Santé : Mon conjoint boit trop, comment réagir ?

Voici un article qui fait suite au précédent.

La consommation excessive d’alcool n’est pas facile à aborder au sein d’un couple. Les conseils du Dr Fatma Bouvet de la Maisonneuve.

C’est une question que l’on me pose beaucoup, et de plus en plus souvent. Le déclic se produit quand la maladie alcoolique devient visible. Malheureusement, elle ne se voit pas toujours. Il peut se passer des années avant qu’une personne prenne conscience du problème chez son partenaire. Certains hommes n’imaginent pas que leur femme puisse être alcoolique. Ils ne veulent pas voir le problème, d‘autant que les femmes ont tendance à boire en cachette.

C’est moins vrai dans l’autre sens. En général, une femme qui voit son mari ivre, à répétition, lors de soirées va commencer à s’inquiéter.

La question est délicate à aborder avec son conjoint. Certaines personnes laissent traîner sur une table un livre ou un article sur l’alcool. D’autres font allusion à une émission qu’ils ont écoutée. L’important, c’est de se placer sur le registre de la maladie pour inciter son conjoint à consulter un spécialiste. Il faut en parler à froid, pas au moment d’une ivresse ou d’une crise. Et surtout, sans jugement moral. Les patients détestent se sentir « fliqués » ou jaugés.

En général, les personnes en difficulté avec l’alcool mettent du temps à consulter car elles sont persuadées d’être atteintes d’une tare ou d’une perversion. Si on parle de leur alcoolisme comme d’une maladie, on diminue de moitié leur charge anxieuse. D’une certaine façon, cela permet de banaliser le problème et de le mettre à distance.

ethylotest-effet-alcool.jpg.pagespeed.ce.YZkk1lqyJ0

Il faut savoir que le premier levier de motivation pour une femme qui souhaite arrêter de boire, c’est son équilibre affectif. Mais pour l’inciter à consulter, il ne faut surtout pas lui faire du chantage, comme : « Si tu ne te soignes pas, tu risques de me perdre. » Inutile d’en rajouter. Ces femmes se sentent déjà très culpabilisées. Chez les hommes, la première motivation pour arrêter l’alcool, ce sont les conséquences professionnelles et financières. Mais là encore, utiliser l’argument médical sera plus efficace.

La consultation chez un spécialiste doit se faire à l’initiative du patient. Il faut que celui-ci soit vraiment motivé. Les consultations en famille ou en couple sont exceptionnelles, pour rester dans un cadre médical et éviter les confrontations qui pourraient tourner au règlement de compte. »

Articles qui pourraient vous intéresser :

Repère : Le village des addictions ouvre ses portes sur Internet

Santé : Alcool : quand s’inquiéter pour un proche ?

Une réflexion au sujet de « Santé : Mon conjoint boit trop, comment réagir ? »

  1. bon je pense que il y a plusieurs style de personnes alcooliques,
    il y en a qui font un vrai denni, ils pensent rééllement qu’ils peuvent arreter, et d’ailleurs ils ne sont pas alcooliques,
    et puis il y a des alcooliques qui acceptent l’aide, mais d’autres pas, et des maris violent , et alors il y a un moment ou la femme devrait partir, car c est terriblement horrible
    on voit pas forcement son mari ou epouse ivre, l etat d ivresse est un depassement de dose, mais l’alcoolique peut marcher droit parler il est alcoolisé on le sait pas forcemment, si il a sa dose, si il l’a pas, il est mal, anxieux, nerveux , parano, agressif etc
    donc le conjoint comprend rien, peut croire meme que c est lui le fautif

    le conjoint peut devenir aussi dependant de l’alcoolisme de son partenaire

    moi je dis , aller voir ALLANON c est une branche des alcooliques anonymes, c est pour les conjoints d’alcoolique ou amis, ou parents,
    car eux aussi ils ont besoin, eux aussi peuvent etre malade, et on les oublis,

    et pour les ado il y a aussi une branche je sais plus le nom

    l’eau ferrrruferugineuse neuse, oui

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s