de méditation de « pleine conscience ». Pendant ce  temps on se concentre sur un sens, l’audition, la vue, l’odorat, le toucher ou aussi la respiration. Là on se rend compte de son moi interne… les pensées deviennent de plus en plus légères.

nuage

Puis on continue avec l’utilisation des mantras, les sons dont le fameux : « Om ». Les corps et les esprits réagissent s’apaisent. Nos mains sont jointes en en cercle, l’énergie qui circulent entre les méditants est fabuleuse.

Nous finissons par une méditation créatrice.

Après chaque méditation on fait un partage de nos expériences…. si on le veut bien sûr.

L’atelier se termine, on se sent  comme allégée. C’est superbe.

J’ai travaillé cette trame de méditation chez moi, car j’adore, mais les ateliers apportent une dimension énergétique que je n’ai pas retrouvé seule.

J’ai continué la méditation par des méditations guidées sur mon téléphone, j’utilise l’application « Petit Bambou », je l’apprécie beaucoup mais il y en a bien d’autres………

petit-bambou

Les changements sont évidents au bout de 2 ans. Je n’attendais rien, il faut y aller comme ça, ainsi tout est le bienvenu.

  • l’attention au moment présent est accrue, j’adore cette concentration plus forte que j’ai en moi… lors de cours,dans l’apprentissage, de la conduite automobile, dans l’écoute des autres.
  • Le passé est moins présent, moins de mélancolie de regrets, de remords.
  • Le futur, il arrivera quand il arrivera… seul le moment que je vis existe… moins d’anxiété d’attente.. de déceptions donc…
  • J’aborde autrui avec un apaisement nouveau, une chaleur douce est en moi, une force aussi.

Alors je suis vraiment devenue une adepte convaincue de la méditation, j’enrichirai cet article au fur et à mesure que mon chemin dans cette pratique continuera, je connais le chemin, je le continue, je ne sais toujours pas où je vais arriver.

L’important est toujours d’avancer….

 

Voici le lien vers la page de mon premier professeur de méditation, je le salue à l’occasion il est super :

Cours de Sébastien à Bordeaux

En aucun cas la méditation pour le bien être n’est reliée à une religion…

 

 

 

Stress lié au travail : des conséquences lourdes sur notre santé

En marge de la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail, l’Organisation internationale du travail (OIT) publie un rapport sur les conséquences sanitaires et financières du stress lié au travail

En 2007, une étude révélait que dans l’Union Européenne, 40 millions de personnes étaient affectées par le stress lié au travail. L’OIT s’est appuyée sur plusieurs études récentes pour dresser un bilan chiffré des conséquences du stress en entreprise sur notre santé. Et les résultats sont plutôt inquiétants.

LE STRESS LIÉ AU TRAVAIL CONDUIT PARFOIS AU SUICIDE

Plusieurs études citées dans le rapport de l’OIT ont montré que des conditions de travail stressantes pouvaient avoir un impact négatif sur le bien-être des salariés et sur leur santé. L’exposition à un stress élevé augmente le risque de développer des troubles psychologiques comme l’épuisement, l’anxiété, la dépression ou encore le burnout, mais aussi physiques comme les maladies cardiovasculaires ou des troubles musculo-squelettiques. Un certain nombre de suicides seraient également imputables au stress au travail, selon l’OIT.
D’un point de vue économique, en Europe, la dépression liée au travail représente un coût de 617 milliards d’euros par an. Cette somme colossale englobe les coûts de l’absentéisme, la perte de productivité, les coûts des soins de santé et les dépenses sociales. En 2009, une étude avait démontré que 50 à 60 % des journées de travail perdues en Europe étaient liées au stress au travail.

LA CRISE ÉCONOMIQUE ET LES COMMUNICATIONS INSTANTANÉES POINTÉES DU DOIGT

Comment en sommes-nous arrivés là ? Selon l’OIT, plusieurs facteurs ont contribué à l’augmentation du stress lié au travail. L’Organisation les appelle les “risques psychosociaux“. Ainsi, la concurrence accrue, la précarisation de l’emploi, les cadences de travail rapides et intensives, les horaires de travail irréguliers et chargés, des exigences professionnelles plus élevées…sont souvent à l’origine d’un état de stress au travail. Ces facteurs seraient eux-mêmes la conséquence de la récente crise économique mondiale qui a poussé les entreprises à rester compétitives dans un contexte de récession.

La crise n’est pas la seule responsable. L’OIT pointe également du doigt l’intrusion de la vie professionnelle dans la vie privée liée notamment à l’explosion des communications instantanées. “Les lignes de séparation entre le travail et la vie privée sont de plus en plus difficiles à identifier“, dénonce le rapport. Ainsi, en janvier 2016, une étude révélait que les personnes qui avaient accès à leurs mails pros sur leur smartphone étaient plus stressées que les autres.

Parmi les secteurs les plus touchés par le stress lié au travail, on retrouve l’éducation, la santé et l’agriculture.

DES MESURES POUR SOULAGER LE STRESS AU TRAVAIL

Heureusement il existe plusieurs moyens d’enrayer le phénomène du stress lié au travail, rappelle l’OIT dans son rapport :

– Développer des campagnes de sensibilisation sur le stress lié au travail.

– S’attaquer aux facteurs de risque en mettant en place des mesures collectives et individuelles

– Intégrer davantage les salariés dans les processus de décision de l’entreprise et leur donner plus d’autonomie. Cela contribue à leur donner une meilleure estime d’eux-mêmes et entraîne une diminution de la pression psychologique.

