Récit : Les matinées d’une curiste à la Roche Posay

La Roche Posay, vous ne pouvez que connaître le nom de cette ville, ses produits fabriqués sur place avec l’eau de sa source thermale sont en vente un peu partout en France et dans le monde.

Cette petite ville de 1600 habitants à l’année accueille environ 8000 curistes par an !

Les soins se déroulent du lundi au samedi matin, sur trois semaines, je vais avoir 18 jours de soins, le Dimanche est jour de repos.

Je suis arrivée, comme beaucoup de mes collègues curistes deux jours avant, le samedi. Certains ne sont là que depuis le dimanche, ceci varie selon les désirs du curiste et les caractéristiques du logement.

(je prépare un article sur les pièges à éviter pour tenter de trouver un logement correct…. très important, ça évite ce que j’ai subi cette année, une cure gâchée par un logement à la ramasse et un propriétaire peu accommodant….)

Dimanche, je me suis promenée, les soins commencent le lundi, pour le moment je suis encore toute fraîche et pimpante alors autant en profiter !

Au préalable de cette cure, j’ai eu une prescription de mon médecin, un accord de ma CPAM, j’ai trouvé un logement ici à La Roche, puis réservé ma cure et choisi un médecin.

 

P1030982.JPG

Et tout commence un lundi matin.

J’ai un rendez vous pour mon premier jour aux thermes du Connétables, ce sont les plus vastes, situés à l’extérieur de la ville en pleine nature. Le bonus pour moi est que j’y vais à pied, en gros 20 minutes.  Ça fait du bien on marche entre une superbe double rangée d’arbres, vive la nature !

 

Arrivée dans le hall, direction le comptoir d’accueil, sourire obligatoire !!! c’est dans le règlement. Je remets ma prise en charge de la  CPAM, l’agent d’accueil de la Cure me donne une carte provisoire. J’aurai la carte définitive après ma consultation auprès de mon dermatologue thermal.

La lingerie

Direction la lingerie maintenant, dans mon sac j’ai les précieuses sandales pour déambuler dans les soins.

Les lingères sont épatantes, toujours le sourire, (je remercie Angela d’avoir posé avec le sourire). Elles pointent la carte et me donnent un peignoir et sa ceinture, hmmm cette année ils ont été changés, impec ! une serviette complète le set pour les soins.

Go, direction le service beige ; le curiste est dirigé selon le médecin qu’il a choisi, il y a deux services en bas et deux en haut.

Le vestiaire

Le vestiaire est tout simple, des casiers à clé, des cabines. Je prends un portant et une clé puis je me change, hop je retire tout vêtement.  Je charge le portant, je glisse mes pieds dans les sandales, je m’enveloppe dans le peignoir tout doux, ils sont super chouettes ces nouveaux peignoirs !

Je mets mes affaires dans mon casier, hop un tour de clé !

La secrétaire du médecin

Munie de ma carte je file vers les soins, et oh bonne surprise je connais la secrétaire du médecin, elle se prénomme Hélène, l’année dernière elle était à la lingerie, elle remplace Nathalie qui est à un autre secrétariat.

Chaque matin la secrétaire pointe la carte, chaque soigneuse à chaque soin la pointera à son tour tout au long de la matinée.

Elle me reconnaît, ici le personnel est à dimension humaine et souriant, c’est super.

Stomatologie

Je  vais vers les soins buccaux, c’est la seconde indication de ma cure la stomatologie.

cure stomatologie couloir

En plus de l’orientation dermatologie j’ai ces soins qui fortifient et améliorent la santé buccale. (les femmes en post cancer retrouvent grâce à ce soin plus de salive et le goût)

On me met un appareil en forme de U dans la bouche, l’opératrice vérifie la température de de l’eau, je suis là pour fortifier mes muqueuses pas pour les brûler !

L’eau est  injectée à forte pression dans ma bouche, elle masse les gencives et la langue, les oligo éléments de l’eau vont se déposer sur mes muqueuses, après le soin on  sent comme un pansement dans la bouche, c’est assez incroyable. Le soin dure pour moi 10 minutes, la durée est prescrite par le médecin.

Second soin pour la bouche la pulvérisation, une buse projette de l’eau en micro gouttes sous pression dans la bouche, une canule les dirige plus précisément, ce soin complète harmonieusement le précédent. Pour moi il dure aussi 10 minutes.

Ces soins sont doux et agréables, c’est un moment de détente.

