Insolite : Météo France : l’hiver est bien de retour !

Bon on ne range pas encore les pulls !

La chute des températures a été brutale et surprenante. Accompagnée de pluie glaciale, de giboulées et même de neige (ce dimanche dans l’Avesnois, quelques mini flocons). Ça va continuer ? Réponse : oui, selon Météo France.

Prévisions de Météo France pour ce lundi

Carte Météo France pour ce lundi 25 avril.

Carte Météo France pour ce lundi 25 avril.

En cours de nuit, le ciel de traîne perd de son activité, les averses sont de plus en plus rares et le ciel reste très encombré. La dorsale s’affaisse et régresse sur l’Atlantique à l’approche d’un thalweg sur la Manche en prolongement de la dépression centrée sur les pays Scandinaves qui se décale en Mer du Nord en cours de matinée. Elle est associée à un front froid précédé d’ un secteur chaud alimenté en air un peu plus doux; enfin tout est relatif, on va dire moins froid; et humide. Le ciel demain matin est donc très nuageux à couvert et quelques gouttes de pluie peuvent s’échapper de ces nuages.
Le vent s’oriente à l’Ouest Sud-Ouest il souffle modérément avec quelques rafales entre 40 et 50 km/ h d’abord sur l’Ouest des départements côtiers.
Les températures minimales sont toujours sous les normales saisonnières d’environ 3 à 4 degrés, localement quelques gelées ne sont pas complètement exclues notamment dans l’ Avesnois et la Thiérache.

Prévisions de Météo France pour ce mardi

Carte Météo France pour mardi 26 avril.

Carte Météo France pour mardi 26 avril.

Après les éclaircies matinales à l’arrière de front, avec l’évolution diurne le ciel de traîne se réactive. Dans un ciel changeant alternent alors éclaircies et passages nuageux porteurs d’ averses. Ces averses s’accompagnent parfois de grésil voire d’orages en fin de journée et soirée. Le vent d’Ouest Nord-Ouest est modéré avec quelques rafales de 40 à 50 km/h voire 60 à 80 km/h d’Est en Ouest principalement en soirée sur le Nord Pas de Calais.
Les températures sont toujours très en dessous des normales de saison.

Prévisions de Météo France pour ce mercredi

Carte Météo France pour mercredi 27 avril 2016.

Carte Météo France pour mercredi 27 avril 2016.

On ne change pas de masse d’air, nous restons dans un ciel de traîne résiduel où alternent éclaircies et passages nuageux porteurs de rares averses.
Les températures minimales sont toujours aussi fraîches et les maximales sont encore environ 4 degrés sous les normales de saison. Le vent est faible à modéré d’un vaste secteur Ouest.

Prévisions de Météo France pour ce jeudi

Carte Météo France pour ce jeudi 28 avril.

Carte Météo France pour ce jeudi 28 avril.

La situation reste pilotée par un vaste système dépressionnaire en mer du Nord bien alimenté en air froid générant un ciel changeant accompagné d’averses. Températures sans changement par rapport à la veille.

Prévisions de Météo France pour la fin de semaine

Vendredi, ciel variable plus chargé l’après-midi accompagné d’averses. Vent faible de Sud-Ouest. Températures quasi stationnaires, on gagne un petit degré.
Samedi, persistance d’un système dépressionnaire au nord du cinquantième générant le même scénario, celui d’un ciel alternant périodes ensoleillées et passages nuageux porteurs d’averses. Légère hausse des températures, nous ne sommes plus qu’à deux degrés environ des normales de saison.
Dimanche, Le temps est globalement le même que la veille, sans changement notable en tout cas. Vent faible d’Ouest. Températures stationnaires.

Le retour du beau temps de printemps, ce n’est pas avant 10 jours au moins !

News / Social :Après 40 ans, il ne faudrait travailler qu’à temps partiel, assurent des chercheurs – L’Express — Pimpf : Drifting somewhere…

Article super intéressant, il conforte le concept de partage du travail également, offrirait plus de travail aux jeunes.

