Joyeux Noël de Bretagne à tous – Happy Christmas from Brittany !!!!!!

Une petite carte postale du bout de l’Europe, ce sera mon petit cadeau de Noël à vous mes lecteurs.

noel-fenetre

 

Alors je vous souhaite du fond du cœur un agréable et heureux Noël 2016.

noel-brest
Marché de Noël Place de la Liberté à Brest

noel-maison

noel-porte
Maison très décorée à Pleyben

 

Brest 2016 : fête de la mer en nuances de douceur

Voilà, je vous ai laissé dans mon précédent article au cœur de la foule qui s’agite sous le soleil, près de restaurants éphémères bondés de clients, avec les échos des groupes qui sont sur la scène du grand large…. Ces groupes de musiques du monde incitaient lors des promenades à des haltes musicales, une fois celtique, une fois africaine…. ou encore des îles…. tous horizons toutes sensibilités….

Nous regardons ce soleil qui décline sur le dernier éperon, là bas la foule est moins dense, se trouver à manger bien plus facile, j’opte pour un plat africain c’est ça aussi le dépaysement, mes compagnons pour des breizh burger….

Juste après nous passerons dans le village indonésien, voici quelques jolis clichés, leur art est fort expressif et s’inspire de la nature, j’aime beaucoup leur travail du bois.

P1080050
Une pirogue

 

 

Puis, sous le soleil qui baisse la fête se transfigure, tout devient plus intime, les couleurs plus douces et chaudes, la foute moins dense laisse place à bien plus d’émotions encore.

 

Sur un bateau un orchestre se produit, c’est génial, on a envie de rester, flâner… et pourtant nous voulons voir le Bélem. C’est mon bateau chouchou, et selon le programme il est à quai dans l’arsenal, donc à l’autre bout de la fête….. peu importe la fatigue de la déjà longue journée, demi tour… le Bélem vaut bien une marche… Non ? Mais nous restons écouter la chorale et les musiciens qui se produisent, l’acoustique est étonnamment bonne, je tente de filmer, c’est super sympa comme résultat, je suis contente j’ai un souvenir très vivant de la fête d’un coup.

Cette marche vers le couchant sera un délice pour les yeux, les oreilles, les papilles, nous resterons un peu devant la scène Grand Large, ambiance antillaise cette fois, près des restaurants : odeurs de cuisines d’ailleurs, et surtout devant les bateaux, illuminés par le  soleil couchant entament une métamorphose. Le temps qui passe renouvelle le spectacle et c’est un plaisir pour les yeux  !

 

 

Au retour dans l’arsenal le soleil a plongé derrière l’océan, les quais sont maintenant presque désertés par la foule. Du coup les bateaux sont bien plus visibles, les couleurs ont viré à l’ocré, nous sommes face à des scènes intimistes, privilégiés, heureux.

P1080107
A l’oeuvre au sommet du grand mat….

Belles poupes

Ombres chinoises sur ciel immaculé

 

Le château se pare d’or

 

De l’autre coté de l’arsenal les grands voiliers

Face à nous l’étoile du Roy va appareiller, elle va m’offrir un spectacle grandiose. Ouvrez grand vos yeux, je le partage avec vous.

 

Jpeg
Etoile du Roy qui fait route vers la rade, à gauche le château désormais dans l’ombre
Jpeg
pour le plaisir …. couleurs douces du ciel de l’eau, les mats qui se lèvent vers le ciel

 

Jpeg
Devant les guirlandes reliant les mats l’Etoile du Roy appareille
Jpeg
Comme une histoire doit finir en beauté…. ma photo préférée de cette soirée

Voilà, la nuit est maintenant tombée, le tram nous ramène à la voiture, il est plus de minuit, nos yeux sont plus remplis d’étoiles que le ciel. Merci à Brest, la journée a été grandiose.

 

Première partie de la fête : la journée

Brest 2016 :superbe moment de partages entre marins de tous horizons….

Brest 2016 :superbe moment de partages entre marins de tous horizons….

Les fêtes maritimes de Brest 2016 je les attendais, pour rien au monde je n’aurais voulu les manquer… elles ne m’ont pas déçue, bien au contraire le « melting pot » de tant de nationalités de marins, la fraternité, les belles  images, les moments où le temps s’arrête et tout cela sous un ciel uniformément bleu, le paradis, la fête, des moments à graver dans le marbre.

