Instagram : compte volé…. à qui profite le crime ?

Bonjour,

Mon coup de gueule du jour !!!

J’ai travaillé depuis un peu plus d’un mois sur la naissance d’un compte Instagram…. mon but promouvoir la Bretagne à travers de belles photos.

Hier alors que mon compte commençait doucement à prendre forme, je ne peux plus me logger, mon mot de passe a été changé, en plus l’adresse de récupération est devenue une autre….

Merci ! Consultez (p*******4@b****.me) pour obtenir un lien de réinitialisation de votre mot de passe.

Bref, j’ai écumé internet pour tenter de trouver une solution, résultat, j’ai perdu mon travail.

Alors vous tous qui me lisez, si vous avez un compte instagram ou autre, sécurisez les bien, je n’avais pas donné de numéro de téléphone, donnez en un….. Choisissez aussi un mot de passe compliqué, le mien devait sûrement être trop simple !

Voici mon ancien compte : marineha29……………. attention il est piraté

je vais créer un nouveau ce sera mari.hsct… enfin pour le moment je n’ai rien publié, un zeste de découragement sans doute.

Bonne journée à tous

Névralgie pudendale : témoignages de malades (suite…..)

Bonjour à tous,

 

Pour ne plus être isolés dans votre maladie, je crée ce nouveau post, l’ancien devient trop lourd et dur à lire vu le nombre de témoignage.

La parole et les mots soulagent, personne ne doit être seul dans sa douleur.

Marie

union ballon

 

Je publie ici les témoignages reçus en suite à l’article précédent :

Voici un témoignage de Mi..li  qui ressemble beaucoup au mien : Douleurs similaires, premier diagnostic une infection urinaire….. problèmes de lombaires.

Mi..li dit  le 23 février 2017

bonsoir
je souffre de cette maladie depuis 13 ans j en et 58 au début je penser a une infection urinaire anti inflammatoire tous simplement mais au bout de deux semaine elle n est pas passé,  j ai vue quatre urologue qui mon passer la petit camera dans le pénis s en rien trouver puis vin des douleur a l anus j ai penser a des hémorroïde vue plusieurs gastro-hétérologue rien trouver non plus ( avant la NP jais eu quatre opérations des lombaires et une des cervicales je pense que ça vient de la ) aujourd’hui la maladie a évoluer il me faut des suppositoire pour aller au toilette je ne peu plus plus pratiquement uriner , tous les jours j ai des fortes brûlure dans l anus le canal anal et a la vessie et le pénis je prend du rivotril 20 gouttes le soir je peu dormir un peu le matin et le plus dur les cachet pour la douleur se sont estompé douleur au ventre au lombaire et a la vessie je pense souvent au suicide ( ma famille ne comprend pas ma maladie ma femme me quitte puis quelle pense que je fait de la dépression )voila en résumer ma vie actuelle.

Suite de son témoignage le 28 février 2017

bonsoir , j espère que vous m avais lu, j ai la maladie depuis 13 ans je prend énormément de médicaments Rivotril ,l’Ameline ,top algique , Xanax ect ….. se que je regrette c est que la NP n est pas reconnue , il n y a rien qui le prouve et ca ne se voie pas tous et a l intérieur de nous , nous somme seul dans les WC pour en pleurer , se n est pas comme un cancer ou il y a des diagnostique , a qu’ose de cela personne ne me crois j ai perdu des amies ma famille , je me retrouve seul avec ma souffrance qui et terrible .

Autre témoignage d’Alb….ni, ses symptômes sont encore similaires, je le cite

Bonjour,

 

Depuis 1mois j’ai l’anus et testicule et jusqu’à le haut de la rai me brûle en permanent j’ai prit cachet pour les vert, supositoires, crèmes pour hemoroides et rien fait, je  ne guéris pas.

Je sais plus quoi faire,si quelqu un à les même symptômes que mois

Autre témoignage, de guérison, de Frida Pa..si,  je vous le livre :

Le 13 novembre 2017

Bonjour me revoilà 7 mois après mon intervention à Nantes et vraiment c’est une belle reussite .

J’etais atteinte du nerf pudendal +clunéal je n’arrivais presque plus à m’assoir ni marcher .

Aujourd’hui je revis merci à Mr le Pr Robert et son équipe .Je souhaite à toutes les personnes qui souffrent d’avoir le meme résultat que moi en sachant que je n’ai pas pu prendre un seul calmant étant donné que je ne les supportais pas ou contre indique avec mon autre traitement .Restez positif et serein dans votre esprit .

A très bientot sur cette page belle journée

 

Voici la suite de cet article, d’autres témoignages sur ce même sujet, merci de commenter et de poster vos vécus sur cet articles les deux premiers mettent beaucoup de temps à charger.

