Santé : le zinc indispensable en prévention !

Je relaye un billet d’information de Jean Marc Dupuis : Oui le zinc est une excellente prévention !

Covid : le zinc était bien nécessaire


Chère lectrice, cher lecteur,
Pendant des mois, les grands experts qui passaient à la télévision ont ridiculisé les “charlatans” de la santé naturelle, comme moi et tant d’autres, qui appelaient à prendre du zinc.

Sur Internet, il est même devenu interdit de faire la promotion du zinc contre le Covid : Facebook, Google ou Youtube coupent les comptes des personnes qui donnent ce conseil “non agréé” par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et les autorités sanitaires.Il faut lutter contre les “Fake news”, vous comprenez ?

Cela faisait des années que le rôle du zinc contre les virus était connu
Pourtant, cela faisait des années qu’on savait que le zinc ralentit la réplication et la reproduction de nombreux virus dans le sang.Bien entendu, la relation entre le zinc et le Sars-CoV-2 (le virus responsable du Covid-19) n’était pas connue. Pour cause, on venait à peine de découvrir le virus, il ne pouvait bien entendu pas y avoir d’études publiées à son sujet !Il était pourtant plus que raisonnable de conseiller à la population de prendre d’urgence une supplémentation en zinc. Cela ne coûte quasiment rien, il n’y aucun effet secondaire néfaste si l’on reste sous 15 mg par jour. Au contraire, il n’y a que des bienfaits complémentaires à en attendre, car de nombreuses personnes manquent de zinc.
Le zinc a de nombreuses vertus complémentaires !
Le zinc augmente la production de lymphocytes T et permet leur activation, ce qui permet de lutter contre les maladies infectieuses.
Il permet de fabriquer des prostaglandines anti-inflammatoires à partir des acides gras oméga-3 et 6.Le zinc permet aussi de préserver l’odorat et le goût, ce qui est particulièrement intéressant dans le cas du Covid (pour cette raison, on donne du zinc aux personnes en chimio ou radiothérapie, qui souvent perdent le goût et l’odorat).
Enfin, et c’est toujours très appréciable, le zinc donne une belle peau et de beaux cheveux. Il est efficace pour lutter contre l’acné, le psoriasis et l’eczéma. Il rend les cheveux plus robustes et leur donne de l’éclat.

Mais peu importe. Dans un mouvement unanime, les Autorités sanitaires sont restées dangereusement silencieuses sur ce sujet, et les rares experts ayant publiquement appelé la population à prendre du zinc ont été traités par des ricanements et du mépris, quand ils n’ont pas été tout simplement déprogrammés des émissions de télévision.Des médecins espagnols étudient le zinc chez les patients Covid et… devinez quoi !Des médecins de Barcelone (Espagne, Hospital Del Mar) ont toutefois réalisé une analyse rétrospective sur 611 patients Covid hospitalisés entre mars et avril 2020 [1].Parmi eux, ceux qui sont morts avaient en moyenne 43 microgrammes de zinc par décilitre de sang (43 mcg/dl), tandis que ceux qui ont survécu, la moyenne était de 63 mcg/dl, soit près de 50 % de plus.Plus les patients avaient de zinc, moins leur niveau d’inflammation (mesuré par le taux d’interleukines 6) était élevé, indiquant une gravité moindre de la maladie.

L’étude a constaté un risque 2,3 fois plus élevé de mourir chez les personnes ayant moins de 50 mcg de zinc par dl de sang :“Un taux de zinc faible lors de l’admission à l’hôpital est corrélé avec une inflammation plus forte durant la maladie, et un pronostic moins favorable. Le taux plasmatique de zinc à l’admission est associé au taux de mortalité due au Covid-19 dans notre étude.”Cette étude a été présentée lors de la Conférence ESCMID sur la maladie à coronavirus (ESCMID Conference on Coronavirus Disease).Comme pour la complémentation en vitamine D, les Autorités de Santé et les grands médias restent pour l’instant silencieux, tout l’espace étant apparemment occupé par les vaccins.Vitamine D et zinc sont pourtant plus faciles à trouver, moins chers, moins compliqués. Ce sont des substances naturelles bien connues de tous les thérapeutes qui se respectent. Ils ont, de plus, de nombreux effets bénéfiques sur la santé, en plus de leur effet favorable contre le Covid-19. Qu’est-ce qui bloque, alors ?Mystère.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis
Voilà, le zinc un précieux oligo élément peu onéreux et si utile à notre corps !

