Fin d’automne escapade dans les vignes

Une belle soirée ensoleillée de cette fin d’automne nous offre un spectacle riche ?

Oserais je dire que les couleurs de la vigne sont à leur apogée au soleil couchant dans les vignes ?

Oui je vais le dire, car c’est ce que je ressens

Avant l’hiver

Avant les branches dénudées par les premiers frimas

Avant la grisaille qui ne cède face à aucun rayon

L’automne de ses couleurs

Réchauffe puissamment notre coeur

Alors pour vous j’ai marché dans les sillons

J’ai immortalisé la clarté fugace d’un rayon

Les chaudes tonalités automnales

Ont rayonné telles un vitrail

Juste avant les rudesses de l’hiver

Elles sont à leur apogée maximale

 

Sous la bienveillance de Marie je déambule au dessus de la vallée de la Dordogne, le soleil est couchant.

La vierge a un visage triste et doux elle regarde son enfant

Le Christ est représenté les bras ouverts en offrande dans les bras de sa mère, il fait face à la plaine, plein sud, on dirait qu’il veut protéger de ses bras les hommes.

J’attribue la tristesse du visage de la vierge à celle d’une mère qui sait le destin de son fils qu’elle doit donner aux hommes. Elle est insensible à la beauté du lieu, elle est dans ses pensées.

 

 

Face à cette vierge impassible que j’appelle la Vierge des coteaux, on admire la paisible vallée de la Dordogne près de St Michel de Fronsac. Je trouve que l’endroit où la statue est posée n’a rien d’anodin, face à elle plein sud voici le panorama.

dordogne vallée

 

Dans les vignes les couleurs ce soir là étaient à leur apogée

 

 

Ces couleurs sont chaleur, les grappes oubliées peuvent être cueillies par tous, de là est l’origine du mot grappillage. Ces grappes sont aussi un aliment de choix pour les oiseaux l’hiver.