Nous sommes arrivés à la mi-journée, allez les pirates d’eau douce, à l’abordage… nous descendons vers l’arsenal par la porte près de la tour Tanguy, déjà du haut le spectacle est magique, ce n’est que le début.

 

 

Sur le quai, après le contrôles  de sécurité nous sommes dans la fêtes, musique, foule, bateau, soleil…. et c’est parti pour la visite.

Nous allons traverser le pont métallique qui enjambe l’arsenal pour arriver près du fort Vauban qui domine la Penfeld, ce fort abrite aussi la Préfecture Maritime de Brest.

 

Dans le port la fête bat son plein, au niveau de l’arsenal, les bateaux sont très bien mis en valeurs dans le cadre resserré de cet arsenal militaire transformé en chaudron maritime de fête pour le temps arrêté de ce Brest 2016, même si certains voiliers paradent en rade le spectacle est fort en couleurs et incite au voyage.

Les mats des voiliers, dressés vers le ciel donnent des envies d’ailleurs, les couleurs des coques se juxtaposent comme sur une toile d’artiste, le château de Brest et son granit gris sert d’écrin à ces beautés.

Nous avançons dans la foule, notre but en prendre plein les yeux.

Il y a une queue énorme  pour visiter l’Hermione, c’est bien trop long nous passerons notre chemin. Au passage j’admire cette reconstitution du bateau de Lafayette, que de beauté !

Juste à coté l’étoile du Roy, magnifique lui aussi, ces grands voiliers sont un régal pour les yeux.

Après avoir longé ces merveilles, nous allons passer par le souterrain qui court sous le Château pour rejoindre l’autre partie de la fête dans le port de commerce. L’attente est longue là aussi mais elle vaut le coup, après le passage du souterrain on longe la mer, nous sommes alors au plus près pour mater au passage les bateaux qui paradent à l’entrée de l’arsenal, de là la vue sur la rade et le port est aussi exceptionnelle.

Nous continuons, le spectacle est partout, des enfants ici s’initient au paddle, plus loin il y a une démonstration de plongée avec scaphandre.

La fête est tout au long des quais, les bateaux sont pavoisés, nous descendons plus près des coques, c’est génial, le spectacle est encore plus beau.

 

Nous allons ainsi longer peu à peu tout le port, éperon après éperon, le spectacle maritime haut en couleurs est partout et se réinvente au fil de la marche.

Les marins de toutes  nations se mêlent avec harmonie et bonheur, c’est superbe, un hommage à la différence.

P1070990.JPG
La poupe d’un superbe bâteau hollandais, vue des pontons

 

Oui, ce point de vue des pontons mérite le coup d’oeil, nous ressentons une immersion dans la fête, ce monde des bateaux que j’adore.

P1080001
La proue du même bateau, une de mes photos préférées, car tout est dans le détail.

 

 

Après la remontée (à regrets des pontons le spectacle continue) voici un 4 mats superbe et pavoisé, oh comme j’ai envie de prendre le large !

 

P1080007.JPG
Alignement et méli mélo de voiles, n’est ce pas génial !
P1080008.JPG
Insolite, sur le quai : le Tarzan

Au fil de nos pas le spectacle des bateaux se dévoile, nous allons traverser la passerelle pour aller vers le village indonésien sur le dernier éperon du port, là sont également mouillés les bateaux russes.

 

Mais hommage à un bateau unique, le remorqueur Abeille bourbon, celui qui surveille le  rail d’Ouessant,  il est beau et fort, grâce à lui et au courage de ses marins bien des vies ainsi que la  nature sont préservés.

 

 

Approche des bateaux russes et du village russe.

 

P1080042
Jolie manœuvre dans le port

Bateaux de tous horizons mêlés, le spectacle est partout

 

Suite de la fête :

Brest 2016 : fête de la mer en nuances de douceur

L’affiche du 69e Festival de Cannes dévoilée

Le Festival de Cannes a dévoilé sur les résaux sociaux l’affiche de sa 69e édition qui aura lieu du 11 au 22 mai 2016. Une affiche conçue à partir d’images du film « Le Mépris » de Jean-Luc Godard.

