Gmail, Outlook, Facebook : un nouvel accessoire permet à la police de « voler » les mots de passe

Gmail, Facebook, Twitter, Outlook, plus aucun de ces services sur le web ne seront à l’abri des forces de l’ordre désormais. Un nouvel accessoire, développé par l’entreprise Israélienne « Magen », permet de dérober très facilement les identifiants et les mots de passe de comptes enregistrés sur des mobiles.

A partir de 2016, les forces de l’ordre pourront apparemment pénétrer avec une facilité déconcertante nos comptes Gmail, Facebook ou tout autre service en ligne, grâce à « MABIT Scope« . Un outil développé par une entreprise Israélienne spécialisée dans la sécurité.

Autorisée récemment à l’export, cet appareil qui se présente sous la forme d’une petite box serait selon ses créateurs capables de subtiliser toutes les informations liées aux réseaux sociaux stockées sur un smartphone, avec une connexion sans fil.

Le principe de fonctionnement n’a pas été expliqué en détail par « Magen » (et on peut le comprendre), mais la box « Mabit » sera vraisemblablement capable d’analyser tous les comptes de la personne ciblée par les forces de police et de fournir un profil complet en se basant sur ses messages sur les réseaux sociaux : textes, images, vidéos, historique de navigation, …

On imagine que cet appareil deviendra très vite la cible de nombreuses critiques, si son efficacité est confirmée pour tous les usages « suggérés » par le créateur : surveillance de possibles terroristes, de trafiquants de drogues, mais aussi contrôle des frontières et surveillance d’organisation de manifestations.

Vos informations sur Gmail, les réseaux sociaux, même sur les applications de messagerie privée comme WhatsApp pourraient ne plus être à l’abri.

 

 

Sécurité internet : Gmail : des FAI pointés du doigt après une analyse de la sécurité !

One Reply to “Gmail, Outlook, Facebook : un nouvel accessoire permet à la police de « voler » les mots de passe”

  1. Est-ce que ce genre de pratique est légal ? Où est passée la protection de l’individu, la liberté d’utilisation, le respect de la vie privée ? En principe, seul un juge peut donner l’autorisation à une autorité judiciaire de fouiller dans la vie privée d’un individu. Ce n’est pas correct ce genre de chose.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s