Environnement : les transports en communs bientôt gratuits au Luxembourg

Voici le Luxembourg qui adopte une mesure sociale et écologique…. un exemple à suivre……

Le nouveau gouvernement de coalition luxembourgeois vient de s’engager à rendre tous les transports en commun gratuits pour tous, début 2020.

Une mesure présentée comme sociale avant tout, et non écologique.

Début 2020, tous les transports publics du Luxembourg devraient être rendus gratuits. C’est l’objectif ambitieux que s’est donné le nouveau gouvernement, toujours conduit par le premier ministre Xavier Bettel, suite aux élections législatives du 14 octobre dernier.

Selon l’accord de coalition signé le 3 décembre entre les partis libéral (DP), socialiste (LSAP) et Vert (déi gréng), « la gratuité des transports publics sera introduite sur le territoire du Grand-Duché durant le premier trimestre 2020 ». Le Luxembourg, où depuis août dernier les transports étaient déjà gratuits pour tous les moins de 20 ans et les étudiants, deviendrait ainsi le premier pays d’Europe où les transports en commun sont totalement gratuits.

Pour le moment, aucun détail de la mesure n’est connu, et des groupes de travail se mettront prochainement en place avec tous les acteurs du domaine. Mais il s’agit de tous les transports en commun sur le territoire luxembourgeois – train, tramway, bus – pour tous les usagers, non résidents compris. Depuis un an, la capitale dispose d’un tram et un funiculaire.

L’accord de coalition comprend de nombreux autres points comme le développement des parkings relais, du vélo, le lancement d’un observatoire de la mobilité, de nouveaux investissements dans le ferroviaire, ou encore des incitations à l’utilisation de véhicules électriques de fonction.

Un pays en croissance

« C’est avant tout une mesure sociale, pour ne pas laisser se creuser l’écart entre les riches et les pauvres, explique Danielle Frank, porte-parole du ministère de la mobilité et des travaux publics. Pour les petits salaires, les dépenses de transport comptent. Il était plus simple de rendre gratuit pour tout le monde ». Une mesure de pouvoir d’achat, plus qu’écologique, qui faisait partie des programmes du DP et du LSAP, entre autres, mais pas de déi gréng.

D’ailleurs, le ministre des transports, le Vert François Bausch, qui était aussi à cette fonction il y a deux ans, s’était prononcé à l’époque contre la gratuité des transports en commun, estimant qu’il n’était pas possible de réduire les recettes déjà très faibles, les tarifs des transports en commun au Luxembourg figurant selon lu parmi les plus bas d’Europe.

Elle est à corréler avec la hausse de 100 € net du salaire minimum (aujourd’hui à un peu plus de 2 000 € brut par mois) dès le 1er janvier 2019, ou la gratuité des cours de musique. « Quand le pays va mieux, les gens doivent en profiter », a estimé Xavier Bettel, le premier ministre, à l’heure où le Grand-Duché connaît une croissance du PIB de 3 %.

« Bien sûr, ce sera aussi positif pour l’environnement et le décongestionnement des routes », ajoute la porte-parole du ministère. Certains axes du Luxembourg sont en effet saturés notamment par les trajets d’une partie des 180 000 frontaliers, dont 100 000 Français. Les questions environnementales montent également, suite au succès des Verts aux législatives : la chambre des députés compte désormais neuf élus écologistes au lieu de six jusqu’à présent.

Les automobilistes moins aidés en contrepartie

Le coût de la mesure a été jugé acceptable. Les 40 millions d’euros par an que rapportent les billets et abonnements ne représentent que… 8 % du coût des transports publics. Ils seraient en partie compensés par une baisse des déductions d’impôts concernant les frais kilométriques, à titre professionnel, et donc des recettes supplémentaires pour l’État. L’accord de coalition annonce une « réforme des frais de déplacement forfaitaires », moins avantageuse pour les automobilistes, ce qui pourrait par ailleurs rendre les transports en commun plus attractifs.

La marge de progression est importante. Au Luxembourg, comme en Europe, selon Eurostat, 17 % des trajets se font en transports en commun, soit 100 millions de voyages par an. D’autres mesures complémentaires viennent d’être annoncées, comme le développement des parkings relais, du vélo.

À lire aussiDes experts pointent les limites de la gratuité des transports en Île-de-France

Pourtant, le principal syndicat de transports au Grand-duché, le FNCTTFEL-Landesverband, s’est pour le moment opposé à la généralisation de la gratuité, estimant que des emplois étaient menacés, mais aussi que les infrastructures n’étaient pas au niveau. « La seule gratuité ne peut compenser le manque d’attractivité dû au peu de trains dans les zones rurales, aux retards ou encore aux rames surpeuplées », a indiqué le syndicat dans un communiqué.

Le syndicat de cheminots Syprolux, lui, a estimé que « cela ne fera qu’entraîner une dévaluation de nos métiers », que « ce qui ne coûte rien n’est pas respecté », et s’est inquiété d’une potentielle réduction des effectifs. « Il n’y aura plus de tickets à contrôler, mais le personnel ne disparaîtra bien sûr pas à bord, pour des raisons évidentes de sécurité, souligne Danielle Frank. Et les guichets représentent une proportion dérisoire des ventes, qui se font massivement en ligne ».

Extrait de la parution : « la Croix »

Une réflexion au sujet de « Environnement : les transports en communs bientôt gratuits au Luxembourg »

  1. C’est bien sur une mesure qui va dans le bon sens pour aider les gens mais aussi pour limiter la pollution, les encombrements puisque nous cherchons des solutions. En France, certaines villes ont des bus gratuits comme chez moi à Castres ou à Châteauroux…mais c’est encore insuffisant…

    Aimé par 1 personne

Répondre à Pat Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s