 

Si travailler moins peut accroître le risque de dépression, travailler plus aurait un impact négatif sur les capacités cognitives des salariés, soulignent des chercheurs australiens. Le travail, ce n’est pas toujours la santé. Surtout après avoir dépassé la quarantaine. Des chercheurs australiens du Melbourne Institute of Applied Economic and Social Researchont découvert que pour les […]

via 20160424 – News / Social :Après 40 ans, il ne faudrait travailler qu’à temps partiel, assurent des chercheurs – L’Express — Pimpf : Drifting somewhere…

Nature : Italie: la nappe de pétrole en grande partie dissoute au large de la Riviera et de la Côte d’Azur

Rome – La nappe de pétrole apparue au large de la Riviera italienne s’est en grande partie dissoute et ne pose plus de risques aux plages des côtes italiennes et françaises, ont annoncé dimanche les responsables de l’opération de nettoyage.

« La situation dans les eaux entre Gênes et la frontière française s’est améliorée de manière significative« , a déclaré Giovanni Pettorino, commandant du port italien de Gênes.

« Grâce aux conditions météorologiques (pluies intenses, NDLR) la nappe de pétrole aperçue au cours des derniers jours sur des images satellites s’est en grande partie dissoute ou s’est dispersée en de plus petites nappes sous l’effet de traitement« , a-t-il assuré à la chaîne italienne Sky TG24.

Une nappe de pétrole de quelque deux kilomètres de long et 500 mètres de large menace la côte italienne vers Gênes (nord-ouest) mais aussi la Côte d’Azur en France, avaient indiqué samedi les autorités italiennes.

« La nappe n’ira pas en France. La situation semble désormais maîtrisée« , a affirmé dimanche M. Pettorino, une déclaration qui devrait soulager la population et l’industrie touristique du sud de la France.

Le pétrole provient vraisemblablement d’une raffinerie située au nord de Gênes, où la fuite d’un oléoduc le week-end dernier a déversé de grandes quantités de brut dans un torrent voisin.

Les secours avaient vite réussi à construire une digue provisoire pour empêcher le pétrole de se répandre et commencé à le pomper, jusqu’à ce que de fortes pluies dans la nuit de vendredi à samedi détruisent une digue.

La nappe qui s’est échappée se déplaçait lentement samedi vers l’ouest du port de Gênes, en Méditerranée, faisant redouter une pollution sur des plages de la zone frontalière entre Italie et France.

Les autorités portuaires de Gênes et le gouvernement avaient affirmé que les barrières flottantes mises en place dans l’embouchure du torrent avaient ensuite été efficaces pour éviter d’autres fuites d’hydrocarbures.

« Ce n’est pas un désastre mais un incident sérieux qui n’aurait pas dû se produire« , a déclaré le chimiste environnemental Federico Valerio au quotidien italien La Repubblica. « Le système de prévention en place a échoué. Le plus lourd tribut sera pour le torrent où a eu lieu le déversement. Les conséquences toxiques auront des répercussions sur son écosystème pendant des mois, sinon des années« , a-t-il prévenu.

sourire du jour : Le prince George accueille Barack Obama en pyjama et robe de chambre

Le petit prince George a accueilli jeudi soir Barack et Michelle Obama… en pyjama et robe de chambre. L’image fait le tour des réseaux sociaux et attendri le web.

C’est l’image attendrissante de ce week-end. Vendredi soir, le prince George a accueilli, du haut de ses presque 3 ans, le président américain et sa femme en visite au Royaume-Uni pour le 90e anniversaire de la reine Elizabeth II. Mais comme il était déjà un peu tard, le petit prince était déjà en pyjama et robe de chambre, prêt à rejoindre Morphée.

Face à l’importance des invités, il a tout de même eu l’autorisation deveiller un peu plus tard que d’habitude, pour profiter de la présence de Michelle et Barack Obama.

Et visiblement en forme, il en a même profité pour jouer avec soncheval à bascule. Une scène immortalisée par les photographes présents sur place, qui est aussi une façon pour le petit prince deremercier la famille Obama pour ce cadeau  qui lui a été fait à sa naissance.

Obama met en garde le Royaume-Uni contre le « Brexit »

Avant de rendre visite au prince George, ainsi qu’à ses parents Kate et William, Barack Obama s’est entretenu avec le Premier ministreDavid Cameron. Il lui a fait part de ses inquiétudes sur le « Brexit« , soit un départ du Royaume-Uni de l’Union européenne.

