Un prêtre irlandais filmé en train de sniffer de la cocaïne

J’ai totalement halluciné en lisant ce fait divers !!!!!

L’affaire a fait les gros titres de l’édition dominicale du tabloïd The Sun. Sur une vidéo diffusée sur le net la semaine dernière, un prêtre irlandais est filmé en train de sniffer de la cocaïne avec un billet de dix livres au cours d’une fête. Cette soirée se serait déroulée le 25 juillet dernier, au propre domicile du père Stephen Crossan.

Pire encore, on s’aperçoit, en regardant au second plan de la vidéo, tout un attirail d’objets nazis : des drapeaux, un chapeau, un aigle et une croix gammée posés sur un socle sur la cheminée.

Vidéo :

Vidéo sur you tube

« Rien de choquant »

Pour l’homme d’Eglise, difficile de contester les faits. Pour ce qui concerne sa consommation de drogue, il a fait savoir qu’il n’avait « aucun problème » d’addiction et que « c’était juste l’histoire d’une nuit ». Quant aux souvenirs du IIIe Reich, « il n’y a rien de choquant ». « Je ne suis pas un nazi, je collectionne les trucs historiques », se défend Stephen Crossan.

L’ancien aumônier de prison a également expliqué qu’au moment où avait été tournée la vidéo, il était en congé maladie à cause d’une dépression.

L’évêque de Dromore, son supérieur hiérarchique, a déclaré qu’il était inquiet « pour la santé de Stephen Crossan, je prierai et j’apporterai mon soutien à sa famille quelle que soit la situation à laquelle il fait face ».

De fausses petites annonces sur Le Bon Coin pour dénoncer la maltraitance des enfants

L’association Enfance majuscule a lancé une campagne originale sur le site de petites annonces, en cachant des enfants derrière des meubles pour dénoncer la maltraitance des enfants. L’objectif est d’interpeller un public large sur internet.

Les internautes qui souhaitaient acheter un meuble en région parisienne ces derniers jours ont dû être quelque peu surpris. La semaine dernière, l’association Enfance majuscule a lancé une campagne originale pour lutter contre la maltraitance des enfants. Le collectif a en effet choisi de publier de fausses annonces sur le site Leboncoin.fr, dans lesquelles des enfants tentent de se cacher pour échapper à la violence, raconte France Bleu ce mercredi. L’association a agi en collaboration avec le site qui n’a pas hésité à héberger cette campagne.

enfant le bon coin 2

En choisissant les petites annonces du site, Enfance majuscule entend «interpeller les Français dans leur quotidien et rendre visible l’invisible», précise-t-elle dans un communiqué. Au total, une quinzaine de fausses petites annonces ont été publiées. Lorsque l’on clique sur une annonce pour un meuble, elle s’affiche avec un titre basique comme «Armoire double porte pour enfant», suivie d’un prix (120 euros), d’un code postal en Île-de-France et d’une description détaillée du produit: «Armoire double porte Conforama et en très bon état. Dimension: longueur 207 / Largeur 55 / Hauteur 203. À récupérer à mon domicile». Sauf qu’en y regardant de plus près, un enfant est caché sur la photo principale. Et si l’on fait défiler les images, des messages apparaissent indiquant: «Quand sa maman rentre, Lydia file se cacher. Mais ce n’est pas pour jouer».

enfant le bon coin

Enfin, la dernière photo incite les victimes ou leurs proches à composer le 119, numéro dédié à la protection des enfants en danger. L’opération est répétée sur d’autres produits comme des lits d’enfant, ou des rideaux. À chaque fois, le procédé est le même. D’abord une photo de l’objet à vendre, puis des clichés de plus en plus explicites.

«La protection de l’enfant doit être une priorité»

La présidente nationale de la Fédération des Comités Alexis Danan, dont fait partie l’association Enfance majuscule, Anne-Marie Clément, a expliqué au Figaro qu’elle a été séduite par l’idée de cette campagne: «Cette approche répondait à notre exigence de respect et de discrétion, elle permet également de toucher un public large de tous âges et tous horizons». L’objectif de l’association est ainsi d’inciter tous les citoyens à appeler le 119 s’ils entendent un enfant parler d’une agression, ou s’ils constatent un changement de comportement. «La protection de l’enfant doit être une priorité de la France. Or on s’aperçoit que la parole de l’enfant n’est pas systématiquement entendue. On la dévalorise au risque de laisser l’enfant seul face au danger», témoigne Anne-Marie Clément.