– Mettre en place un système de gestion de la sécurité et de la santé au travail qui prendrait en compte les risques psychosociaux.

– Améliorer l’environnement social au travail. Les Ressources Humaines doivent s’assurer que les relations de travail sont fondées sur la confiance, l’authenticité et le partenariat.

Annabelle Iglesias

Source : Stress au travail : un défi collectif, Organisation internationale du travail (OIT), 27 avril 2016 (rapport disponible en ligne).

Autre article sur une facette de notre société :

Egalité homme femme où en sommes nous ?

Ordonnance du jour : cacao thérapie

Allez croquez à pleines dents car le cacao c’est bon et c’est aussi bénéfique pour bien des choses….

Pour ne pas craquer ….

Il est extrêmement riche en magnésium qui agit sur les neurotransmetteurs, il aide à diminuer le stress et l’angoisse, anxiété et fatigue chronique. Il active aussi la zone de récompense de notre cerveau en stimulant les endorphines, hormones du bonheur.

Enfin il renferme vitamine C et caféine, active la circulation sanguine et est aphrodisiaque.

Pour une belle peau

Fini les crèmes hors de prix, le cacao contient des oméga 3 qui nourrissent la peau, note le Docteur Franck Senninger, mais aussi du sélénium et de flavonoïdes qui protègent des rayons UV et donc du relâchement cutané.

Posologie : deux carrés de noir chaque jour couvrent 70 % de nos besoins en zinc, purifiant et anti-inflammatoire.

Pour notre cœur

grâce à la vitamine B3, deux carrés de chocolat noir accentueraient la capacité de dilatation des vaisseaux sanguins en évitant leur encrassement. De même flavonoïdes, antioxydants font baisser la tension artérielle et le mauvais cholestérol. Bilan : moins 40 % de risque d’infarctus et d’avc plus particulièrement pour les femmes de plus de 49 ans.

Pour une mémoire d’éléphant

Les flavonols contenus dans les fèves de cacao ralentiraient le déclin naturel de la mémoire. Avec un bol de chocolat chaud, fortement dosé, 40 sexagénaires ont accru leur mémoire en 3 mois ! Explication : une absorption massive de chocolat entraînerait un afflux sanguin vers la partie du cerveau liée à la mémorisation.

Attention : limitez vos doses de chocolat, j’ai écrit cet article en laissant fondre dans la bouche mes deux carrés de chocolat noir à 70 %, il est super savoureux et contient le dosage de cacao idéal. Le chocolat est calorique, 500 calories aux 100 grammes, alors inutile de se goinfrer, car à prendre du poids ça ne ferait pas de bien au moral. La dose idéale est entre 10 et 20 grammes de chocolat noir par jour… euh au lait oubliez …

Mes autres articles sur ce délice :

le chocolat est il un antidépresseur

dans les coulisses de l’atelier d’un chocolatier

 

nos chers petits écrans… pas sans dangers

En France les 16-30 ans possesseurs d’un smartphone, passent en moyenne plus de 2 heures par jour devant leur appareil, soit l’équivalent d’une journée par semaine !!

Et l’ASEF (Association Santé Environnement France) révèle dans une enquête que que 75 % des 15-20 ans dorment également avec leur portable sous leur oreiller !

Mais cet écran qui fascine tant les ados n’est pas sans danger, on peut citer :

  • Une baisse des résultats scolaires dus à la distraction
  • une tendance à l’anxiété alimentée par un sentiment d’obligation de rester connecté en permanence
  • Une étude a révélé 32 cas d’allergies liées à la présence de métaux dans les téléphones, comme le nickel, le chrome ou le cobalt. Il s’agissait de dermatites de contact, de plaques ou de démangeaisons.
  • Au delà de 50 minutes d’utilisation, la consommation de sucre augmente dans la zone cérébrale située en regard de l’antenne du téléphone. Le champ électromagnétique du portable accroît l’excitabilité du cerveau et multiplie par 4 le risque de tumeur du cerveau.
  • des douleurs dans la nuque et les épaules. Ce mal (le texte neck) serait causé par le fait de garder la tête penchée en avant pendant une longue période.
  • syndrome du nerf cubital, il se traduit par des picotements dans les doigts, voire une perte musculaire au niveau de la main.

L’illusion de se sentir connecté en permanence avec un grand nombre de personnes, ne fait il pas au contraire perdre le sens du réel ? Un échange d’idées avec un camarade, un membre de sa famille ou un proche ne vaut il pas mieux qu’un flot de messages  courts et sans émotions et surtout sans intérêt la plupart du temps ?

Ne sommes nous pas aussi déconnectés de la nature, de notre environnement ? Une promenade en forêt ne vaut elle pas mieux qu’un fond d’écran même idyllique ?

Sans oublier de parler des problèmes de vue après de longues heures passées à fixer un écran.

 

Alors oui le portable est un outil pratique à nous de l’utiliser comme un outil et de ne pas laisser le progrès nous asservir et nous rendre malade et totalement asociaux.

Je remercie pour le commentaire de Hugo, en effet on parle peu des risques liés aux portables, cet article est là car les journalistes ne peuvent peut être pas en parler, en effet le business est juteux… alors le silence là est d’or.

Les enfants sont parfois équipés dès le primaire, les parents trouvent ça normal, ça les rassure !!!! euhh je suis perplexe, j’ai refusé le portable à mes enfants jusqu’à le moment où vraiment ils avaient besoin d’un téléphone.

Dans les finances familiales, cette avalanche de portable a un  coût, il est loin d’être négligeable.

Et combien coûtent à la sécu les pathologies liées aux portables ?