névralgie pudendale point sur les suites mon vécu ( 3ème partie suite articles du même nom)

Pour fluidifier les articles vu l’abondance des commentaires, je crée ce nouvel article.

Ainsi le blog ne sera pas trop long à charger.

Merci de poster ici….

N’oubliez pas de signer la pétition svp ..

https://wordpress.com/post/blograinbowdreamer.wordpress.com/9853033

Merci aussi de poster vos témoignages sur votre vécu de la maladie

https://wordpress.com/post/blograinbowdreamer.wordpress.com/9855034

Lire ci dessous également :

 

Névralgie pudendale : témoignages de malades

 

 

Cancer de la peau, été soleil….. conseils du professeur Joyeux… à lire pour vous protéger

Protégez votre peau en l’observant bien

C’est pendant les excès de l’été que l’on peut induire un cancer de la peau qui se développera souvent des années pus tard. 

Si vous avez des grains de beauté

Vous devez les compter ou les faire compter quand ils sont dans votre dos.

Sont dangereux, ceux qui entrent dans ce schéma ABCDE.

  • A pour Asymétrie
  • B pour Bords irréguliers
  • C pour Couleur inhomogène
  • D pour Diamètre en augmentation
  • E pour Evolution, telle qu’un changement de couleur en particulier vers le noircissement.

Un examen chez le dermatologue permet d’obtenir un diagnostic précis et de réaliser si nécessaire l’analyse d’une lésion douteuse. Les sujets à risques doivent prévoir des visites régulières chez le dermatologue, ceux qui présentent de nombreux grains de beauté atypiques seront suivis par vidéo-dermatoscopie.

Les risques de Basaliome

Ils se localisent principalement sur le visage et les oreilles, plus rarement sur le tronc.

  • Petite tache ronde de quelques mm, transparente, ayant la couleur de la peau, traversée par de petits vaisseaux sanguins.
  • L‘aspect est ulcéré au centre (trou très fin visible à la loupe)
  • L’aspect cireux d’une zone de la peau, couverte de croûtes de sang, cicatrisant difficilement.
  • Des lésions eczématiformes, rougeâtres.

Les risques de cancer épidermoïde

Ce sont les lésions de la peau qui ne cicatrisent pas, soumises au soleil ou à irritation régulières.

La kératose actinique ou solaire est considérée comme un pré-cancer.

Ce sont de petites plaques de peau épaissie, superposant des couches fines sèches sur les parties du corps soumises à une exposition chronique au soleil, comme le visage, les oreilles, les bras et les mains, et le cuir chevelu chez les personnes chauves.

Le cancer in situ dit de Bowen

C’est une plaque rouge, irrégulière, recouverte de fines couches de vieilles peaux nommées squames comme des écailles de poisson.

Les localisations sont multiples dans un tiers des cas.

Le risque de transformation en cancer épidermoïde infiltrant (qui infiltre, pénètre la peau) est de 3 à 5 %. La maladie de Bowen survient le plus souvent au-delà de 60 ans. Des localisations cutanéo-muqueuses génitales sont possibles chez la femme comme chez l’homme – vulve et gland- qui ne sont naturellement pas exposées au soleil.

Les causes favorisantes sont l’irradiation solaire, l’intoxication aux composés de l’arsenic, le virus du papillome humain (HPV) qui appartient aux infections sexuellement transmissibles et dans un contexte d’immunodépression (greffés rénaux ou d’autres organes).

Pour certains, la maladie de Bowen serait le marqueur d’un cancer profond abdominal ou uro-génital. Même si c’est incertain cela mérite de réaliser chez la personne concernée un scanner ou une IRM du pelvis pour vérifier que tout va bien au niveau gynécologique et urinaire chez la femme, ou prostatique et vésical chez l’homme.

Quand vous avez des antécédents personnels de maladie de la peau ou proche de la peau

Un Lupus érythémateux, une Sclérodermie, une Fibromyalgie.. Ces pathologies traduisent simplement une baisse de vos défenses immunitaires mais il n’y a pas de relation directe entre ces maladies et les cancers de la peau.

Si vous êtes traité pour une autre localisation cancéreuse

Du poumon et des voies respiratoires, du sein, de l’utérus ou des ovaires, de la prostate, du tube digestif (foie, pancréas, colon-rectum), un Lymphome, des voies urinaires…Ce sont les localisations cancéreuses les plus fréquentes : elles traduisent une baisse de vos défenses immunitaires mais il n’y a pas de relation directe entre ces maladies et d’éventuels cancers de la peau.