La présidente de la Fédération des Comités Alexis Danan regrette également qu’il n’y ait pas de chiffres officiels récents sur la maltraitance des enfants en France.D’après un sondage réalisé par l’association l’Enfant bleu, plus d’un Français sur dix déclare avoir été victime de maltraitance de la part d’un adulte au cours de son enfance.

lien vers l’annonce du bon coin :

Annonce du bon coin, lutte contre maltraitance des enfants

Santé : Voici la liste des 185 cosmétiques contenant des substances « préoccupantes »

Gels douches, dentifrices, shampoings, lingettes pour bébés… L’UFC-Que Choisir publie la liste des produits contenant des substances indésirables.

 

Crèmes hydratantes, shampoings, dentifrices, déodorants, eaux de toilette, lingettes… C’est une liste à donner le vertige. L’UFC-Que Choisir a dévoilé lundi 22 février 185 produits cosmétiques courants contenant des substances « préoccupantes » (allergènes, composés toxiques, perturbateurs endocriniens), appelant à ne plus les acheter.

  • Allergènes : 62 produits en contiennent, dont 55 de la methylisothiazolinone (MIT), un conservateur allergisant « d’autant plus irritant qu’il est très majoritairement ajouté à des produits non rincés qui resteront en contact prolongé avec la peau ».
  • Perturbateurs endocriniens : « Pas moins de 101 produits en recèlent, dont 44 sous la forme d’ethylhexyl-methoxycinnamate, un filtre UV perturbant le fonctionnement oestrogénique et thyroïdien. » « Pourquoi donc mettre des filtres UV totalement inutiles dans des eaux de toilettes, des démaquillants ou des produits capillaires ? », s’interroge l’UFC.

Même les grandes marques sont épinglées, relève l’UFC-Que Choisir. « Ainsi parmi les 26 produits contenant les tristement célèbres parabènes à longue chaîne, on trouve 3 produits de la marque ‘Roc’, 2 produits de chez ‘L’Oréal’, 2 produits ‘Carrefour’, 2 de chez ‘Leclerc’, ainsi que chez 17 autres marques courantes. »

Huit lingettes pour bébés des marques « Mixa », « Nivea », « Pampers », […] contiennent du phenoxyethanol « un conservateur toxique pour le foie et le sang ! »

Et les mentions marketing faussement rassurantes ne garantissent rien. La mention « hypoallergénique » figure ainsi sur le lait de toilette « Mots d’enfants » de Leclerc, la « Crème pour le change » de Corine de Farme ou encore sur les nettoyants féminins « Physélia Intimate », alors que l’association dit avoir « relevé la présence dans ces produits de MIT », auquel des dermatologues ont décerné en 2013 la palme de « l’allergène de l’année ».

Pour s’y retrouver, l’association de consommateurs met à disposition la liste des molécules les plus nocives (triclosan, phénoxyéthanol, propylparabène, etc.) et des 26 allergènes présents dans les parfums et conservateurs, à glisser dans son portefeuille en allant faire les courses.

Carte repères des molécules toxiques à éviter dans les produits cosmétiques

Et pour la liste des 185 produits concernés, c’est par ici, et à retrouver au complet sur le site de l’UFC-Que choisir :

 

J’ai lu la liste, je suis perplexe, on vend au consommateur n’importe quoi, les industriels sont de grands malades, on devrait les pénaliser, ils sont un fléau pour notre santé.

Marie

Mais où est passé le bon pain d’antan ???

Je reviens du Finistère, j’y prenais chaque jour mon pain dans une boulangerie à l’ancienne, pain cuit au feu de bois.

Pas trop salé mais si goûtu, des boules de froment farinées, au bon goût de la farine de froment. La grosse boule, je la conservais jusqu’à 3 jours, la croûte croustillante mais pas dure, la mie moelleuse mais cuite à point ! Ah les belles tartines que je garnissais de compote ou de miel, miam…..

