Récapitulatif Santé : le naturel a tout bon ….grippe, bobos divers, huiles essentielles et autres remèdes…liens vers mes divers articles.

Les huiles essentielles sont très efficaces, voici les articles qui peuvent vous guider afin de vous soigner grâce à elles :

En cette période des fêtes plus précisément, mais aussi tout au long de l’année :

Les huiles essentielles et la digestion

Foie : Les 3 huiles essentielles pour votre foie.

Pour la circulation, l’été les femmes en sont souvent les victimes :

Santé : les jambes lourdes…. avec les chaleurs de ces jours… aie aie

 

Pour aider dans la pratique d’un sport :

Huiles essentielles,homéopathie = Bobos sportifs.KO..

L’hiver en période de grippes et coups de froid :

huiles de massage maison contre les rhumes et autres joyeusetés de l’hiver

La mauvaise saison est là : pensez aux traitements naturels : huiles essentielles,

homéopathie, plantes

Comment se débarrasser du rhume ?

Contre coup de froid et grippe un remède maison facile

Petit guide pour se faire une trousse des huiles essentielles les plus utiles :

Les huiles essentielles indispensables dans votre pharmacie

Conservation et durée des huiles essentielles

 

Société :François Hollande accorde une grâce totale à Jacqueline Sauvage, immédiatement libérable

Enfin libre !!!!!!!

jacqueline-sauvage-grace

 

« J’ai décidé d’accorder à Jacqueline Sauvage une remise gracieuse du reliquat de sa peine. Cette grâce met fin immédiatement à sa détention », a écrit François Hollande sur son compte Twitter ce mercredi 28 décembre.

Devenue un symbole des victimes de violences conjugales, Jacqueline Sauvage avait obtenu le 31 janvier dernier, après une forte mobilisation, une grâce partielle du président François Hollande, lui permettant de présenter une demande de libération conditionnelle. Cette demande avait été rejetée en première instance, puis en appel.

En octobre 2014, comme en appel en décembre 2015, Jacqueline Sauvage avait été condamnée à dix ans de réclusion criminelle pour le meurtre de son mari violent. Ses trois filles avaient témoigné à charge contre leur père, expliquant avoir été violées et battues comme l’était leur mère.

Manifestation des femens

femen-jacqueline

Monde : Noël chaud en Australie – Hot Christmas in Australia

Alors que nous frissonnons en France, encore bien modestement mais il fait tout de même froid, de l’autre coté du monde les australiens ont trop chaud !

Alors petit voyage à l’autre bout du monde……………vers le soleil

 

Les Australiens ont célébré Noël sous le soleil et pour certains, à la plage, comme ici à Bondi Beach, à Sidney.

noel-australie

Le réveillon, cette année, est particulièrement chaud.

Dans le sud de l’Australie et dans l‘État de Tasmanie, les prévisions météorologiques annoncent des températures atteignant les 40 degrés, les plus chaudes à cette période de l’année depuis 1945.

320 personnes déguisées en Pères Noël se sont réunies à Sydney pour la plus grande leçon de surf du monde. Le record a été validé par le Guinness Book. Un défi qui avait pour but de sensibiliser aux questions liées aux maladies mentales.

noel-australie-3

320 Pères Noël se sont réunis sur la  plage de Bondi Beach à Sydney en Australie, pour « apprendre » à surfer ! Ce rassemblement est entré dans le Guinness Book comme la plus grande leçon de surf du monde. Le précédent record du genre avait rassemblé 250 personnes.

Les organisateurs de ce record, des détaillants locaux ou écoles de surf comme RedBalloon, Let’s Go Surfing et OneWave avaient pour objectif de sensibiliser aux questions liées aux maladies mentales. Le pari a finalement été tenu.
Des hommes et des femmes se sont déguisées en « Santa Claus » et ils ont participé à une leçon de surf dispensée par l’école de surf Let’s Go Surfing.

A l’approche des fêtes c’est un beau message d’espoir car tous ces hommes et femmes ont à la fois participé à un record et à une action caritative.

Santé/Nature : attention au miel frelaté

Le miel  est un produit précieux, fabriqué par les abeille, travailleuse indispensable dans la chaîne alimentaire. C’est aussi un alicament indispensable en hiver pour nos infusions, yaourts… surtout si on le prend de thym ou d’eucalyptus.

chaine-alimentaire-tableau.jpg

 

Mais attention à la provenance du miel que vous achetez :

 

Du miel fabriqué en usine… sans la moindre abeille !

