Against violence for peace

Cop21 is working  in Paris, hope they will find the best solution for our mother earth which is so ill.

La Cop21 travaille à Paris, je souhaite du fond de mon coeur qu’il trouvent la meilleure des solutions pour notre mère la Terre qui est si malade des hommes.

Alors pourquoi parler de paix en parallèle à la cop21 ? tout simplement car on trouve toujours de l’argent pour détruire et faire la guerre…. la cop21 doit trouver de l’argent pour sauver notre planète… peut être l’ai je trouvé… Je sais c’est utopique hélàs, mais c’est vrai.

Why am I speaking of peace during COP21  ?

Because human always find money to dowar and destroy, and COP21 must find money to save our world !!!!! I’ve found their treasure…. I know it’s impossible but peace has no price.

 

paix monde citations

For peace, against violence which is another pleague, here are lyrics of a splendid song from Green days, 21 guns.

Do you know what’s worth fighting for,
When it’s not worth dying for?
Does it take your breath away
And you feel yourself suffocating?
Does the pain weigh out the pride?
And you look for a place to hide?
Did someone break your heart inside?
You’re in ruins

One, twenty one guns
Lay down your arms
Give up the fight
One, twenty one guns
Throw up your arms into the sky,
You and I

When you’re at the end of the road
And you lost all sense of control
And your thoughts have taken their toll
When your mind breaks the spirit of your soul
Your faith walks on broken glass
And the hangover doesn’t pass
Nothing’s ever built to last
You’re in ruins

One, twenty one guns
Lay down your arms
Give up the fight
One, twenty one guns
Throw up your arms into the sky,
You and I

Did you try to live on your own
When you burned down the house and home?
Did you stand too close to the fire?
Like a liar looking for forgiveness from a stone

When it’s time to live and let die
And you can’t get another try
Something inside this heart has died
You’re in ruins

One, twenty one guns
Lay down your arms
Give up the fight
One, twenty one guns
Throw up your arms into the sky,

One, twenty one guns
Lay down your arms
Give up the fight
One, twenty one guns
Throw up your arms into the sky,
You and I

Enjoy, listen and sing too ❤

21 guns with lyrics

La femme – Woman

La femme

 

Si tu n’as pas le temps de l’appeler, elle comprendra..
Si tu n’as pas le temps de la voir, elle comprendra..
Si tu n’as pas le temps de la regarder, elle comprendra..
Si tu n’as pas le temps de faire d’elle une femme, elle comprendra..
Si tu n’as pas le temps de la faire sourire, elle comprendra..
Si tu n’as pas le temps de la soutenir moralement, elle comprendra..
Si tu n’as pas le temps de lui faire l’amour, elle comprendra..
Mais si elle rencontre quelqu’un d’autre, j’espère que tu comprendras..

Poème d’un  anonyme… mais qui comprend les femmes.

Nota : ça peut aussi s’appliquer aux mecs….

If you don’t have time to call her, she’ll understand…

If you don’t have time to see her, she’ll understand…

If you don’t have time to look at her, she’ll understand…

If you don’t have time to do her a woman, she’ll understand….

If you don’t have time to make her smile, she’ll unerstand…

If you don’t have the time for moral support, she’ll  understand ..

If you don’t have time to make her love, she’ll understand…

But if she finds another man, I hope you’ll understand…

 

 

 

Egalité homme femme où en sommes nous ?

Sans surprise, en ces temps troublés, la nouvelle est passée inaperçue, alors je relaye l’information dans ce blog.

Hélas, il y a tellement plus à placer à la une que l‘égalité hommes-femmes.

Le rapport publié la semaine dernière par le World Economic Forum de Davos mérite néanmoins que l’on s’y attarde.

L’organisation observe la tendance sur une dizaine d’années et le constat n’est pas très reluisant. A en croire ce rapport, les femmes gagnent aujourd’hui en moyenne ce que les homme gagnaient il y a dix ans. Le fossé est lentement comblé, mais si lentement qu‘à ce rythme-là il faudra 118 ans pour atteindre la parité salariale. Au jour d’aujourd’hui, une femme gagne en moyenne 11 000 dollars par an. C’est 10 000 de moins qu’un homme, précise le rapport.