Le prochain Festival de Cannes a désormais son affiche. Sur un fond jaune avec vue sur mer, un homme gravit des marches qui semblent l’emmener vers le ciel de la Côte d’Azur.

Cet homme c’est Michel Piccoli dans « Le Mépris » puisque l’affiche provient d’un montage réalisé à partir de photogrammes du film de Jean-Luc Godard, sorti en décembre 1963.

« Le Mépris »  avec le tandem Michel Piccoli / Brigitte Bardot raconte le tournage d’un film et a marqué l’histoire du cinéma mondial avec notamment la musique de Georges Delerue. L’affiche semble se référer à l’épigraphe qui ouvre « Le Mépris » :  » Le cinéma substitue à notre regard un monde qui s’accorde à nos désirs. » Ce visuel a été créé par Hervé Chigioni et Gilles Frappier.

Le Festival de Cannes 2016 sera présidé par le cinéaste australien George Miller, notamment réalisateur de la série des « Mad Max ».

Quelques citations pour journée de la femme

Ah la journée de la femme, son existence fait bien débat.

  •  La suprématie de l’homme remonte à l’époque de l’homme des cavernes, dans notre société où la force n’a plus l’importance qu’elle avait antan cette domination encore masculine est totalement injustifiée.
  • Cette journée doit devenir une journée pour dénoncer ce qui ne va pas, les violences faites aux femmes, tordre la tête aussi à des idées reçues datant d’un autre âge, bref réfléchir aux absurdité qui n’ont vraiment aucune raison d’exister, femme et homme sont complémentaires, pourquoi faut il qu’un sexe domine l’autre, la question est posée.
  • Alors j’ai recherché des paroles de sages qui vont parler pour moi des hommes et des femmes.

Homme et femme, aucun d’eux ne peut vivre sans l’aide indispensable de l’autre.
Citation de Gandhi
l’homme est une femme comme les autres

Groucho Marx

Certains hommes sont moins bons que certaines femmes, cela tient à ce que les deux sexes ne sont pas aussi distincts l’un de l’autre et séparés que l’on croit et que, tout au contraire, il y a de l’homme dans beaucoup de femmes, et de la femme dans beaucoup d’hommes.
Citation de Anatole France

On n’est pas complètement homme tant qu’on ignore la femme.
Citation de Henri-Frédéric Amiel

Il a fallu des millions d’années à l’homme pour apprendre que la femme n’est pas une bête !
Citation de Félix Leclerc

Journée de la femme….. suite

Carton rouge pour commencer à Durex

durex

 

Puis un sourire grinçant grotesque et sexiste dont nous gratifie Métro :

metro

 

Une caricature venant du site aprova.fr

article_journee_de_la_femme_0

 

Super Woman et un lien vers un blog qui est super intéressant et concret sur la vie professionnelle des femmes.

super woman blog.jpeg

lien vers l’article de Anne Nègre que je trouve intéressant : http://annenegre.blogspirit.com/archive/2016/03/01/la-femme-2016-est-elle-un-homme-3067630.html

Je clos cet article par un sourire :

guillaume.jpg

 

Le printemps des poètes est là : Liberté, les poètes écrivent ton nom !

La poésie du XXe siècle vit et revit partout en France pour la 18e édition du Printemps des poètes, du 5 au 20 mars 2016.

Programme des réjouissances :

« La poésie sauvera le monde », ose le poète Jean-Pierre Siméon en titrant ainsi son dernier essai manifeste (réédité au Passeur). Il suffit de lire Éluard, Liberté, j’écris ton nom, pour se souvenir de son importance au XXe siècle. Et c’est ce poème que le Centre Pompidou a affiché sur ses murs après les attentats de Parisdu 13 novembre. Ce lien évident entre le besoin de poésie et la violence du monde, la programmation de la 18e édition du Printemps des poètes, que son directeur, le même Siméon, a placée sous le signe du « Grand vingtième », le rend visible et vivant partout en France. En voici quelques repères à retrouver sur le site.

Soutien au poète palestinien Ashraf Fayad

Cette édition est dédiée au poète Ashraf Fayad condamné par l’Arabie saoudite, où ce natif de Gaza réside, à 8 ans de prison et 800 coups de fouet pour ses propos et ses écrits poétiques considérés comme « athées ». Une traduction de ses poèmes vient de paraître aux éditions le Temps des cerises, présentés et traduit de l’arabe par le grand poète Abdellatif Laâbi.