 

névralgie pudendale point sur les suites mon vécu ( 3ème partie suite articles du même nom)

Lamentable : Le clip de campagne de Marine Le Pen tourné sans autorisation en Bretagne

Je suis bretonne, la voir utilisée ainsi….. je n’ai pas de mots. Je ne mets pas la vidéo volontairement, elle me hérisse.

Le mois dernier, Marine Le Pen a présenté son clip de campagne. Une production dont une partie a été tournée sur la côte morbihannaise et ce, sans autorisation du Conservatoire du littoral.

Sur une falaise surplombant la mer, Marine Le Pen apparaît, le regard fixé sur l’horizon, sans ciller face aux embruns. Une partie au moins de cette production a été tournée en Bretagne. L’endroit est aisément reconnaissable : il s’agit de la côte sauvage de la presqu’île de Quiberon, à quelques encablures du berceau familial…

« Des procédures à respecter »

 

La patronne du Front national a donc choisi de se placer en Bretagne pour s’élancer dans sa course vers l’Élysée. C’est son choix. Mais elle aurait dû le faire savoir. En effet, le tournage ne semble avoir été précédé d’aucune autorisation, comme la réglementation du Conservatoire du littoral l’impose. « Il y a en effet des procédures à respecter. On ne peut pas tourner sur certains sites sans autorisation », assure Gwenal Hervouët, délégué adjoint pour l’établissement public dont la mission est de préserver les parcelles du littoral menacées par l’urbanisation ou dégradées. « En général, on accorde l’autorisation si le tournage n’a pas d’impact sur l’environnement et n’est pas en opposition avec la fréquentation du public… ».

La société de tournage, liée à Marine Le Pen, ne devait peut-être pas connaître l’existence du Conservatoire du littoral. « Nous avons appris qu’un tournage avait eu lieu sur la côte sauvage en le visionnant sur internet, après avoir été prévenus par des internautes. Nous avons fait le nécessaire auprès de sa production pour régulariser la situation ». Car s’il est trop tard pour demander poliment, il ne l’est pas pour régler la facture : « Une redevance doit être versée pour chaque journée de tournage (qui peut s’élever à un millier d’euros par jour). Ce n’est pas de l’argent que nous allons garder, il est reversé au gestionnaire du site ».

Le délégué FN : « Je n’étais pas au courant »

 

Selon le délégué du Conservatoire pour la Bretagne, la société de production n’aurait pas encore répondu… Une absence de communication que l’on retrouve d’ailleurs chez le délégué départemental FN dans le Morbihan, Bertrand Iragne : « Je n’étais pas au courant de ce tournage. Marine Le Pen n’a pas à me tenir informé de son passage. On parle là de la candidate à la présidence de tous les Français qui tourne un clip, pas de la présidente du Front national », explique le représentant du Front national, dans une étrange forme de logique.

Saint-Pierre-Quiberon : le maire « pas d’accord »

 

Le mystérieux tournage n’a donc fait l’objet d’aucune annonce, même pas du côté du maire de la commune de Saint-Pierre-Quiberon, Laurence Le Duvéhat : « Je n’en ai eu connaissance que récemment. Je reçois des demandes de tournage. Mais je n’ai pas reçu celle-là. Et si cela avait été le cas, je crois que je n’aurais pas accepté. Je ne suis pas d’accord avec l’idée que le territoire de Saint-Pierre-Quiberon soit associé avec l’image de ce parti ».
© Le Télégramme

 

Journée du sommeil : pour bien dormir, dormez seul (et sans chat, ni chien)

Ce 17 mars est la 17ème journée du sommeil :  une enquête réalisée par l’Institut national du sommeil et de la vigilance établit que dormir avec un enfant ou un animal a des conséquences néfastes sur notre sommeil.

Nous le savons tous, la qualité du sommeil est primordiale pour la santé or dormir avec un enfant ou un animal a des conséquences qui sont loin d’être négligeables : c’est ce qui ressort d’une enquête réalisée par l’Institut national du sommeil et de la vigilance à l’occasion de la 17° journée du sommeil qui se tient ce vendredi 17 mars. Dans un couple, le plus souvent, le sommeil à deux est la règle. Pourtant, lorsque l’autre ronfle ou se retourne intempestivement, le choix du lit séparé est la solution trouvée par 40% des personnes en couple interrogées dans le cadre de l’enquête.