Les indicateurs utilisés par le World Economic Forum s’articulent autour de quatre piliers : économie, politique, santé et éducation. Sur les 145 pays du classement, les pays nordiques arrivent largement en tête. L’Islande est numéro un, suivie de la Norvège, la Finlande et la Suède. La France – qui était 45ème il y a deux ans encore – passe à la 15ème place, mais elle le doit essentiellement à la parité au sein du gouvernement Valls. Pour ce qui est des salaires, l’Hexagone est parmi les derniers. Quant à la la Belgique, elle se classe au 19ème rang.

 

Et pourtant l’égalité serait un facteur de croissance !

 

C’est ce que soutient un récent rapport du McKinsey Global Institute. Parmi les zones qui gagneraient le plus à intégrer les femmes sur le marché du travail, l’Afrique subsaharienne. Plusieurs initiatives s’y développent d’ailleurs pour exploiter ce potentiel.

Accroissement de la croissance mondiale de 11 %

Selon le rapport publié en septembre, si tous les pays du monde arrivaient à une égalité parfaite entre les femmes et les hommes, le gain de croissance mondiale atteindrait 26 % (soit 28 000 milliards de dollars) en plus des prévisions de croissance habituelles. Plus réaliste, une égalité « formelle » calquée sur les modèles les plus avancés en termes d’égalité de genre (donc entérinée sur le papier mais non réelle, dans les faits quelques inégalités demeureraient) permettrait déjà une croissance de 11 % du PIB mondial. Certaines zones bénéficieraient particulièrement d’un régime plus égalitaire, ce qui montre bien le retard accumulé : l’Inde gagnerait 16 % de PIB, l’Amérique latine 14 %, la Chine 12 % et l’Afrique subsaharienne 12 %.

« L’économie africaine, pour l’essentiel, repose sur les femmes »

En Afrique subsaharienne, la contribution des femmes à l’activité économique est trop rarement encouragée et son potentiel reste largement sous-estimé. Selon les chiffres de l’OCDE, les femmes africaines occupent une place primordiale dans la production de denrées alimentaires mais elles restent cantonnées aux postes peu qualifiés du domaine de l’économie informelle. Elles constitueraient près de 70 % de la force agricole totale du continent africain et produiraient environ 90 % de toutes les denrées alimentaires. L’accès des femmes aux emplois formels et qualifiés reste très faible, 8,5 % des femmes seulement étant salariées du secteur non agricole. Alpha Condé, le Président guinéen, le reconnaît. « L’économie africaine, pour l’essentiel, repose sur les femmes. L’homme peut émigrer, laisser les enfants, mais la femme est obligée de rester pour donner à manger aux enfants. Ensuite, les femmes sont plus honnêtes. Quand vous donnez du micro-crédit, le taux de remboursement chez les femmes est de 90 %. Le développement de certains secteurs, comme l’artisanat, repose sur les femmes. » Faire confiance aux femmes pour qu’elles favorisent leur propre développement, c’est le but de plusieurs fonds qui soutiennent ce discours d’« empowerment ».

Le FAFCI de Dominique Ouattara : l’indépendance grâce au micro-crédit

Lancé en décembre 2012, le Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) porté par Dominique Ouattara promeut le micro-crédit pour permettre aux femmes de s’émanciper en lançant leurs propres projets. Le FAFCI est passé en trois ans d’un milliard de francs CFA (environ 1,5 millions d’euros) à 8 milliards de francs CFA. Il aurait ainsi permis à 100 000 femmes d’exercer une activité génératrice de revenus. Pour la Première Dame de Côte d’Ivoire, il s’agit bien de « donner les moyens aux femmes de se prendre en charge et être autonomes ».

