Vidange du canal Saint Martin, il offre ses tristes surprises

Canettes, bouteilles et vélos – mais pas seulement – ont été retrouvés en grande quantité par les entreprises chargées de nettoyer le fond du canal de l’est parisien.

Vidéo :

Vidange du canal saint martin

Avec ses quelque 100.000 m3 d’eau sur 2 kilomètres de longueur, le canal Saint-Martin, une fois vidé, regorge de surprises. Chacune des mises à sec du canal situé à l’Est de Paris, entre les quais de Jemmapes et de Valmy, révèle son lot de trouvailles improbables. L’opération 2016 ne déroge pas à la règle. Le coup d’envoi du chantier a été donné il y a trois semaines. Le canal sera remis en route le 4 avril prochain, après la réparation des écluses, la consolidation des fonds et l’amélioration des voies d’eau. Des grues et camions-bennes se relaient pour extraire la saleté des fonds. Au total, 9000 tonnes de vase polluée et 5000 tonnes de vase non polluée vont être transportées dans des centres de stockage. Les bulldozers ont également remonté une grande série d’objets.

 

De nombreux effets personnels ont également été remontés : 83 fauteuils et chaises, dix poussettes, un buste de couturière, sept valises, un coffret à bijoux, une baignoire, un vélo d’appartement, deux skates, une caisse enregistreuse, une chaussure de ski ainsi qu’une grosse peluche de léopard blanc. A noter que 17 coffres forts ont été retrouvés, mais tous vides. Manifestement fâchés avec l’hygiène, certains Parisiens se sont délestés d’une baignoire, d’un WC et d’un ballon d’eau chaude.

Enfin, le cours d’eau contenait également du matériel électronique, à savoir une télévision écran plat, un micro-onde, un drone « Parrot », un magnétoscope et pas moins de 15 ordinateurs portables. Il y avait même de quoi dormir, avec deux matelas, un lit pliant, une couverture ainsi qu’un duvet. Les personnes âgées ou handicapées ne sont pas mieux loties, car un déambulateur, deux fauteuils roulants et une bouteille d’oxygène figurent sur cet inventaire à la Prévert.

En 2001, scooters, fauteuils roulants et parcmètres avaient été repêchés au fond du canal. Le Huffington Post rapporte que les opérations de mise à sec du canal, effectuées en moyenne toutes les décennies depuis 1866, ont permis de faire de curieuses découvertes: un coffre ancien en 1886, une bombe en 1916 et un vase sacré ainsi qu’un crâne humain en 1925. Aujourd’hui, jeter des déchets dans le canal équivaut à un abandon de détritus sur la voie publique. Un geste passible de 68 euros d’amende.

article de Direct matin

Article de France Inter

Ordonnance du jour : cacao thérapie

Allez croquez à pleines dents car le cacao c’est bon et c’est aussi bénéfique pour bien des choses….

Pour ne pas craquer ….

Il est extrêmement riche en magnésium qui agit sur les neurotransmetteurs, il aide à diminuer le stress et l’angoisse, anxiété et fatigue chronique. Il active aussi la zone de récompense de notre cerveau en stimulant les endorphines, hormones du bonheur.

Enfin il renferme vitamine C et caféine, active la circulation sanguine et est aphrodisiaque.

Pour une belle peau

Fini les crèmes hors de prix, le cacao contient des oméga 3 qui nourrissent la peau, note le Docteur Franck Senninger, mais aussi du sélénium et de flavonoïdes qui protègent des rayons UV et donc du relâchement cutané.

Posologie : deux carrés de noir chaque jour couvrent 70 % de nos besoins en zinc, purifiant et anti-inflammatoire.

Pour notre cœur

grâce à la vitamine B3, deux carrés de chocolat noir accentueraient la capacité de dilatation des vaisseaux sanguins en évitant leur encrassement. De même flavonoïdes, antioxydants font baisser la tension artérielle et le mauvais cholestérol. Bilan : moins 40 % de risque d’infarctus et d’avc plus particulièrement pour les femmes de plus de 49 ans.

Pour une mémoire d’éléphant

Les flavonols contenus dans les fèves de cacao ralentiraient le déclin naturel de la mémoire. Avec un bol de chocolat chaud, fortement dosé, 40 sexagénaires ont accru leur mémoire en 3 mois ! Explication : une absorption massive de chocolat entraînerait un afflux sanguin vers la partie du cerveau liée à la mémorisation.