Ces dernières années, plusieurs enquêtes ont montré que 10 à 30 % des pots de miel commercialisés sont gravement trafiqués.

La plupart viennent de Chine… et il se trouve que notre ingénieur connaît sur le bout des doigts les « techniques » chinoises :

« Au début, ils ont commencé à couper le miel avec un peu d’eau. Le miel étant un antibiotique naturel, il peut contenir jusqu’à 18 % d’eau sans s’altérer.

Mais certains, trop gourmands, ont eu la main lourde sur le robinet et des lots de miel ont commencé à fermenter lors du transport. La solution a été d’ajouter une bonne dose d’antibiotiques de synthèse. »

Heureusement, ce pot aux roses a été découvert, et le miel chinois a été banni d’Europe en 2002.

Mais cela n’a pas duré longtemps. Dès 2004, les importations de miel ont repris, avec de nouveaux « tours de magie » :

« Nos amis chinois ont alors ajouté discrètement des « sucres exogènes ». Ils ont commencé par ajouter le sucre industriel le moins cher, du sirop de glucose liquide.»

Mais pour ne pas se faire « attraper » en cas de contrôle, il leur fallait garder la proportion naturelle de fructose et de glucose dans le miel (40 % contre 30 %). Ils ont donc ajouté du fructose liquide de céréales.

Et bientôt, le miel n’a plus rien eu de naturel : « il n’était en réalité qu’un assemblage artificiel de sirops de glucose et de fructose industriels, coloré avec du caramel, le tout subtilement aromatisé ».

Problème : comme il n’y avait plus un gramme de vrai miel… les analyses ont révélé que ces miels ne contenaient pas de pollen.

Qu’à cela ne tienne : les Chinois ont alors décidé d’ajouter un peu de pollen à leur mélange de sucres et d’arômes artificiels… Et on trouve ce « miel » aujourd’hui dans nos supermarchés :

« Aujourd’hui, certaines sociétés chinoises, mais pas seulement, fabriquent un « miel » comme n’importe quel produit industriel. C’est pratiquement indétectable si la fraude et faite intelligemment, c’est-à-dire en respectant les ratios glucose/fructose naturels, en ajoutant la bonne dose du bon pollen, le bon colorant et le bon arôme.

Ce n’est pas 10 % de la fraude, mais bien davantage en réalité, croyez-moi ».

Il faut dire que, pour un industriel, le miel chinois a tout pour plaire : grosses quantités, petits prix… et une production stable, qui ne dépend ni de la météo… ni même des abeilles, dont le nombre se réduit d’ailleurs comme peau de chagrin en Chine.

Ah, et au cas où vous vous diriez qu’il suffit d’éviter le miel chinois, sachez qu’il n’est jamais mentionné tel quel ! Il se cache sous des termes vagues comme « hors Union européenne ».

Faites bien attention, donc, au miel que vous mettez dans votre thé.

Lamentable : Tourcoing : victime d’une fausse couche à son poste de travail, une caissière accuse Auchan City

Fadila (nom d’emprunt), 23 ans, a débuté un contrat de professionnalisation début novembre comme caissière dans un magasin Auchan City à Tourcoing. Mais rapidement, elle souffre de malaises fréquents, nécessitant des arrêts de travail. Elle apprend en fait qu’elle est enceinte, et que ses malaises sont liés à son état. Quand elle revient travailler, ça ne va pas beaucoup mieux et pourtant, elle se plaint de faire face à  un planning de travail chargé. Elle affirme qu’il lui sa direction refusera de l’aménager.

« Quand la caissière a annoncé à sa chef qu’elle était enceinte, il n’y a eu aucune prise en considération de ce changement. A plusieurs reprises, elle s’était manifestée auprès de ses responsables sur des douleurs, mais il n’y a personne qui a réagi« , a regretté Habib Hamdoud, délégué syndical CGT à Auchan City, lors d’une conférence de presse à l’Union locale de Tourcoing.

FAUSSE COUCHE DERRIÈRE SA CAISSE

Le 21 novembre « vers 15 heures j’ai ressenti d’intenses douleurs. J’ai fait appel pour en prévenir ma responsable qui m’a répondu qu’elle était occupée. J’ai tenu jusque 16h35, heure de ma pause. Je me suis rendue aux toilettes. A l’issue de cette pause, j’ai repris place à mon poste. Je ressentais de très fortes douleurs. Il n’y avait personne à l’accueil à ce moment-là« , explique la jeune femme dans un courrier adressé à sa direction, au CHSCT d’Auchan City Tourcoing, et à l’inspection du travail.

