Méditation…. oui j’avance

Petit bilan ce jeudi 24 septembre, je suis contente je n’ai pas lâché.

Jour après jour je médite, le soir pour le moment, ça apaise l’esprit, c’est une excellente préparation au sommeil.

Je ne peux pas dire que toutes les leçons sont aussi enthousiasmantes, mais l’important est d’avancer pas à pas. Je continue ce chemin avec l’application petit bambou, ce qui est facile est que je l’ai tout le temps à disposition,  ou sur mon pc ou sur mon téléphone.

Ce programme offre une série de leçons, on débloque une leçon en effectuant la précédente. Les voix qui guident sont variées, homme ou femme.

Donc satisfaction, c’est la première fois que je suis assidue ainsi, je suis également fort motivée, ça doit aussi avoir son importance

petit bambou

Convalescence…. merci à mon chirurgien.. il a trouvé le nerf pudendal qui souffrait

Mardi matin Nantes, 7 heures et demie, le bloc opératoire..

Flash back la veille, la visite du professeur Robert, il me rappelle qu’il ouvre pour tenter de trouver la raison de mes douleurs.. aucune certitude… Mais je croise les doigts, je lui dit que je crois en lui.

Il me quitte avec le sourire.

En France nous disposons des équipes les plus perfectionnées au monde dans le traitement de cette pathologie. Elles sont à l’origine de la création des techniques chirurgicales comme la neurolyse de transposition (Trans-glutéale) et la chirurgie de décompression (trans-ischio-rectale). Des malades viennent des quatre coins du globe pour bénéficier de ces prises en charge de haute qualité.

Je vais donc le lendemain bénéficier de la première de ces deux options. J’ai les boules : Et s’il ne trouve pas ????

Je suis donc aux bons soins de la belle équipe Nantaise composée par :

-Le Professeur Robert: Neurochirurgien « opération des nerfs pudendaux »
-Dr Labat Jean-jacques: Neurologue « Diagnostic et électromyogramme »
-Dr Riant Thibault: Anesthésie « Infiltration, diagnostic et traitement de la douleur »
-Dr Rioult Bruno: Anesthésie « Infiltration, diagnostic et traitement de la douleur»

Cette équipe très expérimentée exerce depuis 1987 et a pris en charge environ 5000 patients et plus de 1400 d’entre eux ont bénéficié de l’intervention chirurgicale. Cette chirurgie est pratiquée par voie Trans-glutéale (trans-fessière) et a été élaborée par le professeur Robert lui-même.

Revenons au bloc, le professeur Arrive avec son bonnet de chirurgien, il me salue avec le sourire. Je me sens bien.

A mon cou, mince oublié mon opale.. ma pierre porte bonheur, je la confie à une infirmière.

L’anesthésiste me tend le masque : sa voix douce me répète…….. respirez doucement…. respirez doucement.. respirez doucement…………….je me sens partir ………..doucement.

Puis dodo………………..

Je me réveille comme si rien ne s’était passé, je suis bien, la pierre est dans ma main, je me sens en forme, même pas dans le potage. L’infirmière qui me surveille vient me parler. Elle sourit, je lui sourit.

Je suis remontée rapidement dans ma chambre, à 9 heures 30 je retrouve mon refuge.

Je ne saurai que le soir le résultat de l’opération : oui le nerf était coincé entre un ligament et une artère.

Oui je sais que je vais guérir.

Je suis à marcher un peu chaque jour, à me reposer aussi. Conseil du Professeur, je dois « faire la majorette » tant pis si je passe pour la fofolle de service, je lève bien haut les genoux pour permettre au nerf de bien se positionner dans la fesse.

Merci au Professeur Robert et à toute l’équipe qui m’a entourée là bas à Nantes, vous avez été super.

Mes trucs de bonne forme…. A Fany qui est la muse de cet article…j’ai souri en lisant son article c’est presque moi

Fany je viens de lire ton article sur tes petits trucs contre l’anxiété et cet article t’es dédié.

Nous ne nous sommes jamais rencontrées ni concertées, nous avons en commun bien des rituels et petits moments que nous nous offrons au fil de la journée, j’ai adopté le citron tiède depuis environ 4 ans, j’adore et c’est très bon pour le corps, le foie et l’estomac. A noter pour celles ou ceux qui trouvent trop acide le gout du citron on peut l’adoucir avec du mil.
Je fais de bonnes cures de magnésium marin,si gros coup de pompe je prends de bonnes doses pendant une semaine.
J’ai adopté le do in, pour remettre mon corps en forme je stimule certains points avec les doigts….Je pratique beaucoup de marche à pied c’est super relaxant, la natation m’aide énormément pour mes soucis de dos et de circulation du sang…

J’ai un balcon , je suis en manque de jardin, j’espère un jour le retrouver mais bon entre temps je me défoule dans des pots de terre, je bouture, et ça pousse !!! Eurfff le balcon est envahi.

Je me suis fait un passe temps : j’invente des recettes de cuisine, je conjugue mes connaissances en plantes médicinales pour faire de mes plats des aliments santé. Comme je suis intolérante au lactose, au beurre et aux graisses animales je me suis réinventé une cuisine délicieuse et bourrées de vitamine, pas triste pour un iota.

Je me suis fait un rituel du midi : une infusion délicieuse, soit du rooibos pour ses vertus ou alors des plantes, selon mon humeur ou ma forme du moment. J’ai une sorte de piano d’infusion et je regarde, capricieusement je me dis : « Laquelle veut être bue par moi ce jour » et je me mets en mode pause. Ma chatte adore ça aussi.

Le soir, après mon instant de méditation ou mon yoga, je prends un moment à déguster un biscuit, choisi lui aussi avec soin, je l’accompagne d’une boisson comme du lait ribot, un jus de pomme ou de l’eau avec un peu de miel et de citron. Je prends mes granules homéopathiques, puis dodo, là m’attend un livre qui va me dorlotter avant de poser ma tête sur l’oreiller.

Enfin tant et tant de choses, des petits rien qui font tout…. la vie quoi