Attention : limitez vos doses de chocolat, j’ai écrit cet article en laissant fondre dans la bouche mes deux carrés de chocolat noir à 70 %, il est super savoureux et contient le dosage de cacao idéal. Le chocolat est calorique, 500 calories aux 100 grammes, alors inutile de se goinfrer, car à prendre du poids ça ne ferait pas de bien au moral. La dose idéale est entre 10 et 20 grammes de chocolat noir par jour… euh au lait oubliez …

Mes autres articles sur ce délice :

le chocolat est il un antidépresseur

dans les coulisses de l’atelier d’un chocolatier

 

Messieurs, pour ces dames ce n’est pas la taille qui compte ! eh oui

Pour une fois un sujet un peu léger…….. Na.. Bon en plus je vais faire sourire et de surcroît ôter  des complexes à certains !

Mais étude sérieuse à l’appui !!!

Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas la longueur du pénis des hommes qui compte le plus pour la gent féminine. Et c’est une très sérieuse étude qui l’affirme.

« Qui a la plus grosse ? », c’est terminé. Il vaut mieux désormais demander « qui a la plus belle ? »… voire « qui a la plus poilue ? » ! Sujet de discussion, d’amusement, de fierté ou de honte – ça dépend des cas – la taille du pénis est en tout cas un objet de préoccupation central dans l’esprit de la gent masculine. Et puis, dans l’esprit (tordu ?) des hommes, un phallus proéminent, c’est aussi et surtout l’assurance de succès auprès de ces dames. Pourtant, s’ils savaient ce qu’elles en pensent…

Une étude du Journal of Sexual Medicine vient en effet battre en brèche toutes ces idées reçues. Elle a consisté à demander à 105 femmes âgées de 16 à 45 ans de classer les caractéristiques physiques qu’elles estiment les plus importantes concernant le sexe des hommes. Et si vous vous demandez pourquoi un titre aussi sérieux s’est lancé dans un tel sujet d’étude, la réponse est simple : il s’agissait de déterminer quelles modifications chirurgicales il valait mieux apporter aux sexes des hommes atteints de problèmes aux organes génitaux. Mais ce n’est pas parce que c’est un sujet sérieux qu’il fallait oublier d’en faire profiter le plus grand nombre, non ?

La taille, même pas sur le podium !

Mais alors, qu’est-ce qui compte vraiment aux yeux des femmes concernant l’objet de toutes les préoccupations des mâles ? C’est tout simplement l’aspect général qui arrive en première position. Traduction : un phallus « harmonieux », même plus petit, vaudra mieux qu’une véritable « poutre » toute laide. Viennent ensuite la présence de poils pubiens (désolé pour les imberbes), la circonférence et l’apparence de la peau, la forme du gland… avant enfin de retrouver la notion de taille, qui se place donc en cinquième position.

En outre, on note que plus les femmes sont mûres, moins la longueur de « Popol » est importante à leurs yeux. N’oubliez donc pas messieurs, ce n’est pas la longueur qui déterminera si vous êtes dotés d’un « bon » sexe.

Incroyable : Birmanie une ville fantôme grande comme 6 fois New York

Une incroyable ville fantôme, 6 fois plus grande que New York !

Naypyidaw, nouvelle capitale birmane depuis 2005, est une ville moderne à la superficie immense. Pourtant aujourd’hui, la cité est une véritable ville fantôme que SeLoger vous fait découvrir en images.

La ville de Naypyidaw, officiellement devenue la nouvelle capitale de la Birmanie en 2005, a été créée de toute pièce dans les années 90, en pleine jungle et à 300 kilomètres de Rangoon, l’ancienne capitale. Depuis, cette ville de 4 800 km² (6 fois plus grande que New-York) aurait normalement dû prospérer et se remplir de millions d’habitants. Pourtant 10 ans plus tard, la capitale reste étrangement vide et offre un paysage digne d’une ville fantôme. Cette atmosphère étrange ne lui permet pas d’attirer les investisseurs et les touristes. Pourtant, au niveau des infrastructures, Naypyidaw n’est pas en reste, avec des centres commerciaux, des hôtels dernier cri et d’impressionnantes autoroutes où peuvent rouler 20 rangées de voitures.

Voici des images de cette incroyable ville :

naypyidaw escalier monumentalnaypyidaw d'impressionnantes autoroutesnaypyidaw des jardiniersnaypyidaw pagode Uppatansi

La construction a coûté 4 milliards d’Euros

Lien vers l’article source avec une vidéo

La ville fantôme birmane

En Inde, le village « le plus propre d’Asie » tente de préserver sa sérénité

A Mawlynnong, le plastique est banni et les chemins impeccables et fleuris: bienvenue dans le village « le plus propre d’Asie », un fragile îlot de calme en Inde, qui lutte pour garder sa tranquillité et contraste avec le vacarme et la saleté des grandes villes indiennes.