Et de poursuivre son récit : « Sur le moment, deux collègues (Fatoumata et Marie-Renée), se sont inquiétées de mon état de santé. J’ai demandé à la seconde de me ramener un Doliprane. Elle est partie m’en chercher un.  Je n’ai pas eu le temps d’attendre son retour. En effet, en me levant de mon siège, je me suis aperçue qu’il était ensanglanté, ainsi que mon pantalon. J’ai immédiatement demandé aux clients de se diriger vers d’autres caisses. Samuel intervint en me déclarant que ce n’était pas l’heure de fermer ma caisse. Je lui ai fait part de mon malaise. Il me demanda de rester assise. J’étais en pleurs, et complètement désespérée« . Un agent de sécurité l’accompagne finalement aux toilettes.

AVERTISSEMENT POUR ABSENCE INJUSTIFIÉE

Ce sont les pompiers, venus la prendre en charge, qui lui disent de se rendre aux toilettes et et lui annoncent la nouvelle : elle vient de perdre son bébé : « Un pompier alla chercher le fœtus dans la cuvette et m’annonça la perte de mon bébé », explique Fadila.

Selon la CGT qui a décidé de médiatiser cette histoire (et a publié la vidéo de son témoignage), après une nuit à l’hôpital, Fadila, a dû fournir un justificatif pour expliquer les raisons de son départ avant l’heure de fin de sa vacation. Sa supérieure lui aurait demandé si elle pouvait revenir travailler le lendemain. Choquant pour la jeune femme qui aurait reçu un avertissement pour absence injustifiée. « On m’a fait remarquer que j’étais partie avant l’heure et on m’a demandé si j’allais venir le lendemain : j’ai été meurtrie par cette absence manifeste d’empathie et de compassion« , raconte-t-elle. Le 22 novembre, « dès que sa hiérarchie a été informée du problème rencontré par l’hôtesse, elle a alerté les secours et l’hôtesse a été prise en charge rapidement« , a, de son côté, assuré Auchan, affirmant que la salariée n’avait pas sollicité de pause.

Samuel Mégens, secrétaire général de la CGT à Tourcoing explique à France Inter : « C’est un magasin où, de notre point de vue, les salariés sont en danger. On dépasse la question syndicale ou même juridique. Fadila a été confrontée, chaque jour, à un encadrement qui n’a tenu aucun compte de sa personne. »

La direction nie toute responsabilité

Alors que Fadila a le soutien de l’union locale CGT de Tourcoing, ses dires ont été niés en bloc par la direction de l’établissement. Contactée par le Parisien, la direction d’Auchan évoque de son côté « une incompréhension mutuelle ». Il faut dire que le jeune caissière aurait, en plus du drame qui l’a frappée, reçu un avertissement pour « absence injustifiée ». Et la direction de poursuivre en parlant d’un « enchaînement malheureux d’événements » qui auraient nourri le ressenti de Fadila qui, d’après eux, s’estimerait victime d’un « manque de considération ».  La direction affirme également que la jeune femme sera reçue à son retour par le directeur des ressources humaines de l’établissement.

Source : France 3

Quand Georges Mickaël et David Bowie se sont croisés….. vidéos

Les deux superstars, disparues en 2016, se sont croisées en 1992, lors d’un concert-hommage à Freddie Mercury. Et visiblement, l’admiration était réciproque.

David Bowie et George Michael nous ont tous les deux quittés cette année. Depuis quelques heures, une vidéo des deux chanteurs ensemble lors de répétitions d’un concert a resurgi des archives.

Dans une première vidéo, on voit George Michael interpréter sa version de la chanson de Queen Somebody to Love. Sur le côté de la scène, David Bowie et Seal assistent à la performance en hochant la tête au rythme de la chanson (et en fumant une cigarette).

 

Georges Mickaël reprend Freddy Mercury….. Hommage et RIP

Plus tard dans la soirée, c’est David Bowie qui monte sur scène aux côtés de la chanteuse d’Eurythmics, Annie Lennox, sur la chanson Under Pressure, à l’origine interprétée par Bowie et Mercury. Cette fois, c’est George Michael qui les observe et chante en chœur depuis le côté de la scène.

