Depuis la fin des années 1990, le chimiste américain David Whitlock ne prend plus de douches. Il se lave le corps uniquement à l’aide d’un spray qu’il a confectionné lui-même. Chercheur au MIT (Massachusetts Institute of Technology), Whitlock part du principe que l’épiderme n’a besoin, pour être propre, que d’une bactérie naturelle, nommée Nitrosomonas Eutropha. C’est avec cette bactérie, présente à même le sol, qu’il a confectionné son spray « nettoyant ».

(Photo : Ajay Verma/Reuters)

Le chercheur explique que l’excès d’hygiène peut provoquer des allergies et laisser la voie libre à d’autres agents infectieux. Si on se lave trop souvent, cela décape et agresse la peau. Elle se craquelle et il se crée des brèches où peuvent s’installer des germes.

Ne pas agresser la peau

Dermatologue à Paris, Nina Roos rejoint le raisonnement du chercheur, en précisant les besoins de notre peau en termes d’hygiène : « Notre organisme a besoin d’être en contact avec des bactéries et d’autres microbes pour être en bonne santé, souligne-t-elle. Se laver est un geste qui consiste à s’appliquer des cosmétiques moussants, donc décapants, sur la peau. Les lipides qui assurent le « ciment intercellulaire » de la peau n’aiment pas qu’on les dissolve de cette manière. C’est une agression pour la barrière cutanée. Se laver tous les jours dessèche la peau. Trop de savonnage déséquilibre la flore cutanée, rend notre peau très irritable et sujette à diverses pathologies comme l’eczéma. »

(Photo : Fotolia)

Limiter le nombre de douches

Trop d’hygiène et de savonnage, c’est donc nocif pour la peau. Faut-il pour autant arrêter de se laver ? Évidemment non. Mais peut-être est-ce une bonne idée de ralentir la fréquence des douches et d’éviter les savons et gels douche agressifs, qui « récurent » au lieu de nettoyer l’épiderme en douceur. « En dermatologie, nous recommandons de ne se laver qu’un jour sur deux lorsqu’on veut limiter ces problèmes de peau, notamment chez les enfants »,préconise Nina Ross.

Si la douche quotidienne réveille, aide à se sentir propre et de bonne humeur de bon matin, mieux vaudrait donc ralentir ce rythme à seulement deux où trois douches par semaine. Pour ceux qui ne peuvent absolument pas se passer de leur douche matinale, les dermatologues conseillent d’appliquer un lait hydratant après chaque toilette.

Prendre moins de douches, c’est aussi bon pour la planète. Chaque année, un adulte européen consomme environ 16 000 litres d’eau pour la douche et les bains moussants, plusieurs kilos de savon et entre trois et six flacons de shampoing et de gels douche…