La galaxie poétique du XXe siècle

Dès ce week-end, la poésie déambule sous toutes ses formes, s’affiche plus que jamais dans le métro parisien où, de longue date, la RATP – qui remet son grand prix de poésie le 14 – a entamé un compagnonnage avec les poètes pour le plus grand bonheur de ses voyageurs. Elle court sur les ondes de France Culture pour un week-end intensément poétique, balisant le XXe siècle. Celui-ci s’explore sur la Toile comme une constellation, remarquable voyage multimédia de Ponge à Char, de Ginsberg à Cendrars.

Poésie Gallimard a 50 ans

Grâce à un catalogue de plus de 500 titres, Poésie Gallimard glisse la poésie du monde entier et de tous les temps dans la poche des lecteurs, et s’enrichit de dix poètes contemporains, de Vénus Khoury Gata à Alain Duault : ceux qui se souviennent du passeur de musique classique ont tout intérêt à découvrir son univers de poète. Il faudrait en citer tant d’autres, de l’Oulipo (Ouvroir de littérature potentielle) à Oscar Milosz, de François Cheng jusqu’à Michel Houellebecq, dans cette part moins visible de son oeuvre.

Pléaide d’éditeurs

Combien sont-ils, toute l’année, à défendre ce genre ? La Poéthèque, site ressource, donne une idée de la variété des éditeurs qui publient de la poésie et particulièrement en ce printemps. Les éditions Bruno Doucey y consacrent tout leur catalogue, La Différence n’a jamais cessé d’en publier, mais encore Le Cheyne éditeur, Rougerie, Dumerchez, Obsidianne, dès l’enfance les éditions Rue du Monde parmi d’autres offrent leurs premiers poèmes aux lecteurs qui le sont naturellement… On le sait peut-être moins, mais des maisons généralistes comme POL, qui accompagne Bernard Noël, ou le Mercure de France qui édite Adonis (et son tout nouveau recueil Jérusalem), en attendant le mois de mai qui verra la parution du nouveau recueil d’Yves Bonnefoy, ou encore Flammarion, ne lâchent pas leur département poésie. Le romancier Frédéric Brun (auteur de Perla) a décidé de tout miser sur elle en créant sa maison d’édition Poésis, qui vient de publier une anthologie invitant, avec Holderlin, à « habiter poétiquement le monde ». La formule vient du poème En bleu adorable. « L’état de poésie, le seul, selon le poète haïtien René Depestre, qui permet de marcher pieds nus sur des kilomètres de braise et de tessons », n’est pas réservé à un petit monde de nostalgiques. La poésie se porte beaucoup mieux dans bien des coins du monde, ne serait-ce justement qu’en Haïti, il n’y a qu’à ouvrir l‘Anthologie de poésie haïtienne que publie Points, à l’honneur sur la scène de la Maison de la poésie le 18 mars, pour en savoir quelque chose.

Poésie sur scènes

Le New morning ouvre ses portes le 6 mars aux poètes, en relation avec le festival Voix vives de Sète l’un des grands rendez-vous en province, où, bien des poètes en témoignent, les salles sont remplies lorsqu’ils s’y présentent. Le 8 mars au soir, la Comédie-Française honore les cinquante bougies de Poésie Gallimard avec un plateau de rois. Toute l’année, dans la capitale, la poésie revit dans un havre qui fait le choix de la mêler à d’autres genres et d’en multiplier, par la musique, les performances, la vidéo, les formes : la Maison de la poésie-Scène littéraire ouvre le bal dans « l’ivresse poétique » le 5 mars et poursuit une programmation qui va du Belge Jean-Pierre Verreghen à la poétesse syrienne Maram Al-Maasri. Et dans cette salle qui ne désemplit pas, le public venu entendre l’écrivain Ta–Nehisi Coates, au moment où ce dernier lut en anglais le poème de Robert Hayden The Middle Passage, fut habité, on en témoigne, par un silence de pure poésie.

