Dépression, addictions, troubles du métabolisme: la faute à Neandertal?

Une petite part de nos gènes héritée des néandertaliens serait responsable d’une douzaine de maladies dont nous, homo sapiens sapiens, pâtissons encore.

 

Autre héritage l’allergie, lien vers l’article

Allergies un héritage de l’homme de néanderthal

3 Replies to “Dépression, addictions, troubles du métabolisme: la faute à Neandertal?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s