La télévision Allemande se met à l’arabe !

Pour la première fois, les allocutions d’Angela Merkel et de de Joachim Gauck à l’occasion de Nouvel An seront cette année sous-titrées en arabe et en anglais.

Pour les fêtes, la chancelière allemande Angela Merkel sort son petit côté cosmopolite. Afin de faire preuve de tolérance et de bienveillance envers les milliers de réfugiés fraîchement débarqués en Allemagne, les vœux de la dame de fer seront sous-titrés en arabe et en anglais et disponibles sur Internet, annonce la chaîne ZDF.

L’allocution de Joachim Gauck, président fédéral, sera également transmise avec sous-titres en arabes et en anglais pour que les réfugiés puissent bien comprendre ses vœux.

 

En outre, à partir du 4 janvier, les actualités allemandes « Heute », de 17 heures, seront aussi compréhensibles pour un publique multinational grâce aux sous-titres arabes et anglais. D’autres émissions de la chaîne seront également sous-titrées en arabe et en anglais et disponibles sur le site-web de Z

Triblumar est nominée aux LIEBSTER AWARDS

je reblogge cet article car je suis très fière d’avoir été nominée, je vais répondre sous peu avec joie à toutes ces questions

Triblumar

Dame Fenouil a fait l’honneur de nommer Triblumar aux Liebster Awards.

Ce challenge que défi Triblumar, permet de faire découvrir les blogs de moins de 200 abonnés. Allez c’est parti, découvrez la vie secrète de Triblumar !

liebster triblumarLE DÉFI DU CHALLENGE

  1. Avouer 11 vérités sur soi
  2. Répondre aux 11 questions posées Dame Fenouil
  3. Proposer le challenge à 11 blogs en les nominant et leur poser 11 questions
  4. Mettre un lien vers leurs blogs dans l’article
  5. Informer les personnes nommées du challenge
  6. Et pour terminer, informer celui qui vous a nominé que le challenge est fait !

LES 11 VÉRITÉS SUR TRIBLUMAR 

  1. Triblumar est composée de 4 copines étudiantes en marketing
  2. Triblumar vit dans le sud de la France, les pieds dans l’eau à Montpellier
  3. Triblumar est totalement fan de chaussures, robes, vernis, jupes, sacs… (Oula faut que l’on se calme !)
  4. Triblumar chante sous la douche
  5. Triblumar parle Anglais, Espagnol, Italien, Russe…

Voir l’article original 615 mots de plus

Monsanto va être poursuivi pour crimes contre l’humanité à la Cour pénale internationale

Qui ne connait pas le célèbre « Round up », il était censé détruire les adventices sans aucune préjudice à l’environnement. Rappelez vous la pub avec Rex le chien.

Publicité pour Round Up avec Rex, archives INA

 

Son producteur la Firme Monsanto est sous le feu des projecteur, notamment à cause de sa politique impérialiste et maintes controverses autour de ses OGM.
Elle est invitée du 12 au 16 octobre 2016 à La Haye (Pays-Bas) à venir se défendre devant un tribunal contre de multiples chefs d’accusation. En effet, un collectif international de juristes, d’ONG, de mouvements citoyens et de personnalités (constitué en un comité de 24 personnes et 21 associations) souhaite poursuivre en justice la multinationale, accusée

« de polluer l’eau, les sols ou l’air, d’accélérer l’extinction de la biodiversité et la progression de ce que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle l’« épidémie de maladies chroniques évitables » (cancers, maladies d’Alzheimer ou de Parkinson…) ou encore de menacer la souveraineté alimentaire des peuples, par le jeu des brevets sur les semences et de la privatisation du vivant »(Libération).

Voici ce qui a été annoncé lors d’une conférence de presse jeudi dernier, en pleine COP21. Mais est-ce possible en l’état actuel du droit ou ne s’agit-il que d’un énième coup médiatique ? En quoi ce tribunal est-il insolite et novateur ? Tour d’horizon des différents enjeux avec cette revue de presse de la Mission Agrobiosciences.

Rien n’a été laissé au hasard…

Le procès, tout d’abord.

Même s’il est vrai que ce tribunal n’aura pas de reconnaissance institutionnelle, il se différencie des précédentes actions menées en ce sens car il se composera de véritables juges et avocats internationaux, à l’image de Corinne Lepage (avocate et femme politique française engagée fortement en faveur de l’écologie et spécialiste du droit de l’environnement). Il s’agira aussi de vrais chefs d’inculpation, établis à l’aide du droit international en vigueur, notamment les « Principes directeurs sur les entreprises et les droits de l’homme »(approuvés en 2011 par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies) et les crimes de droit international tels que définis par la Cour Pénale Internationale (CPI).