Nota : une forme est remboursée le rubozinc ™, sur prescription médicale.

Santé : Grippe, virus, refroidissement.. les bons réflexes naturels.

La clé de votre santé est dans vos mains, donc évidemment celle de votre immunité naturelle.

Vous pouvez la booster :

– en mangeant sain et équilibré,

avoir un exercice physique régulier

rire, chanter, danser…

méditer, prendre le temps de respirer.

Il est important aussi de rester Zen ! évitez les informations anxiogènes distillées par les médias, Télévision et journaux ou autres, faites confiance à votre corps, votre système immunitaire est présent dès votre naissance !

Les Boost

A titre préventif pendant la période où nous sommes tous plus fragile prenez de la vitamine D, du Zinc, de la vitamine C, du magnésium. Prenez en régulièrement le résultat en dépend.

Les premiers secours si coup de froid

1 – Les plantes

Le thym en infusion

La mélisse, l’eucalyptus radiata pour les voies respiratoires hautes et le globulus pour les poumons.

L’artemisia annua

L’huile de nigelle entretient également les défenses immunitaires, selon les pays arabe : « elle guérirait de tout sauf de la mort »

L’extrait de pépins de pamplemousse

2 – Les Huiles essentielles :

Le ravintsara, la cannelle, le niaouli, le saro, l’eucalyptus, l’origan

J’ai développé les huiles essentielles dans cet article :

Mon article anti refroidissement

Autres remèdes élaborés

Le vinaigre des 4 voleurs

L’approche médicamenteuse si le reste a échoué :

 Si vous êtes une personne a risque, consulter votre médecin et essayez d obtenir de l artemisia ou de l’ivermectine, de l’azithromycine (antibiotique) ou de l’hydroxychloroquine (equivalente à l’ivermectine)….les médecins peuvent a nouveau prescrire !

Alors bonne santé à tous ! nous en sommes les premiers acteurs et notre corps a des capacités extraordinaires !

Marie

Cet article ne remplace pas une consultation médicale ! mais il peut vous aider à ne pas arriver là !

Santé : bienfaits du « champ de fleur » ou comment l’accupression vous fait du bien !

Bonjour,

Il est de mes trajets, mon tapisd’accupression type « champ de fleur ».

Ce tapis je le mets sous mon dos le soir dans le lit, pendant ma lecture, avant de dormir.

Il agit par stimulation des points d’accupression du dos, on ressent très vite après les picotements du début une chaleur qui envahit le dos puis se communique à tout le corps.

Le sommeil est apaisé, les douleurs effacées, je reste une demi heure à une heure, si je médite en position allongée, je l’utilise pendant la méditation.

Il calme les tensions du dos, du cou, il prépare au sommeil :

  • Secrétion d’endorphine
  • antalgique naturel
  • Effet immédiat
  • Anti inflammatoire
  • Apaise les nerfs
  • détend les muscles
  • favorise la circulation sanguine.

Vous trouverez différents produits sur Internet, je ne fais aucune pub.

La marque : le  » champ de fleur » est une marque déposée de ce tapis, c’est dans le haut de gamme, elle est fabriquée en Europe.

Voici le lien vers leur site vous aurez plus d’informations sur ce produit :

https://www.champdefleurs.fr/comment-ca-marche

Le plus de se tapis :

Il peut aussi s’utiliser sous les pieds, eh oui tout simplement, il vous fait une réflexo plantaire !

Comme il stimule la circulation lymphatique il peut aussi agir sur la cellulite.

Donnez moi vos expériences, je les partagerai.

Santé : importance du câlin

Bonjour,

La société devient de plus en plus froide, et pourtant on découvre de nouvelles émergences, nécessités primaires qui refont surface, la câlinothérapie est née.

Free hugs, ateliers ou bars à câlins… chacun peut désormais profiter des vertus d’une étreinte avec des inconnus en toute confiance et sécurité. Le nom de cette pratique d’un nouveau genre ? La câlinothérapie. Nous vous proposons aujourd’hui d’en savoir plus sur cette prescription de tendresse.

Voici ci dessous des liens vers un article de Doctissimo, il est très bien fait :

Sommaire

La câlinothérapie en pratique

Ôter toute dimension sexuelle à la tendresse

Le respect de soi et de l’autre

Le toucher, essentiel à notre survie

Des vertus anti-stress et immunitaires

Le câlin et ses bienfaits :

La longueur moyenne d’un câlin entre deux personnes est de 3 secondes. Mais les chercheurs ont découvert quelque chose de fantastique. Quand un câlin dure 20 secondes, il y a un effet thérapeutique sur le corps et l’esprit. La raison en est qu’une étreinte sincère produit une hormone appelée « ocytocine », aussi connue sous le nom d’hormone de l’amour. 
Cette substance a de nombreux avantages dans notre santé physique et mentale, nous aide, entre autres choses, à se détendre, à se sentir en sécurité et à calmer nos peurs et notre anxiété.