Valérie Marin La Meslée pour Le Point

 

Calendrier Pirelli, son virage 2016

CALENDRIER PIRELLI 2016 – Pirelli ose le changement. Avec le calendrier Pirelli 2016, l’enseigne italienne de pneus réinvente totalement le produit créé par sa filiale britannique il y a plus d’un demi-siècle. Au placard, les photos sexy de mannequins à la plastique irréprochable ! Cette année, le calendrier Pirelli mise sur les clichés en noir et blanc de 13 femmes d’exception, reconnues pour leur réussite professionnelle, culturelle, sportive, artistique ou sociale. Ce nouvel opus a été conçu avec le concours de la photographe américaine Annie Leibovitz, agent clé du magazine Vanity Fair. C’était déjà elle qui était aux commandes du calendrier de l’an 2000.

Entre autres célébrités mises au premier plan cette année, on retrouve la chanteuse Patty Smith, l’artiste Yoko Ono et la tenniswoman Serena Williams. On troque les mannequins aux mensurations identiques contre des figures cosmopolites, de tous âges et de toutes origines. Bien que cette décision soit considérée comme une manœuvre commerciale en faveur du féminisme par certains observateurs, d’autres entités telles que le quotidien britannique The Guardian applaudissent ce choix malgré tout osé.

 

Réforme de l’orthographe : vers la fin de l’accent circonflexe ?

L’orthographe française, un modèle de rigueur et de complexité, je m’étais attaché à ses difficultés, écrire un français sans fautes, une sorte de perfection qui frôle le plaisir du bel ouvrage… et voici la réforme, dites moi ce que vous en pensez… nostalgique ou pas vous avez la parole.

Des problèmes avec les traits d’union et les accents circonflexes ? Eh bien, rassurez-vous, les premiers devraient devenir plus rares et les seconds carrément disparaître de notre langue française !

Un chantier de Michel Rocard

Une réforme adoptée en 1990 à l’unanimité par l’Académie française devrait en effet entrer en vigueur à la rentrée prochaine. A l’époque, le Premier ministre, Michel Rocard, avait demandé aux Académiciens de plancher sur des simplifications de la langue, des mesures avaient été préconisées puis adoptées mais laissées en sommeil.

Des changements dès la rentrée prochaine

Selon TF1, ces modifications vont enfin entrer en vigueur, dès septembre prochain. Les manuels scolaires devraient être réimprimés avec des macarons « Nouvelle orthographe ».

Trait d’union, accent circonflexe, ce qui change :

Concrètement, voici les changements les plus marquants :

  • le trait d’union : un certain nombre de mots remplaceront le trait d’union par la soudure (exemple : portemonnaie comme portefeuille)
  • le participe passé : il sera invariable dans le cas de laisser suivi d’un infinitif (exemple : elle s’est laissé mourir)
  • l’accent circonflexe « ne sera plus obligatoire sur les lettres i et u, sauf dans les terminaisons verbales et dans quelques mots (exemples : qu’il fût, mûr) »

Les nostalgiques du circonflexe

Et c’est incontestablement cette dernière mesure qui vous fait le plus réagir sur Internet. Avec humour et parfois un peu de nostalgie… est ce un nivellement par le bas ?

2400 mots sont visés par la réforme, voici le lien vers les nouvelles règles qui vont s’appliquer.  tels que nénuphar qui pourra s’écrire avec un « f » (nénufar) ou encore oignon sans « i » (ognon)…… euhhh hm hm….

 

Nouvelles règles recommandées

Sur tweeter, sous « JeSuisCirconflexe » vous pouvez vous exprimer.

Tous mes vœux à tous pour 2016

L’année 2015 a refermé ses portes la nuit dernière… enfermant des souvenirs, des bonheurs et des malheurs…. cette année a été celle de la naissance de mon blog WordPress.

A minuit 2016 lui a succédé…. à vous tous amis bloggueurs je vous souhaite une année heureuse et féconde. Avec la nouvelle année souvent naissent des envies de bâtir, en nous aussi poussent des envies nouvelles.

Alors profitons de chaque instant qui passe, sachons en retirer le meilleur, ainsi nous bâtirons un demain solide sans regrets du passé qui aura été bien vécu.

 

Bonne et heureuse 2016 à tous.

 

2016

Bloavez Mad.

 

Marie

 

« Chaque matin, les hommes et les femmes qui prennent soin de la parcelle de réel qui leur est confiée sont en train de sauver le monde sans le savoir »

Christiane Singer