Bowie et Lennox reprennent under pressure

Cette vidéo qui montre les deux plus grandes stars disparues cette année très complices n’a pas manqué de faire réagir. Aux côtés des deux chanteurs, 2016 aura vu également la disparition d’autres grands noms de la musique comme Leonard Cohen ou encore Prince.

RIP……. hommage à tous ces artistes disparus en 2016….

Insolite :L’ayahuasca, psychotrope à la mode aux Etats-Unis et en psychiatrie

Un hallucinogène peut il devenir un médicament ? peut-être…. explications…

Dominique était « cocaïnomane au dernier degré » et fumait deux paquets de cigarettes par jour lorsqu’elle a découvert l’ayahuasca, une boisson hallucinogène originaire d’Amazonie: « J’ai tout arrêté du jour au lendemain, sans efforts ».

Cette Franco-américaine de Los Angeles fait partie des milliers d’adeptes de ce breuvage psychédélique qui fait fureur aux Etats-Unis et intéresse des chercheurs en psychiatrie, qui y voient un remède potentiel aux addictions, à la dépression ou au syndrome post-traumatique.

Classée drogue dure par les autorités sanitaires, l’ayahuasca n’est pas sans risques. D’autant qu’elle est absorbée dans la clandestinité, ouvrant la porte aux dérives.

Cette décoction de liane Banisteriopsis caapi et de feuilles de chacruna, préparée et ingérée selon des rituels chamaniques, jouit depuis dix ans d’une popularité exponentielle. En particulier dans la Silicon Valley et à Hollywood où plusieurs vedettes – Sting, Paul Simon, Tori Amos, Lindsey Lohan – ont décrit leur expérience.

« On croit à tort que ce sont des hippies avec des plumes dans les cheveux qui en prennent, mais il y a des stylistes, des acteurs, des coiffeurs, des dirigeants d’entreprises, des avocats… », assure Jeff, organisateur de cérémonies. Son prénom et ceux des consommateurs ont été changés pour préserver leur anonymat.

« A une époque marquée par le consumérisme et le divertissement, les gens cherchent des expériences spirituelles fortes », insiste-t-il.

100 cérémonies par nuit à New York

D’après Dennis McKenna, professeur au Centre de Spiritualité de l’Université du Minnesota, « chaque nuit environ 100 cérémonies se tiennent à New York, et ce doit aussi être vrai pour Los Angeles ou San Francisco ».

Mais il est difficile de le savoir précisément, en raison du caractère illicite de cette substance qui contient du DMT, un puissant psychotrope. Aux Etats-Unis, seules deux églises d’origine brésilienne installées dans l’ouest américain peuvent l’utiliser légalement, au nom de leur rituel.

Des critiques se moquent de l’engouement pour l’ayahuasca comme de la dernière tocade en date pour planer.

Les adeptes, eux, affirment n’en prendre qu’avec plusieurs mois d’intervalle. Ils doivent d’abord suivre une « diète » stricte d’une semaine avant de participer à des cérémonies, qui ont souvent lieu en pleine nature, rythmées de séquences méditatives et de chants traditionnels.

Hirondelles violettes

L’ingestion d’ayahuasca génère des hallucinations euphoriques: « J’ai eu la sensation de sortir de mon corps », raconte Dominique. « J’ai vu des hirondelles roses et violettes, des formes géométriques vertes », renchérit Leonard, un autre enthousiaste.

Mais d’autres visions sont beaucoup plus sombres, parfois terrifiantes. Elles s’accompagnent généralement de vomissements, c’est la « purge », « dans la jungle, c’est considéré comme un purificateur », affirme Jeff.

Si certains en ressortent inchangés, d’autres décrivent des transformations radicales. « J’ai arrêté de fumer, commencé à méditer, à me reconnecter avec la nature, j’ai fait la paix avec mes parents », énumère Leonard.

Les effets curatifs potentiels intéressent de plus en plus de chercheurs, à l’instar de Jessica Nielson, du Centre des lésions cérébrales de l’Université de Californie San Francisco (UCSF).

Elle a commencé à étudier l’ayahuasca après un voyage au Pérou où elle a vu « deux personnes atteintes de syndrome post-traumatique qui ont semblé totalement guéries après » en avoir pris.

Elle essaie d’obtenir l’agrément de l’Autorité américaine du médicament (FDA) pour un essai clinique, mais le chemin est laborieux avec cette substance classée drogue dure, même si des psychotropes comme le MDMA ou le LSD font un retour en grâce en psychiatrie.