Ce merveilleux tranquillisant est offert gratuitement à chaque fois que nous avons une personne dans nos bras, qui a bercé un enfant, qui chérit un chien ou un chat, que nous dansons avec notre partenaire, plus nous sommes proches de quelqu’un ou tout simplement tenir les épaules d’un ami.

Une citation célèbre de la psychothérapeute Virginia Satir dit :  » Nous avons besoin de 4 câlins par jour pour la survie. On a besoin de 8 câlins par jour pour l’entretien. Nous avons besoin de 12 câlins par jour pour la croissance. » si ces chiffres exacts ont été scientifiquement prouvés reste à voir, mais il y a beaucoup de preuves scientifiques liées à l’importance des câlins et des contacts physiques. Voici quelques raisons pour lesquelles nous devrions nous serrer dans les bras ::

1. Stimule l’ocytocine

L’ocytocine est un neurotransmetteur qui agit sur le système limbique, le centre émotionnel du cerveau, la promotion des sentiments de satisfaction, la réduction de l’anxiété et du stress, et même la monogamie des mammifères. C’est l’hormone qui est responsable de nous tous ici aujourd’hui. Vous voyez que ce petit bijou est libéré pendant l’accouchement, faisant oublier à nos mères toutes les douleurs atroces qu’ils ont endurées nous expulser de leurs corps et leur donner envie d’aimer encore et de passer du temps avec nous. De nouvelles recherches de l’université de Californie donnent à penser qu’elle a un effet aussi civilisatrice sur les hommes humains, ce qui les rend plus affectueux et plus efficaces pour former des relations et des liens sociaux. Et il a considérablement augmenté la libido et les performances sexuelles des sujets d’essai. Quand on embrasse quelqu’un, l’ocytocine est libérée dans nos corps par notre glande pituitaire, abaissant à la fois nos taux cardiaques et nos niveaux de cortisol. Le cortisol est l’hormone responsable du stress, de la pression artérielle élevée et de la maladie cardiaque.

2. Cultive la patience

Les connexions sont encouragées lorsque les gens prennent le temps de s’apprécier et de se reconnaître mutuellement. Un câlin est l’un des moyens les plus faciles de montrer l’appréciation et la reconnaissance d’une autre personne. Le monde est un endroit occupé et animé et nous sommes constamment en train de se précipiter vers la prochaine tâche. En ralentissant et en prenant un moment pour offrir des câlins sincères tout au long de la journée, nous nous occupons de nous-mêmes, d’autres, et nous cultivons une meilleure patience en nous

3. Prévention de la maladie

L’affection a également une réponse directe à la réduction du stress qui empêche de nombreuses maladies. L’Institut de recherche de l’école de médecine de l’université de Miami dit qu’il a réalisé plus de 100 études en contact et a trouvé des preuves d’effets significatifs, notamment une croissance plus rapide des prématurés, une diminution de la douleur, une diminution des symptômes de la maladie auto Chez les enfants atteints de diabète, et l’amélioration des systèmes immunitaires chez les personnes atteintes de cancer.

4. Stimule la glande du thymus

Les câlins renforcent le système immunitaire. La pression douce sur le sternum et la charge émotionnelle que cela crée active le chakra du plexus solaire. Cela stimule la glande du thymus, qui régule et équilibre la production de globules blancs du corps, ce qui vous maintient en bonne santé et sans maladie.

5. Communication sans dire un mot

Près de 70 % de la communication n’est pas verbale. L’interprétation de la langue du corps peut être basée sur un seul geste et les câlins sont une excellente méthode pour vous exprimer à un autre être humain ou animal. Non seulement ils peuvent sentir l’amour et la prise en charge dans votre étreinte, mais ils peuvent en fait être assez réceptifs pour le payer à d’autres sur la base de votre initiative seule.

