Jolis champignons, juste pour vos yeux…. Nice mushrooms… only for your eyes

Dans les bois il y a les bons, mais aussi les mauvais qui sont souvent les plus beaux. La nature en fait de vraies sculptures végétales voire un festival de couleurs.

Alors rien que pour vos yeux voici ma récolte photographique de hier

20151006_184117
Une vraie sculpture moderne
20151006_184029
La nature est coquine parfois
20151006_183945
Ou généreuse, on dirait presque des oeufs
20151006_183318
J’adore ceux ci, ils poussaient sur une branche tombée.

Douceurs et plaisirs de l’Automne… après le bel été indien en Bretagne.. joies de ce début d’automne en Aquitaine…

Hier le temps était plutôt capricieux, l’orage guettait, de gros nuages noirs menaçaient de nous arroser ici et là.. un vent un peu fou arrachait les feuilles.

Pourtant, dans le bois j’ai tombé la veste, le vent était oublié tout comme les giboulées orageuse, mon but traquer le champignon.

Je n’y connais rien j’avoue, alors comme je ne suis pas intrépide j’étais accompagné d’un ami qui s’y connait.

Nous allons dans un bois au sud de l’agglomération bordelaise : du vert en bonus, j’en avais bien besoin. Peu à peu nous nous éloignons des bruits de la civilisation, plus de moteurs de voitures, plus personne ou presque, juste quelques adeptes running de ci delà….

Nous nous enfonçons de plus en plus, objectif trouver les meilleurs champignons possibles, l’année dernière nous avions fait chou blanc, alors mon honneur était en jeu 🙂

Sans me vanter, je pense avoir un peu de flair, ou alors (lol) beaucoup de chance. Au hasard de mes pas, je tombe sur un bolet vert… yes…. ça commence super.

Puis je me perds dans les fougères, pffffffff oh la marche, je lève haut les jambes pour ne pas trébucher. Je pense à ce fameux exercice recommandé pour ma rééducation : faire « la majorette », c’est impec c’est  ça que je dois faire, bien lever haut les genoux. J’avance, les bois plus on rentre dedans plus ça se se ressemble. Je commence à ne plus trop savoir où je suis, bon ! direction le chemin. Je le retrouve Ouffff !

Puis mon ami me suggère de chercher les champignons qui poussent sous les bouleaux, nous nous séparons. Là je trouve un endroit qui m’inspire…. et miracle je vois des chapeaux bruns assez gros un peu partout. waouhhh… enfin je me dis comme souvent quand je fais une trouvaille qui me parait miraculeuse, il me répond : tu me déranges pour ça mais c’est pas comestible !!!

Mais là j’ai un doute, quite à déclencher son courroux ironique, je l’appelle… Bingo !! les champignons se mangent ce sont des bolets orangés, appelés aussi ici pibles rouges. Je suis trop contente, fière… il y en a plus d’une demi douzaine, ils sont gros.

20151006_182353
Les bolets orangés dits parfois pibles rouges

Le panier se remplit, je suis vraiment trop contente !!!

Il m’a menée au bois, je l’ai mené aux champignons.

Ensuite la promenade continue, nous verrons des champignons insolites mais non comestibles, pas le fameux cèpes tant renommé, peu importe nous trouverons encore quelques coulemelles. Ces champignons sont super jolis en plus.

20151006_183557
une coulemelle qui joue à cache cache sous les aiguilles de pin

20151006_183525

Cette histoire se terminera dans une poêle puis dans l’assiette…..

Éloge du soi post-rupture. Il est important de se reconstruire.. car le SOI est unique et précieux

Une rupture ce n’est jamais facile, un couple se rompt, avec l’autre on formait un duo… Il est cassé.. Ce Nous qui était un des moteur de notre vie n’est plus, un deuil s’impose.

Mais notre SOI doit se reconstruire, être à nouveau un MOI fort et heureux. C’est la base d’une vie équilibrée et pourquoi pas d’une nouvelle rencontre……….. mais l’important est d’abord d’être heureux seul.

Les belles Plantes

Il est bien connu que les relations, quelle qu’elles soient, sont toujours remplies de complexité. Ce constat est aussi vrai quand il s’agit de relations amoureuses.

La vie bat son plein au rythme des rencontres et des ruptures.

Voir l’article original 564 mots de plus