Douche filiforme

Je quitte le service des soins buccaux pour aller à la douche filiforme. Elle est donnée chaque jour par le médecin. Son surnom entre curistes est le « karcher ». Le médecin est armé de 2 lances à forte pression dont il croise plus ou moins les jets pour asperger le corps du curiste. J’aime ce soin, il fatigue, la cabine où il est dispensé est un vrai sauna, une brume y flotte souvent.

cure jets du médecin

Je m’assieds sur les bancs en plastique beige qui offrent une pause, l’attente comme un peu partout dans les soins varie selon le jour. C’est bien aussi de pauser, parler un peu, la cure c’est aussi communiquer avec les autres, échanger, se faire des amis, il ne faut pas rester seul, c’est important pour le moral et la réussite de la cure.

Le praticien est en face du curiste il asperge le  corps de bas en haut, puis inverse, coté, dos, autre coté, face… l’eau pique la peau, j’aime c’est comme un massage doux et vif à la fois. Ça doit piquer c’est ainsi que la peau est nettoyée des cellules mortes et accueille des oligo-éléments de l’eau thermale.

Ce soin journalier est l’occasion de faire le point avec son médecin, tout va bien ou pas…

On remet le peignoir, là on est trempé comme un canard, un peu sonné aussi, l’eau chaude sous pression projetée ainsi ça travaille le corps.

Carte récupérée, elle sert ensuite pour les attentes.

La pulvérisation

Pulvérisation générale, il y a souvent de l’attente, ce qui permet de souffler mais aussi de retrouver des amis, souvent ceux qui étaient déjà à l’attente pour la douche filiforme, au fil des jours on connait de plus en plus de curistes et c’est super.

Je rentre dans une cabine individuelle, l’employée m’y installe  après m’avoir appelée. Des buses aspergent le corps dans une brume de micro gouttelettes, l’eau perle puis coule en ruisselet sur le corps, ce soin est doux il est apaisant, émollient et cicatrisant. Cependant au fil des jours, il devient aussi fatiguant, en fin de cure je ne supportais plus la douche la plus puissantes à 6 buses !

L’opératrice revient me chercher, j’ai fait mes 10 minutes de soin, je poursuis par une pulvérisation faciale, là assise sur une chaise, équipée d’une cape de protection pour le corps, seul le visage est aspergé de micro gouttelettes d’eau. J’adore ce soin, je se sens comme sous une cascade d’eau. ce soin dure pour moi 10 minutes.

Les postes de soins sont alignés comme dans le service stomatologie, la buse est la même elle pulvérise de l’eau thermale tiède ou fraîche selon la pathologie.

le bain….

 

Après ces pulvérisations il me reste le bain, là je suis souvent seule, je n’ai pas de massages et j’ai les soins de stomatologie, alors les autres curistes sont sur un autre tempo de soins que le mien.

Attente aux bains, souvent j’ai le peignoir trempé arrivée là, je dois demander un sec, sinon gare au coup de froid.

Et voilà, une cabine est prête une soignante m’appelle, je me glisse dans les bulles d’une baignoire remplie d’eau thermale pendant 20  minutes.

Ce bain est relaxant et hydratant, il soulage les démangeaisons.

Je le prend tiède, trop chaud il fatigue le corps.

Dans les bulles, je bulle….. comme ça détend, et quand la douce voix de la soignante me dit : « c’est fini Madame » j’émerge à regrets de tant de douceur.

 

 

Voilà la matinée est finie, je récupère mon panier dans le vestiaire, je suis rincée, la chaleur, les soins répétés, les attentes, c’est fatiguant. Cette fatigue sera pour moi légère en début de cure, puis montera crescendo au fil des 3 semaines.

L’après midi une sieste est fortement recommandée, de toutes façons je pique du nez.

Je verrai le médecin en consultation au second jour de ma cure il me remettra une ordonnance de mes soins thermaux, j’aurai ma carte définitive de curiste.

En plus des soins, de la sieste, les promenades autour de la Roche sont un des éléments importants des soins, une mise au vert calmante et tonique à la fois, il y a tant à voir…. à la Roche on effectue aussi une cure de nature.

roche posay verdure.jpg

Une visite parmi d’autres :

Escapade à Angles sur Anglins et à Fontgombault

 

 

 

 

 

 

 

4 réflexions au sujet de « Récit : Les matinées d’une curiste à la Roche Posay »

  1. Tu as mis du soin…au rapport! Je me sens déjà beaucoup mieux! Vivement le deuxième jour! (Sans rire, c’est instructif), je ne suis jamais allé en cure (trop bonne santé!). A vrai dire jusqu’à là, j’étais plutôt dubitatif sur l’efficacité mais l’année dernière j’ai fait une journée en thalasso et c’était très relaxant.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s