Nature : Guerlédan, retour des poissons…

Avant sa vidange le lac a été vidé de ses habitants les poissons.Le lac abrite 20 à 30 tonnes de poissons, dont 4 à 5 tonnes de carnassiers, qui ne peuvent pas survivre à cette vidange totale. Un pêcheur professionnel pose donc des filets maillants pour sauver quelques-uns des plus beaux exemplaires ; des reproducteurs, aussitôt transportés dans les plans d’eau les plus proches. Le but est de préserver ces poissons.

Ce mardi 12 janvier, une grande opération de rempoissement était organisée par EDF et la fédération de pêche des Cotes d’armor à l’anse de Beaurivage du lac de Guerlédan à Caurel.

Ce rempoissement est effectué juste avant le début de la période de reproduction des poissons.

Le lac est à 2.30 mètres de son niveau hivernal classique. Le barrage va être remis en production électrique.

Ce mois de janvier 9 tonnes de poisson seront ainsi réintroduites, au total 13 tonnes seront déversées l’opération étant divisée en deux étapes.

 

Ce mois-ci, il est prévu d’enrichir le lac d’un mélange de jeunes et d’adultes reproducteurs avec une barge qui permettra de répartir les carnassiers. En novembre prochain, ce sont également des jeunes et adultes reproducteurs qui seront réintroduits depuis les différentes cales du lac. «  Nous avons travaillé avec la Fédération de pêche, notamment des Côtes-d’Armor pour la partie rempoissonnement. Nous avons étudié la meilleure population de poissons à réintroduire. »

Une étape essentielle gérée par la Fédération de pêches des Côtes-d’Armor. «  Côté EDF, nous finançons l’intégralité du rempoissonnement qui fait partie de l’opération vidange. »

Objectif : permettre aux poissons de se reproduire suffisamment pour la réouverture de la pêche fin 2017.

lien vers l’article source du Ouest France avec la vidéo de l’opération

le retour du poisson à Guerledan

autres articles sur ce lac unique

Pillage des vestiges de Guerledan

Ma visite de l’Assec

 

 

3 Replies to “Nature : Guerlédan, retour des poissons…”

    1. Oui, impressionnant, ça fait aussi beaucoup réfléchir, entre la visite de l’Assec, on voit les vestiges du passé, là ont vécu et travaillé des personnes, et le lac, si naturel en apparence mais né de la main de l’homme….. un choix issu du progrès, mais on a toujours le choix, est il le bon ?

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :