Ce samedi 17 décembre 2016 : Heureux anniversaire au Pape François, il souffle ses 80 bougies !

ANNIVERSAIRE – Pour l’occasion, des adresses mail en huit langues ont été mises en place pour envoyer une pensée au souverain pontife…

Né le 17 décembre 1936 à Buenos Aires (Argentine), le pape François souffle ce samedi ses 80 bougies. Quatre-vingts ans, c’est l’âge de la semi-retraite pour les cardinaux qui, une fois passé ce cap, n’ont plus le droit d’élire un souverain pontife lors d’un conclave.

Mais le premier pape latino-américain, allergique aux vacances, n’entend pas faire de la figuration. Samedi matin, il mènera d’ailleurs une journée « normale, riche d’obligations », a assuré le Vatican.

Le matin, il présidera une messe dans une chapelle des palais pontificaux, en présence des cardinaux vivant à Rome (Italie), croit savoir France Soir. Il doit également recevoir la présidente maltaise, Marie-Louise Coleiro Preca, plusieurs prélats, ainsi que des membres de Nomadelfia, « une communauté de laïcs essayant de vivre comme les premiers chrétiens ».

Pour marquer le coup, le Vatican a tout de même annoncé ce mardi la mise en place d’adresses mail en huit langues pour souhaiter un joyeux anniversaire au souverain pontife.

Un hashtag et une adresse mail dédiée

Ce 17 décembre, le Pape François a 80 ans ! #Pontifex80 https://t.co/CrCV8FNIdl pic.twitter.com/g7edTyatcm— KTOTV par Wellcut (@ktotv_wellcut) December 16, 2016

En français, l’adresse sera PapeFrancois80@vatican.va.

Un hashtag, #Pontifex80, a également été lancé sur les réseaux sociaux.

Coluche : il y a 30 ans il nous quittait

Le 19 juin 1986, l’humoriste Michel Colucci, dit Coluche, disparaissait dans un dans un accident de moto sur une petite route des Alpes-Maritimes, à l’âge de 41 ans. Si le comique a profondément marqué ses contemporains par son humour anarcho-populo, il a également désacralisé la politique en déclarant sa candidature à l’élection présidentielle de 1981. Portrait d’un bouffon qui avait tous les atouts d’un roi.

 

Le 30 octobre 1980, alors qu’il est au sommet de sa gloire, Coluche convoque la presse pour faire une drôle d’annonce au théâtre du gymnase. « Comme pendant 30 ans on a voté pour des gens compétents et intelligents, je propose aujourd’hui qu’on vote pour un imbécile qui n’y connaît rien, c’est à dire moi », lance-t-il aux journalistes qui notent et enregistrent ses propos.

Nous sommes un peu plus de six mois de l’élection présidentielle de 1981 et l’humoriste Michel Colucci vient de présenter sa candidature au scrutin majeur de la Ve République. Avec une idée bien à lui de ses ambitions :  « Moi, pour l’instant, ce que j’ai, c’est un cahier de charges, affirme le comique : les 1,5 million de chômeurs, comme les pédés, les nègres, comme tous les parasites, les faiseurs de patins à roulettes, les appelés du contingent et tout ça… sont des gens qui, pour l’instant, sont rejetés par la société, qui ne valent rien pour les politiques, même pour les mecs de gauche ».

« Nous sommes en direct du rocher aux putes »

Quelques mois plus tôt, en février 1980, Coluche a été remercié par la radio RMC (Radio Monte Carlo) pour avoir parlé de l’affaire des diamants de Bokassa offerts à Valéry Giscard d’Estaing et avoir balancé, désinvolte : « Bonjour. Nous sommes en direct du rocher aux putes ». Après réflexion, le cinéaste Romain Goupil, son assistant à l’époque, lui suggère d’annoncer sa candidature pour contourner la « censure ».

Toutefois, l’aventure politique de Coluche tournera court. Le 16 mars 1981, victime de menaces, le candidat bleu-blanc merde abandonne son aventure présidentielle face à François Mitterrand et la président sortant Valéry Giscard d’Estaing. »On a eu une seule signature », se souvient sur France Inter Romain Goupil.

Cette candidature pas comme les autres, entretenue chaque semaines dans les colonnes de Charlie Hebdo, ne le fait plus rire malgré des intentions de vote supérieure à 16% selon un sondage du JDD. En revanche, le comique anarcho-populo a révélé une nouvelle facette de son personnage qui ne s’effacera pas jusqu’à (et au-delà de) sa mort, il y a trente ans, le 19 juin 1986, dans un accident de moto sur une petite route des Alpes-Maritimes.

