Insolite : Le LSD deviendra t ‘il un médicament ?

Il y a une quarantaine d’années, des scientifiques se lançaient le défi de trouver un point positif au LSD. Alors que les avis divergeaient, les travaux ont été abandonnés, mais ils viennent d’être repris lors d’une étude britannique.

Des participants prennent du LSD pour une enquête

Il ne faut pas oublier que le LSD est rangé dans la catégorie des drogues hallucinogènes, les impacts sur le cerveau sont certains. La revue PNAS évoque ainsi la volonté de ces scientifiques qui souhaitent proposer dans le futur un médicament avec la molécule du LSD. Des volontaires ont donc été réunis autour de Robin Carhart-Harris puis ils ont reçu une faible dose de cette drogue. Via les techniques d’imagerie, leur cerveau a été étudié dans le moindre détail.

Une nette différence a été observée par rapport au groupe qui avait pris un placebo. Cette actualité semble faire écho à celle sur le cannabis puisque cette drogue a elle aussi été envoyée dans le monde médical.

C’est le retour des études sur le LSD

Auparavant, le cannabis a pu être utilisé à des fins thérapeutiques notamment pour apaiser les douleurs de certaines maladies comme la sclérose en plaques. Les scientifiques pourraient à nouveau projeter au rang de médicament le LSD qui est toutefois une drogue nocive. Dans les années 50, les premières expertises avaient eu lieu, mais le projet avait été mis de côté. Avec les technologies d’aujourd’hui, ils ont décidé de reprendre leur enquête en observant la première fois les effets du LSD sur le cerveau. C’est la revue PNAS qui propose cette étude qui s’est focalisée sur des méthodes d’imagerie.

« On obtient un cerveau plus intégré, plus unifié »

Bilan : sous LSD, certaines zones du cerveau qui sont habituellement peu ou pas connectées communiquent davantage entre elles, d’une façon comparable au fonctionnement d’un cerveau d’enfant.

« Normalement, notre cerveau est composé de réseaux indépendants qui séparent différentes fonctions spécifiques, comme la vision, l’ouïe ou le mouvement. Sous LSD, la séparation de ces réseaux se brise et on obtient un cerveau plus intégré, plus unifié », explique Robin Carhart-Harris, coauteur de l’expérience dont les résultats sont publiés dans la revue scientifique PNAS (en anglais).

Un cerveau sous cette drogue aurait tendance à retomber en enfance

Il est primordial de ne pas sous-estimer les effets du LSD qui est parfois pris par de jeunes consommateurs dans des soirées récréatives. Les conséquences sur le long terme sont susceptibles d’être irréversibles. Les scientifiques ont pu constater que le cerveau d’un adulte avait tendance à retomber en enfance lors de la prise de cette drogue même en faible quantité. Lors de leur étude très minutieuse, ils ont également constaté une modification du réseau, car toutes les zones fonctionnent ensemble alors qu’elles sont généralement indépendantes.

Utiliser le LSD pour mettre un terme à la dépression

Comme le mentionne le coauteur de l’expérience, Robin Carhart Harris, le cerveau a tendance à être davantage intégré et unifié via le LSD. L’imagerie médicale permet ainsi d’enquêter sur l’effet du LSD dans le but de savoir si cette drogue pourrait éventuellement être utilisée contre la dépression. C’est également un paradoxe, car les scientifiques estiment qu’il serait tout à fait envisageable de mettre un terme à quelques addictions tout en ayant recours à cette puissante substance. Cette actualité ne devrait pas combler de nombreuses personnes, car l’affaire du cannabis n’a pas fait l’unanimité. En France, le secrétaire d’État, Jean-Marie Le Guen estime qu’il faut relancer le débat sur la légalisation de cette substance.

Vers des traitements contre certaines pathologies psychiatriques

Selon les scientifiques, qui ont administré à un groupe de volontaires déjà consommateurs une dose de LSD, « ces connexions augmentées » pourraient d’ailleurs expliquer les sensations d’altération de la perception souvent ressenties par les consommateurs de ce produit hallucinogène.

A noter que si le protocole de l’étude, impliquant la consommation de substances stupéfiantes, peut choquer, les scientifiques soulignent l’utilité clinique de leurs travaux. Tous espèrent, en effet, à terme, contribuer à la découverte de traitements (voire de thérapies) contre certaines pathologies psychiatriques.

Une réflexion au sujet de « Insolite : Le LSD deviendra t ‘il un médicament ? »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s