Une boulangerie ou les baguettes, « poussaient » face au four pendant une journée, pas de pain cuit à toute heure, mais un pain délicieux qui ne ressemble pas à du chewing gum le lendemain.

Ce pain, si bon, de si bonne facture, il était à un prix juste ! eh oui que du positif.

Là dans la région Bordelaise je cherche une boulangerie du même tonneau, je ne trouve pour le moment que des boulangeries de chaines, la mie machin truc, le 49…  Oui elles cuisent du pain toute la journée, mais où est passé le goût ?

Oui il y a du choix, mais à quel prix, le pain devient un produit de luxe, à quoi bon avoir du pain cuit toute la journée alors que le bon pain doit se conserver ? A quoi bon offrir un choix délirant si le pékin payé au smic ne peut l’acheter et doit aller prendre du pain décongelé au supermarché du coin.

Ma grand mère m’a appris que le pain frais est indigeste, je confirme… le bon pain se consomme le lendemain, la croûte bien nommée a protégé la mie, c’est un délice, un gâteau, une gourmandise.

Alors vive le pain à l’ancienne !

Nature : Antarctique : un iceberg cause la mort de quelques 150.000 manchots Adélie

Danger pour la nature en terre Adélie l’équilibre est menacé… inquiétant, récit :

D’après une étude scientifique, l’échouement d’un iceberg en Antarctique a eu pour notable conséquence de tuer environ 150.000 manchots Adélie.

Des chercheurs australiens et néo-zélandais ont expliqué en début de mois dans le journalAntarctic Science qu’en décembre 2010, un iceberg s’étant échoué dans la baie du Commonwealth (est de l’Antarctique), a eu comme désastreux effet de conduire quelque 150.000 manchots Adélie à la mort.

L’iceberg, répondant au nom de B09B et mesurant 100km², s’était ainsi déposé non loin de la colonie de ces manchots, lesquels vivaient sur le cap Denison comme le rapporte Le Point. Toujours selon ces chercheurs, la population de ces manchots Adélie sur ce cap rocheuse serait passée de quelque 160.000 oiseaux marins en février 2011 à environ 10.000 en décembre 2013.

Manchots Adélie : une reproduction contrariée par l’échouement d’un iceberg en décembre 2010

Concrètement, le fait que l’iceberg se soit échoué près de leur lieu d’habitat et qu’une banquise côtière se soit formée en conséquence a conduit ces manchots a faire 60 kilomètres supplémentaires pour aller chercher leur nourriture. Un rallongement de leur trajet alimentaire qui n’a pas manqué d’altérer leur processus de reproduction.

La population du cap Denison pourrait disparaître d’ici 20 ans

Et à moins que la nature ne s’en mêle, cette situation est amenée, à plus ou moins long terme, à aboutir à l’extinction de cette race de manchots :  « La population du cap Denison pourrait être éradiquée dans les 20 années qui viennent, à moins que B09B ne bouge, ou que la banquise côtière, désormais pérenne, ne se disloque ». On nous précise par ailleurs que si la banquise de mer dérive, ce n’est pas le cas de son équivalent côtière, laquelle est capable de grandement se renforcer. Chris Turney, chercheur de l’université de Nouvelle-Galles-du-Sud (UNSW) et leader de l’expédition conduite en 2013, relate que lors de ce recensement, des« centaines d’œufs abandonnés » avaient été observés sur la colonie : « Le sol était jonché des carcasses desséchées par le froid des poussins de la saison précédente. Il y règne désormais un silence inquiétant ».

Coup de Gueule de Michel Cymes face à l’irresponsabilité de Sarkozy sur le paquet de tabac neutre

Nicolas Sarkozy a remis en cause l’instauration du paquet de cigarettes neutre, l’une des mesures de la loi de santé, adoptée le 17 décembre dernier, qui prévoit d’uniformiser tous les paquets de cigarettes à partir du mois de mai. Des propos qui ont fait réagir Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes dans « Le magazine de la santé » du 4 février 2016 : ils adressent un carton rouge à l’ancien président de la République.

