Santé : La « peau électronique », le patch infirmier qui mesure vos constantes

Des chercheurs viennent de mettre au point un e-patch permettant de mesurer tension et fréquence cardiaque. Ce dispositif s’apparente à une « seconde peau électronique ».
Inventés à l’origine pour aider les gros fumeurs à éteindre leurs cigarettes, les patches, pratiques et discrets, se multiplient aujourd’hui dans le monde de la santé et du bien-être. Des chercheurs japonais de l’université de Tokyo viennent ainsi de mettre au point un patch électronique « nouvelle génération » permettant de mesurer précisément ses constantes (tension, saturation en oxygène, fréquence cardiaque, etc.) et de les afficher à même la peau.

Un dispositif de trois micromètres d’épaisseur
Dans leur étude, publiée dans la revue Science Advances, les experts expliquent que ce dispositif de trois micromètres d’épaisseur s’apparente littéralement à une sorte de « seconde peau électronique » ou « e-peau ». Sous la houlette des professeurs Takao Someya et le Dr Tomoyuki Yokota, de l’école universitaire d’ingénierie de Tokyo, le groupe de recherche a, en effet, mis au point un film protecteur ultra fin et composé d’une alternance de films polymères biocompatibles et de matériaux non organiques.

Plus fort encore, cette couche protectrice isole les composés organiques de l’air libre et empêche également la perte de vapeur d’eau et d’oxygène. Une première.

Votre coach sportif de demain, votre infirmier « 2.0 »Dans cette « seconde peau électronique » se cachent également une diode en polymère émettant de la lumière et des photorécepteurs suffisamment flexibles afin de suivre les mouvements du corps. Autant d’outils high-tech qui permettent d’afficher vos données de santé directement sur votre peau. Exit donc, les montres connectées plus lourdes, le verre ou le plastique, « l’e-peau » peut être votre coach sportif de demain, votre infirmier « 2.0 ».

Le Quotidien du médecin qui se fait l’écho de cette première mondiale imagine déjà poindre« imperceptibles dispositifs de télémédecine », soient ces « peaux électroniques » qui, collées sur le patient, « renseignent et affichent en permanence la saturation en oxygène et le rythme cardiaque ».

Une réflexion au sujet de « Santé : La « peau électronique », le patch infirmier qui mesure vos constantes »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s