Le chef Raoni Metuktire en France à la cop21

Voici son message :«Il faut que les Européens mangent ce qu’ils produisent sur leur propre sol»

Portrait de cet homme atypique et admirable :

Né au début des années 30, Raoni Metuktire est le cacique du peuple Kayopo d’Amazonie. Chef de cette communauté brésilienne d’environ 7 000 âmes, il s’est fait connaître en 1989 en accompagnant le chanteur Sting dans une tournée mondiale, pendant laquelle il a rencontré, entre autres, François Mitterrand, Jean Paul II ou l’empereur du Japon. Jeudi, il a tenu au Bourget une conférence grand public, durant laquelle il s’est élevé contre la construction de barrages hydroélectriques et a lancé un appel aux dons pour son institut. L’interview a été réalisée via une double traduction, du kayopo au portugais, puis du portugais au français. Et vice versa.

raoni sting

Raison de sa venue à la cop21

« Je suis venu à la COP21 pour demander enfin aux gouvernements de prendre les mesures qui s’imposent contre la dégradation du milieu ambiant, et pour lancer l’alliance des Gardiens de la Mère Nature, avec d’autres chefs indigènes. Il est indispensable qu’on s’unisse car nous subissons tous les mêmes menaces face à un ennemi identique, et c’était l’occasion de nous rencontrer. Notre texte avec des propositions pour défendre la nature et les générations futures a été signé par 8 chefs, venus d’Amérique du Nord, du Pérou, de Bolivie, d’Afrique, de Papouasie, de Thaïlande « [en plus de 5 chefs amazoniens, ndt].

«Les jeunes sont obligés par la loi brésilienne d’apprendre le portugais, et avec la langue ils apprennent la manière d’être des Brésiliens. Ils sont très attirés par la technologie, ce qui a deux effets opposés. Ce qui est positif, c’est qu’ils nous ramènent des informations sur le monde, et que nous sommes au courant des choses qui nous concernent. Le mauvais côté, c’est que cela les éloigne de la culture traditionnelle, ils s’habituent à des divertissements qui ne sont pas typiques. Dès que l’on apprend que l’un d’eux a des problèmes d’alcool, on le rapatrie immédiatement au village.

«Aux garçons, on leur dit d’apprendre d’abord leur culture, ensuite celle des autres. Et je leur conseille de continuer à préserver notre culture. Chez nous, la vie des femmes est très différente, elles travaillent aux champs, à la maison, transmettent aux filles leurs connaissances. C’est très important que les femmes continuent à avoir un comportement traditionnel.

 

«Personnellement, je ne ressens aucun problème à naviguer entre les deux cultures depuis trente ans. Je m’adapte, je regarde, j’aime découvrir le monde, les différences de climat m’amusent. J’aime beaucoup la France, et les Français m’aiment beaucoup. Au Brésil, les industries minières, agricoles et de l’énergie menacent notre forêt. Les grands propriétaires fonciers déboisent pour faire des cultures, y déversent des pesticides, qui se retrouvent dans les rivières dont nous buvons l’eau. Il faudrait boycotter les produits issus de cette dévastation, et que les Européens mangent ce qu’ils produisent sur leur propre sol. J’espère que vous allez m’aider dans ce combat, et le nerf de la guerre, c’est l’argent.»

raoni planet

Lien vers l’article de libération ma source

Article de Libé’

Poême sur l’espoir

voici un poème trouvé sur le blog d’un ami Georges, je trouve ces mots très forts, prenez un moment et lisez

 

Derrière le portail de la faiblesse éprouvée se trouve votre force

Derrière le portail du chagrin éprouvé se trouvent votre plaisir et votre joie

Derrrière le portail de votre peur éprouvée se trouve votre sécurité

Derrière le portail de votre solitude éprouvée se trouve votre capacité d’accomplissement, d’amour et de camaraderie

Derrière le portail de votre haine éprouvée se trouve l’accès à l’amour

Derrière le portail du désespoir éprouvé se trouve le véritable espoir

Derrière l’acceptation des manques de votre enfance se trouve votre complétude.

Eva Broch Pierrakos

huiles de massage maison contre les rhumes et autres joyeusetés de l’hiver

Très bon article il complète harmonieusement celui que j’ai écrit sur les huiles essentielles utiles l’hiver

QUELLES SONT LES HUILES ESSENTIELLES [BIO] À AVOIR DANS SA PHARMACIE ?

citron vertRavintsare ou Ravintsara : anti infectieux puissant à large spectre, aussi efficace sur une gastro-enterite, qu’une grippe ou un abcès dentaire.

Eucalyptus radié ou radiata : décongestionnant des voies respiratoires, fatigue, problèmes ORL

Niaouli : bronchite, grippe, infection virale, bactérienne ORL, de la peau.

Cyprès ou « cyprès toujours vert » : oxygénant des cellules, fluidifiant bronchique,états de fatigue, circulation lymphatique.

Et en complément : Lavande vraie ou lavandin (toux spasmodique, bronchite, migraines entre autres), citron ou pamplemousse au choix (régulateurs du métabolisme, anti fatigue généralisée, désinfection de l’air, maladies contagieuses de l’hiver), menthe poivrée (un miracle pour les maux de têtes ou les toux grasses).

* Bien sûr, bon nombre de ces huiles partagent certaines propriétés mais il est intéressant de soit les combiner, soit de les utiliser alternativement pour que le corps ne s’accoutume pas trop. On ne le répètera jamais assez : si l’infection perdure ou si vous avez de la fièvre importante, rendez vous chez un professionnel de la santé.

QUEL MÉLANGE POUR QUEL MAL ?

tournesol2Prenez une huile végétale qui est absorbée rapidement par la peau (pas facile sinon de se rhabiller rapidement), bio et de première pression à froid (c’est important pour la synergie que vous obtiendrez dans votre mélange – il fonctionnera mieux et quitte à faire ses cosmétiques autant ne pas avoir de pesticides dedans…);

Pour le corps : Huile de sésame ou de tournesol désodorisé (le moins chez pour les massage corporels)

Pour le visage : peaux sèches à normales -> huile d’avocat, d’amande douce, de rosier muscat, peaux mixtes ou à problèmes -> jojoba, macadamia ou millepertuis

1* JE ME SENS PATRAQUE, J’AI DES DOULEURS ET COURBATURES ET MAL À LA TÊTE…

Dans un petit flacon bien aseptisé : 20ml d’huile végétale + 4 gouttes de niaouli + 4 gouttes de ravintsare + 3 gouttes d’eucalyptus radié. On se frictionne le dos, le thorax et les avant-bras avec ce mélange 2 fois par jours.

2* JE COMMENCE À TOUSSER SÈCHEMENT, J’AI DU MAL À RESPIRER LA NUIT OU LE NEZ QUI SE BOUCHE…

10 ml d’huile végétale + 2 gouttes d’eucalyptus + 2 gouttes de ravintsare et on se frictionne le thorax avant d’aller dormir et le matin idéalement à la sortie de la douche.

3* JE TOUSSE GRAS, JE ME MOUCHE BEAUCOUP ET AI MAL À LA GORGE MAIS N’AI PAS MAL À LA TÊTE…

70ml d’huile végétale + 15 gouttes de lavande + 16 gouttes de niaouli + 2 gouttes de menthe poivrée. Frictionner le dos et le thorax matin et soir. Et le matin prenez 2 gouttes de ravintsare directement sur un sucre (le goût n’est pas bon du tout alors prévoyez un bout de pain ou du jus d’orange ensuite mais l’effet est très bon, il vous permettra de lutter contre les microbes et infections tel un cachet d’ibuprophène ou de doliprane). Astuce : le coup du sucre+ravintsare marche très bien aussi pour les poussées de dents de sagesse ou les abcès quand un simple comprimé ne fait rien, testé et approuvé).

Le saviez-vous ? Ce n’est pas le froid qui enrhume, bien souvent en hiver nous sommes, de façon passagère, victimes d’un « refroidissement » (appelé « commun cold » en Amérique ou encore « symptôme grippal » chez nous) causés par plus de 200 virus potentiels ! On tombe le plus souvent malade à cause d’un système immunitaire diminué, soit par soucis de stress (stress qui empêche une assimilation correcte des nutriments des aliments que l’on ingère – et oui l’intestin notre deuxième cerveau !), de manque d’équilibre alimentaire ou de tabagisme important. Ce refroidissement ne mérite absolument pas d’aller consulter un médecin (sauf s’il dure plus de 8/10 jours et si vous développez de la fièvre).

COMMENT NE PAS TOMBER MALADE ? 

Stethoscope1Lavez-vous les mains souvent, évitez les malades, prenez l’air ! faites au moins un peu de sport en extérieur ou de marche, nourrissez vous correctement, buvez des boissons chaudes ou froides mais buvez suffisamment (on oublie souvent de boire en hiver et du coup la déshydratation entraine les fameux maux de tête mais aussi empêche la bonne circulation de votre lymphe qui va retenir du coup toutes les toxines pendant trop longtemps), aérez vos pièces régulièrement et mangez du miel !

Original sur Dame Fenouil

Lien vers mon article sur les huiles essentielles

huiles essentielles allergies coup de froid

Dame*Fenouil*

OLYMPUS DIGITAL CAMERAContre les refroidissements et les petits microbes de l’hiver, quelques huiles essentielles sont à connaitre absolument. Elles vous permettront de fabriquer des huiles de massage pour vous réchauffer mais aussi vous soigner sans médicaments, ce qui est loin d’être négligeable. Ces recettes ont toutes été testées et fabriquées par Dame Fenouil et elles fonctionnent à 100%. Attention cette rubrique ne s’adresse pas aux jeunes enfants et femmes enceintes.

Quelles sont les huiles essentielles [bio] à avoir dans sa pharmacie ?

Voir l’article original 703 mots de plus

Dans la grand’hune (Anatole Le Braz)

Je suis bretonne ce poème je le vis en le lisant.

Dans la grand’hune

La mer m’a versé son breuvage,
Son lait, salé d’un sel amer ;
Et j’ai grandi comme un sauvage
Sur le sein libre de la mer.

La mer de ses rudes caresses
A pétri mon cœur et ma chair ;
Ce sont de farouches tendresses
Que les tendresses de la mer.

La mer m’a chanté l’aventure,
L’espace, la vie au grand air.
Je suis un goéland de mâture,
Un goéland, fils de la mer !

Et si, dans ma chambre bretonne,
Un souffle passe, large et fier,
C’est qu’en moi gémit, hurle et tonne
L’âme innombrable de la mer.

(Anatole Le Braz)

 

Source : Dans la grand’hune (Anatole Le Braz)