Allodocteurs.fr contient tout ce qu’il faut savoir concernant votre santé : anatomie, fatigue, stress, sexualité, contraception, cancer, VIH, dépression, douleur, …

Michel Cymes
Marina Carrère d’Encausse
Benoît Thévenet
France 5

Le clip :

Michel Cymes et son pastiche pour un clip de campagne

« Mademoiselle », c’est fini et depuis un moment et pourtant…

Je suis en plein divorce, et paf rebaptisée Mademoiselle, ok ça donne un coup de jeune mais ça fait en même temps vieux jeu…. en France ce mot est rayé des dictionnaires !

Depuis 2012 c’est entériné. Le «  nom de jeune fille » et le « nom d’épouse » ont  disparu des formulaires administratifs. Désormais, c’est « madame » pour tout le monde et vous n’avez plus à dévoiler votre situation maritale au détour d’une procédure à la mairie.

La circulaire des services du premier ministre (celle qui stipule ce changement) a été mise en ligne le 21 févier 2012 !, ce qui fait 4 ans. Ce qui veut dire que Matignon appelle désormais tous les préfets de France à donner instruction aux administrations. Plus de « mademoiselle », « nom de jeune fille » ou encore « nom patronymique » dans vos paperasses administratives. Désormais, le tout sera remplacé par « nom de famille » et « nom d’usage » (ce dernier remplace « nom d’époux » et « nom d’épouse », qui ne permettait pas assez bien de rendre compte de la situation des personnes veuves ou divorcées ayant gardé le nom de leur conjoint).

 

Et pourtant combien de formulaires sont encore à la traîne ????

Je veux des dénonciations (lol)

1er Janvier 1970 : la date qui tue les iPhone et iPad

Décidément Apple fait parler de lui …

Après l’erreur 53, voici venir « la date qui tue les appareils à la pomme » ! Bien qu’il y ait fort peu de chances que vous régliez le calendrier de votre iPhone sur le 1er janvier 1970 de façon volontaire, sachez cependant que cette date peut être fatale à votre smartphone Apple. Dans une vidéo postée sur YouTube –puis largement commentée sur Reddit– un certain Zach Straley montre comment le téléphone réagit dès qu’on lui entre cette date dans son calendrier interne.

Même en le redémarrant plusieurs fois ou en tentant de faire une restauration depuis iTunes (y compris en utilisant le mode DFU) l’appareil ne veut plus rien savoir. Écran noir. Ou plutôt gris, avec logo à la pomme. Pour remédier au problème, l’auteur de la vidéo n’a trouvé qu’une solution : il s’est rendu dans un Apple Store et s’est fait remplacer son terminal. Mais les vendeurs et techniciens du magasin.ne lui ont fourni aucune explication.

Uniquement sur les appareils récents !

Pas la peine d’essayer de bricker votre vieil iPhone 3GS ou de faire la manipulation sur votre terminal avec un écran cassé en espérant vous le faire échanger contre un neuf en magasin, le bug ne touche « que » les appareils ayant un processeur A7 ou supérieur, c’est-à-dire tous les smartphones créés depuis l’iPhone 5s et les tablettes ayant vu le jour depuis l’iPad Air et Mini Retina.

Apple iPhone 6
© DR

Un problème anodin ? Pas vraiment : des pirates pourraient parfaitement exploiter cette faille et lancer des requêtes sur votre appareil visant à provoquer un changement de date et ainsi le faire planter. Des connaissances mal intentionnées pourraient aussi s’en prendre à votre Précieux et le transformer en presse-papier sous couvert de jouer à un jeu dessus, par exemple. Il est donc urgent qu’Apple corrige ce problème.

Temps Unix ou nombres entiers courts non signés : les coupables désignés

Sur Reddit, les discussions vont bon train quant à la cause de ce bug. Une des théories impliquerait une bête… division par 0. Sur le smartphone -et plus globalement sur les appareils électroniques- le temps est en effet calculé à partir du Temps Unix. Ce dernier décompte le temps uniquement en secondes… depuis le premier janvier 1970, équivalent du 0. Si iOS calcule la date par le biais d’une division pour traduire cet amoncellement de secondes sous la forme date, heures, minutes, secondes. régler le calendrier interne d’un appareil à cette date forcerait le convertisseur de l’appareil à diviser une donnée en seconde par 0. Ce qui, on le sait, est impossible et provoquerait un souci pour le kernel.