6. Estime de soi

Les câlins stimulent l’estime de soi, en particulier chez les enfants. Le sens tactile est important chez les nourrissons. Un bébé reconnaît ses parents d’abord par le toucher. Depuis le moment où nous sommes nés, notre famille nous montre que nous sommes aimés et spéciaux. Les associations de sensations et tactiles de nos premières années sont encore incrustées dans notre système nerveux en tant qu’adultes. Les câlins que nous avons reçus de notre maman et papa tout en grandissant restent imprimés au niveau cellulaire, et les câlins nous rappellent à un niveau somatique de ça. Les câlins, par conséquent, nous relient à notre capacité à l’amour-propre.

7. Stimule la dopamine

Tout ce que tout le monde fait implique de protéger et de déclencher le flux de dopamine. Les faibles niveaux de dopamine jouent un rôle dans la maladie neurodégénératives de Parkinson, ainsi que dans les troubles de l’humeur tels que la dépression. La dopamine est responsable de nous donner ce sentiment de bonne humeur, et c’est aussi responsable de la motivation ! Les câlins stimulent les cerveaux pour libérer la dopamine, l’hormone de plaisir. Les capteurs de la dopamine sont les zones que beaucoup de drogues stimulantes comme la cocaïne et la méthamphétamine cible. La présence d’un certain type de récepteurs de la dopamine est également associée à la recherche de sensations.

8. Stimule la sérotonine

Le fait de toucher et de câliner les endorphines et la sérotonine dans les vaisseaux sanguins et les endorphines et la sérotonine libérées provoquent le plaisir et nient la douleur et la tristesse et diminuent les chances d’avoir des problèmes cardiaques, aident à combattre le poids excessif et prolongent Même les câlins des animaux de compagnie ont un effet apaisant qui réduit les niveaux de stress. S’enlacer pour un temps prolongé soulève le niveau de sérotonine, L’élévation de l’humeur et la création du bonheur.

9. Solde de la balance des opérations de maintien de la paix

Les câlins ont un équilibre entre le système nerveux et le système nerveux. La peau contient un réseau de petits centres de pression en forme d’œuf appelés globules globules qui peuvent sentir le toucher et qui sont en contact avec le cerveau à travers le nerf vague. La réponse galvanique de la peau de quelqu’un qui reçoit et donne un câlin montre un changement de la conductance de la peau. L’effet de l’humidité et de l’électricité dans la peau suggère un état plus équilibré dans le système nerveux – parasympathique.

Embrassez-vous, embrassez-vous avec votre cœur.

Wildwomansisterhood

Névralgie pudendale : récapitulation des posts avec liens

Témoignages de malades causes

Témoignages de malades (suite)

Témoignages de malades (autre post)

Un lien intéressant sur la Névralgie Pudendale

Mon vécu :

Mon histoire (le début)

Convalescence

Mon histoire (suites)

Mon vécu après les pansements

Suites postérieures

Bonjour,

J’espère par cet article rendre les informations plus accessibles, en vous offrant des liens pour des articles souvent lus et relus, je veux vous faciliter l’accès à l’information.

Je vous demande de témoigner : me dire d’où vous venez, les soins dont vous avez bénéficié…

Pour tous les autres personnes en recherche d’informations, ces mots valent de l’or.

L’espoir de la guérison n’a pas de prix et l’espoir peut amener la guérison.

Pour ma part la douleur reste stable et gérable, je reste avec un handicap mais par rapport au passé c’est bien mieux.

Bon courage à toutes et tous, nous méritons tous de guérir!!!!

Marie

Méditation : les bienfaits, mon vécu.

Ces bienfaits vont vous étonner.

Il ne faut pas commencer à méditer avec une idée précise du but à atteindre, c’est ainsi que l’on ira loin et vers un mieux, grâce à cette pratique.

Cependant, en débutant on se fixe un objectif, celui permettra l’assiduité.

Chaque jour, j’avance dans mon chemin, je vois, mes amis voient sur moi ce que la méditation m’apporte ; chacun est différent, toute personne trouvera « ses bénéfices » en méditant, alors ouvrons nos esprits et allons y !

La méditation pour porter ses fruits doit être une pratique régulière…. même courte, 10 minutes par jour, mais régulière…..

La méditation peut être aussi très puissante, peu à peu on se prend au jeu, surtout quand les résultats se dessinent !

Ça vaut vraiment le coup d’essayer… sans attendre !!!!

1. Une créativité augmentée

Les chercheurs de l’Université de Leiden ont étudié comment la méditation de pleine conscience avec une attention particulière peut contribuer à améliorer ensuite la créativité d’une personne après sa séance de méditation. Ce qu’ils ont découvert est intéressant.

