Un produit naturel qui me fait du bien : le kéfir

J’ai eu ce conseil de santé d’un naturopathe. Pour notre digestion on peut confectionner une boisson fermentée, le kéfir, on en consomme un peu chaque jour.

Le kéfir est une boisson fermentée à base de grains de kéfir, un agglomérant de plusieurs bactéries et levures, en d’autres termes un probiotique. Préparer son propre kéfir a pour avantage de revenir moins cher que d’acheter les différents probiotiques que l’on trouve dans le commerce.

Cette boisson est apparue dans le Caucase, une région située à la frontière entre Russie et Géorgie.

Le kéfir aurait été découvert lorsque les nomades transportaient du lait de chèvre, de renne ou encore de brebis, dans des sacs de peau. Le lait s’est alors transformé en un breuvage épais, à haute capacité de conservation. En Russie et en Europe de l’Est, il est consommé presque quotidiennement, et parfois même proposé dans les hôpitaux.

Et c’est d’ailleurs en observant les habitants du Caucase qu’Elie Metchnikoff, prix Nobel de médecine en 1908, détermina que le kéfir était une sorte d’élixir de longue vie, prolongeant l’existence des caucasiens.

On distingue kéfir de lait et kéfir de fruit (ou kéfir d’eau), deux boissons dont l’agglomérat microbien diffère.

Les grains de kéfir de lait ressemblent à de petites boules beiges boursoufflées, faisant penser au chou-fleur, alors que les grains de kéfir de fruit sont plus transparents, à l’aspect lisse, et s’effritent en petits bouts.

Ces deux types de kéfir contiennent chacun plusieurs espèces de bactéries et de levures, qui fonctionnent en symbiose : une association spécifique et indispensable à la vie.

Quels en sont les bienfaits ?

Qui dit bactéries ne dit pas forcément danger ou poison. Les bactéries et levures présentes dans le kéfir sont dites « probiotiques » elles lui confèrent des qualités intéressantes pour le transit intestinal, mais ce ne sont pas les seules.

Bu régulièrement, le kéfir vous aidera à remettre en ordre votre système digestif et à fortifier votre flore intestinale, il améliore aussi la tolérance au lactose des adultes. Il est aussi fort précieux lorsque votre médecin vous prescrit un traitement antibiotique, celui ci va stériliser les bonnes bactéries, celles qui sont utiles à votre corps, ainsi vous récupérez votre flore naturelle.

Il renforce également le système immunitaire, diminue la tension artérielle, régule le taux de cholestérol, et contient des vitamines A, E et B. Les probiotiques de manière générale sont aussi susceptibles de réduire l’eczéma.

Plus étonnant, d’après une étude Argentino-Canadienne menée  sur des souris, le kéfir pourrait avoir une activité anti-tumorale, ou du moins aider l’organisme à lutter contre les tumeurs.

Comment s’en procurer et le préparer ?

On trouve des grains de kéfir dans les magasins bios, sur internet, ou par le biais de quelqu’un qui en possède déjà. Les grains ont en effet la capacité de se multiplier et de se régénérer, à la manière de champignons. Ainsi, dans un bocal en verre avec du sucre, ils se conservent indéfiniment.

Concrètement, j’ensemence mon lait avec le ferment à kéfir Yalacta, en voici la composition : Lactose, Lactococcus lactis, Leuconostoc mesenteroïdes, Lactobacillus acidophilus, streptococcus thermophilus, bifidobacterium, kluyveromyces marxianus.

Je fais ma première préparation puis je garde un demi verre pour ensemencer la préparation suivante. En gros je fais deux préparations par semaine, le kéfir est un produit vivant, il ne conserve que 3 jours environ et il évolue dans sa fermentation pendant cette période, je le conserve au frigo.

Recette du kéfir de lait :

Rincer les grains de kéfir, mettez-les dans du lait à température ambiante pendant 12h. Filtrez le tout au tamis, et conservez les grains. Votre kéfir de lait est prêt à être dégusté !

Recette du kéfir de fruit :

Dans un grand bocal en verre, déposez au fond vos grains de kéfir, ajoutez-y deux cuillères à soupe de sucre (un minimum, à doser selon sa convenance), une figue sèche et un agrume bio coupé en deux ou en rondelles. Le kéfir de fruit est traditionnellement fait avec du citron, mais l’orange ou le citron vert sont aussi appréciés. Remplissez le bocal d’eau, et attendez patiemment plusieurs jours le temps que la figue remonte à la surface. Une fois la préparation filtrée, vous pouvez déguster ce « champagne de fruit » et préparer un nouveau bocal !

Attention les souches ne sont pas les mêmes pour le kéfir de fruits et celui de lait !!!!!!

Un goût unique à surveiller

Sachez tout de même que le kéfir a un goût très particulier, qui ne plaît pas à tous les palais. La duré de fermentation est à surveiller : trop « jeune », le kéfir a tendance à être sucré, puisque les bactéries n’ont pas eu le temps de tout transformer ; et passé 3 jours, le kéfir est légèrement alcoolisé (1 à 2%), et pétille d’avantage.
A chacun d’y goûter et de le préparer selon sa convenance, en toute connaissance de cause.

A chacun de choisir selon aussi ses habitudes alimentaires…. le kéfir de lait peut se conjuguer au lait de chèvre et aussi au lait végétal… le goût change.

L’homéopathie : mon aide comme pour chaque intervention chirurgicale

Comme chaque fois je vais avoir mes petits granules à mes cotés

Préparation: une semaine avant (5 granules 2 fois/ jour)
– nux vomica 9 CH: détoxication hépatique pour les foies fragiles(l’anesthésie est toxique et moi je vomis souvent)
– arnica 9 CH: réduit les hématomes et diminue aussi les douleurs, pour l’opération que je vais subir, le risque principal est l’hématome
– china 9 CH: reduit l’hémorragie (important aussi pour la présente opération)
– gelsemium 15 CH: contre anxiété (je me connais)

Suite: à poursuivre une semaine après (5 granules 2 fois/jour)
arnica 9 CH, china 9 CH, nux vomica 9 CH et vous pouvez ajouter staphysagria 9 CH qui favorise la cicatrisation.
– opium 9 CH: diminue les effets secondaires sur la mémoire de l’anesthésie, il aide aussi à la bonne reprise du transit intestinal : 1 dose (prise en une seule fois)

Evidemment ce ne sont que des conseils, les granules sont à prendre en complément du traitement médical classique, si votre homéopathe vous prescrit un traitement personnel prenez le.

Une semaine après l’intervention j’ai consulté mon homéopathe, elle a validé le traitement ci dessus, elle m’a juste rajouté du Pyrogenium 9 Ch contre un début d’inflammation. A noter avec l’hiver qui arrive que ce médicament homéopathique est bon à avoir dans la pharmacie familiale en effet Pyrogenium est recommandé pour traiter les infections aiguës comme les otites, les abcès et les bronchites. Il permet de guérir les infections de la peau avec une tendance à la suppuration comme les eczémas, les furoncles, les plaies et les folliculites. Pyrogenium est aussi indiqué pour les plaies infectées, les infections dentaires et les processus suppuratifs aigus pour lesquels l’indication d’une antibiothérapie est discutable.

Mes trucs de bonne forme…. A Fany qui est la muse de cet article…j’ai souri en lisant son article c’est presque moi

Fany je viens de lire ton article sur tes petits trucs contre l’anxiété et cet article t’es dédié.

Nous ne nous sommes jamais rencontrées ni concertées, nous avons en commun bien des rituels et petits moments que nous nous offrons au fil de la journée, j’ai adopté le citron tiède depuis environ 4 ans, j’adore et c’est très bon pour le corps, le foie et l’estomac. A noter pour celles ou ceux qui trouvent trop acide le gout du citron on peut l’adoucir avec du mil.
Je fais de bonnes cures de magnésium marin,si gros coup de pompe je prends de bonnes doses pendant une semaine.
J’ai adopté le do in, pour remettre mon corps en forme je stimule certains points avec les doigts….Je pratique beaucoup de marche à pied c’est super relaxant, la natation m’aide énormément pour mes soucis de dos et de circulation du sang…

J’ai un balcon , je suis en manque de jardin, j’espère un jour le retrouver mais bon entre temps je me défoule dans des pots de terre, je bouture, et ça pousse !!! Eurfff le balcon est envahi.