En 2010 déjà, le 14ème sommet de l’Union africaine (UA) avait entériné la création du Fonds de développement pour la femme africaine (AWDF), une fondation d’octroi de subvention. Le Président de l’UA avait à l’époque salué la décision de la création de ce fonds. « Nous devons franchir les étapes suivantes en donnant une traduction concrète au Fonds et surtout en ratifiant massivement les instruments juridiques garantissant les droits des femmes, en particulier le Protocole de l’UA sur les Droits de femmes». Initiative prometteuse, l’AWDF s’adresse cependant à des organisations de femmes déjà constituées (au niveau national ou local) qui déposent des demandes de subventions. Cette logique suppose donc une organisation a priori (se rassembler, créer une association), alors que la coordination de telles actions paraît peu probable en zones rurales ou au sein des populations illettrées.

Si le rapport McKinsey propose quelques pistes d’amélioration, il se concentre en priorité sur le rôle des entreprises, premiers acteurs à avoir, en théorie, la main sur l’embauche des femmes. Pourtant, les barrières sont souvent ailleurs et précèdent de loin la question de l’accès à l’emploi. Les inégalités entre les femmes et les hommes ne se limitent pas à la sphère économique mais sont également sociales et sanitaires. La moitié des femmes d’Afrique subsaharienne sont illettrées. Les mariages arrangés et forcés sont eux aussi répandus et la moyenne d’âge du mariage des jeunes filles en Afrique subsaharienne (21,3 ans en moyenne) précède largement la moyenne dans les pays de l’OCDE (27,4 ans). Enfin, la mutilation génitale serait pratiquée sur plus de 95 % des femmes dans certains pays. Politiques publiques et réformes de fond sont donc les premières priorités : acteurs publics comme privés doivent agir de concert pour lutter contre les inégalités homme-femme.

Lien vers l’article que je relaye

Site médiaterre

Classement africain

 

Intolérante au lait et aux matières grasses animales

Eh oui j’ai une vie différente de beaucoup de vous mes amis lecteurs.

Vous devez réagir comme la plupart des commerçants ou connaissances lorsque je leur annonce : « il y a t’il du lait ou du beurre là dans le plat ? Car moi je n’y ai pas droit….Je ne les digère pas, ils me rendent malades »

Dans leurs yeux je lis des émotions diverses qui vont de l’incrédulité, à la pitié, l’embarras voire l’ironie. Alors souvent j’ai droit à cette réflexion : « ahhhh sans beurre et sans lait il n’y a pas grand chose… Mais comment faites vous, ce n’est pas facile ?

Petite genèse…. ah là là le lait …

Au début en effet ce fut loin d’être facile. Après la naissance de mon second garçon je me suis aperçue de grosses fatigues à répétition, migraines épuisantes. Mon médecin soignait au coup par coup, l’origine restait nébuleuse.

La première à s’approcher de l’origine du problème, une homéopathe m’interdit une des causes : le lait !!!! Je refusais d’y croire j’aimais trop le lait. Mais désormais je surveillait mes prises de lait et mes soucis.

Le second souci fut diagnostiqué grâce un oubli. hmmm le matin j’adorais mon péché mignon, du pain grillé tiède avec du beurre fondu dessus, je me rappelle du goût, des textures…. bref, j’arrête de me torturer là.

Car aie aie, ce matin là panne de beurre, du coup j’ai avisé, pris autre chose à mon petit déjeuner. Cette matinée là j’avais la pêche… et là j’ai percuté d’un coté l’oubli, de l’autre la fatigue qui avait disparu.

J’ai testé par la suite, ça ne ratait pas le beurre comme les graisses animales, une fatigue intense pour les digérer plus la migraine pour couronner le tout.

J’ai tenté de comprendre le pourquoi ; j’ai pris pendant toute ma grossesse un médicament de l’utrogestan par voie orale. Or désormais il n’est plus donné aux femmes enceintes que par voie vaginale. voici un extrait de la notice de ce produit:

Contre-indications

Ne prenez jamais UTROGESTAN 200 mg, capsule molle orale ou vaginale:
· si vous présentez une maladie grave du foie.

