Confidences d’une migraineuse…..ou la migraine telle que je la ressens… pour les non migraineux

AIehhh ce jour, depuis hier j’ai une crise de migraine…. encore (soupirs….)

Le pourquoi, je tente de le deviner, mais il peut être multiple, de nombreux articles sur internet dissèquent les causes de la migraine, voici le lien vers l’un d’entre eux. Mon but ici n’est pas un article médical, mais plutôt un article pour aider les accompagnants de migraineux.

Un très bon site, il y en a beaucoup sur le Web :

le site : migraine.fr pour en savoir plus sur la migraine.

Je suis migraineuse depuis mon enfance, c’est pour moi héréditaire, j’ai donc des médicaments toujours sur la main, une crise de migraine ne prévient pas, il faut donc toujours être prête et avoir de quoi faire face.

1 – Identifier la migraine : pour mon cas, douleurs débutantes d’un coté du crâne, mais aussi nausées, insomnies, intempérance, aggravation des acouphènes…difficultés à se concentrer, à trouver les mots, on dit un mot à la place d’un autre… Parfois j’ai aussi des vertiges, des baisses de tension…j’ai froid, je suis fatiguée…

2 – Dès que possible se mettre au repos, si douleur débutante prendre un anti algique, chacun connaît le produit qui lui convient, ceci est à voir avec son médecin avec soin ….  Chaque migraineux est différent, chaque malade migraineux a plusieurs types de migraines….

3 – Avertir son entourage de la crise.

L’entourage peut juste être présent, prévenant, compréhensif, une migraine passe avec le temps au bout de 2 à 4 jours. Le migraineux a logiquement son traitement, alors il faut juste être là pour le seconder dans ce qu’il ne peut faire durant la crise. En l’aidant ainsi, la crise passera plus vite….

4 – Trouver ce qui nous fait du bien :

Pas ou peu de bruit, une musique apaisante si on en ressent le besoin, une douche tiède…. Une marche à pieds, voire nager un peu…. aucune activité à risque. J’ai lors de crises des vertiges alors exit le vélo et la voiture, je ne conduis pas.

Avoir une compresse au froid, la poser sur l’endroit douloureux.

J’utilise aussi depuis peu la gemmothérapie avec succès, dès l’apparition des douleurs je prends du midogem sous la langue, dans mon cas ça fonctionne.

Mettre aussi de l’huile essentielle de menthe poivrée sur la zone douloureuse.

Contre les nausées j’ai trouvé un remède naturel : le gingembre, je le croque confit acheté comme ça à l’épicerie ou alors à la pharmacie en comprimés, notamment la marque Nauzia Phyto

Pour l’entourage :

  • Pas de panique, juste de la compréhension, de la douceur. Il faut juste prendre la migraine comme toute autre maladie. Ce n’est pas une grippe ni un bras cassé mais la personne est très handicapée. Il faut l’aider comme on aiderait tout autre malade.

Un migraineux est dans votre entourage, voici comment l’aider en quelques points :

  • Etre présent mais le laisser en paix, silence, ou peu de bruit, pas trop de lumière voire le noir complet.
  • L’aider dans ce qu’il ne peut faire : conduire, courses alimentaires…
  • Bref, l’accompagner surtout ne pas stresser, la migraine vient parfois du stress sous risque d’aggraver la maladie……
  • Faire baisser le niveau de douleur et de stress du malade en le massant,  lui apportant chaleur humaine et sourire.

 

Voilà, je continuerai à alimenter cet article un jour sans migraine, écrire ça avec une migraine est comme gravir l’Everest : j’ai eu un mal d’enfer à le faire.

Je prends avec plaisir les conseils d’autres migraineux…. C’est la malade qui parle.

Bonne journée à tous

Marie

 

 

 

8 Replies to “Confidences d’une migraineuse…..ou la migraine telle que je la ressens… pour les non migraineux”

  1. j ai deja fait plusieurs billets sur la migraine, car je suis migraineuse,
    et j ai meme fait un tableau (heu je suis pas une grande artiste) mais jai peint ma douleur en crise !
    ya pas longtemps j’ai echangé d’ailleurs une conversation la dessus avec une dame blogueuse, sur la douleur et l’art

    bref, je suis migraineuse depuis petite
    enfin 12 13 ans

    j ai eu des moments plus ou moins fort, affreux, a en vomir
    j ai des migraines avec auras, visuels, et troubles de paroles ! cela m’est arrivé de jargonner !!!