La candidature de Coluche que je salue, bravo l’artiste, il était génial :

Coluche candidat à la présidentielle

« Il représentait la révolte »

En effet, derrière l’humoriste grand public, se cache un trublion politique, qui a toujours donné une dimension politique à son discours et à son oeuvre. « C’était quelqu’un d’extrêmement drôle. Il avait une puissance comique incroyable, à la fois un comique très italien, à la commedia dell’arte, mais aussi un commentaire d’une virulence et d’une justesse absolument dingues sur la société et la politique », soulignait à ce titre Antoine de Caunes dans une interview à La Presse à l’occasion de la sortie de son film biographique sur Michel Colucci. »Il représentait quelque chose de la révolte, une parole complètement différente », défend de son côté Romain Goupil.

Amendement Coluche

L’Express, Olivier Mongin, auteur de De quoi rions-nous. La Société et ses comiques (éd. Plon ; 2006) partage aujourd’hui cette analyse : « Coluche a fait la révolution sociale du rire en parlant de la société, de la vie quotidienne. Il a fait comprendre le premier qu’on peut rire d’autre chose que du Général de Gaulle ».

Contre la peine de mort, antiraciste, anarchiste, critique des institutions comme l’armée, la police, l’école, le mariage ou l’Etat, Coluche était un analyse politique à longueur de sketch comme le raconte Nasserdine Aït Ouali dans Coluche : politique et comique (éd. L’Odyssée) sorti en mai 2016. Jusqu’à s’engager contre la pauvreté en fondant le 21 décembre 1985 les Restos du coeur ou en inspirant après sa mort l’amendement Coluche, la déduction fiscale des dons humanitaires. Un bouffon devenu roi.

F Bardou pour Métro news

 

Pour en lire plus :

Une mort sans réponse, Coluche disparassait il y a 30 ans

 

Un jour spécial dans ma vie de blogueuse : mon anniversaire WordPress

Ah nous les blogueurs, une communauté de partage.

Et aujourd’hui voici ma petite surprise qui me tombe de notre ami WordPress

anniversary-2x

Joyeux Blog’Anniversaire WordPress.com !
Vous vous êtes inscrit sur WordPress.com il y a de ça 1 an.
Merci de votre confiance. Tous nos vœux pour la suite !
Alors je viens partager ce jour avec vous tous, collègues de plume, amis lecteur, oui je désire continuer à partager avec vous, à vous livrer mes découvertes dans l’actualité, mais aussi au fil de mes expériences.
Ces jours ci je n’ai pas partagé mon vécu, je vis des moments douloureux, une grosse cassure, ce coup dur m’a plongée dans une déprime, un tunnel, je ne veux pas en parler c’est trop douloureux, peut être un jour, ou pas ! Le blog est mon évasion de chaque jour, lire vos commentaire est plus que jamais un plaisir.Vous me comprenez je sais,  nous en avons tous dans notre vie, alors je reste dans l’actualité.
Cependant un anniversaire c’est aussi le moment de regarder un peu dans le rétroviseur, merci à vous lecteurs, ce blog est fait pour vous et grâce à vous, j’espère vous apporter ce que souvent l’actualité avale.

 

Alors parlons de chiffres :

Cette année j’ai eu le plaisir de compter :

  • Mes 6.000 Visiteurs, c’est juste superbe, je suis hypercontente, je veux juste dire un mot : Merci à toutes et tous.
  • Mes 17.000 pages vues, ça en fait des livres ça…. c’est juste Top, merci encore.

C’est pourquoi je désire encore vous emmener vers l’information, vous faire partager mes pas au hasard des chemins, oh les belles découvertes ça ne se commande pas, mais je sais que je vais en provoquer, les partager avec vous, avec ce plaisir qui est mien de conter, de mettre en scène des visites insolites et belles..

Enfin, je vais faire un souhait, lire encore plus vos commentaires, dites moi si les repères que je vous offrent vous aident.

L’inconvénient avec les blogs est que les articles de fond que j’ai publiés, disparaissent avalés par les nouveaux, tout ne peut pas non plus être mis à la une… Alors amis blogueurs je prends aussi toutes vos idées pour que ce blog soit à tous encore plus utile.

Je vous embrasse.

Marie la blogueuse fière de ses lecteurs

 

 

Journée de pause ce jour, en hommage à maman

Il y a un an tu nous quittais, tu voulais plus que tout vivre, tu vois les journaux n’ont pas fait de gros titres sur ta disparition mais tu étais si aimée que ton départ a brisé bien des personnes…. j’ai vu tant de regards perdus et incrédules.

Tu aurais pu être encore parmi nous, oui maman, j’avais tant encore à partager avec toi, une grosse négligence médicale nous a privé de ta chaleur, de l’amour d’une mère et d’une grand mère. Tu nous manques tant.

Sache que nous voulons que cette faute soit reconnue, pour toi maman mais aussi pour les autres, afin que tout patient puisse garder les chances de vivre auxquelles il peut encore prétendre. Que nul ne disparaisse faute à une négligence médicale.

maman fleurs
Pour toi maman j’aurais fait un bouquet de toute les roses de mon jardin, pour toi seule, alors je t’envoie en pensées une brassée de fleurs, tu les aimes tant.