Ne pas dormir avec son enfant

25 % des Français qui ont un enfant concèdent dormir occasionnellement avec lui, tandis que 7 % des parents dorment pratiquement toutes les nuits avec leur enfant. Pour différentes raisons, énonce le professeur Brigitte Fauroux, pneumo-pédiatre à l’hôpital Necker : « C’est premièrement à la demande de l’enfant : il est allé dans le lit des parents une première fois et il a trouvé cela très bien et donc… il recommence. »

Arrivent ensuite la peur ou les cauchemars. Ou l’absence du conjoint : l’enfant remplace alors le parent absent. Cela peut résulter, enfin, de raisons médicales : l’enfant, malade, passe quelques nuits dans le lit de ses parents. « Je ne pense pas que ce soit une bonne chose, prévient la pneumo-pédiatre. Tant pour préserver la bonne qualité du sommeil des enfants que celle des parents, il faut que chacun dorme dans son lit et dans sa chambre. Dormir avec les parents doit rester l’exception. »

Dormir avec son chat est une mauvaise idée

Autre compagnon indésirable la nuit, l’animal à quatre pattes. Un tiers des Français qui ont un animal le laissent accéder à leur lit. Une présence qui est néfaste pour plusieurs raisons explique le docteur Marc Blumen, spécialiste du sommeil. « Les animaux, notamment les chats, viennent dormir sur les personnes et bougent, induisant des micro-réveils et donc une mauvaise qualité du sommeil. », explique-t-il.

« Par ailleurs, prévient Marc Blumen, si les personnes sont allergiques, elles peuvent s’exposer à des crises de rhinite, d’obstruction nasale, de mauvaise qualité du sommeil, voire d’asthme. » « Malheureusement, déplore le praticien, les gens qui viennent nous voir en consultation préfèrent subir les conséquences du manque de sommeil que de dire non à leurs animaux. » L’enquête révèle d’ailleurs que 13 % des personnes jugent que dormir avec leur chien ou leur chat améliore leur sommeil.

Femme hors du commun :portrait d’hildegarde de Bingen féministe avant l’heure

 

Hildegarde est la dixième enfant d’une grande famille. Née le 16 septembre 1098 à Bermersheim vor der Höhe près d’Alzey.

Ses parents très croyants la consacrèrent au Seigneur dès son plus jeune âge, en application de la règle de l’Ancien Testament : tu donneras à l’Eternel un dixième de tout ce qui t’appartiens. C’est donc dès l’âge de 8 ans que la petite Hildegarde entra au couvent des Bénédictines de Disi Bodenberg, d’abord pour son instruction puis pour y prendre le voile dès l’âge de quatorze ans sous la tutelle de la Mère supérieure Jutta De Sponheim.

hildegarde enluminure.jpg

Ses visions

Hildegarde de BINGEN y prononça ses voeux définitifs et à la mort Jutta De Sponheim elle devint la Mère supérieure du couvent à l’âge de 38 ans. C’est à l’âge de 43 ans que commencèrent  » ses visions  » qu’elle décrivit dans un grand livre qui comporte l’intégralité de son oeuvre qui reste soigneusement conservé dans la bibliothèque régionale de Hesse à Wiesbaden. Cette oeuvre exceptionnelle écrite sur des parchemins de 50 cm de hauteur est scellé par des ferrures d’acier et pèse plus de 50 kg.

Hildegarde de BINGEN recevait des visions prophétiques ainsi que des visions concernant les grands personnages de son temps. Elle diffusa  » ces messages de l’au-delà non seulement dans son entourage mais les expédia à Bernard de Clairvaux pour lui demander son avis. Bernard lui répondit que ses visions étaient une grâce du ciel, donc une manifestation de l’Esprit Saint et qu’il fallait continuer à les publier.

hildegarde bleue

Son féminisme

Hildegarde de BINGEN soutenait en particulier que l’esprit de la femme est en tous points comparable et égal à celui de l’homme. Ces déclarations lui avaient attiré les bonnes grâces du peuple, mais n’avaient pas manqué de choquer des hauts membres du clergé de Mayence et même la noblesse masculine allemande de l’époque.

hildegarde médecine.jpg

 

Soutien du Pape

Le 13 janvier 1148 lors du grand synode allemand de Trèves, (Trier) présidé par le pape Eugène III en personne, on demanda au Saint Père ce qu’il pensait des visions de la mère supérieure Hildegarde…Or devant toute l’assemblée réunie le pape prit entre ses mains un extrait des écrits d’Hildegarde, le lut à haute voix et souhaita une continuité des oeuvres littéraires de l’abbesse. Quelques mois plus tard Hildegarde de BINGEN reçut une lettre du pape qui lui écrivait notamment :