Quelle est la place de la génétique ?

Quelle que soit la personne atteinte dans votre famille proche, on considère que les risques augmentent si l’un des membres est ou a été atteint. Même si on ne connaît pas de gène spécifique (peut-être le chromosome 1 en position p22), même si on suspecte des susceptibilités génétiques donc familiale, cela impose encore plus d’observation et de prévention. Pour les personnes concernées je recommande le site AIM at Melanoma.

Une exception chez les personnes atteintes de Xéroderma Pigmentosum (XP)

En latin : Xeroderma pigmentosum, composé de Xeroderma (« xéro » sec ; « dermie » la peau ) et de « pigmentosum (« pigmenté »).

  • Cette pathologie se caractérise par une sensibilité excessive de la

peau au soleil, des troubles oculaires et un risque multiplié par 1 000 de développer un cancer de la peau ou des yeux.

  • L’âge moyen de survenue des cancers de la peau est alors inférieur à 10 ans. Le Xeroderma pigmentosum (XP) touche les deux sexes. En fonction de sa forme et de l’âge auquel il se déclare, il réduit significativement l’espérance de vie du malade.
  • Une des caractéristiques de la maladie est la présence de ”lentigines” solaires semblables à des taches de rousseur importantes au niveau du visage avant l’âge de deux ans, alors que celles-ci sont rares chez les enfants.
  • La peau est sèche et épaisse avec des anomalies variées de la pigmentation.
  • Les troubles oculaires sont souvent limités à la chambre antérieure de l’œil impliquant une cataracte ou une kératite. Les paupières sont très fragiles avec perte des cils, pouvant aller jusqu’à leur destruction totale.
  • Le XP est une maladie qui se transmet de génération en génération. L’enfant n’héritera pas de cette maladie si le gène muté n’est présent qu’en un seul exemplaire, ce qui suppose que pour l’avoir il faut que les deux parents transmettent le même gène muté en un exemplaire chacun.
  • Contrairement à l’enfant, les parents eux ne sont pas concernés par la maladie puisque porteur que d’un seul exemplaire. Si les parents ont donné naissance à un enfant malade, la probabilité d’avoir un second enfant atteint de cette même maladie est donc de 25 %.
  • Cette maladie concerne 1 à 4 personnes sur 1 000 000. Ce chiffre concerne surtout l’Europe et les Etats-Unis.
  • On constate une incidence plus grande en Asie et au Moyen-Orient où l’on compte environ 1 cas pour 100 000 naissances.

 

La ”mélanose de Dubreuilh”, ou ”lentigo malin”. C’est une tache cutanée précancéreuse

Due à l’exposition au soleil, l’apparition est très progressive le plus souvent sur le visage, d’une plaque associant plusieurs couleurs : de 2 à 6 cm, plane, brune ou de coloration halée, avec des points de pigmentation plus foncée, brune ou noire irrégulièrement disposés à sa surface. Le contour est net mais irrégulier, voire déchiqueté.La plaque brune est parfois sur le dos des mains ou des jambes.

La lésion s’étend très progressivement pour atteindre plusieurs centimètres au bout d’une dizaine d’années ; elle tend à se transformer en une variété de cancer appelée mélanome malin.

C’est la forme la moins grave qui touche le sujet âgé.

La malignité est purement locale. Après une dizaine d’années, un nodule invasif peut se constituer.

Le risque de transformation de lentigos malins en mélanomes malins est de 30 à 40%. L’excision chirurgicale précoce est recommandée avant l’envahissement.L’exposition au soleil et aux radiations ultraviolettes est le facteur de risque essentiel du mélanome. Il faut donc éviter les bains de soleil, éviter l’exposition solaire aux heures où les radiations solaires sont les plus intenses de 12 heures à 16 heures, appliquer une crème solaire protectrice (indice 30 au moins) à renouveler toutes les deux heures et après chaque bain, porter des vêtements protecteurs et un chapeau.

Vous avez un grain de beauté qui se transforme ou des antécédents précis

Un prélèvement biopsique est nécessaire, obligatoire.Vous êtes une personne à peau blanche ayant vécu sous des climats très ensoleillés. Vous avez subi des coups de soleil dans l’enfance.