« Certains pensent peut-être qu’il y aura un accord de libre-échange USA/Royaume-Uni mais cela n’arrivera pas de sitôt […] Le Royaume-Uni sera en queue de peloton, a-t-il prévenu lors d’une conférence de presse avec le Premier ministre britannique. Nous sommes oncentrés sur les négociations avec le ‘grand bloc’ [l’UE, NDLR]. Les Etats-Unis veulent un Royaume-Uni fort comme partenaire. Et le Royaume-Uni excelle lorsqu’il contribue à diriger une Europe forte ».

georges 2

Plouf : Norvège : une ministre se jette à l’eau pour faire « comme les migrants »

Sylvi Listhaug milite contre l’immigration. Mais elle a à coeur de montrer qu’elle veut comprendre le drame des migrants. Une initiative qui a fait plouf…

La ministre de l’Immigration norvégienne, Sylvi Listhaug, défraie une nouvelle fois la chronique dans son pays. La membre du Parti du progrès, un parti anti-immigration, s’est jetée à l’eau mardi au large de l’île grecque de Lesbos pour « se mettre dans la condition des migrants » qui tentent d’échapper à la guerre en ralliant l’Europe, bien souvent par la mer. « Vous ne pouvez pas vous mettre dans la même situation que les réfugiés, mais vous pouvez la voir depuis leur point de vue, ce que c’est d’être ainsi dans l’eau », s’est justifiée Sylvi Listhaug auprès de l’agence de presse norvégienne NTB Scanpix. À un détail près : si la ministre était équipée d’une combinaison de survie (qui empêche la noyade), les réfugiés, eux, ne le sont pas, ce qu’elle a d’ailleurs reconnu.

La ministre était accompagnée de sauveteurs norvégiens qui viennent en aide aux réfugiés tentant depuis des mois de rallier l’Europe par la mer Méditerranée. « J’ai parlé avec l’équipage, qui m’a raconté d’horribles histoires. Ce sont des héros qui ont sauvé plus de 3 000 personnes. Quand on m’a proposé de voir comment ils faisaient, j’ai bien sûr dit oui », a déclaré Sylvi Listhaug à la chaîne TV 2. Pour démontrer quoi ? Le mystère demeure. En novembre, la ministre avait déclaré vouloir « réagir à la tyrannie de la bonté qui traverse la société norvégienne comme un cauchemar ». En janvier, la ministre de l’Immigration avait pris la décision de renvoyer des migrants de la Norvège vers la Russie alors que la température y avoisinait les – 30 °C. « Quand des personnes n’ayant pas le droit de séjour en Norvège sont renvoyées vers d’autres pays, cela implique dans la plupart des cas qu’elles repartent vers des conditions moins bonnes qu’en Norvège, tout simplement parce que la Norvège est un des pays où il fait le mieux vivre, avait-elle affirmé. Cela ne veut néanmoins pas dire qu’on ne peut ni ne doit effectuer de tels retours. »

Norwegian Migration and Integration Minister Sylvi Listhaug in T © Kerem Kocalar AFP
La ministre norvégienne de l’immigration est issue du parti du Progrès, très à droite sur l’échiquier politique. © Kerem Kocalar AFP

A-t-elle testé le plongeon dans les eaux frisquettes de la Méditerranée pour parvenir à la même conclusion ?

Une démarche qui choque

Quoi qu’il en soit, l’initiative de l’intrépide ministre a rapidement été commentée, notamment par la classe politique de son pays. La socialiste Karin Andersen lui a suggéré une autre expérience : ouvrir sa fenêtre pour se rendre compte de la situation des sans-abri. Des twittos se sont moqués de Sylvi Listhaug en réalisant des montages, repérés par Paris Match. Sur l’un d’entre eux, on peut la voir flotter dans un verre d’eau.

ministre dans verre

La Méditerranée, un cimetière à ciel ouvert

L’étrange initiative de Sylvi Listhaug intervient alors que, le 16 avril, près de 500 personnes ont perdu la vie dans le naufrage d’une embarcation au large des côtes libyennes. Les réfugiés seraient originaires de Somalie, du Soudan et d’Éthiopie. Ce nouveau drame porte à plus de 1 250 le nombre de morts ou de disparus depuis le début de l’année en Méditerranée, d’après le Haut Commissariat de l’ONU. Le 18 avril 2015 déjà, un bateau transportant plus de 700 réfugiés avait chaviré au large de l’île italienne de Lampedusa. Il s’agit encore aujourd’hui de la pire catastrophe de ces dernières années en Méditerranée.