Précautions d’emploi ; mises en garde spéciales

Faites attention avec UTROGESTAN 200 mg, capsule molle orale ou vaginale:
· ce médicament n’est pas un traitement de toutes les causes d’avortement spontané précoce, en particulier, il n’a pas d’action sur ceux qui sont dus à un accident génétique (plus de la moitié des cas);

· au cours de la grossesse, l’utilisation d’UTROGESTAN 200 mg, capsule molle orale ou vaginale est réservée au premier trimestre, uniquement par voie vaginale. Pendant les 2ème et 3ème trimestres de la grossesse, il existe en effet des risques d’effets indésirables sur le foie;

Déjà avant d’être enceinte j’avais un foie fragile, l’équilibre précaire de mon foie a été détruit, mon foie fut intoxiqué par la progestérone.

Maintenant j’ai fait mon deuil de ma vie d’avant, je me suis réinventé une façon de cuisiner.
Je vais au restaurant le moins possible, si c’est le cas je choisis pizzeria ou cafétéria, je peux alors mieux contrôler les ingrédients.
Lors de ma cure à Capvern les Bains mon médecin thermal m’a demandé si je connaissais d’autres personnes ayant ce problème. De là vient l’idée de mon article de ce jour, je recherche des personnes qui comment moi ne peuvent digérer les graisses et ne tolèrent pas le lait.

Je me suis tournée vers les matières grasses végétales, les laits végétaux, les légumes les fruits, les fromages aussi, en effet l’emprésurage du lait pré digère le lactose…. J’ai un poids tout à fait normal et j’ai vu une diététicienne pour équilibrer au mieux mon alimentation.

Les autres personnes qui ont aussi ce souci : Ont elles trouvé un traitement ? comment ont elles adapté leur vie ?

Ce serait un merveilleux outils d’échange et d’entraide si mon article pouvait devenir le lien entre nous.

Comme je relaye souvent des articles sur l’entraide entre malade, ici elle pourrait m’aider, aider les autres, car je suis certaines qu’il est impossible que je sois la seule dans ce cas.

Nantes webTV – 600 Croix blanches pour les agriculteurs suicidés à Sainte-Anne d’Auray

Un maraîcher breton a érigé dimanche devant la basilique Sainte-Anne-d’Auray, dans le Morbihan, 600 croix symbolisant les 600 agriculteurs qui se donnent la mort chaque année. Ce chiffre, que M. Jeffredo a calculé à partir d’une collecte empirique de données, représente plus du double des statistiques officielles, à savoir 500 suicides recensés dans le monde agricole entre 2007 et 2009.

Jacques Jeffredo, 55 ans, qui propose de faire du 11 octobre une Journée nationale sur le suicide dans le monde agricole, a installé tôt dimanche matin, en dépit du vent, les légères croix blanches de polystyrène sur le parvis du sanctuaire, un important lieu de pèlerinage catholique.

Une messe célébrée

Une messe sur ce thème a été célébrée par l’évêque de Vannes en fin de matinée dans la basilique devant plus d’un millier de personnes, parmi lesquelles de très nombreux agriculteurs venus de toute la région.

Une stèle représentant un paysan, à la mémoire des agriculteurs défunts, a ensuite été inaugurée, près du sanctuaire, à quelques mètres de la statue de sainte Anne d’Auray.

Jacques Jeffredo a lancé une pétition en ligne pour faire connaître la Journée sur le suicide dans le milieu agricole et a recueilli plus de 6 700 signatures depuis le 14 juillet. « Plus de 600 agriculteurs par an se suicident, soit environ deux personnes par jour, l’équivalent de quatre Airbus [crashés] par an », affirme sa pétition.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/10/11/a-auray-600-croix-blanches-pour-les-agriculteurs-suicides_4787206_3224.html#ts21FoEzsVDLcOHr.99

Je partage la vidéo, je suis bretonne, petite fille d’agricultrice, ce métier est difficile, actuellement la vie n’est pas des plus facile pour eux.

Source : Nantes webTV – 600 Croix blanches pour les agriculteurs suicidés à Sainte-Anne d’Auray