Dieu nous accorde des grâces qui sont notre joie et notre bonheur, mais à quoi serviraient-elles si ne nous savons pas nous en servir ? Ecrivez donc ce que l’Esprit de Dieu vous inspire.
Sa réputation dépassa désormais les frontières de l’Europe.

hildegarde statue

Hildegarde de BINGEN rêvait de fonder sa propre abbaye, mais la popularité du couvent féminin était plus haute que celle du couvent voisin masculin, car les soeurs obtenaient plus de dons que le couvent auquel elles étaient dépendantes. Un jour, elle se hasarda à demander à son Père supérieur l’autorisation de quitter le couvent de son enfance avec une trentaine de ses soeurs pour fonder un nouveau monastère féminin dans la même région Le Père abbé ayant refusé, elle tomba gravement malade, alors ce Père supérieur révisa sa décision, Hildegarde de BINGEN guérit et put fonder sa nouvelle abbaye.: à Ruperstberg (1147) et même une deuxième à Elbingen (1165).

hildegarde rayon.jpg

 

Compositrice reconnue

Des années passèrent et Hildegarde composa plus de 77 symphonies répertoriées qu’interprètent encore de nombreuses bénédictines aujourd’hui. en femme accomplie Hildegarde était également Maître dans la médecine psychosomatique et l’art de guérir par les plantes, elle soignait à la fois les corps et les âmes en initiant ses nonnes à la gravure, à l’écriture, à la reliure, aux chants et à la science domaine généralement réservé aux hommes !.

 

Scientifique

Trois siècles avant Léonard de Vinci, Hildegarde de BINGEN avait déjà dessiné une de ses visions : l’homme aux six mains au coeur du Cosmos. Elle affirmait que toutes les créatures de Dieu sont parties intégrantes du Cosmos et que tout péché fait du mal non seulement à Dieu  mais également à tout le Cosmos.

Hildegarde de BINGEN approchait les 79 ans, lorsqu’en 1177 un conflit l’opposa à l’archevêché de Mayence au sujet d’un noble excommunié mais qui avant de mourir aurait fait pénitence et se serait confessé en demandant le pardon de ses péchés. Les soeurs enterrèrent le repenti dans un coin secret de leur propriété, mais conformément aux règles frappant tous les excommuniés, le haut clergé s’éleva en exigeant son déterrement . Hildegarde refusa et le couvent tout entier fut frappé d’excommunication et d’Interdit religieux. Donc : plus de sacrements, ni de pèlerins, avec interdiction même d’interpréter des chants liturgiques… Heureusement au bout d’un an de privations,
Hildegarde de BINGEN obtint de l’archevêque de Mayence Christian-I von Buch (1165 à 1183) la levée de l’Interdit.

La vieille Abbesse Hildegarde de BINGEN pouvait désormais s’endormir dans la paix du Seigneur, même si de nombreux dictionnaires la déclare avec le préfixe sainte, compte tenu des très nombreux miracles qu’elle a prodigué depuis des siècles, elle ne sera jamais canonisée par Rome mais restera comme une véritable sainte dans l’esprit du peuple reconnaissant.

 

source : http://membres.lycos.fr/historel/moyenage/12e/hildegarde.html

hildegarde vitrail

 

 
Hildegarde de BINGEN : sa Bibliographie

– Les causes et les remèdes (1 novembre 1998)
– La Symphonie des harmonies célestes, suivi de « L’Ordre des vertus » (édition bilingue) (26 novembre 2003)
– Les Pierres qui guérissent selon Hildegarde de Bingen : Manuel de lapidothérapie, nouvelles découvertes sur d’anciennes sagesses (27 mai 1998)
– Le livre des subtilités des créatures divines XIIe siècle, tome 2. Arbres, poissons, animaux, oiseaux (1 juillet 1993)
– Le Livre des œuvres divines : Visions (1 septembre 1989)
– Scivias : Sache les voies ou Livre des visions (3 juin 1996)
– Le livre des subtilités des créatures divines XIIe siècle, tome 1. Plantes, pierres, metaux, éléments (1 juillet 1993)

 

femmes : Parlons de bonheur – Où sont elles les plus heureuses ?

Oui, le bonheur… Qu’il se rapproche de l’harmonie chez le maître chinois Confucius* ou dépende de la raison pour le philosophe romain Sénèque, sa quête est ardue.