Marie-Monique Robin, réalisatrice entre autres du documentaire « Le Monde selon Monsanto » et « marraine » du Tribunal Monsanto, l’affirme clairement dans Le Monde : «  une vraie procédure judiciaire, de vrais juges, de vrais avocats, de vrais témoins ». L’entreprise Monsanto est d’ailleurs invitée à se présenter munie de son aréopage d’avocats pour tenter de contrer les arguments de l’accusation.

Le choix du lieu.

La Haye, ville où siège le gouvernement des Pays-Bas mais aussi la CPI et la Cour internationale de justice, ainsi que de nombreuses autres institutions européennes et internationales, notamment l’Office européen des brevets… Le Monde nous rappelle que la Haye a été en outre le théâtre d’un autre tribunal (un vrai, celui-ci) qui a condamné en juin 2015 l’Etat néerlandais à réduire ses émissions de GES (gaz à effet de serre) de 25 % d’ici à 2020 par rapport à 1990. Cette décision donnait alors raison à l’ONG Urgenda qui estimait que

« l’effort actuel était insuffisant au regard de la contribution des Pays-Bas au réchauffement planétaire, et qu’il était du devoir du gouvernement de protéger sa population contre les impacts attendus du dérèglement climatique ».

Des actions similaires ont depuis vu le jour en Belgique et en France, portées respectivement par les associations Klimaatzaak et « Notre affaire à tous ».

Un pavé dans la mare pendant la COP21 ?

Même si l’estimation du niveau d’émissions de GES provenant de l’ « agriculture industrielle » varient en fonction des sources (ONU, Inra, Greenpeace, etc.) et des variables prises en compte, tous semblent au moins s’accorder sur le fait qu’il s’agit d’un paramètre important ayant un impact non négligeable sur le changement climatique. C’est en fait

« le symbole d’une agriculture industrielle et chimique qui pollue, accélère la perte de biodiversité, impacte la santé des peuples et contribue de manière massive au réchauffement climatique » explique Bio à la une, et ce, parce que les firmes comme Monsanto semblent courir uniquement après le profit. Elles menacent donc « la santé des humains et la sûreté de la planète »

.
Le cas Monsanto devrait servir d’exemple pour toutes les autres (sous-entendu, Syngenta, Bayer, BASF et compagnie) en situation oligopolistique sur les marchés des biotechnologies et des produits phytopharmaceutiques.

Pourquoi avoir attendu si longtemps ?

Les faits ne datent pas d’hier. Plusieurs actions isolées ont déjà été menées contre Monsanto aux quatre coins du monde. Mais Libération pointe du doigt la façon habile dont les firmes « très bien outillées » de ce type contrent tout recours en justice en provisionnant chaque année des sommes astronomiques dédiées à cet enjeu et en rendant le parcours des victimes difficile. Enfin, en cas de défaut avéré, elles préfèrent toujours

« conclure un règlement amiable, de manière à éviter qu’émerge une jurisprudence défavorable. » En outre,« pour l’heure, aucun outil juridique ne permet de poursuivre au pénal une entreprise ni ses dirigeants qui sont responsables d’un crime contre la santé humaine ou l’intégrité de l’environnement » explique Marie-Monique Robin.

Ce tribunal se fait donc l’écho de toutes les victimes via une attaque, certes factice, mais groupée et d’ampleur inégalée.

Et maintenant ?

La mission est de taille. Le travail consiste désormais en l’établissement de « tous les faits reprochés au géant de l’industrie biochimique avant de le juger pour les dégâts directs et indirects causés par ses produits vendus dans le monde entier » (Bio à la une). Seront mis en exergue les exemples du glyphosate (molécule active du fameux herbicide de Monsanto, le Round up) et ses multiples conséquences potentielles ou avérées (autisme, cancer, intolérance au gluten et intoxication, selon Bio à la une), mais aussi les PCB (polychlorobiphényles, ou pyralènes, des polluants organiques persistants (Libération)) et la dioxine. Et la liste n’est pas exhaustive…

Un an ! C’est à peu près le temps qu’il reste pour rassembler ces chefs d’inculpation, les participants issus des cinq continents mais aussi et surtout les fonds nécessaires estimés à 1 million d’euros (rien que ça !)

« à travers la plus vaste plate-forme de crowdfunding international jamais réalisée à ce jour » (Libération). L’enjeu est de parvenir à faire évoluer un droit naissant, celui de l’environnement et d’impulser une dynamique de modification du droit international, notamment en amendant « le statut de Rome à l’origine de la Cour pénale internationale » (Le Monde) pour intégrer le crime d’ « écocide » (au sens général de destruction de l’écosystème, et donc de notre planète) dans les compétences de jugement de la CPI, au même titre que les « Les crimes :  de génocide, contre l’humanité,  de guerre et  d’agression ».