Tôt un dimanche matin, le silence règne dans ce village de 500 habitants niché au coeur d’une région montagneuse du nord-est du pays, inaccessible autrement qu’à pied jusqu’en 2003.

« Nous nettoyons tous les jours parce que nos grands-parents et nos ancêtres nous ont appris comment nettoyer le village et les environs, parce que c’est bon pour notre santé », explique Baniar Mawroh, une adolescente assise devant l’entrée rutilante de la petite maison familiale.

« A chaque fois que nous trouvons des ordures, nous les jetons à la poubelle, et à l’école, dès l’âge de trois ans, on nous apprend à garder le village propre », ajoute-t-elle.

En Inde, la plupart des grandes villes sont envahies par les déchets, faute d’une collecte efficace et d’une éducation suffisante des habitants en la matière.

Mais à Mawlynnong, c’est l’inverse: des paniers de bambou sont soigneusement accrochés à chaque intersection et sur le parking de l’entrée du village, un large panneau explicite la réglementation, notamment l’obligation pour le visiteur de remporter ses déchets plastiques.

– Touristes et curieux depuis une dizaine d’années –

Jusqu’à la construction de la route d’accès au village en 2003-04, aucun touriste ne venait à Mawlynnong. Le conseil de village décide alors d’anticiper son rattachement au réseau routier et de se préparer à l’arrivée du tourisme.

« Un journaliste du magazine Discover India, venu en visite, a titré son papier en parlant du « village le plus propre d’Inde » puis plus tard du village « le plus propre d’Asie » », explique Rishot Khongthohrem, instituteur de 51 ans propriétaire d’une maison d’hôtes.

« Je ne m’attendais pas à ce que mon village devienne si connu et j’en suis très fier », ajoute-t-il.

Khongthohrem devient en 2005 chargé de l’accueil des visiteurs par le conseil de village. Il dit avoir investi entre 300.000 et 400.000 roupies (4.200 à 5.600 euros) de ses fonds pour construire la première maison d’hôtes, embellir le village et embaucher trois à quatre jardiniers pour le fleurir, avant de passer la main en 2007.

Dans ce village habité par des Khasis, rare communauté où le nom se transmet par les femmes, le souci de la propreté n’est pas nouveau et puise ses racines il y a environ 130 ans dans la crainte d’une épidémie, explique Khongthohrem.

« A cette époque, la peste sévissait et il n’y avait pas d’hôpital », dit l’instituteur. « Les missionnaires chrétiens ont dit à nos ancêtres: « Vous pouvez vous protéger de la peste seulement si vous maintenez une bonne hygiène, que ce soit à la maison, avec la nourriture, sur vos terres, dans le village, ou pour votre corps » ».

– « Plus de vie privée » –

La renommée du village n’a cessé de se propager depuis 10 ans et le Premier ministre Narendra Modi a cité Mawlynnong en exemple pour pousser son initiative en faveur d’une Inde propre, lors d’une intervention à la radio cet automne.

« J’ai été stupéfait d’apprendre qu’il existait un tel village, loin dans le Nord-Est, qui depuis tant d’années accomplit avec tant de passion cette mission de propreté », a-t-il dit.

Problème: l’afflux de touristes, qui peut atteindre 250 personnes par jour en haute saison, avec l’intérêt pour le village d’apporter des recettes, menace aussi son équilibre et sa sérénité.

« Nous souffrons de la pollution sonore et pour cela, le conseil de village a sollicité les autorités, afin qu’un nouveau parking soit construit, plus loin de l’entrée du village », dit Khongthohrem.

Deepak Laloo, qui a conseillé Mawlynnong dès 2003 dans son développement touristique, juge que ses habitants doivent limiter le nombre de visiteurs.

« Le lien social qui unissait le village est en train de se désintégrer, ce qui est regrettable. Il n’y a plus de vie privée. Une femme se fait photographier pendant qu’elle lave son linge », déplore Laloo, qui en 2003 travaillait pour le Meghalaya Tourism Development Forum, organisme de promotion du tourisme dans l’Etat du Meghalaya.

« Ils doivent apprendre à réguler le nombre de touristes », ajoute-t-il. « Et à dire non à partir d’un certain seuil ».

Source AFP – Yvan Fontaine

Lien vers l’article source avec vidéo

le village le plus propre d’asie

 

Le groupe Abba enfin réuni

Les quatre membres du groupe qui n’ont pas été vus ensemble depuis 2008 ont fait une apparition hier soir pour l’inauguration d’un restaurant à Stockholm. Mais ABBA sur scène, a priori, c’est bel et bien fini, n’en déplaise aux nostalgiques.

Video le groupe Abba réuni

Vidéo : le groupe Abba enfin réuni

article pour en savoir plus :

Article de voici qui reprend un peu l’historique du groupe