La Roche Posay, cure pour la peau mais plus encore…

En arrivant pour la première fois à la Roche Posay, on se demande vraiment ce qui nous arrive. L’endroit  paraît austère, triste sans attrait.

Durant ma dernière cure j’avais un ami curiste, il n’avait pas sa langue dans sa poche il a sorti la phrase suivante que je juge culte : « Purée quand je suis arrivé ici, je me suis demandé où j’arrivais et si je n’avais pas autre chose à faire que de me pendre avec la ceinture de mon peignoir !!!!  »

La ceinture du peignoir de curiste, évidemment.

Mais, a t’il continué avec un super sourire j’ai découvert mille choses et la cure se finit déjà, que de moments super !

 

Eh oui la Roche Posay, c’est un peu ça, une eau qui soigne dans un cadre paisible. Des échanges riches et étonnants entre curistes.

Les personnes qui vont en soin là bas ont souvent une atteinte de la peau de type eczéma, psoriasis, brûlure. Mais aussi des atteintes plus intimes encore, pour les femmes la Roche soigne les suites de cancer. Les femmes vont en cure post cancer pour aider la réparation de leur corps, aussi de leur mental.

Tous curistes réparent là bas aussi leur mental, car les maladies de peau souvent sont une marque mal vue par la société,  souvent aussi elles découlent d’un problème de stress.

Alors, dans les soins, lors des randonnées les curistes parlent, de leurs calvaires, de leurs améliorations aussi, peu à peu l’eau agit en profondeur, elle espace les crises et diminue leur durée.

J’ai pu voir, sur un jeune garçon brulé, Axel*. Au début il était mutique, renfermé à cause de son accident. Il conduisait un buggy, puis l’accident, les tonneaux, l’engin qui prend feu, et lui il est dans le brasier. Le nez, la bouche n’étaient que cicatrices. Peu à peu, il a pris confiance en lui, en fin de cure, je parlais avec joie des progrès que je voyais sur son visage. Sa mère était incrédule devant autant les changements physiques que l’évolution psychologique de son fils. J’ai partagé avec elle ces joies de maman à maman.

 

Autre pathologie, le psoriasis, pendant l’attente on en parle, une femme accompagnait son mari, elle me disait à quel point la maladie l’atteignait aussi à l’intérieur.

J’ai fait ma cure en compagnie d’une amie, en post cancer du sein.

Si vous saviez le bonheur qu’elle avait de vivre, son énergie était communicative, j’ai appris bien des choses auprès d’elle. C’est elle qui m’a ouvert les yeux sur ce qui n’allait pas à l’époque dans mon couple, c’était en 2009 ! Eh oui, c’est juste incroyable.

Un jour je marchais comme souvent avec elle, ce jour là elle avait retiré son bonnet, et en la regardant j’ai vu des cheveux qui repoussaient. Je lui ai dit : diiiiiis passe ta main sur ton crane et dis moi si tu les sens ! tu as une jolie brosse toute courte ! Si vous aviez vu son bonheur à ce moment là, je la remercie d’avoir partagé ces moments si précieux.

Depuis j’ai vu maintes femmes en post cancer, je rend hommage à leur courage et leur force de caractère, c’est notamment en pensant à elle que je publie des articles sur le cancer.

Un outil important à la Roche est aussi l’atelier de maquillage correcteur de la Maison Rose, il aide les femmes dont le visage est défiguré par le problèmes de peau à apprendre à utiliser le maquillage pour se réapproprier une apparence.

Un jour j’y étais pour apprendre à manier les produits, devant moi passait une jeune femme antillaise dont une partie du visage avait été brûlé…… La maquilleuse a su lui redonner son visage d’avant. Sa joie était immense et si émouvante. Je lui ai proposé de la prendre en photo, elle a accepté. Quand elle a vu la photo elle à hurlé de joie puis éclaté en sanglots dans mes bras en me remerciant. Je n’oublierai jamais.

Du coup, je vous ai écrit la Roche Posay mais avec mon cœur, je suis certaine que vous avez envie de la voir telle que je l’ai vécue.

Dans mon prochain article je vais choisir des photos, prises au fil de mes cures. Elles sont douceur et reflètent les sentiments que j’ai tenté de retracer ici.

 

Je vais faire un article sur les à coté de la cure, la station elle même, les charmes cachés mais très présents de cette jolie cité de la Vienne.

Voici déjà le lien vers l’office du tourisme qui fait un super travail.

Office du tourisme de La Roche Posay

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s