Spiritualité : les hypersensibles

Je reproduit ici un texte que j’adore, j’ai laissé la signature de l’auteur et je la remercie d’avoir trouvé de si beaux mots pour parler de l’hypersensibilité !

On dit que les personnes hypersensibles sont des anges avec les ailes brisées qui ne volent que lorsqu’on les aime !

Pourtant, quand une personne est hypersensible, elle peut être prise pour une personne susceptible !

Oui, une hypersensible se sent vite touchée, blessée.

Sa vulnérabilité, sa fragilité la referment dans une coquille afin de ne pas « trop » ressentir la douleur.

Malheureusement, la souffrance a été perçue et tout un mécanisme se met alors en route…

Elle peut être en réaction, le visage fermé, ne dialoguant plus, ou alors se sentir attaquée et répondre par des mots, une attitude plus dure, plus froide.

Elle peut aussi rester sur la défensive et ne plus arriver à se détendre, vigilante au prochain « coup ».

Elle peut aussi choisir la voie du silence et du repli pendant un temps… Juste pour elle de sentir qu’elle n’était pas la cible.

En effet, une hypersensible est à fleur de peau… Elle ne prend pas les choses mal ou de travers.

Non, elle prend les choses à cœur, en plein cœur !!!

Il n’existe pas de filtre, de distance entre la vibration des mots verbalisés et ce qu’elle ressent.

Elle vit intensément les mots comme des maux.

Elle peut être remplie d’humour, de joie, mais elle ressent tout avec son corps, avec son cœur, avec son Être.

Ce qui sauve l’hypersensible, c’est l’Amour.

Elle est en Amour du Monde.

Elle est emplie de compassion, de compréhension.

En toute simplicité pour elle, car les mots deviennent des énergies qu’elle ressent.

Non, les hypersensibles ne sont pas susceptibles, ce sont justes des Cœurs aimants et vibrants au rythme de l’Univers mais aussi au tempo des émotions, des souffrances véhiculées de partout, par tous.

Les hypersensibles sont un cadeau précieux pour l’Humanité où de belles valeurs, de merveilleuses vibrations sont envoyées de leur Être, amoureux du Monde !

~Laurence Simonnet

Oui, les personnes sensibles sont les personnes les plus authentiques et les plus honnêtes que vous rencontrerez.

Il n’y a rien qu’ils ne vous diront pas sur eux-mêmes s’ils ont confiance en votre gentillesse.

Cependant, à partir du moment où vous les trahirez, les rejetterez ou les dévaloriserez, ils mettront un terme à votre amitié.

Ils vivent avec la culpabilité et la douleur constante sur des situations non résolues et des malentendus.

Ce sont des âmes torturées qui ne peuvent pas vivre avec de la haine ou être détestées. Ce type de personne a besoin plus d’amour que chacun puisse leur donner parce que leur âme a été constamment blessée par d’autres.

Cependant, en dépit de la tragédie de ce qu’ils doivent traverser dans la vie, ils restent les gens les plus compatissants qui méritent d’être connus et ceux qui deviennent souvent des militants pour le cœur brisé, les oubliés et les mal compris.

Ces êtres hypersensibles sont des anges aux ailes brisées qui ont besoin d’amour pour mieux voler… ❤️

~Shannon Alder

Si ces textes vous ont ému et éclairés, renvoyez moi votre ressenti !

Mon rêve de cette nuit……

J’ai fait un rêve bizarre cette nuit, je me suis réveillée avec l’impression de l’avoir vécu dans ma chair. Je me suis réveillée bouleversée.

Voici l’histoire :

Il va y avoir une cérémonie importante au cimetière de ma ville, la veille j’y vais, je suis un ange, je vole au dessus des tombes dans un chaud soleil estival couchant, l’air est chaud, je frôle de la main une haute croix, je ferme les yeux pour méditer…. la croix de fer et de bois tombe me frôlant la jambe, me déséquilibrant, je tombe au sol…. je vois la longue croix qui gît sur les tombes, je quitte le cimetière. L’atmosphère est devenue grise.

Le lendemain, une autre cérémonie doit aussi avoir lieu dans une commune proche, les personnes y vont en une longue procession, il y a de la musique, on les hèle, on les applaudit, cette foule s’étend sur 3 kilomètres c’est pour l’enterrement d’une femme de la ville où je vis. L’air et l’ambiance sont très légers, gaieté, il fait beau comme une ambiance de fête.

Plus tard la cérémonie où je dois aller a lieu au cimetière de ma ville, j’en suis, le cimetière est bondé de monde, les personnes sont assises sur les tombes. Nous sommes en fin d’après midi, le chaud soleil est un peu ocre, des doux rayons chauffent l’air, l’atmosphère n’est que douceur. Je suis assise moi même sur une tombe. L’image de ma mère vient à mon esprit dans le rêve. Je vois un homme sur une tombe tout près de moi il est en costume, les jambes croisées il rit.

Une femme décédée est allongée dans une tombe, près de moi, je ne sais pas qui elle est, elle gît dans les fleurs, soudain elle lève les bras vers la haute croix ! mon Dieu me dis je, ce n’est pas solide, ils auraient du la laisser au sol en effet, cette croix est celle qui est tombée la veille sur l’ange que j’étais. Les mains de la femme touchent la base de la croix, mais à peine. La croix tombe à nouveau ! Elle est au sol, tombée par miracle sur personne, les gens sont protégés par les tombes.

Je me précipite sur la femme responsable, je hurle, je sanglotte, je l’accuse de ne pas savoir ce qu’elle a fait en remettant ainsi la croix debout, je lui dit avoir déjà été victime la veille !!! Je suis dans tous mes états.

Là je me réveille, avec l’impression d’avoir vécu ce rêve.

 

%d blogueurs aiment cette page :