Il y a des cas de mélanome dans la famille.

Vous avez un grand nombre de grains de beauté (généralement plus de 40), surtout si ces grains de beauté ont un aspect inhabituel (naevus atypique). Si vous avez déjà eu un mélanome, il y a toujours le risque d’en développer un autre.

Portez vous bien, observez et protégez votre peau et remerciez la pour sa douceur.

Bel été avec le meilleur temps en profitant intelligemment du soleil sans ses excès.

Poursuivez un bel été.

Pr Henri Joyeux

Le gel d’Aloé Véra antidouleur et bénéfique pour l’estomac et les intestins

Pour mes douleurs de névralgie pudendale et pour mes brûlures d’estomac je teste depuis trois mois le gel d’Aloé Véra… je suis très contente. Douleurs moins présentes et estomac bien moins acide ! Je prends un demi verre le matin avant mon déjeuner.

J’ai choisi un jus d’aloé véra le plus naturel possible, je le prends bio et équitable, je vous cite sa composition :

Aloe Vera natif* Bio** extrait de pulpe 99,39%, épaississant : gomme xanthane, antioxygène : acide ascorbique, inuline d’orange amère Bio**SANS EAU AJOUTÉE

*pulpe extraite de la feuille fraîche**ingrédients issu de l’agriculture biologique

Je ne cite pas de marque, je peux vous la dire en privé si vous le voulez, mais chose importante, lisez bien les étiquettes….. les compositions sont très variables.

Attention si vous êtes allergiques à l’oignon, à l’ail et aux asperges,  demandez conseil à votre médecin !

Vérifiez en ligne les prix ! il y a bien des différences entre les boutiques pour une même marque !

 

Voici les dix 10 Bonnes raisons de boire du gel d’aloe vera que le Docteur Atherton nous détaille

Les multiples substances du gel d’aloe vera peuvent, en tant que première réaction dans le corps, produire une Désacidification, Dépuration, Détoxication et un Dégraissage de l’organisme :

  • les substances basiques permettent un équilibre acido-basique
  • les minéraux bioactifs et les oligo-éléments dissolvent avec de l’eau les impuretés et les éliminent de la peau, de l’intestin, et des reins.
  • grâce aux vitamines A/C/E, au zinc, aux substances végétales secondaires, aux enzymes et aux fibres alimentaires, les toxines déposées sont neutralisées et éloignées.

 

 

Il y a des preuves évidentes et cliniques que la consommation de gel d’Aloe Vera améliore la capacité d’absorption des intestins

10. Effets sur les intestins

 

L’Aloe Vera est incroyablement bénéfique pour les fonctions intestinales, et le transit intestinal est plus efficace et plus facile, Le gel élimine souvent les troubles du transit comme les douleurs causées par les coliques.

 

9. L’aloe vera facilite la digestion

 

Un bon système digestif vous garantit que les nutriments que nous retirons de notre alimentation sont absorbés par la circulation sanguine. Il y a des preuves évidentes et cliniques que la consommation de gel d’Aloe Vera améliore la capacité d’absorption des intestins, en particulier pour l’absorption des protéines.

 

8. Effets sur la flore intestinale

 

L’Aloe Vera agit comme un équilibrant naturel dans de nombreux domaines, et plus que tout dans la sphère intestinale, où il tend à réguler la proportion de bactéries et de levures qui y résident. A différentes périodes de la vie, des déséquilibres peuvent survenir pour des raisons variées, et tout comme les probiotiques, l’Aloès aide à stabiliser la situation en ce cas.

 

Le gel d’Aloe Vera fournit les nutriments essentiels pour alimenter les cellules de la peau

7. Effets sur la peau, l’aloe vera est la plante reine pour une belle peau

 

Quand elles sont produites dans l’épiderme, les cellules de la peau sont assez grandes et très vivantes, mais avec le temps, elles atteignent la surface après 21–28 jours (pour une peau normale), et elles ne sont plus que l’ombre d’elles-mêmes. Elles deviennent de fines couches de kératine qui finissent par tomber. Le gel d’Aloe Vera fournit les nutriments essentiels pour alimenter les cellules de base. La peau demeure donc en bonne santé et elle peut accomplir ses fonctions vitales bien plus efficacement.

