Epargnez la nature, ne jetez pas vos mégots partout…. Merci …

Derrière ce geste apparemment anodin que tous les fumeurs ont au moins fait une fois dans leur vie, se cache un véritable problème environnemental. Où que vous soyez sur la planète, il y a fort à parier que dans un rayon de 10 mètres autour de vous au moins un mégot de cigarette jonche le sol. Si ce n’est pas le cas, il suffira de gratter un peu.

Souvent, les caniveaux, les joints des trottoirs sont farcis de ces fameux mégots.

Les mégots sont un véritable fléau pour la nature et compliquent le traitement de l’eau. Voici donc quelques bonnes raisons de jeter cette vilaine habitude à la poubelle.

La durée de vie d’un mégot est de plusieurs années

En effet, en fonction de l’environnement dans lequel le mégot a été jeté, la nature en vient péniblement à bout entre 1 et 5 ans.
Durant ce temps, les ruissellements lessivent le cocktail de substances chimiques qui le composent. Vous ne tousserez peut être plus depuis longtemps lorsque votre ultime mégot finira sa décomposition!

Votre mégot de cigarette voyage peut être plus que vous

Le trajet normal pour un mégot est le cendrier ou la poubelle. Mais certains mégots réalisent un long périple.

Au mieux, vous le jetez par terre (façon de parler), il roule dans le caniveau où il finit par s’offrir une traversée des égouts. Après avoir compliqué le traitement de l’eau dans la station d’épuration, il est finalement retiré de l’environnement et les boues d’épuration sont enfouies (pourvu qu’elles ne soient pas trop toxiques).

Au pire, vous jetez votre mégot dans la nature, où il passe des jours paisibles à polluer durablement l’eau et les sols (voir paragraphe suivant), ou pire, est ingéré par des animaux.

Une autre destinée possible pour votre mégot est qu’il poursuive sa route le long d’un cours d’eau et vogue vers sa destination finale: l’océan. Par ailleurs, on estime que les mégots de cigarette et les emballages représentent un tiers des déchets retrouvés sur les plages.

Epargnez un albatros

Il ne vous viendrait sûrement pas à l’idée de manger vos mégots. Certains animaux le font malheureusement par mégarde… Des autopsies pratiquées sur des cadavres d’animaux le montrent.

Ne devenez pas pyromane malgré vous

Chaque année, des feux de forêt trouvent leur origine à cause d’une cigarette mal éteinte. En tant que personne normalement constituée, vous ne voudriez pas être responsable de la volatilisation de plusieurs hectares. Une étude Australienne a montré que la cause de 12% des feux de forêts était liée à un mégot mal éteint.

Vous risquez une amende de 35€

L’article R632-1 du Code pénal réprime le « fait de déposer, d’abandonner, de jeter […] dans un lieu public ou privé […] des ordures, déchets […]. Cette loi s’applique également à tout ce que vous pourriez jeter: mouchoirs, canette, emballage quelconque.

1 mégot pollue 500 litres d’eau ou 1 mètre cube de neige

Cellulose, acétate, glycérine, goudron, nicotine et quelques centaines d’autres composés aussi toxiques que chimiques. La composition d’un mégot n’a rien de rassurant. Saviez-vous qu’il faut moins d’une heure pour que ce joyeux cocktail se dilue dans les eaux de ruissellement et pollue durablement les lacs, rivières et autres cours d’eau?

En bref, jeter un mégot par terre, un geste déjà pas très glorieux à la base, qui montre que l’on prend la nature pour une poubelle.

Derrière ce geste apparemment anodin que tous les fumeurs ont au moins fait une fois dans leur vie, se cache un véritable problème environnemental. Où que vous soyez sur la planète, il y a fort à parier que dans un rayon de 10 mètres autour de vous au moins un mégot de cigarette jonche le sol. Si ce n’est pas le cas, il suffira de gratter un peu.

Les mégots sont un véritable fléau pour la nature et compliquent le traitement de l’eau. Voici donc quelques bonnes raisons de jeter cette vilaine habitude à la poubelle.

La durée de vie d’un mégot est de plusieurs années

En effet, en fonction de l’environnement dans lequel le mégot a été jeté, la nature en vient péniblement à bout entre 1 et 5 ans.
Durant ce temps, les ruissellements lessivent le cocktail de substances chimiques qui le composent. Vous ne tousserez peut être plus depuis longtemps lorsque votre ultime mégot finira sa décomposition!

