Santé : Le nombre d’infarctus bondit chez les jeunes femmes

Triste constat à l’occasion de la journée de la femme, récit :

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité chez les femmes, rappelle la Fédération française de cardiologie à l’occasion du 8 mars.

De plus en plus de femmes jeunes sont touchées par les maladies cardio-vasculaires, en particulier les infarctus, phénomène qui s’explique notamment par des comportements à risque comme la consommation de tabac ou d’alcool autrefois essentiellement observés chez les hommes.

Une hausse des hospitalisations. Sur les cinq dernières années, le nombre d’hospitalisations en France pour infarctus chez les femmes jeunes s’est accru de manière significative, révèle une étude publiée mardi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) à l’occasion de la journée de la femme. « La progression du nombre d’hospitalisations pour un infarctus du myocarde chez les femmes de 45 à 54 ans est passée de +3% par an entre 2002 et 2008 à +4,8% par an entre 2009 et 2013″.

80% des victimes sont fumeuses. Tabagisme, stress, sédentarité, mauvaises habitudes alimentaires, plus récemment alcool, certaines femmes ont vu leur hygiène de vie se dégrader ces dernières décennies. « C’est l’accumulation de ces facteurs qui crée le risque », souligne la Fédération française de cardiologie (FFC). »Le tabagisme est le facteur de risque majeur de l’infarctus du myocarde chez la femme jeune », précise toutefois le Professeur Daniel Thomas, président d’honneur de la FFC.

La pilule, facteur de risque. Outre ces comportements à risque, les femmes sont exposées à des facteurs typiquement féminins, à commencer par des facteurs hormonaux spécifiques tout au long de leur vie (contraception avec œstrogènes de synthèse, grossesse, ménopause).

Pour lutter contre les maladies cardio-vasculaires chez les femmes, la FFC a émis une série de recommandation comme la constitution d’un recueil de données spécifiques pour améliorer l’évaluation du risque cardio-vasculaire féminin (mode de contraception, ancienneté de la ménopause, quantification du stress, environnement socio-économique, etc.).

Source : Europe 1.

5 Replies to “Santé : Le nombre d’infarctus bondit chez les jeunes femmes”

    1. C’est pour toutes ces raisons que je tente de sensibiliser aux méfaits du tabac, mais il est si addictif du fait de ses additifs qu’il enferme les fumeurs dans une prison, il faut vraiment le vouloir pour s’arrêter, une volonté de fer de préférence !

      J'aime

    1. Une égalité comme ça, ce n’est pas ce qui est à rechercher, l’homme communique le mauvais à la femme au lieu du contraire, n’est ce pas vrai ? Ce doit être un effet pervers du machisme, ce qui est mâle est bien donc à copier, ce qui est féminin est inférieur donc on garde le comportement masculin……hélas !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s