Elle l’est d’autant plus pour les femmes, qu’on célèbre à l’occasion de la 40e Journée internationale des droits de la femme, avec la résurgence des discours sexistes. Surtout lorsqu’ils proviennent du président des Etats-Unis himself, Donald Trump. Ne préconisait-il pas en 2005 d’« attraper » les femmes par « la chatte » (« grab them by the pussy ») ?

femme_en_manifestation-3

Alors où les femmes se sentent-elles les plus heureuses dans le monde ? Quelles sont les pressions sociales qu’elles subissent ? Que désirent-elles le plus ? Pour le savoir, le magazine Elle a publié pour la première fois il y a deux ans son Happyness Index, sorte de baromètre du bonheur des femmes, dont les résultats de la nouvelle cuvée seront détaillés dans l’hebdomadaire Elle de vendredi 10 mars et dont Le Point.fr publie en avant-première les grandes lignes. « En 2014, nous avons interrogé 24 000 femmes dans 42 pays. Pour la deuxième édition cette année, nous avons eu plus de 30 000 réponses pour nos 45 éditions », détaille Valéria Bessolo Llopiz, directrice internationale des magazines Elle. La Turquie n’a pas désiré participer à cette enquête ; « La rédactrice en chef nous a expliqué que les femmes y sont tellement malheureuses en ce moment que c’était déplacé que de leur demander si elles étaient heureuses », indique Valéria Bessolo Llopiz.

 

 

Des disparités selon les pays

La palme du bonheur revient aux femmes d’Australie et du Canada « Elles sont grosso modo les plus heureuses », note Valéria Bessolo Llopiz. Ainsi, au Québec 84 % d’entre elles se disent heureuses, et même 90 % pour celles en couple. Comme en 2014, l’Italie reste le pays où les femmes se sentent les moins heureuses. Serait-ce la conséquence d’un machisme et d’une pression sociale permanente ? « Cela peut surprendre au premier regard, car la qualité de vie reste bonne dans le pays. Mais nous observons au fil de nos reportages que leur situation quotidienne est difficile », notait en 2014 Danda Santini, rédactrice en chef d’Elle en Italie.

C’est une constante dans l’étude : les femmes se sentent plus heureuses si elles sont en couple. À la question « vous sentez-vous heureuses ou très heureuses (happy ou very happy) ? », 71 % répondent « oui » dans le monde. Un taux qui grimpe à 77 % lorsqu’elles sont en couple et descend à 65 % pour les célibataires. La France se situe dans cette moyenne (69 % des femmes se disent heureuses, 77 % pour les femmes en couple, mais seulement 58 % pour les célibataires), alors que les pays scandinaves figurent dans le haut du tableau.

Et la principale source de bonheur est…

Selon le baromètre, la vie de famille est la principale source de bonheur des femmes, et de loin (principales sources du bonheur dans les 45 pays sondés : la vie de famille à 39 %, sociale à 25 % et amoureuse à 17 %). En France, la vie amoureuse (21 %) a plus d’importance que la moyenne. En Chine, le bonheur provient surtout de la vie de famille (56 %) et très peu la vie amoureuse (7 %). À l’inverse, la vie sociale passe avant tout pour les femmes hollandaises (41 %, contre 26 % pour la vie de famille et 22 % pour la vie amoureuse).

Le travail

Seules 9 % des répondantes à travers les 45 pays sondés déclarent leur « vie professionnelle » comme première source de bonheur. Seulement 7 % en France, 3 % en Slovénie, 4 % en Hollande et jusqu’à 26 % au Vietnam. Néanmoins, 27 % d’entre elles estiment qu’avoir un emploi ou « le bon » emploi les rendrait plus heureuses. Dans l’Hexagone, la moitié des femmes se disent satisfaites de leur vie professionnelle, contre seulement 27 % au Brésil, au Moyen-Orient et en Corée du Sud. 63 % des femmes jugent qu’elles ont accès aux mêmes opportunités de carrière que les hommes, mais seulement 41 % en France et jusqu’à 87 % à Hong Kong, Taïwan et au Vietnam. Enfin, 39 % disent se sentir discriminées dans leur vie professionnelle parce qu’elles sont des femmes. Dans le détail, 37 % en France, 57 % aux États-Unis et jusqu’à 83 % en Chine.

Les pressions…

Avoir du succès professionnel reste la première pression ressentie par les femmes : 47 % dans le monde, 51 % en France, et même 67 % au Brésil. Les japonaises, elles, pâtissent pour 41 % d’entre elles de la pression de satisfaire aux standards sociaux, culturels et religieux. Question de culture ? Peut-être bien. D’ailleurs, Amélie Nothomb avait superbement décrit le phénomène dans Stupeur et tremblements.