Je me suis fait un passe temps : j’invente des recettes de cuisine, je conjugue mes connaissances en plantes médicinales pour faire de mes plats des aliments santé. Comme je suis intolérante au lactose, au beurre et aux graisses animales je me suis réinventé une cuisine délicieuse et bourrées de vitamine, pas triste pour un iota.

Je me suis fait un rituel du midi : une infusion délicieuse, soit du rooibos pour ses vertus ou alors des plantes, selon mon humeur ou ma forme du moment. J’ai une sorte de piano d’infusion et je regarde, capricieusement je me dis : « Laquelle veut être bue par moi ce jour » et je me mets en mode pause. Ma chatte adore ça aussi.

Le soir, après mon instant de méditation ou mon yoga, je prends un moment à déguster un biscuit, choisi lui aussi avec soin, je l’accompagne d’une boisson comme du lait ribot, un jus de pomme ou de l’eau avec un peu de miel et de citron. Je prends mes granules homéopathiques, puis dodo, là m’attend un livre qui va me dorlotter avant de poser ma tête sur l’oreiller.

Enfin tant et tant de choses, des petits rien qui font tout…. la vie quoi

La Méditation, petite précision…. un cadeau que chacun et chacune devrait s’offrir….. penser à soi pour être mieux pour soi et aussi pour les autres

Je m’offre un cadeau, je l’attend chaque jour : un instant pour moi, cet instant c’est la méditation.

J’apprends à exister en dehors des pensées qui vu mon vécu sont souvent négatives, je suis à muscler mon mental avec pour but de mieux gérer le stress ainsi que le manque de confiance que mes expériences passées ont fait naître en moi. Je ne crois plus en mes possibilité,ni en les belles surprises de la vie.

J’utilise une application payante sur mon ordinateur et sur ma tablette, ok ça a un coût mais c’est bien fait et j’ai ainsi une motivation supplémentaire.

J’utilise pour ma part l’application petit bambou… après elle n’est pas la seule, mais elle me convient.

Alors je partage avec vous qui sait ….

Les fleurs de Bach, des alliées précieuses contre le stress

J’ai découvert ces fleurs il y a déjà longtemps, je ne savais pas les utiliser. Mais leur pourvoir prétendu m’intriguait, déjà je suis une adepte de l’homéopathie, alors….

A Bordeaux j’ai fait une consultation auprès d’une praticienne. Elle m’a fait une ordonnance pour me rééquilibrer.
Par tâtonnements successifs, j’ai découvert une action évidente sur mes bouffées de chaleur, je suis aussi devenue plus lucide, je me sens bien mieux dans mes baskets malgré le tumulte qui est encore en moi.

J’ai toujours avec moi le remède Rescue, il m’a beaucoup aidée lors de l’ordonnance de non conciliation, je le prends en cas de choc psychologique, au bout d’une demi heure je me sens mieux, ça bouillonne bien moins en moi. Je suis plus calme. J’ai conseillé cette préparation à une amie, sa fille l’a utilisée pour l’examen du permis de conduire, elle était du coup bien plus calme. J’en mélange aussi à l’eau de boisson de ma minette si je dois la faire voyager, du coup au lieu de speeder elle dort.

Voici un lien vers un des sites qui présente ces fleurs, elles sont fascinantes, leur gros avantage est de présenter peu d’effets secondaires, ce lien mène au wikipédia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fleurs_de_Bach

Ce lien ci est plus pratique et mène au site top santé

http://www.topsante.com/medecine/medecines-douces/fleurs-de-bach/les-fleurs-de-bach-c-est-quoi-au-juste-9591

Pour mieux connaitre et utiliser les fleurs de Bach j’ai trouvé un livre très bien fait : Les Fleurs de Bach de Pascale Milliers aux éditions Eyrolles.

Il présente une a une les fleurs, puis par des tableaux récapitulatifs explique quelle fleur utiliser pour tel symptôme.

%d blogueurs aiment cette page :