Votre mégot de cigarette voyage peut être plus que vous

Le trajet normal pour un mégot est le cendrier ou la poubelle. Mais certains mégots réalisent un long périple.

Au mieux, vous le jetez par terre (façon de parler), il roule dans le caniveau où il finit par s’offrir une traversée des égouts. Après avoir compliqué le traitement de l’eau dans la station d’épuration, il est finalement retiré de l’environnement et les boues d’épuration sont enfouies (pourvu qu’elles ne soient pas trop toxiques).

Au pire, vous jetez votre mégot dans la nature, où il passe des jours paisibles à polluer durablement l’eau et les sols (voir paragraphe suivant), ou pire, est ingéré par des animaux.

Une autre destinée possible pour votre mégot est qu’il poursuive sa route le long d’un cours d’eau et vogue vers sa destination finale: l’océan. Par ailleurs, on estime que les mégots de cigarette et les emballages représentent un tiers des déchets retrouvés sur les plages.

Epargnez un albatros

Il ne vous viendrait sûrement pas à l’idée de manger vos mégots. Certains animaux le font malheureusement par mégarde… Des autopsies pratiquées sur des cadavres d’animaux le montrent.

Ne devenez pas pyromane malgré vous

Chaque année, des feux de forêt trouvent leur origine à cause d’une cigarette mal éteinte. En tant que personne normalement constituée, vous ne voudriez pas être responsable de la volatilisation de plusieurs hectares. Une étude Australienne a montré que la cause de 12% des feux de forêts était liée à un mégot mal éteint.

Vous risquez une amende de 35€

L’article R632-1 du Code pénal réprime le « fait de déposer, d’abandonner, de jeter […] dans un lieu public ou privé […] des ordures, déchets […]. Cette loi s’applique également à tout ce que vous pourriez jeter: mouchoirs, canette, emballage quelconque.

1 mégot pollue 500 litres d’eau ou 1 mètre cube de neige

Cellulose, acétate, glycérine, goudron, nicotine et quelques centaines d’autres composés aussi toxiques que chimiques. La composition d’un mégot n’a rien de rassurant. Saviez-vous qu’il faut moins d’une heure pour que ce joyeux cocktail se dilue dans les eaux de ruissellement et pollue durablement les lacs, rivières et autres cours d’eau?

En bref, jeter un mégot par terre, un geste déjà pas très glorieux à la base, qui montre que l’on prend la nature pour une poubelle.

Derrière ce geste apparemment anodin que tous les fumeurs ont au moins fait une fois dans leur vie, se cache un véritable problème environnemental. Où que vous soyez sur la planète, il y a fort à parier que dans un rayon de 10 mètres autour de vous au moins un mégot de cigarette jonche le sol. Si ce n’est pas le cas, il suffira de gratter un peu.

Les mégots sont un véritable fléau pour la nature et compliquent le traitement de l’eau. Voici donc quelques bonnes raisons de jeter cette vilaine habitude à la poubelle.

La durée de vie d’un mégot est de plusieurs années

En effet, en fonction de l’environnement dans lequel le mégot a été jeté, la nature en vient péniblement à bout entre 1 et 5 ans.
Durant ce temps, les ruissellements lessivent le cocktail de substances chimiques qui le composent. Vous ne tousserez peut être plus depuis longtemps lorsque votre ultime mégot finira sa décomposition!

Votre mégot de cigarette voyage peut être plus que vous

Le trajet normal pour un mégot est le cendrier ou la poubelle. Mais certains mégots réalisent un long périple.

Au mieux, vous le jetez par terre (façon de parler), il roule dans le caniveau où il finit par s’offrir une traversée des égouts. Après avoir compliqué le traitement de l’eau dans la station d’épuration, il est finalement retiré de l’environnement et les boues d’épuration sont enfouies (pourvu qu’elles ne soient pas trop toxiques).

Au pire, vous jetez votre mégot dans la nature, où il passe des jours paisibles à polluer durablement l’eau et les sols (voir paragraphe suivant), ou pire, est ingéré par des animaux.