    avant une migraine, il m’arrive d’avoir envie de manger enormement ! et aussi j ai soif

    j ai froid comme vous, une baisse de moral , enfin vous connaissez

    alors moi ya un truc desfois qui fonctionne, c est le thé vert a la menthe, ! et dernierement j’ai remarqué
    qu un plat me calmait

    j’achete desfois kan j’ai pas envie de faire à manger, du riz indien servi avec du poulet et une tite sauce, hum
    sauf que la sauce elle est relevée,
    et plusieurs fois en mangeant cela mais de facon tres calme au ralenti, machant bien mes aliments,
    en plus cela debouche les sinus a cause de l’epice, bref je me suis appercu que cela me calmait

    et hier ! un ami , m’a dit , je sais pourquoi cela te fait du bien ce plat, c est a cause de la cardamome il a vu une emission comme quoi la cardamome etait bon pour la migraine

    j ai aussi le truc du gant de toilette froid sur la tete, mais on peut mettre un sac de petit pois surgelé aussi ! c est bien

    le coca cola evidemment, (lui il fait tout deboucheur de toilette, calmant gastro, lol etc)

    bref, j’ai aussi de la lumière bleue maintenant

    c est super, meme le centre anti douleur a Paris les medecins recoivent leur patients ds cette lumiere

    voila, donc moi mes migraines sont soignées par beta bloquants, maintenant j’en prend a plus forte dose
    j’ai du 160 retard, qui me protége la journée, et j’avoue que mes crises ont diminué

    ce qui m’a agacé, c est qu’on est pas toujours pris au serieux, les gens font du bruit meme l’entourage, et on croit desfois que c ‘est pas grave, style un beau frere qui disaiit grossierement que c etait un truc mensuel alors que nonnnnnnnnnnn je le sais tout de meme,
    mon medecin m’a dit qu(il faut pas croire une femme de 70 ans ménopausée peut etre migraineuse et les hommes sont migraineux aussi, donc le cliché migraine ragnagna j’en ai marre

    voila, ensuite les facteurs declanchant yen a plein, et desfois ils changent

    voila mon témoignage

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour,
    Je suis également migraineux et je comprend vos douleurs, pour calmer j’utilise aussi l’huile essentiel de menthe poivrée.
    je me confine dans le calme et le noir et si en cas de forte douleur je dois « hélas » prendre un médicament car il m’est impossible de faire le moindre geste sans de forte douleur particulièrement si je ne suis pas à la maison et qu’il faut rentrer.
    J’ai cherché le déclencheur de mes migraines et l’estomac y est pour pas mal de chose. en Suisse un vent chaud appelé le foehn déclenche également des migraines.
    Je n’ai malheureusement pas de remède miracle mais les huiles essentiel m’aide beaucoup.
    Bien à vous et Bon courage.
    Pascal

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Pascal,
      Merci pour votre commentaire, je comprends très bien votre vécu de la migraine.
      Je vais commencer un journal de migraines en écrivant tout ce qui se passe au fil de mes journées…. Tenter ainsi de découvrir la ou les causes qui déclenchent la maladie.
      J’espère que mon article aidera les migraineux à être mieux compris et entourés lors de leurs crises, cette maladie est si handicapante.
      Bon Dimanche Pascal, merci pour vos superbes photos je suis fan depuis longtemps, j’adore aussi prendre des photos alors j’apprécie encore plus votre travail.
      Amicalement, Marie

      J'aime

  3. 🤕 There is nothing humorous about living with somebody who suffers from migraine. Because no matter how hard one tries to be sincerely considerate or supportive towards that person suffering with this horrible affliction, sadly, the carer continues to be rejected and unrelentlessly castigated – (through no fault of their own) – and accused of not being able to truly empathise or comprehend the situation. 😔

    Aimé par 1 personne

    1. I understand it’s hard to care with a person with a migraine, this person sometimes feel so bad, she only expect to don’t suffer. Une migraine isole la personne qui en souffre tant elle peut générer des effets secondaires handicapants.
      Je sais que parfois je peux paraître distante, mais étant si mal je ne veux parfois que le silence et la solitude, le bruit est insupportable, la lumière aussi, on se sent misérable et on voudrait aller dans une coquille.
      Cet article est là pour tenter d’expliquer aux soignant que en effet c’est dur d’être un migraineux, et aussi dur d’être compris de son entourage.
      Merci de ce témoignage, merci de vouloir aider, peu à peu vous comprendrez mieux la maladie et vous arriverez, j’en suis certaine.
      Marie

      J'aime

  4. Désolé…Je n’y connais rien, le mal de tête m’est inconnu, mais pas la compassion…Ma mère avait des migraines…qui lui ont passées avec la ménopause (euh…pas qui l’ont fait passer hein! note bien la différence). Bon je ne sais pas ton âge et je ne te souhaite pas la ménopause mais c’est peut-être rassurant non? Sinon une crise de fou rire peut-être? Bon je vais essayer de t’aider:
    Une femme interroge un avocat:
    -Maître, combien coûtent vos conseils?
    -Je demande 500 euros pour trois questions.
    -500 euros! Vous plaisantez?
    -Pas le moins du monde. Quelle est votre troisième question?………………..
    Ça va mieux?
    Un bisou alors?

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :