Insolites : détournements d’objets…. à voir

  • Le tube de PVC

Comment détourner de leur fonction initiale des tubes en PVC, de plusieurs diamètres et de longueurs différentes ? Facile, en ce qui concerne le bureau d’architecture néerlandais Hoogte Twee, basé à Arnhem.

Appréhender ce matériel, le PVC, afin de créer un habitat d’un agencement  atypique par son relief, sa transparence, et sa texture inhabituelle, c’est le défit que c’est lancé Hoogte Twee Architecten.

Regardez la réalisation de ce projet de recherche, un bloc de construction fait d’un empilage de tuyaux creux en plastique légers, la B(h)uis.

TUBE.jpg
Ingénieux cet habitat, Non ?
  • La caisse en bois dans la galerie de vin d’Albert Reichmuth

Décoration éco, saine, esthétique, en bois pour cette Galerie du vin d’Albert Reichmuth, réalisée par le bureau d’architecture OOS. Celle-ci se situe 62 Feldstrasse, en plein coeur de Zurich, en Suisse. Cet espace est un lieu de vente, de dégustation et de formation.

Galerie-du-vin-dAlbert-Reichmuth-460x306

Son intérieur est réalisé avec plus de 1500 caisses de vin. Astucieusement placées du sol au plafond, ces caisses en pin permettent le stockage des bouteilles, en même temps, les interstices sont dédiés à la présentation des bouteilles. Des bancs ont été intégrés à l’ensemble afin de faciliter la discussion lors des dégustations.

galerie du vin d'Albert ReichmuthN’est-ce pas, une excellente façon de créer une atmosphère contemporaine, originale pour ce lieu de rencontre des passionnés ou des amateurs de vin de qualité ?

  • le verre : les Igloos de verre en laponie finlandaise

Igloo-Finlande-460x305

 

Une façon d’admirer les aurores boréales à l’intérieur d’un igloo de verre, c’est ce que vous propose l’Igloo Village Kakslauttanen, dans la région de Saariselkä Fell, 35 kms d’Ivalo aéroport, en Laponie finlandaise.

Aurore qui signifie « Lumière qui précède le lever du soleil », mythologie romaine donnée à la déesse de l’aube.
Doté d’un verre thermique, d’une technologie moderne qui empêche le verre de devenir opaque par le givre voire même lorsque la température est en dessous de -30°C.

Igloo en Laponie finlandaise

Ce verre permet, aussi, une température constante tout au long de la nuit, pour votre confort. Cet igloo transparent comprend un lit double ou 2 lits simples, un coin rangement et un coin toilette. Vous pourrez contempler, alors, dans une condition privilégiée, le phénomène lumineux d’une grande diversité de couleurs.

Le côté négatif étant le prix élevé de la nuit, donc pas question de dormir avant d’avoir vu le spectacle. Dans ce cas, prendre avec soi, un livre sur les légendes populaires au sujet des aurores boréales qui vous permettra d’attendre que le ciel s’illumine.

  • le bois pour un arbre à chats fort décoratif

arbre chat.jpg

 

Pour nos amis les chats, voici une maison arbre à chat en cèdre véritable avec quatre plates formes où votre chat  ou vos chats pourront se prélasser. Les feuilles sont en soie synthétique et les tapis en peluche. Le Tree House Skyscrapert s’intègre parfaitement dans une pièce de vie et s’harmonisera facilement avec votre décoration.

Lieu de jeux, d’escalade, d’observation et d’exploration pour nos chats, c’est un produit américain, Big Apple Pet Supply.

Vous pouvez aussi le créer, vous-même, avec une branche trouvée dans les bois et laisser votre imagination vous guider. C’est une excellente idée de bricolage, de plus vous pourrez en construire un bien adapté à votre animal de compagnie et à votre intérieur, pour le prix du bois !

  • Dormir dans un caisson de survie à Amsterdam !

capsule-hotel-flottant.jpg

 

C’est l’idée d’un architecte qui utilise des matériaux de récupération et  donne  une libre improvisation à de nouvelles créations. Dans ce cas, il a utilisé des caissons de survie, de 4, 25m de diamètre, trouvés sur une plateforme pétrolière off-shore pour réaliser deux capsules d’hôtel.

Elles sont amarrées sur les bords du canal de la Haye à Amsterdam.

intérieur-capsule-hôtel.jpg

La décoration intérieur est spartiate. Vous y trouverez un karaoké, des toilettes chimiques, une mini bibliothèque de guides touristiques, un espace de stockage revisité en armoire, et le must, le net d’un vieux pêcheur et sa couverture en peau de mouton en guise de lit.

Si vous voulez vivre quelques heures à la James Bond dans « l’espion qui m’aimait 1977 » dans l’authenticité d’un caisson de survie en oubliant certainement le côté confort et glamour, ceci est pour vous.

Différentes caspules existent dans d’autres pays comme au Japon et plus récemment des capsules dans les aéroports.

  • dormir dans un hôtel de sel en Bolivie

hotel sel bolivie.jpg

Si vous décidez un jour de visiter le plus grand lac salé du monde dont la superficie est d’environ 12 000 km2, à 3660 mètres d’altitude, passez une nuit dans un de ces hôtels atypiques, perdus dans le Salar d’Uyuni en Bolivie et laissez-vous surprendre par leur conception.

Ils sont entièrement construits avec des matériaux locaux c’est-à-dire du sel !
C’est le cas de l’hôtel Cristal Samana, l’hôtel Luna Salada, l’hôtel Palacio de Sal

hôtel de sel, Bolivie

Les murs sont assemblés par des blocs de sel. A l’intérieur, certains meubles sont réalisés en sel : tables, chaises, sommiers et têtes de lit, sculptures,…, même le sol.

Ce doit être surprenant et n’essayez pas de lécher quoi que ce soit pour goûter le sel, c’est interdit. Cela dégraderait l’hôtel, par contre  ne soyez pas surpris que l’on vous propose un bain à remous salé !

Photo 1 : hotelcristalsamana.com
Photo 2 : palaciodesal.com

  • Dormir dans une canette géante

can sleep village

Il existe au Danemark, une ville, entre mer et forêt, réputée pour son festival de music appelé Smukfest qui se tient en août à Lake Skanderborg. L’idée des organisateurs et du distributeur Royal Unibrew : déguster de la bière et dormir dans une canette !

pack-de-six-can-sleep

voici  la Can Sleep, hébergement atypique. Des packs de 6 canettes géantes sont disposés sur le terrain. Chaque Can Sleep, d’une hauteur de 3.75m et de 2.20m de diamètre, offre un espace qui comprend une table et deux chaises avec son minibar au rez-de-chaussée et l’échelle qui dessert une chambre double avec vue sur le ciel par un puits de lumière. Le mobilier est d’Ikea.
Ce concept est personnalisable et exportable pour un futur acquéreur.

can sleep intérieurcan sleep plan

 

Je ne sais pas si je vous ai donné des idées de bricolage, de voyage ou autres, j’ai adoré faire cet article, comme quoi on peut aussi voyager juste par son imagination et sa créativité.

Citation du Jour : Bouddha

« Quelle est la différence entre  » je t’adore » et  » je t’aime » ?
Bouddha y a magnifiquement répondu :
« Quand vous adorez une fleur, vous l’arrachez, mais quand vous aimez une fleur, vous l’arrosez tous les jours.

Celui qui comprend ça, comprend la vie… »

Mal connu, l’esclavage moderne existe aussi en France

La Commission nationale consultative des Droits de l’homme (CNCDH) publie ce jeudi un rapport que France Inter a pu consulter en avant-première.Environ deux millions et demi de personnes sont victimes de traite d’êtres humains chaque année. Ils sont en effet près de deux millions de femmes et de filles et 600.000 hommes et garçons à subir des entraves à leur dignité, leur liberté d’aller et venir, des atteintes à leur intégrité physique, à leur santé.

 

Selon un rapport sur la lutte et contre la traite et l’exploitation des êtres humains, il y a également près de 21 millions de personnes victimes de travail forcé dans le monde chaque année (11,4 millions de femmes et de filles et 9,5 millions d’hommes et de garçons).

 

Voici quelques témoignages extraits d’un article de France Inter qui affirme : Le constat est affligeant : traite économique sur les chantiers, esclavage à domicile et traite sexuelle. La France devient un terrain de jeu pour les organisations criminelles.

Poursuivre la lecture de « Mal connu, l’esclavage moderne existe aussi en France »

Jeu de go: L’ordinateur de Google remporte la 2e manche face au champion du monde

Ça se complique sérieusement. Ce jeudi, au deuxième jour du combat de l’homme contrela machine, le superordinateur AlphaGo a de nouveau fait plier l’intelligence humaine au terme d’un duel de quatre heures et demie. Après une première victoire mercredi, le programme informatique conçu par  Google a remporté à Séoul face au champion du monde du jeu de go la deuxième manche d’une série de cinq parties.

Le grand maître sud-coréen du jeu de go, Lee Se-Dol, lors de la deuxième manche face à l'ordinateur AlphaGo le 10 mars 2016 à Séoul.
Le grand maître sud-coréen du jeu de go, Lee Se-Dol, lors de la deuxième manche face à l’ordinateur AlphaGo le 10 mars 2016 à Séoul. – Yonhap News/NEWSCOM/SIPA

Ça se complique sérieusement. Ce jeudi, au deuxième jour du combat de l’homme contrela machine, le superordinateur AlphaGo a de nouveau fait plier l’intelligence humaine au terme d’un duel de quatre heures et demie. Après une première victoire mercredi, le programme informatique conçu par  Google a remporté à Séoul face au champion du monde du jeu de go la deuxième manche d’une série de cinq parties.

Le jeu de go, « Everest » de l’IA

C’est une victoire de taille pour les spécialistes de l’intelligence artificielle (IA) : DeepMind, filiale de Google qui a développé ce programme, avait comparé le jeu de go, inventé il y a environ 3 000 ans en Chine, à l’« Everest » de l’IA.

En 1997, l’ordinateur Deep Blue d’IBM avait créé la sensation en terrassant le champion du monde d’échecs Garry Kasparov.

Le défi semblait bien plus relevé pour la machine au jeu de go, dans lequel deux adversaires tentent d’occuper le plus d’espace sur un plateau quadrillé en plaçant alternativement des pions (pierres) noirs et blancs.

La taille du tablier (19 lignes sur 19) offre un nombre incalculable de configurations possibles – davantage qu’il n’y a d’atomes dans l’univers, dit-on. Ce qui signifie que l’intuition et la créativité sont essentielles pour gagner à très haut niveau. Deux domaines dans lesquels l’humain, croyait-on, était nécessairement supérieur à la machine.

jeu de go estampe

« Apprentissage profond »

Le programme d’intelligence artificielle AlphaGo, AlphaGo, qui utilise des algorithmes lui permettant d’apprendre de son expérience, est devenu célèbre en écrasant à l’automne 5-0 Fan Hui, le champion d’Europe du jeu de go. Beaucoup de spécialistes du jeu estimaient que Lee Se-Dol serait un adversaire autrement coriace pour la machine.

Le programme de Google utilise notamment « l’apprentissage profond » (Deep learning), méthode d’apprentissage automatique conçue sur la base de couches de « neurones » artificiels, imitant ceux du cerveau humain.

Cette technique, conjuguée à l’augmentation de la puissance de calcul des ordinateurs et à la disponibilité d’énormes bases de données sur lesquelles entraîner les machines, a permis des avancées considérables.

« Aucun professionnel n’aurait choisi ces coups »

Au final, c’est le champion sud-coréen qui, de nouveau, a été mis au supplice jeudi par les coups « extraordinairement inhabituels » de l’ordinateur, selon le commentateur et joueur professionnel Kim Seong-Ryong.

« Si vous interrogez les 1 300 joueurs professionnels que comptent la Corée du Sud, le Japon et la Chine, aucun n’aurait choisi ces coups », a-t-il dit pendant cette rencontre diffusée en direct par les télévisions des trois pays.

Santé : Greffe d’utérus : échec pour la première receveuse américaine

La première greffe d’utérus a abouti à un rejet aux Etats-Unis. La patiente a développé une complication. Les chirurgiens ont dû lui retirer le greffon.

La greffe n’aura pas tenu longtemps. Annoncée en grandes pompes le 27 février par la Cleveland Clinic (Ohio, Etats-Unis), la première transplantation d’utérus américaine s’est soldée par un échec. La jeune patiente a en effet développé une complication qui a forcé l’équipe de chirurgiens à retirer l’organe.

« Le risque qu’un organe solide soit retiré à cause d’une complication est connu, soulignent les chirurgiens dans un communiqué. L’équipe a pris toutes les précautions et les mesures pour s’assurer que la patiente est en sécurité. » La patiente de 26 ans, prénommée Lindsey, souffrait d’une forme d’infertilité liée à une anomalie de l’utérus. La greffe, réalisée à partir d’une donneuse décédée, devait lui permettre de mener un projet de grossesse.

2 équipes françaises se préparent

Mais une complication soudaine, dont les détails n’ont pas encore été révélés, ont poussé l’équipe à retirer le greffon. Un premier échec qui ne remet toutefois pas en question l’essai clinique en cours. Censé inclure 10 femmes, il se poursuivra bel et bien au sein de la structure.

Avec cet échec, la Cleveland Clinic rejoint la Turquie, dont l’essai infructueux date de 2013, et l’Arabie saoudite, qui a échoué en 2009. La Suède, elle, a connu plus de réussite dans le domaine. Sur les 9 transplantations réalisées, 5 ont abouti à une grossesse. Côté français, deux équipes se préparent à cette chirurgie à haut risque : celle du Dr Tristan Gauthier, du CHU de Limoges (Haute-Vienne) qui devrait démarrer les essais fin 2016, et celle du Pr Jean-Marc Ayoubi, de l’hôpital Foch de Suresnes (Hauts-de-Seine).