Ils ont mis en évidence que ceux qui pratiquent la méditation de pleine conscience performent beaucoup mieux sur une tâche spécifique où ils sont invités à donner des idées nouvelles.

La méditation est connue pour augmenter et encourager le type de pensée appelée pensée divergente, ce qui vous permet de venir avec un plus grand nombre de solutions à un problème donné, constituant ainsi une autre composante de la créativité.

2. Des niveaux d’anxiété plus faibles

Il a été également montré que la méditation réduit les niveaux d’anxiété chez les personnes qui la pratiquent régulièrement. Quand nous méditons, nous commençons à desserrer les connexions de certaines voies nerveuses.

Une partie de notre cerveau appelée le cortex préfrontal médian traite les informations que nous relions à notre expérience et à nous-mêmes.

En règle générale, les voies neuronales de la peur et des sensations corporelles vers cette partie du cerveau sont fortes. Par conséquent, lorsque vous êtes dans une situation effrayante, cela va déclencher une réaction très forte dans cette partie de votre cerveau, ce qui vous fait vous sentir anxieux et instable.

Lorsque vous méditez, vous affaiblissez cette connexion, ce qui vous permet de réagir différemment aux mêmes situations.

Un autre avantage de la méditation est qu’en affaiblissant cette connexion, vous allez maintenant donner de la force au Centre d’Évaluation de votre cerveau, qui est connu pour son raisonnement. Par conséquent, vous serez plus en mesure de répondre calmement à des situations potentiellement éprouvantes.

la méditation

3. Une mémoire améliorée

Ceux qui pratiquent la méditation sont plus en mesure de filtrer les distractions et d’augmenter leur productivité.

Cette capacité à ignorer les distractions de fond permet de mémoriser rapidement et d’utiliser des faits nouveaux.

4. De meilleures relations

Un autre avantage de la méditation est de doper également votre humeur et vous donner un meilleur sens de la connexion aux autres personnes. Cela aide à vous rendre plus compatissant et empathique avec les autres.

Que vous cherchiez à améliorer votre relation avec ceux qui comptent pour vous ou à vous connecter plus efficacement avec vos employés et vos clients, la méditation peut être une bonne réponse.

5. Une aide pour la santé

De nombreuses études ont montré que, tout en méditant vous pouvez être en mesure de diminuer votre tension artérielle si vous souffrez d’hypertension.

De plus, ceux qui ont des maladies respiratoires comme la grippe ont été en mesure de récupérer plus rapidement que ceux qui ne méditent pas. Les femmes qui souffrent de la ménopause peuvent également trouver du soulagement dans la méditation.

la méditation

6. Un meilleur sommeil

Un des avantages de la méditation est sa capacité à aider à avoir une meilleure quantité et qualité de sommeil.

Tout en établissant une bonne routine de l’heure du coucher et avec l’aide d’un air plus pur, si vous ajoutez une méditation de pleine conscience cela peut vous aider à avoir une meilleure qualité du sommeil et lutter contre les symptômes associés à l’insomnie tels que la fatigue et la dépression.

7. Une Libido Dopée

En plus de mieux dormir, vous pourriez être en mesure d’augmenter la qualité et l’intensité de votre vie intime.

L’une des plus grandes raisons d’absence de relation sexuelle dans un couple est la fatigue. La réponse de notre corps au stress se fait habituellement par la lutte ou la fuite.

Lorsque cela se produit, nous libérons du cortisol, l’hormone du stress, ainsi que de l’adrénaline pour nous aider à combattre le stress. Ceci augmente notre tension artérielle et déprime notre système immunitaire et notre libido se retrouve prise au piège face à un tir croisé.

Découvrez cette  infographie sur les bienfaits associés à la meditation

 les bienfaits de la méditation sur le corps humain
Les bienfaits de la méditation sur le corps humain

Une pensée finale

Vous pouvez être un peu débordés et pensez qu’il n’y a aucun moyen possible pour vous d’inclure la méditation dans votre vie déjà largement occupée. Cependant, il y a de bonnes nouvelles : vous le pouvez !

Commencez avec seulement cinq minutes chaque jour. Vous pouvez vous mettre en état de pleine conscience avant le petit déjeuner ou avant de vous préparer pour le travail par exemple.

Lorsque vous serez plus à l’aise avec la méditation, vous pouvez alors commencer à augmenter la durée de vos séances au fil du temps.

Source : le Huffington Post.