Une autre destinée possible pour votre mégot est qu’il poursuive sa route le long d’un cours d’eau et vogue vers sa destination finale: l’océan. Par ailleurs, on estime que les mégots de cigarette et les emballages représentent un tiers des déchets retrouvés sur les plages.

Epargnez un albatros

Il ne vous viendrait sûrement pas à l’idée de manger vos mégots. Certains animaux le font malheureusement par mégarde… Des autopsies pratiquées sur des cadavres d’animaux le montrent.

Ne devenez pas pyromane malgré vous

Chaque année, des feux de forêt trouvent leur origine à cause d’une cigarette mal éteinte. En tant que personne normalement constituée, vous ne voudriez pas être responsable de la volatilisation de plusieurs hectares. Une étude Australienne a montré que la cause de 12% des feux de forêts était liée à un mégot mal éteint.

Vous risquez une amende de 35€

L’article R632-1 du Code pénal réprime le « fait de déposer, d’abandonner, de jeter […] dans un lieu public ou privé […] des ordures, déchets […]. Cette loi s’applique également à tout ce que vous pourriez jeter: mouchoirs, canette, emballage quelconque.

1 mégot pollue 500 litres d’eau ou 1 mètre cube de neige

Cellulose, acétate, glycérine, goudron, nicotine et quelques centaines d’autres composés aussi toxiques que chimiques. La composition d’un mégot n’a rien de rassurant. Saviez-vous qu’il faut moins d’une heure pour que ce joyeux cocktail se dilue dans les eaux de ruissellement et pollue durablement les lacs, rivières et autres cours d’eau?

En bref, jeter un mégot par terre, un geste déjà pas très glorieux à la base, qui montre que l’on prend la nature pour une poubelle.

Les chiffres parlent tout seuls :

Combien de mégots de cigarette ?

53 690 000 000 

> En 2011, on a vendu 53,69 milliards de cigarettes en France dont une bonne moitié finit sur les trottoirs.

Les mégots de cigarette polluent aussi

Les milliards de filtres à cigarette jetés chaque année representent un danger pour l’environnement. Composés d’acetate de cellulose, ils peuvent mettre jusqu’a quinze ans pour se degrader dans la nature.

2 300 000 000 kilos de mégots

Les mégots = 2,3 millions de tonnes de déchets

Les mégots = 209 000 tonnes de déchets chimiques rejetés dans la nature

2 500

Les mégots = 2500 composants chimiques différents rejetés dans la nature

500 litres

Un mégot est susceptible à lui seul de polluer 500 litres d’eau, la rendant impropre à la consommation.
.

.Un m3 de neige est pollué par 1 mégot. En s’enfonçant dans le sol, les mégots vont diffuser une partie de leurs composants toxiques

954 000 000 kilos

En 1998, 954 millions de kg de mégots (les filtres) se sont retrouvés partiellement dans les rues, les cours d’eau, etc. dans le seul petit pays qu’est la Suisse.

La compostion d’un mégot de cigarette

Un mégot de cigarette se compose  de trois parties :

1 – le filtre (98% des cigarettes vendus sont avec filtre) : ce filtre, n’est pas en coton, mais fabriqué avec de l’acétate de cellulose. Ll’acétate de cellulos est un plastique conçu par modification chimique de la cellulose (un polymère naturel). Les fibres de l’acétate de cellulose sont traitées avec  un toxique, le dioxyde de titane, avant d’être densément compactées avec une substance irritante, la triacétine, pour former le filtre. Enfin, le filtre est enouré de’un papier qui contient également plusieurs substances chimiques.

2 – le reliquat de tabac

3 – le papier qui entoure le filtre

Le mégot de cigarette est composé de trois éléments :

des restes de tabac

d’un filtre (98% des cigarettes vendus sont avec filtre)

de papier entourant le filtre

Ce filtre, contrairement aux apparences qui évoquent le coton, est fabriqué à partir d’acétate de cellulose. C’est une matière plastique obtenue par modification chimique de la cellulose (un polymère naturel). Les fibres de l’acétate de cellulose sont traitées avec du dioxyde de titane (toxique), puis elles sont compactées fermement avec de la triacétine (irritante) pour former le filtre. Puis, le filtre est alors couvert de papier qui contient lui aussi de nombreuses substances chimiqu

Les mégots de cigarettes en France

Ne serait-ce qu’en France, 54,4 milliards de cigarettes ont été vendues en France en 2008 selon le fabricant British American Tobacco, soit 1725 cigarettes vendues et grillées chaque seconde (sans compter le marché noir de cigarettes).

En 2009, lors de la seule Journée mondiale de nettoyage du littoral (organisée par Ocean Conservancy) on a ramassé2 189 252 mégots !

Les mégots de cigarette à Paris

315

A Paris, on ramasse chaque année 315 tonnes de mégot chaque année, sans que la Mairie de Paris ne précise quelle proportion est ramassée sur les trottoirs ou via les caniveaux et égoûts.

En juillet 2012, 100 éteignoirs  ont été installés sur des corbeilles dans les 1er, 11è, 18è et 19ème arrondissement. Ces petits palets de résine marqué de la signalétique d’une cigarette, sont censés inciter les fumeurs à y écraser leur mégot.

Entre septembre et décembre 2012, 10.000 poubelles seront équipées, d’un éteignoir soit un tiers des 30.000 poubelles de Paris . De plus, la Ville de Paris va ouvrir un appel d’offres pour remplacer toutes les corbeilles parisiennes à partir de mi-2013 par des poubelles à éteignoir intégré.

Toutes les étapes du cycle de vie d’une cigarette posent en effet problème. Les plantations de tabac, et plus précisément le séchage du tabac, sont une des causes de la déforestation. Les cigarettes parcourent ensuite des milliers de km avant d’arriver jusqu’à nous.

Comme le souligne l’association Les amis du vent :

« La consommation de cigarettes en elle-même entraîne l’émanation de milliers de particules toxiques, sans parler des mégots, jetés en toute impunité sur les trottoirs et dans les espaces naturels, qui polluent l’eau et représentent un réel danger pour les animaux marins, qui, en ingérant les mégots, risquent de s’étouffer. »

La fumée d’une cigarette pollue autant que 10 voitures diesel tournant au ralenti pendant 30 minutes !

Le mégot est toxique pour l’environnement

Les expériences ont été effectuées avec des mégots où il restait 1 à 2 cm de tabac, puis des mégots sans tabac restant et enfin, des filtres non utilisés. Ils ont été trempés séparément dans une eau de dilution (eau minérale diluée pour les poissons d’eau douce et eau de mer pour les poissons de mer) pendant 24h. Puis, des dilutions ont été effectuées et on a laissé les poissons y vivre ou plutôt survivre pendant 96h.

L’étude recherchait la concentration en mégots qui procure 50% de mortalité des poissons, que l’on nomme LC50 (lethal concentration 50.)

Les résultats ont montré que le LC50 pour les mégots contenant du tabac était atteint à 1,1 mégots/L pour les deux espèces de poissons. Le LC50 pour les mégots seuls a été atteint à 4,1 mégots/L pour le poisson d’eau de mer et à 5,5 mégots/L pour le poisson d’eau douce. Le LC50 pour les filtres propres a été atteint à 5,1 mégots/L pour le poisson d’eau de mer et à 13,5 mégots/L pour le poisson d’eau douce. Ce qui est assez surprenant car le filtre seul s’avère finalement assez toxique.

On remarque des différences assez flagrantes pour les mégots seuls entre les espèces marines et d’eau douce. Le poisson d’eau de mer (Atherinops affinis) s’avère beaucoup plus sensible à la toxicité des mégots. Selon l’étude, cela pourrait être dû à la dureté de l’eau de mer. Il est alors possible que toute nicotine non disponible devienne biodisponible* plus rapidement dans l’eau de mer, délivrant donc plus rapidement une concentration plus forte aux poissons.

D’autre part, concernant les mégots seuls, il est possible que le fait de fumer crée de nouveaux produits chimiques plus toxiques et change la solubilité des composés dans le mégot les rendant davantage biodisponibles.

Bonjour automne bye été

Hier tout en beauté l’été s’en est allé

Ce matin le soleil chaud comme hier s’est levé

Où est donc la différence, une chose a changé.

Une saison chasse l’autre, ainsi vont aussi nos pensées

Alors posons nous dans l’instant présent

Arrêtons de courir après le temps.

Marie P1050193