Roche Posay, un superbe bilan de cure

Deux mois après je suis en mesure de faire le bilan de la cure pour la peau.

Ok j’ai fini comme toujours sur les rotules, mais en plus du bilan médical positif, cicatrice moins dure et douloureuse, peau retapée j’ai un bilan humain superbe. Là deux mois après la fatigue s’est estompée et la peau est en forme. Les baso sont sous surveillance désormais et là en renforçant la peau, je l’arme contre le risque de rechutes.

Par ailleurs, une cure c’est des rencontres, entre curistes évidemment, un moment de partage avec ces personnes qui sont atteintes d’affections cutanées ou de suites de traitements contre le cancer. Un gros coup de cœur pour mes rencontres de cette année,  des personnes riches et des personnalités profondes et géniales. Je désire sincèrement les revoir, en bonne santé ou en cure ou ailleurs.

anciens thermes foison fleurs

Une grosse pensée aussi pour les amis que j’ai revus, oh quel plaisir, je salue la Suisse, il se reconnaîtra, la région de Montpellier, la Bretagne, la région stéphanoise.. et tous ceux ou celles dont je n’ai pas su l’origine mais avec qui j’ai échangé.

Au fil de ces rencontres on découvre des galères, des femmes qui parlent de leur cancer, pour certaine c’est déjà un compagnon de longue durée. D’autres qui m’ont raconté leurs cheveux d’avant, longs et épais. Leur peau, leur silhouette qui a changé. Oui la cure est un moment où elles peuvent parler, dédramatiser, reprendre pied, se réapproprier un corps blessé, abîmé par de puissants traitements.

Autres galères, les maladies de peau, eczéma et psoriasis en tête, avec les rhumatismes déformants associés et les disgrâces que l’on oublie tant ces personnes sont courageuses et belles de l’intérieur.

Ce sont aussi des accidentés de la vie, des grands brûlés, un petit garçon que j’adore avait été brûlé par un potage au potiron ! dans son école il a répandu la nouvelle qu’il avait été attaqué par un requin, il est devenu un héros !

Autre brûlure, un jeune homme, son briquet lui a explosé dans la poche percé par des pointes, ses vêtements, imbibés par le gaz ont pris feu, il a eu le bas ventre brûlé, on lui fait des greffes pour le reconstruire, ce sera dur pour lui mais vu son sourire et ses yeux si beaux et limpides, il y arrivera.

Une femme grièvement brûlée dans l’incendie de sa maison, elle arrive à la cure, là heureuse parade en peignoir les jambes bien velue trop heureuse de voir ses poils repousser !

 

Oui la vie prend une autre dimension, on ne finit pas une cure dans le même état d’esprit que l’on l’avait commencée, on en sort plus riche, humainement.

Rappel de randonnées au départ de la Roche Posay :

Nature : balade avec la LPO à la découverte des oiseaux

Récit : Les matinées d’une curiste à la Roche Posay

Escapade à Angles sur Anglins et à Fontgombault

 

Le site de l’office de la Roche Posay si dynamique,  que je salue au passage :

Office du Tourisme Roche Posay