 

6. Augmentation de l’activité des fibroblastes grâce a l’aloe vera

 

Les fibroblastes sont des cellules spécialisées qui produisent des fibres, comme le collagène et l’élastine. Ces fibres donnent la structure de la peau et bien sur, lui donnent cet air rebondi et élastique. D’un point de vue cosmétique, elles sont donc importantes, mais elles participentégalement de manière déterminante au processus de guérison des plaies. Elles créent, en effet, un filet ou un réseau sur lesquelles les nouvelles cellules avancent pour fermer la plaie. L’Aloe Vera a pour effet de les stimuler pour qu’elles se reproduisent plus vite et donc, étant plus nombreuses, elles produisent davantage de fibres. Le temps de guérison des plaies sous l’influence de l’Aloe Vera peut donc être réduit d’un tiers.

 

 

5. Activité antivirale de l’aloe vera

 

Dans la couche de mucilage de la feuille qui protège le gel, on trouve également une longue chaine de polysaccharides. Elle a la capacité de nous défendre contre les attaques des virus, des virus simples qui causent nos petits maux quotidiens aux plus complexes. Ce sucre a été extrait de l’Aloe Vera aux États-Unis et inséré dans un médicament, mais ce n’est pas la peine de l’extraire : il vous suffit de boire du gel d’Aloe Vera qui est tout aussi efficace.

 

 

4. Effets anti-inflammatoires et antidouleurs

Parmi les substances identifiées dans l’Aloe Vera, de nombreuses ont des vertus anti-inflammatoires et antidouleurs, ce qui est très utile pour les personnes souffrant de ces symptômes.

Parmi les substances identifiées dans l’Aloe Vera, de nombreuses ont des vertus anti-inflammatoires et antidouleurs, ce qui est très utile pour les personnes souffrant de ces symptômes. En particulier les sportifs ou les personnes à partir d’un certain age.

 

3. L’aloe vera une source bénéfique de minéraux

 

Parmi les minéraux que l’on trouve dans l’Aloe Vera, nous pouvons citer : calcium, sodium, potassium, fer, chrome, magnésium, manganèse, cuivre et zinc. En effet, la plante pousse dans les zones où le sol est naturellement riche en ces éléments, et ses racines les absorbent pour nous les livrer sous forme disponible.

 

2. Une source bénéfique de vitamines

 

aloe vera ses propriétés, ses bénéfices AloeVeraSante | en usage interne : anti-inflammatoire, antiseptique, hémostatique, antalgique, apaisant, immunisant, antibiotique, antiallergique
Cliquer pour agrandir

Le gel d’Aloe Vera contient de nombreuses vitamines, et même des traces de vitamine B12, que l’on trouve rarement dans des plantes. En plus de la vitamine, l’Aloès contient des vitamines du groupe B, de la vitamine C, E et de l’acide folique. Bon nombre de ces vitamines ne peuvent être stockées par le corps, et nous devons sans cesse en consommer dans notre alimentation. Et quelle meilleure manière d’absorber notre dose quotidienne de vitamines avec notre gel d’Aloe Vera tout en renforçant naturellement les défenses immunitaires de notre corps contre les méfaits de l’oxydation ?

 

Les multiples substances du gel d’aloe vera peuvent, en tant que première réaction dans le corps, produire une Désacidification, Dépuration, Détoxication et un Dégraissage de l’organisme :

  • les substances basiques permettent un équilibre acido-basique
  • les minéraux bioactifs et les oligo-éléments dissolvent avec de l’eau les impuretés et les éliminent de la peau, de l’intestin, et des reins.
  • grâce aux vitamines A/C/E, au zinc, aux substances végétales secondaires, aux enzymes et aux fibres alimentaires, les toxines déposées sont neutralisées et éloignées.

 

 

1. L’aloe vera est un tonique général pour votre santé

 

En buvant du gel d’Aloès avec tous ses ingrédients essentiels (qui bien souvent font défaut à notre nourriture aujourd’hui), dont 19 des 20 acides aminés dont le corps a besoin, et sept des huit acides gras essentiels que nous ne pouvons synthétiser, notre corps peut alors fonctionner au mieux. Cela veut dire que le corps peut fonctionner à 100 %. Et vous en retirez un incomparable sentiment de bien-être, qui tend à augmenter vos capacités de résistance et même de lutte contre les maladies.