Méditation : idées reçues

Méditation : idées reçues

En pratiquant, on découvre ses bienfaits, mais certaines personnes non intéressées ou réfractaires, voire apeurées, ont développé des idées fausses autour de cette pratique, en voici quelques unes des plus fréquentes :

 

1 – Méditer c’est réfléchir

NON, méditer c’est laisser venir les pensées sans les analyser. Ce n’est surtout pas philosopher sur des grands sujets existentiels, ni se livrer à l’introspection ou encore refaire le monde !

 

2 – Méditer c’est se replier sur soi

NON,   c’est tout au contraire se connecter davantage avec le monde extérieur et mieux le ressentir. Méditer aide à être bien avec soi même pour l’êtinstre aussi avec les autres.

3 – Méditer c’est faire le vide dans sa tète pour ne plus penser à rien.

NON, méditer c’est accueillir et accepter l’instant présent. Il ne s’agit pas de repousser les pensées, mais au contraire de les recevoir comme elles viennent et de les observer.

4 – Méditer est réservé aux mystiques et aux religieux :

NON, méditer est ouvert à tous et peut être une pratique laïque. Il n’est pas nécessaire d’être moine bouddhiste ou d’adopter une nouvelle religion pour méditer.

5- Méditer c’est se relaxer :

Non, méditer n’est pas lâcher les tensions, mais les observer avec attention. IL s’agit d’avantage d’un lâcher prise sur les sources de conflits internes.

6 – Méditer c’est compliqué :

NON, méditer est très simple. Il faut juste se poser et entrer dans l’instant présent, s’asseoir et ne plus bouger. La seule difficulté réside dans le fait qu’il faut pratiquer régulièrement pour ressentir peu à peu les bienfaits.

 

7- Méditer c’est prendre une posture inconfortable

Non, la méditation peu se faire assis sur une chaise ou un coussin, une position digne. Juste confortable, pas besoin de choses venant d’ailleurs comme l’encens… une musique exotique, un gong

On peut méditer sur sa chaise de bureau à un moment choisi,  mais aussi dans le train, le bus…

 

8 – On médite dans le silence complet

NON, le calme facilite la pratique. Mais les bruits sont l’environnement et l’instant présent, ils sont la réalité et peuvent même servir de support à la méditation.

 

 

 

 

 

Santé, alimentation : sucre et sel les poisons cachés.

Bonjour,

Nous le savons tous notre alimentation est la source de nos énergies, notre corps y puise nutriments….. tout ce dont il a besoin pour fonctionner de façon optimale.

Donc notre alimentation doit respecter les besoins de celui ci.

Or voici un article que je vous rapporte qui résume comment l’alimentation peut devenir un poison dangereux pour notre corps : Poursuivre la lecture de « Santé, alimentation : sucre et sel les poisons cachés. »

Névralgie pudendales : contre les douleurs, soulagement par des techniques alternatives.

Bonjour, je vais droit au but, comme les médecins sont souvent perdus je désire recenser les techniques alternatives efficaces.

1 – Cerner ce qui NOUS fait du bien….

(déterminer le point logique de l’origine de la NP, souvent celui-ci reste un mystère pour les médecins)

2 – Pour trouver ce qui nous améliore TESTER des techniques douces, en voici une liste, mais à vous de la compléter, c’est la mienne, je n’ai pas tout testé :

  • LA MARCHE, elle fait bouger le bassin.
  • LA MARCHE nordique, elle fait l’effet de la marche classique mais en mieux, le bassin supporte 40 % en moins du poids du corps et le dos travaille droit, les batons améliorent la posture.
  • Le YOGA, soulage bien des douleurs et apaise, il faut trouver un bon professeur à l’écoute. Le web regorge de mieux être et même de guérison venant du yoga.
  • Le Taï Chi, en trouvant aussi un professeur à l’écoute.
  • La méditation, elle permet de mieux connaître son corps, elle apporte détente par apaisement mental, elle baisse les douleurs, elle augmente aussi la force morale.
  • Le TENS
  • L’osteopathie
  • La micro-kinésithérapie

A chacun de choisir la bonne technique pour LUI.

Une voie est aussi de se valoriser par ailleurs, pour laisser la douleur tapie dans son coin, de nombreuses voies s’ouvrent ! Pourquoi pas la création artistique, graphique, écrire, peindre, jouer de la musique, explorer des voies de soins complémentaires : Shiatsu et Reiki. Je tente la voie Reiki, qui sait en apprenant à soigner les autres j’arriverai aussi à me soulager moi même

J’attends vos expériences, ce qui vous a apporte un mieux être

 

Portez vous tous au mieux.

Marie

dicton douleur2