Est-ce enfin l’heure de vérité de Monsanto ?

Pas encore. La firme n’est plus à un scandale ou procès près. Dans l’immédiat, le message ne s’adresse de toute façon pas tant aux titans du secteur phytopharmaceutique qu’aux grandes instances juridiques et pénales qui auront sans doute les yeux rivés sur cet autre tribunal à la Haye en octobre prochain. S’il s’avère que ce projet rencontre bel et bien le succès attendu (en terme de modification du droit), il se pourrait alors que le géant Monsanto montre des premiers signes de faiblesse…

 

lien vers l’article source avec les vidéos sur la firme Monsanto

autre article sur Monsanto

Je suis de retour : à nouveau de l’ADSL – Hello I’m back

Bonjour à tous,

 

Voilà le gros du déménagement est fait, reste encore à ranger et à bien s’installer dans le nouveau logement

Mais l’ADSL n’a pas suivi, je n’ai donc pas pu blogger pendant près d’une semaine, je suis très contente de vous retrouver amis blogger, hâte de lire ce que vous avez publié depuis cette semaine.

Je vous souhaite à tous un bon passage en 2016.

A demain pour les vœux….

Marie

tampons et serviettes périodique : un concentré de pesticide

Pendant les pub à l’heure du repas il font des publicités pour leurs protections périodiques hyper sûres et anti-fuites…. tant de pub à nous en donner la nausées par over dose alors que le dangers serait bien plus grave et insidieux.

J’ai été pour ma part été vraiment alertée par l’alarme lancée par des scientifiques que je relaye, pour que chaque femme sache.

 

Des scientifiques de l’université de La Plata, en Argentine s’alarment. L’étude qu’ils ont publié dans le cadre du 3e congrès des médecins pour les communautés victimes d’épandage à Buenos Aires révèle que 85 %des tampons et serviettes hygiéniques testés, contiennent du glyphosate. Sous ce nom scientifique se cache en réalité le désherbant le plus utilisé au monde, le Roundup. Un produit commercialisé par Monsanto et qui a été jugé «probablement cancérogène» par l’OMS malgré les démentis de la firme américaine.

Ceci s’expliquerait du fait que la quasi-totalité du coton utilisé en Argentine est… génétiquement modifié.Tous les produits à base de coton transformé comme les compresses seraient aussi concernés.  «Le résultat de cette recherche est très sérieux, vous utilisez du coton ou de la gaze pour guérir des blessures ou pour des utilisations d’hygiène corporelle, en pensant que ce sont des produits stérilisés alors que les résultats montrent qu’ils sont contaminés avec probablement une substance cancérigène» a ainsi expliqué le docteur Medardo Avila Vazquez, président du congrès.

«La plupart de la production de coton dans le pays est génétiquement modifiée. Il est pulvérisé quand la fleur de coton est ouverte et le glyphosate condensé et va tout droit dans le produit,» a ajouté le Dr Vasque

tampon tampax

Une pétition est à signer, faites le au nom de la santé de toutes les femmes, voici le lien

Rendre visible les compositions des tampons de la marque Tampax‪

Vœu en cette nuit de Noël

Que Noël apporte à chacun ce qu’il recherche, la paix, l’amitié… Le message de Noël est à l’origine : paix et amour…. Déjà si ambitieux ce message ! ce soir je vais méditer sur la portée de ces mots dans notre monde.

Je vous envoie à tous beaucoup d’amour et de chaleur.

 

Marie

LETTRE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE POUR DEMANDER LA GRÂCE DE JACQUELINE SAUVAGE

Monsieur le Président de la République,

Vous n’êtes pas sans ignorer l’affaire Jacqueline Sauvage.
Jacqueline Sauvage, condamnée en appel début décembre 2015 à 10 ans de réclusion, après avoir tué son mari de trois balles dans le dos, en 2012.
Vous avez reçu un recours adressé par ses trois filles, Sylvie, Carole et Fabienne,demandant la grâce présidentielle, la votre donc, pour leur mère.

Condamnée en appel à dix ans de réclusion, à 66 ans, pour avoir assassiné son mari de trois balles dans le dos. Un meurtre qui pourrait être affreusement banal et terriblement lâche, et de ce fait justement condamné par la loi.

Or, Monsieur le Président, il ne s’agit pas ici d’un meurtre, d’un assassinat, d’un drame de la vie conjugale qui se contenterait de nourrir des faits divers entre deux lignes d’un quotidien de province.

Il s’agit du cri de survie d’une femme. Il est question de…

Voir l’article original 653 mots de plus