Enfin, le fait de maintenir une belle apparence compte beaucoup moins en France qu’au Brésil (30 %, contre 46 %). « Les Françaises sont assez peu portées sur l’apparence. Sept femmes sur dix ne sont d’ailleurs pas effrayées par l’idée de vieillir. Ce qui manque, après avoir un bon amoureux et du temps pour soi, c’est l’argent ! » sourit Valéria Bessolo Llopiz. Ah, l’argent, encore et toujours l’argent !

femme libre

Des disparités selon les pays

La palme du bonheur revient aux femmes d’Australie et du Canada « Elles sont grosso modo les plus heureuses », note Valéria Bessolo Llopiz. Ainsi, au Québec 84 % d’entre elles se disent heureuses, et même 90 % pour celles en couple. Comme en 2014, l’Italie reste le pays où les femmes se sentent les moins heureuses. Serait-ce la conséquence d’un machisme et d’une pression sociale permanente ? « Cela peut surprendre au premier regard, car la qualité de vie reste bonne dans le pays. Mais nous observons au fil de nos reportages que leur situation quotidienne est difficile », notait en 2014 Danda Santini, rédactrice en chef d’Elle en Italie.

C’est une constante dans l’étude : les femmes se sentent plus heureuses si elles sont en couple. À la question « vous sentez-vous heureuses ou très heureuses (happy ou very happy) ? », 71 % répondent « oui » dans le monde. Un taux qui grimpe à 77 % lorsqu’elles sont en couple et descend à 65 % pour les célibataires. La France se situe dans cette moyenne (69 % des femmes se disent heureuses, 77 % pour les femmes en couple, mais seulement 58 % pour les célibataires), alors que les pays scandinaves figurent dans le haut du tableau.

Et la principale source de bonheur est…

Selon le baromètre, la vie de famille est la principale source de bonheur des femmes, et de loin (principales sources du bonheur dans les 45 pays sondés : la vie de famille à 39 %, sociale à 25 % et amoureuse à 17 %). En France, la vie amoureuse (21 %) a plus d’importance que la moyenne. En Chine, le bonheur provient surtout de la vie de famille (56 %) et très peu la vie amoureuse (7 %). À l’inverse, la vie sociale passe avant tout pour les femmes hollandaises (41 %, contre 26 % pour la vie de famille et 22 % pour la vie amoureuse).

Le travail

Seules 9 % des répondantes à travers les 45 pays sondés déclarent leur « vie professionnelle » comme première source de bonheur. Seulement 7 % en France, 3 % en Slovénie, 4 % en Hollande et jusqu’à 26 % au Vietnam. Néanmoins, 27 % d’entre elles estiment qu’avoir un emploi ou « le bon » emploi les rendrait plus heureuses. Dans l’Hexagone, la moitié des femmes se disent satisfaites de leur vie professionnelle, contre seulement 27 % au Brésil, au Moyen-Orient et en Corée du Sud. 63 % des femmes jugent qu’elles ont accès aux mêmes opportunités de carrière que les hommes, mais seulement 41 % en France et jusqu’à 87 % à Hong Kong, Taïwan et au Vietnam. Enfin, 39 % disent se sentir discriminées dans leur vie professionnelle parce qu’elles sont des femmes. Dans le détail, 37 % en France, 57 % aux États-Unis et jusqu’à 83 % en Chine.

Les pressions…

Avoir du succès professionnel reste la première pression ressentie par les femmes : 47 % dans le monde, 51 % en France, et même 67 % au Brésil. Les japonaises, elles, pâtissent pour 41 % d’entre elles de la pression de satisfaire aux standards sociaux, culturels et religieux. Question de culture ? Peut-être bien. D’ailleurs, Amélie Nothomb avait superbement décrit le phénomène dans Stupeur et tremblements.

Enfin, le fait de maintenir une belle apparence compte beaucoup moins en France qu’au Brésil (30 %, contre 46 %). « Les Françaises sont assez peu portées sur l’apparence. Sept femmes sur dix ne sont d’ailleurs pas effrayées par l’idée de vieillir. Ce qui manque, après avoir un bon amoureux et du temps pour soi, c’est l’argent ! » sourit Valéria Bessolo Llopiz. Ah, l’argent, encore et toujours l’argent !

Olivier Ubertalli pour Le Point Magazine

 

 

 

 

 

 

 

  • Le bonheur selon Confucius livre de YU DAN

«Celui qui ne progresse pas chaque jour, recule chaque jour.»
«Agissez envers les autres comme vous aimeriez qu’ils agissent envers vous.»
«Qui ne se préoccupe pas de l’avenir lointain, se condamne aux soucis immédiats.»
Confucius

Yu Dan, diplômée de littérature chinoise et professeur à l’université de Pékin, nous emmène avec douceur et bienveillance sur les traces de Confucius, livrant une explication lumineuse de la pensée confucéenne.