 Source : allodocteurs.

Les mariages pour tous ont dopé le nombre de mariages en 2014.

Les mariages entre personnes de même sexe ont représenté 4,4% de l’ensemble des mariages célébrés en 2014.

Les mariages entre personnes de même sexe ont représenté 4,4% de l’ensemble des mariages célébrés en 2014, dopant légèrement le nombre total de couples ayant convolé par rapport à l’année précédente, selon une étude de l’Insee publiée ce jeudi.

En 2014, 241.292 mariages (+2.700) ont été célébrés en France, dont 10.522 entre personnes de même sexe, précise l’Institut. Le nombre de ceux entre personnes de sexe différent reste stable. La loi autorisant le mariage pour tous a été promulguée en mai 2013.

mariage femme

Des mariés de même sexe plus jeunes

Parmi les couples de même sexe mariés en 2014, 46% étaient des femmes, contre 41% l’année précédente. Les mariés de même sexe étaient aussi plus jeunes qu’en 2013 : les hommes avaient 46 ans en moyenne, contre 50 ans en 2013. Ils étaient tout de même plus âgés que les mariés hétérosexuels. Quant aux femmes mariées avec une femme, elles avaient 41 ans en moyenne contre 43 en 2013. Cette évolution de l’âge moyen des conjoints pourrait traduire le fait que certains couples de même sexe attendaient depuis longtemps d’avoir la possibilité de se marier, souligne l’Insee. Pour les couples de sexe différent, les femmes se sont mariées à 35 ans en moyenne en 2014 et les hommes à presque 38 ans.

Les mariés de même sexe sont également plus urbains : plus de deux unions sur dix ont été célébrées dans des communes de 200.000 habitants ou plus. C’est le cas de moins d’un mariage hétérosexuel sur dix.

La Ville de Paris a concentré 13% des mariages entre personnes de même sexe, assez loin devant Lyon et Marseille (un peu plus de 1% chacune). Sur les 36.700 communes françaises, 28.200 ont célébré au moins un mariage en 2014 et environ 4.500 ont uni au moins un couple de même sexe.

Les échos.

USA : un enfant tire sur sa mère par accident

Voici un fait divers qui interpelle, je ne sais pas ce que vous en pensez……j’attends vos réactions, Marie.

Un petit garçon de quatre ans a tiré par accident sur sa mère, grande partisane du port d’armes, alors qu’elle conduisait sur une route de Floride, dans le sud-est des Etats-Unis, ont indiqué hier les autorités.

Jamie Gilt était au volant mardi après-midi quand l’enfant a tiré depuis le siège arrière du véhicule et blessé sa mère. Cette dernière a été transportée à l’hôpital et son état de santé est « stationnaire », selon la police du comté de Putnam où se sont produits les faits.  « L’arme a été achetée légalement par la victime et l’enfant l’a saisie sans qu’elle ne le sache », a expliqué la police dans un communiqué, en rappelant que laisser une arme chargée à portée de main d’un enfant constitue un délit selon les lois de Floride.

La police n’a pas pu encore interroger la mère, âgée de 31 ans, pour éventuellement l’inculper. Mais « avant d’être transportée aux urgences, la victime a dit aux policiers que son fils avait tiré sur elle par accident », a précisé la police. Le garçonnet se trouve actuellement avec sa famille.

Une militante du port d’armes

Jamie Gilt défend ardemment les armes sur les réseaux sociaux. Sur sa page Facebook, désormais inaccessible, elle s’était vantée lundi que « tous chez nous savent tirer ». « Même mon garçon de quatre ans peut tirer maintenant avec un fusil de petit calibre ». Elle y posait aussi avec diverses armes et munitions, et y défendait vigoureusement le deuxième amendement de la Constitution, qui autorise le port d’armes, ainsi que le puissant lobby des armes à feu, la NRA (National Rifle Association).

Illustrée par la photo d’une jeune femme coiffée d’un chapeau de cowboy et tenant un fusil, une autre page Facebook, intitulée « Jamie Gilt et le bon sens des armes », a été inondée hier de messages d’internautes soulignant l’ironie de l’accident. « Je suis heureuse pour vous que votre fils ne sache pas mieux viser », a écrit l’un d’eux.

Les fusillades sont fréquentes aux Etats-Unis, où plus de 30.000 Américains meurent par balle chaque année. Mais les armes divisent les habitants, entre ceux qui défendent leur port au nom de leur propre protection et ceux qui veulent mieux en contrôler la circulation.

 

usa armes