Pourtant, estime Charles Grob, professeur au département de psychiatrie du centre médical Harbor-UCLA à Los Angeles, « la médecine occidentale a souvent des difficultés à traiter les addictions aux drogues et à l’alcool, alors ça vaut la peine d’étudier » ces pistes.

Une substance qui peut être dangereuse

Si les recherches aux Etats-Unis sont freinées par le cadre juridique, elles se multiplient ailleurs, notamment au Brésil où l’ayahuasca est légal –il l’est aussi dans plusieurs autres pays d’Amérique latine comme le Mexique, le Pérou ou la Colombie– et en Espagne où il profite d’un flou juridique.

M. Grob cite notamment « une étude pilote au Brésil sur des gens qui souffrent de dépression chronique et ne réagissent pas bien aux anti-dépresseurs. Les résultats préliminaires sont positifs ».

L’ayahuasca peut néanmoins être dangereux, notamment pour les personnes prenant des anti-dépresseurs, souffrant de problèmes cardiaques ou psychotiques, pour les épileptiques ou les asthmatiques.

« Il faut évaluer les personnes, s’assurer qu’elles sont physiquement et mentalement à même de le supporter », explique Jeff, affirmant que « ce n’est pas dangereux » lorsque ces précautions sont prises.

« Une fois, quelqu’un a crié pendant plusieurs heures mais le lendemain il allait très bien », ajoute-t-il.

La popularité de cette plante, que certains achètent sur internet, attire aussi les charlatans, reconnaissent des experts comme Jeff et M. McKenna.

Et elle peut créer des drames. Au Pérou, où le tourisme de l’ayahuasca bat son plein, des agressions sexuelles ont été signalées et un Britannique a été poignardé par un Canadien après une cérémonie, car cette drogue suscite des transes euphoriques mais aussi parfois des phases dépressives et plus rarement, des crises de panique ou paranoïa.

Tout ce qui est suffisamment puissant pour être utile l’est aussi pour faire du mal. Ce qu’il faut, c’est davantage de recherche », conclut Mark Barad, un psychiatre de UCLA.

Insolites : Chats équipés de Gps pour surveiller leurs déplacements nocturnes…c’est étonnant !

Les chats c’est peut être souvent très mignon mais c’est aussi des féroces prédateurs qui peuvent être un danger pour la faune sauvage locale, c’est la raison pour laquelle en Australie ils sont considérés comme une espèce envahissante.

chat-1

 

Comme les gens ont tendance à être persuadés que leur gentil chat reste bien sage à la maison pendant la nuit une organisation de protection de la nature a eu l’idée de fixer des récepteurs GPS sur leur collier pour enregistrer tous leurs déplacements pendant la nuit, avec des résultats parfois assez étonnants.

chat-2

chat-3

chat-4

chat 5.jpg

chat 6.jpg

 

Insolite : Le sahara algérien recouvert de Neige !!!!

Magnifique et incroyable : un photographe amateur a immortalisé des dépôts de neige exceptionnels sur les dunes de sable rouge du Sahara. Cela ne s’était pas vu depuis 37 ans.

sahara-neige

La descente à skis ne serait pas recommandée, mais la magie est au rendez-vous. Le photographe amateur Karim Bouchetata a eu le nez creux lundi en allant marcher sur les hauteurs de la ville d’Aïn Sefra, à l’ouest de l’Algérie, muni de son appareil favori.

Il a été témoin d’un événement météorologique historique – une première en 37 ans d’après lui – avant de l’immortaliser en photo. De la neige a recouvert toute la journée les dunes de sable rouge du plus grand désert au monde. Cette ville, située à 1 000 mètres au-dessus du niveau de la mer, surnommée « La porte du désert », est surplombée par de nombreux reliefs montagneux qui font partie des monts des Ksour.

Elle est justement célèbre en Algérie grâce à ses dunes aux couleurs dorées, pour l’occasion striées d’or blanc. Celui-ci a collé au sable l’espace d’un jour entier avant de fondre mardi, selon le site d’information TSA, citant l’auteur des photos. La radio Franceinfo ajoute quant à elle que, d’après Karim Bouchetata, « il n’avait pas neigé dans cette région depuis une tempête qui s’est produite le 18 février 1979 ». Un événement météorologique qui n’aurait d’ailleurs pas duré plus d’une petite demi-heure.

sahara-neige1

Le Point.fr – LCI