Femme : 8 MARS, 15H40 : LES FEMMES SONT APPELÉES À FAIRE GRÈVE

JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES 2017 – Une trentaine d’associations de défense des droits des femmes, trois syndicats et quatre ONG se sont alliés pour lancer un appel à la grève, le 8 mars, à 15h40. Soit l’heure à partir de laquelle, dans une journée normale, les femmes « travaillent gratuitement ».

 

26%. C’est le chiffre qui revient, pour mesurer l’écart moyen de rémunération entre les hommes et femmes, symbole ultime pour mesurer les inégalités salariales entre les deux sexes. Un chiffre régulièrement dénoncé en France, et qui se resserre d’année en année. Mais à un tel rythme que, s’il ne s’accélérait pas, il faudrait attendre… 186 ans pour atteindre l’égalité.

A l’origine, le 7 novembre, 16h34

Un écart persistant, mais contre lequel les actions concrètes manquaient, jusqu’à présent. Cela a changé en novembre dernier, quand Rebecca Amsellem, fondatrice de la newsletter féministe Les Glorieuses, a lancé aux femmes un appel à cesser le travail, le 7 novembre à 17h34. Une action inspirée de l’Islande, où les femmes étaient descendues dans la rue pour protester contre les inégalités de salaire. « Cette date avait été choisie parce qu’à partir de ce moment-là, les femmes travaillaient gratuitement », rappelle la jeune femme à LCI.

Le mouvement a surpris son initiatrice par sa spontanéité et sa viralité, générant un grand intérêt de la part des sites web d’information (ici, ici et ici). « Mais je n’ai pas eu de chiffres du nombre de personnes à avoir cessé de travailler ce jour-là. » Faute d’organisation syndicale en appui, aucun préavis n’avait été déposé et les débrayages étaient restés seulement symboliques. Les choses ont changé après la Women’s March du 21 au janvier, au lendemain de l’investiture de Donald Trump, suite à laquelle les organisatrices ont lancé un appel à la grève le 8 mars.

inégalités

 

Autre article pouvant vous intéresser :

Société : L’effet du regard masculin sur les femmes ou le sexisme ordinaire expliqué en BD

 

Humour : vieilles lois ridicules aux états unis

Pour continuer à prendre ce week end du bon pied, après avoir bien ri aux frais de Donald Trump hier, voici de quoi bien rire encore aux frais des Etats Unis.

Toutes ces lois sont vraies, même si elles datent de plusieurs années….

Début de notre visite hilarante pour les Etats de A à C…..

Ah ah ah comme Alabama

  • Il est illégal de jouer aux dominos le dimanche
  • Il est illégal de porter une fausse moustache qui puisse causer des rires à l’église
  • Mettre du sel sur une voie ferrée peut être passible de la peine de mort
  • Il est rigoureusement interdit de conduire une voiture avec les yeux bandés

 

Aahhhh comme Alaska

  • À Fairbanks, il est illégal de donner de l’alcool à une souris
  • Il est légal de tuer les ours, mais il est illégal de les réveiller pour les photographier

 

Ahhhh comme Arizona

  • À Tucson, il est illégal pour les femmes de porter un pantalon
  • À Globe, il est illégal de jouer aux cartes dans la rue avec un indien
  • À Glendale, il est illégal de conduire en marche arrière
  • À Nogales, il est illégal de porter des bretelles

rire-arizona

 

Ahhhh oui ohh comme Arkansas

 

  • Un homme a le droit de frapper sa femme… une fois par mois
  • À Fayetteville, il est illégal de tuer « toute créature vivante »
  • Les professeurs qui se coiffent au carré renoncent à leurs augmentations de salaire
  • Le flirt entre homme et femme dans les rues de Little Rock peut rapporter 30 jours de prison

 

Californie….. hm hm…..

 

  • À Los Angeles, un homme peut légalement frapper sa femme avec une ceinture de cuir, à condition que la ceinture fasse moins de 2 pouces de large, ou s’il a l’autorisation de sa femme d’en utiliser une plus large
  • Il est illégal de tirer au fusil sur quoi que ce soit depuis sa voiture, sauf si c’est une baleine
  • À Pacific Grove, la chasse au papillon peut en rapporter une amende de 500$
  • À Pasadena, il est illégal pour une secrétaire d’être seule avec son patron
  • Il est illégal de monter un piège à souris sans permis de chasse
  • À Long beach, il est illégal de jouer au mini golf
  • À San Francisco, il est illégal de nettoyer sa voiture avec des sous-vêtements usagés
  • Il est illégal de pleurer à la barre des témoins du tribunal de Los Angeles

 

