Consommation : les téléphones à ligne fixe bientôt au placard

Les téléphones fixes reliés à la prise « T » ne seront bientôt plus d’actualité. Orange se prépare à couper les services du plus vieux réseau téléphonique de France.

Déjà délaissés au profit des portables, nos bons vieux téléphones fixes s’apprêtent tout bonnement à disparaître. Orange, l’ex-France Télécom, a annoncé se préparer à couper les services de téléphonie fixe traditionnelle pour passer au numérique. Au total, près de treize millions de lignes sont concernées.

 Des infrastructures vieillissantes

Cette décision de l’opérateur intervient alors que les infrastructures du réseau de téléphone sont vieillissantes. Certaines pièces ne se fabriquent même plus, à l’instar des commutateurs qui servent à établir les liaisons téléphoniques. Les techniciens qui maîtrisent cette technologie sont proches de la retraite. À partir de 2021, le service sera progressivement arrêté et les téléphones branchés directement sur les prises en « T » ne fonctionneront plus.

La box Internet, un équipement bientôt obligatoire

Pour bénéficier d’une ligne fixe, il faudra alors obligatoirement s’équiper d’une box Internet. Elle servira d’intermédiaire entre le combiné et la prise murale. Cet équipement, accompagné d’un abonnement, s’imposera à tous les Français. Mais au-delà des téléphones, d’autres technologies sont aussi touchées.

Dans les vieux ascenseurs, les services d’appels d’urgence sont encore très souvent reliés au réseau téléphonique classique. Le même problème se pose pour certains terminaux de paiement dans les commerces. Ceux-ci devront être remplacés.

Que pensez vous de cette évolution, un progrès ou une aliénation ? Je suis perplexe personnellement devant le fait que avoir internet devienne obligatoire !

Un prêtre irlandais filmé en train de sniffer de la cocaïne

J’ai totalement halluciné en lisant ce fait divers !!!!!

L’affaire a fait les gros titres de l’édition dominicale du tabloïd The Sun. Sur une vidéo diffusée sur le net la semaine dernière, un prêtre irlandais est filmé en train de sniffer de la cocaïne avec un billet de dix livres au cours d’une fête. Cette soirée se serait déroulée le 25 juillet dernier, au propre domicile du père Stephen Crossan.

Pire encore, on s’aperçoit, en regardant au second plan de la vidéo, tout un attirail d’objets nazis : des drapeaux, un chapeau, un aigle et une croix gammée posés sur un socle sur la cheminée.

Vidéo :

Vidéo sur you tube

« Rien de choquant »

Pour l’homme d’Eglise, difficile de contester les faits. Pour ce qui concerne sa consommation de drogue, il a fait savoir qu’il n’avait « aucun problème » d’addiction et que « c’était juste l’histoire d’une nuit ». Quant aux souvenirs du IIIe Reich, « il n’y a rien de choquant ». « Je ne suis pas un nazi, je collectionne les trucs historiques », se défend Stephen Crossan.

L’ancien aumônier de prison a également expliqué qu’au moment où avait été tournée la vidéo, il était en congé maladie à cause d’une dépression.

L’évêque de Dromore, son supérieur hiérarchique, a déclaré qu’il était inquiet « pour la santé de Stephen Crossan, je prierai et j’apporterai mon soutien à sa famille quelle que soit la situation à laquelle il fait face ».

Insolite : Un navigateur allemand retrouvé momifié dans son bateau

J’aime la mer et les bateaux, mais comme toute Bretonne qui se respecte nous savons qu’elle est dangereuse, alors brrr ce fait divers me donne froid dans le dos mais confirme que l’océan dicte sa loi et impose à l’être humain de connaître ses limites face à lui, sous peine de sanction !

 

Le corps momifié de Manfred Fritz Bajorat a été retrouvé, ce week-end, par deux pêcheurs au large des Philippines. Cet Allemand âgé de 59 ans n’avait plus donné signe de vie depuis un an.

Navigateur allemand

On peine à imaginer la stupeur des deux pêcheurs à l’origine de la macabre découverte. Manfred Fritz Bajorat, navigateur d’origine allemande de 59 ans, a en effet été localisé, sans vie, ce week-end… Cet amoureux de la mer avait disparu depuis un an. L’homme a finalement été trouvé momifié, dans son yacht abandonné, au large des Philippines, comme le rapporte le MailOnline, photos à l’appui. Attention, âmes sensibles s’abstenir.

Silence radio depuis un an

Manfred Fritz Bajorat a été retrouvé attablé dans la cabine de son bâtiment qui prenait l’eau. L’air sec, les hautes températures et l’atmosphère chargée en sel expliqueraient la bonne conservation du corps, selon le quotidien britannique. Autour de lui se trouvait des albums photos, des habits et de la nourriture.

Les photographies devraient constituer une manne d’informations précieuses pour les enquêteurs afin de tenter de retracer l’obscur parcours de Manfred. Car l’homme semblait attaché à la solitude : un ami du navigateur a récemment confié au journal allemand Bild lui avoir parlé pour la dernière fois il y a un an, via Facebook, pour son anniversaire.

Enquête en cours

La dépouille se trouvait non loin d’une station radio, ce qui laisserait penser que le navigateur a pu chercher à contacter le monde extérieur avant de décéder. Le Dr Mark Benecke, biologiste et  spécialiste de l’entomologie médico-légale outre-Rhin, précise que « la façon dont il (Manfred) est assis tend à montrer que la mort a été soudaine, comme peut l’être une crise cardiaque ». Mais, pour l’heure, seules les hypothèses sont de mises. Les forces de l’ordre s’attèlent désormais à reconstituer son itinéraire et une autopsie sera pratiquée afin de mettre à jour, peut-être, quelques certitudes.

 

Insolite : Ryanair : un pilote écourte un enterrement de vie de garçon

Le vol qui les conduisait depuis Londres à Bratislava a effectué un atterrissage d’urgence à Berlin. Un groupe de six jeunes survoltés, qui en route pour fêter un enterrement de vie de garçon, a été débarqué vendredi soir de l’appareil parce qu’ils mettaient en danger la sécurité des autres passagers.

Un vol de la compagnie Ryanair a connu quelques turbulences vendredi soir. La météo n’y était pour rien. En cause, des jeunes un peu trop excités à l’idée de fêter un enterrement de vie de garçon.

avion humour

Les fêtards débarqués

Un groupe de six hommes, dont le futur marié, se rendaient vendredi soir en avion dans la capitale slovaque de Bratislava pour faire la fête. Mais leur voyage a été écourté.

Lorsqu’ils ont embarqué depuis Londres, les individus étaient survoltés et « sous l’emprise de l’alcool ».

Les 170 passagers à bord ont eu le droit à un festival de cris, de chansons paillardes et autres débordements. A tel point que les jeunes âgées de 25 à 28 ans, originaires de la région de Southampton, ont été débarqués.

Une amende de 25.000 euros

Le pilote a en effet procédé à un atterrissage imprévu à l’aéroport international de Berlin-Schoenefeld aux alentours de 20h30 pour faire sortir les énergumènes car ils mettaient en danger la sécurité du vol.

Une fois sur le tarmac, la police fédérale allemande s’est chargée de l’évacuation. Le futur marié et ses amis ont été placés en détention provisoire avant d’être relâchés.

Ils pourraient écoper d’une amende de 25.000 euros pour la gêne occasionnée.

ryanair