Comment s’en sortir ?

Bien entendu, la première des solutions pour éviter le souci est de ne s’essayer à l’expérience. Vraiment.

Mais si vous êtes victimes de ce bug, sachez que seule une extraction de la batterie de l’appareil peut lui permettre de redémarrer correctement immédiatement. Une procédure pas facile à réaliser mais, en procédant ainsi, la mémoire PRAM (Parameter Random Access Memory) qui stocke la date et l’heure se vide car plus alimentée. Par la même occasion, le SMC (System Management Controller) est aussi purgé ce qui remet le terminal dans une configuration vierge. Le smartphone devrait ensuite redémarrer normalement. D’autres internautes expliquent qu’il leur a suffit d’attendre plusieurs heures ou de vider complètement leur batterie pour voir redémarrer leur smartphone. Du bricolage en attendant, au plus vite, un correctif d’Apple.

lien vers l’article et la vidéo :

test de la date fatidique !!!!

 

Le bricolage fiscal d’Ikea dans le collimateur de l’Europe

Nous si nous payons pas notre dîme à l’état on ne nous rate pas alors que ceux qui gagnent gros gonflent leurs bénéfices sur notre dos !!!!!

Le géant suédois du meuble a eu recours à des circuits financiers complexes entre plusieurs pays de l’Union européenne sur la période 2009-2014, selon un rapport d’élus du Parlement européen. Ce qui lui aurait permis d’échapper à 1 milliard d’euros d’impôts.

Après Google, Amazon et Facebook, Ikea se retrouve à son tour dans le collimateur des députés européens. En cause: son talent en matière de bricolage fiscal. Concrètement, le géant suédois du meuble est accusé d’avoir échappé à environ un milliard d’euros d’impôts sur la période 2009-2014 en recourant à des circuits financiers complexes entre plusieurs pays de l’Union, conclut un rapport publié vendredi soir par les élus écologistes du Parlement européen.

Le groupe a notamment fait verser par ses magasins une redevance sur leur chiffre d’affaires à une entreprise dont le siège est aux Pays-Bas, puis les sommes versées auraient transité par leLuxembourg et le Liechtenstein, explique le rapport du groupe des Verts à l’assemblée de Strasbourg. Il ajoute qu’Ikea a aussi bénéficié de montages fiscaux avantageux au Luxembourg et en Belgique.

Les conclusions du rapport ont été transmises à la Commission européenne, à qui les députés verts demandent d’enquêter sur d’éventuelles infractions aux règles fiscales communautaires. Bruxelles «a pris bonne note de ce rapport et va l’étudier en détail», a déclaré samedi Vanessa Mock, porte-parole de la Commission européenne, chargée des services financiers et de la fiscalité.

Interrogé par l’AFP, Ikea a affirmé «payer ses impôts conformément aux législations nationales et internationales», dans un courrier électronique. «Nous tenons à continuer à développer nos activités en Europe et nous nous réjouissons d’échanger sur une harmonisation du système fiscal international», a-t-il ajouté. «Au cours de l’exercice financier 2015, Ikea Group a payé des impôts pour un montant total de plus de 1,5 milliard d’euros, et sur les cinq dernières années (entre 2011 et 2015), le total s’élève à environ 7,5 milliards d’euros», a-t-il détaillé.

LuxLeaks a laissé des traces

Depuis l’éclatement du scandale LuxLeaks en novembre 2014, qui avait profondément terni l’entrée en fonction du Luxembourgeois Jean-Claude Juncker en tant que nouveau président de la Commission, Bruxelles a accentué sa lutte contre l’opacité fiscale. LuxLeaks avait mis en lumière un système d’évasion fiscale à grande échelle des multinationales et particulièrement le rôle joué par certains Etats, comme le Luxembourg, à une époque où Jean-Claude Juncker était à la fois premier ministre et ministre des Finances. En octobre 2015, la Commission a fait adopter par les 28 Etats membres le principe de l’échange automatique d’informations sur les accords fiscaux passés entre États et multinationales.

%d blogueurs aiment cette page :