Caroline du Nord

  • À Charlotte, les femmes doivent être couvertes d’au moins 15 m de tissu
  • À Ashville, il est illégal d’éternuer dans la rue
  • Ironiquement, la ville de Hornytown a fait fermer ses maisons de massage
  • Les lois de l’état stipulent qu’un couple dormant dans la même chambre pour une nuit doivent avoir des lits séparés d’au moins 60 cm, et qu’il est illégal de faire l’amour sur le sol entre ces lits.
  • Il est illégal de faire l’amour dans la cour d’une église

 

Caroline du Sud

  • Chaque citoyen doit aller armé à l’église
  • Les chevaux sont interdits dans les auberges, sauf s’ils portent un pantalon

Colorado

  • À Durango, il est illégal de sortir dans la rue vêtu de façon à laisser un doute sur son sexe
  • À Logan Country, il est illégal d’embrasser une femme endormie
  • À Pueblo, il est illégal de laisser des pissenlits pousser dans les limites de la ville

 

Connecticut

  • À Hartford, il est illégal de dresser un chien
  • Il est illégal de jeter les lames de rasoir usagées
  • En Nouvelle Angleterre, la vitesse des camions de pompier est limitée à 40km/h, même pour aller sur un incendie
  • À Hartford, il est illégal d’embrasser sa femme le dimanche

rire-poutine

 

Envie de se défouler….amusez vous avec Donald Trump sur Internet.

Donald Trump n’a pas que des amis. C’est un euphémisme. Si vous faites partie de ceux qui trouvent que la politique qu’il mène depuis un mois nous envoie droit dans le mur (mexicain), si vous estimez que son projet va probablement déclencher une 3e guerre mondiale, comme le laisse imaginer l’analyse de son écriture par une graphologue …. vous êtes au bon endroit…

 

 

… Tweete comme un winner et donc comme Donald Trump

Connu pour insulter, critiquer, agresser sur Twitter, Donald Trump est le premier « Président twitter » selon ses opposants démocrates. Ses messages de 140 signes atterrissent directement dans la timeline de 25,3 millions d’abonnés à travers le monde. Un site vous permet désormais de créer des faux tweets de Donald Trump. Laissez donc votre imagination tourner à plein régime et créez vos propres tweets « à la manière de » Donald Trump. Si vous êtes un peu taquin, vous pouvez même les publier sur Twitter pour « troller » ses supporteurs, parfois un peu agressifs quand on touche à leur 45e président des United States of America.

…. Décoiffe la chevelure de Donald Trump…………..défoulement garanti

Si vous n’êtes fan ni de « Prima Donald » (un de ses surnoms) et encore moins de sa chevelure gonflée, il vous est possible de le décoiffer, un fantasme que seul Jimmy Fallon a réalisé jusqu’à présent. Sachez que vous pouvez désormais en faire autant grâce à ce site, qui vous permet de le faire grâce à une trompette, c’est le « Trumpet Trump ». Ce jeu n’a que peu d’intérêts mais il vous fera rire.

… Parle avec la gouaille de Donald Trump

On ne vous propose pas là de jurer comme un charretier ou de tenir les propos aussi misogynes que « The Real Donald Trump ». Vous n’y arriveriez pas. Ce site vous offre toutefois la possibilité de parler comme le Président en créant des phrases grâce à des mots et des expressions enregistrés de Donald Trump. Un bon moyen pour lui faire dire n’importe quoi et, surtout, de le troller. Vous pourrez ensuite partager sur les réseaux sociaux ces instants de poésie avec vos amis.

 

… Fête la Saint-Valentin comme si tu étais Donald Trump

Un petit malin s’est amusé des cartes de Saint-Valentin à l’effigie de Donald Trump, barrées de phrases qu’auraient pu dire le POTUS.  Ainsi, le 14 février dernier, certains ont pu s’amuser à offrir à l’amour de votre vie des cartes comme « Je te veux de mon côté du mur » ou « Je signe un décret présidentiel pour que tu viennes dans mes bras ». L’histoire ne dit pas si c’est avec ces « punchlines de lover » que Donald Trump a séduit Melania.

… Gagne de l’argent grâce à Donald Trump

Au cas où vous soyez, cher lecteurs, un boursicoteur expérimenté, ce site est fait pour vous. Créé par l’entreprise T3, un bot vous permet de connaître rapidement l’influence que va avoir un tweet de Donald Trump sur le cours en bourse d’une entreprise mentionnée par le milliardaire. En effet, le président depuis son élection a l’habitude de tweeter à propos d’entreprises qu’il veut féliciter ou critiquer. Le « Trump and Dump bot » anticipe les réactions du marché, effectue une transaction et dégage un profit. La société explique sur son site qu’en ce qui la concerne, tous ses gains sont reversés à la SPA américaine…

Antoine LLorca pour LCI