Le dernier album de Bowie était « un cadeau d’adieu »

Même si on savait qu’il avait des problèmes de santé depuis une décennie, la disparition de David Bowie à 69 après une longue bataille contre le cancer a surpris, d’autant que son 28e album en studio, « Blackstar« , venait de sortir.

Blackstar – David Bowie

Mais il n’y a jamais vraiment de hasard, lorsqu’il s’agit de Bowie et d’art. Comme l’a dit son producteur historique Tony visconti dans un message sur sa page Facebook lundi : « Sa mort n’était pas différente de sa vie – une œuvre d’art ».

« Il a toujours fait ce qu’il voulait faire. Et il voulait le faire à sa façon et il voulait le faire de la meilleure des façons […] Il a fait ‘Blackstar’ pour nous, un cadeau d’adieu. Je savais depuis un an que cela se passerait comme ça. Je n’y étais, en revanche, pas préparé. C’était un homme extraordinaire, plein de vie et d’amour. Il sera toujours avec nous. Pour l’instant, il est approprié de pleurer. »

On comprend alors que certaines paroles du single de « Blackstar », Lazarus, – « Regardez là-haut, je suis au paradis (x2)/ Oh je serai libre, comme ce merle bleu » – étaient bien un message d’adieu, qui a pris toute sa signification après l’annonce de sa disparition.

 

bowie

David Bowie est décédé à l’âge de 69 ans 

David Bowie, RIP, j’ai tous ses albums, sauf le dernier…. Ironie des événements, mon fils me le montrait la veille… Tant de souvenirs et d’émotions liées à l’écoute de sa musique, de Station to station à lets dance… Au superbe underpressure avec le regretté Freddie Mercury, merci monsieur Bowie pour tant de talent et votre musique qui nous reste en héritage, courage et condoléances à la Famille. Marie une fan de toujours.