Les yeux qui tuent …. ou le pouvoir du langage non verbal

En en-tête de cet article j’ai mis une image qui prouve l’importance de la communication non verbale.

Nos mots pèsent pour 7 % dans notre communication, le ton de la voix pour 38 %, et le langage non verbal, celui de notre corps de nos attitudes pour 55 %.

Je vous transcrit ici une définition que je tire du wiki, elle me semble claire et complète :

La communication non verbale (ou langage du corps) désigne dans une conversation tout échange n’ayant pas recours à la parole. Elle ne repose pas sur les mots, mais sur les gestes (actions et réactions), les attitudes, les expressions faciales (dont les micro-expressions) ainsi que d’autres signaux, conscients ou inconscients, tels que les odeurs. La communication non verbale s’intéresse aussi à l’environnement, c’est-à-dire le lieu dans lequel les interactions ont lieu.

La communication non verbale est du domaine de la psychologie (études des émotions) et de l’éthologie. Elle bénéficie d’apports provenant de l’anthropologie, la sociologie, de l’ethnologie et des neurosciences. Les récentes avancées technologiques dans le domaine de l’imagerie cérébrale permettent aujourd’hui de préciser des connaissances et des observations du passé. Cela contribue à valider certaines théories, et à en invalider d’autres.

Le corps fait passer un message aussi efficace que les mots que l’on prononce. De plus, les interlocuteurs réagissent inconsciemment aux messages non verbaux mutuels. Ils ne se rendent pas compte qu’ils communiquent de nombreuses informations à leur insu. Un désaccord entre deux interlocuteurs peut survenir alors que le message verbal (les mots) sont pourtant positifs. La communication non verbale ajoute une dimension supplémentaire au message, parfois en contradiction avec celui-ci.

Voilà pour le coté explication, j’ai eu la chance de tomber sur un coach qui m’a bien briefée sur ce sujet, la communication non verbale nous la pratiquons tout le temps, parfois à notre insu.

Je vais vous raconter une anecdote pour illustrer son importance.

L’autre jour un ami me téléphone, il me dit : Oui ton visage est expressif et franc, mais alors tes yeux, omg, me dit il, ils sont terribles, par moments tu as les yeux révolver, eh oui tu as le regard qui tue, comme dans la chanson me dit il, et à ces moments là je ne me sens pas bien…

Je ris, je connais bien ce regard !!!!

Je lui réponds : Oui j’ai ce regard, mais c’est un signal d’alerte, préfèrerais tu que je masque mes sentiments et que je te poignarde ensuite dans le dos. Je préfère purger un abcès naissant et règler, même en tranchant à vif que d’attendre et laisser murir un souci qui ne va que s’aggraver.. On lit en moi comme dans un livre, je le sais j’ai toujours été comme ça.

Il me dit alors que c’est bien mieux comme ça… Ce que je ne lui ai pas dit c’est que lui parfois aussi a un regard…. hmmm bon ça sent le roussi là….

Ensuite, je me suis dit : « Pendant combien d’années ai je du étouffer ce langage ? »
Cacher ma désapprobation, mon mal être. Comme mon armure devait être épaisse, mais bien des informations ont du transpirer, le contraire est impossible.

Elle a les yeux révolver : Marc Lavoine

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s